[Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Saby le Lun 27 Juin - 19:37

Bon alors, puisque celle-ci n'était pas trop avancé je la remet
je suis encore en réflexion sur ma façon de fonctionné pour les autres...bref voila Smile


La plupart des adolescent....non....TOUT les adolescents, cherche...cherche quoi, qui? Le savent-ils eux-mêmes? Je n’en suis pas sur. Certain cherche qui ils sont, d’autres cherche l’amour, quelqu’un qui les aimeras, justement pour ce qu’ils sont. D’autres encore cherchent ce qu’ils veulent faire dans la vie, d’autre ce qu’ils ne veulent pas. Beaucoup ne savent pas réellement ce qu’ils aiment sincèrement dans la vie, ce qu’ils sont envie de faire, avec qui ils veulent être. Ils cherchent quel look adopté, quel musique écouté, quel groupe rejoindre. Si superficiel....oh oui certain sont si superficiel. Pourquoi aller dans un groupe? Pour la musique? Le look? L’attitude? Le sport en commun? Toute les raisons sont bonnes pour tenter de se faire accepter, alors qu’il est tellement plus facile, tellement plus beau de rester soi-même et de ne PAS choisir ses amis, juste laisser faire la vie. Personnellement, je crois être le seul adolescent sur cette terre qui ne cherche pas. Je ne cherche pas qui je suis, je le sais déjà, je sais ce que je veux faire plus tard, je sais ce que j’aime, avec qui je veux être. Je ne cherche pas l’amour, même si je ne l’ai pas, je ne crois pas en avoir besoin pour l’instant. Je sais quel genre de musique j’aime, quel est mon dessert favoris, quel genre d’ami je veux avoir et surtout ne pas avoir. Je suis juste moi, juste bien, tel que je suis, différent et c’est si bien comme ça. Je sais que j’ai un look particulier et que les gens me remarquent pour ça et bien tant mieux, qu’ils me regardent, ils verront quelqu’un de sur de lui et qui fonce dans la vie. Je mord à pleine dents la vie, je prend des risques et je n’ai pas la langue dans ma poche. Aimez-moi, détestez-moi, qu’est-ce que j’en ai à faire de toute façon? Pourquoi est-ce que l’opinion de gens que je ne connais pas devrait m’importer? Pourquoi je me fierais à ce que disent les autres? Pourquoi je voudrais être comme tout le monde? C’est tellement plus drôle de choquer les gens en étant soi-même. Parce que dans notre société de fou c’est tellement mal vu d’être soi-même, ils faut être comme tout le monde. C’est pour ça que les adolescent se cherchent autant, parce qu’ils se demandent à quel type de personne ils doivent ressembler et ils cherchent un moyen de cacher leur vrai personnalité pour ne pas être rejeté. Tout ça c’est des conneries! Moi je dis soyez vous-mêmes! Et ne venez pas me dire, moi je suis différent, je suis emo ou punk, rien à foutre, tu fais parti d’un groupe aussi et tu cherche des gens comme toi. Moi quand je parle d’être soi-même, je parle de ne pas avoir peur de sortir du moule. Tu es un emo? Ok alors qu’à tu de si différent des autres emo? Posez-vous les bonnes questions et après quand vous serez sur à 100% que vous ne mentez jamais à personnes, que vous ne cachez jamais rien, que vous êtes authentique à ce moment si vous trouvez quelqu’un d’exactement comme vous ça n’aura plus d’importance....se sera peut-être lui qui veut être comme vous.
Bon j’en ai marre d’écrire. Salut!



Les yeux verts émeraude de la jeune fille parcoururent l’article en entier avant d’aller lire les suivants. Tous lui semblait aussi intéressant, aussi merveilleux, aussi franc. Certain presque cru, il parlait même de sexe, mais pas de manière vulgaire, toujours de manière logique, de manière....elle ne pouvait l’expliquer. Chacun des mots gris sur la page blanche, lui paraissait plus fabuleux que le précédent.
Elle avait trouver ce blog quelques heures auparavant alors qu’elle errait sans but sur internet. Elle avait aimer le look épurer, blanc et gris avec un peu de orange et n’avait pas été déçu en commençant à lire. Cette personne, qui quelle soit était pour elle un pur délice. En fait il s’agissait de son opposé en tout point....tout ce qu’elle aurait voulu être, tout ce qu’elle aurait voulu avoir le courage de dire. Elle se surprit elle-même à commenter chaque articles dans sa tête et de parfois même argumenter, sans toutefois jamais rien écrire. Elle lisait depuis maintenant presque deux heures et avait parcouru à peine la moitié des 7 pages que composait ce blog. Les articles étaient tous d’une assez bonne longueur et elle prenait bien son temps pour lire, savourant sa lecture comme certaine personne aime laisser fondre le chocolat sur leur langue. Du chocolat...voila ce qu’était ce blog pour elle. Elle avait toujours adoré le chocolat, son péché mignon, quand elle commençait à en manger elle ne pouvait plus s’arrêter, exactement ce qui lui arrivait ce soir là avec cet inconnu. Elle se demanda finalement si cette personne était un garçon ou une fille, elle regarda le profil.
Homme
17 ans
C’était tout, aucune autre information. C’était insuffisant, elle aurait voulu connaître les moindres détails de sa vie. Savoir qui il était de quoi il avait l’air, ce qu’il voulait faire plus tard, puisqu’il avait dit qu’il le savait et même son dessert favoris pourquoi pas? Elle regarda l’heur et se dit qu’elle devrait peut-être aller dormir, école demain....école....elle soupira. Elle vérifia qu’elle était bien connecté sur son blog avant de cliquer sur le bouton qui lui permettait d’envoyer un message privé, hors de question de laisser un commentaire à la vue de tous. Elle réfléchit un instant puis ses doigts dansèrent sur le clavier.




Bonjour à toi inconnu,
je viens juste de découvrir ton blog et je dois dire que je ne suis pas déçu. J’aime ta façon d’écrire et surtout de voir la vie. J’aimerais avoir autant de courage que toi pour affronter l’adolescence. Je ne suis pas toujours d’accord avec toi sur tout, mais je trouve tes points de vue très intéressant. En fait je ne sais pas trop quoi écrire, je ne suis pas très doué avec les mots....je ne suis pas doué en grand chose en fait. J’ai lu certain commentaire et je trouve que beaucoup de personne sont idiotes, soit parce qu’elles ne comprennent pas que tu n’a rien d’arrogant ou alors parce qu’elles essaient trop d’avoir l’air d’accord avec toi, comme si tu allais les aimer pour ça...ils n’ont pas compris ton blog si elles pensent ça. Moi je ne t’écris pas pour avoir ta sympathie ou quoi que se soit, je voulais juste donner mon opinion pour une fois dans ma vie, à l’abri de tout jugement, parce que de toute façon tu ne sais pas qui je suis et que tu ne peux pas le savoir puisque mon blog est anonyme, comme le tien. C’est sans doute pour ça que je permet d’écrire autant de chose que jamais je n’oserais dire autrement.
En tout cas, je te souhaite une bonne continuation, j’ai l’intention de revenir, je n’ai pas tout finit ma lecture.
Salut.


Elle hésita un instant, elle se dit finalement qu’elle n’avait rien à perdre, il ne saurait jamais qui elle était et il devait avoir un millier de message, il ne lui répondrait surement pas, se contentant de le survoler et de passer au prochain. Elle cliqua donc sur le petite rectangle sur lequel était inscrit envoyer. Elle ferma ensuite son pc et se mis au lit, s’endormant l’esprit en paix pour une fois.


Le lendemain elle se leva tôt comme à son habitude, pris son petit déjeuner seule, se doucha, s’habilla simplement, passa un coup de brosse dans sa chevelure châtaigne légèrement ondulé, la laissant tomber sur son visage et ses épaules. Elle enfila un bonnet, son manteau noir, ses bottes, son foulard et ses mufles et sortit dans le froid de l’hiver. Elle prit le bus pour aller au lycée, dès qu’elle arriva un soupire s’échappa de ses lèvres, comme tout les matins il lui fallu tout son courage pour franchir le portail.
Le lycée.....véritable enfer, son pire cauchemar. Elle les haïssaient, tous autant qu’ils étaient, tous ses jeunes la regardant, la jugeant, tout ses commentaires fusant de toute ses personnes trop sur d’elle et superficiel. Elle avançaient, tête baisser, évitant les regards, ses yeux vert émeraude fixant ses bottes recouvertes de neige et de boue. Elle n’avait jamais su pourquoi tout le monde avait commencer à se moquer d’elle, mais cela avait lentement commencer à l’affecter, jusqu’à ce qu’elle se mette à tous les croire, se renfermant de plus en plus sur elle, croyant ne pas mériter de respect, acceptant les insultes sans rien dire. Elle repensa au jeune homme de la veille et sourit., lui, jamais il ne l’aurait insulté ou rabaisser elle en était certaine. Elle entendit quelques sifflets sur son passage et accéléra le pas, sachant très bien de qui cela venait. Cette peste s’acharnait sur elle depuis la dernière année de collège. Elle se dépêcha d’entré dans le bâtiment et secoua son manteau couvert de la fine neige qui tombait se matin là. Elle s’avança vers son casier en secouant son bonnet et bien sur, ne regardant pas ou elle allait elle heurta quelqu’un. Son cœur arrêta de battre, s’attendant à recevoir des insultes, ou même à être bousculés assez violement.
- oh pardon, je ne t’ai pas fait mal?
Il y eu un moment de silence, le temps qu’elle réalise que ces mots lui étaient réellement adressé.
- Ça va? Tu dis rien, je dois t’avoir fait mal!
-Euh...je...non...rien...je...désolé!
Elle fuit aussi vite qu’elle le pouvait, sans même avoir regarder la personne devant elle. Elle savait seulement que c’était un garçon et qu’il avait de jolie bottes en cuir noir et un jean foncé.
Elle arriva à son casier, essoufflée et sous le choc. Quelqu’un lui avait adressé la parole gentiment, il ne la connaissait pas et lui avait parler doucement, il n’avait pas fait de commentaire sur son physique ou son look, il n’avait rien dit de méchant sur sa façon de garder la tête basse. Elle n’en revenait pas. Elle se rendit en classe en repassa ce moment dans sa tête, elle pris sa place, complètement devant, sur le bord de la fenêtre, le plus loin possible de tout le monde, mais malheureusement pas assez à l’abri des regards à son goût. La journée se passa comme d’habitude, elle. Évitant le plus possible de s’approcher des autres, les insultes fusant sur son passage.
Elle mangea seule, dans un coin de la cafétéria. Elle ne put s’empêcher un sourire en regardant la grande salle, ça ressemblait tellement au cliché dans les films. La bande de sportifs, les gothiques, les intellos et surtout la table de Lena, sa pire ennemi, la grande blonde en mini jupes, le cliché parfait de la pétasse dans les films américains. Trop bronzé, les cheveux décoloré, toujours en talons hauts et mini jupe, sortant avec un joueur de rugby, le trompant avec le reste de l’équipe, la pire chipie qu’on est jamais inventé. Elle fixait son regard surchargé de maquillage bleu sur notre pauvre amie, retroussait ses lèvres rouge vives en une moue de dégout et lançait des insultes de sa voix criarde. Puis elle ricanait avec ses amies, une bande de clones bien dressé qui lui obéissait au doigt et à l’œil.
Après son repas, elle se dépêcha de sortir de la cafétéria et de courir à la bibliothèque. Le seul endroit qui pouvait lui donner envie de revenir dans cette école. La lecture, son moyen d’évasion, de quitter ce monde, son enfer, pour un autre ou tout allait si bien. Elle adorait lire des livres fantaisistes, avec de la magie, des chevaliers et de l’amour, tant de choses qui manquait à sa vie. Cependant, aujourd’hui, ce n’étaient pas les bouquins qu’elle voulait, mais bien les ordinateurs. Elle choisi celui le plus à l’abri des regards, au fond complètement. Elle tapa l’adresse voulu, le fameux blog. Elle avait envie d’un peu de bonne lecture, il lui restait un bon 30 minutes avant la reprise des cours. Elle repensa alors à son message et décida de se connecter, même si elle savait bien qu’il ne lui aurait pas répond. Elle eu un hoquet de surprise en apercevant le petit chiffre rouge au dessus de sa boite de réception. Elle cliqua dessus en tremblant...c’était bel et bien lui, elle en eu le souffle coupé, elle ne s’attendait pas à une réponse.



Bonjour à toi inconnue,

Je parie que tu ne t’attendais pas à une réponse, surtout pas aussi rapide, le fait est que lorsque tu as envoyé ton message j’étais connecté et je lisais mes commentaires. Je me fais un point d’honneur de tout lire et d’essayer de répondre, lorsque je trouve cela pertinent de le faire. J’ai bien aimé ton message et en même temps il m’a beaucoup intrigué. Pourquoi dire que tu ne donnes jamais ton opinion, tu semble pensé qu’elle n’en vaut pas la peine. Tu me semble pourtant une personne intelligente et intéressante. Tu n’es pas d’accord avec certaine de mes opinions? Ah tant mieux!! Marre de tout ces gens qui se disent d’accord, ce qui s’avère complètement faux. Si tu as envie de me réécrire et de me donner ton avis, ne te gène surtout pas. J’ignore pourquoi, mais ton message, bien qu’assez court m’as donné envie d’en connaître plus sur la personnes derrière....étrange non? Désolé d’être aussi direct, cela fait parti de ma personnalité, tu l’as sans doute remarqué. Je crois que je vais m’en tenir là pour le moment. J’aimerais sincèrement avoir une réponse, aussi petite soit-elle....juste savoir que ce n’était pas un mensonge et que tu as vraiment l’intention de revenir et que j’ai enfin une lectrice(oui j’ai vu ton profil) qui semble sincèrement aimé mon blog avec ses qualités et ses défauts.

Au revoir

P.S Qui te dit que je ne suis pas arrogant?


Elle ne put s’empêcher de sourire et un rire silencieux fit se détendre son visage habituellement grave. Ce type semblait vraiment s’intéresser à elle, il voulait connaître son opinion et pensait qu’elle était intelligente. Elle se sentait étrangement vivante et heureuse...pourtant ce n’était qu’un inconnu, elle ne l’avait jamais vu, ne lui avait jamais parlé, mais ça lui faisait tant de bien de savoir que quelqu’un quelque part pensait à elle de manière positive...



Dernière édition par Saby le Sam 20 Avr - 1:56, édité 1 fois
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Saby le Lun 27 Juin - 19:53


Elle tentant de ne pas rire trop fort, de peur de réveiller ses parents. Elle relie le dernier message qu’elle avait reçu avant de le valider et d’y répondre. Elle tourna les yeux vers son réveil, les chiffres rouges et brillants lui indiquait 2h36 du matin. Elle se frotta les yeux et sourit malgré elle. Cela faisait presque deux semaines qu’elle avait reçu la réponse de son mystérieux blogueur, elle y avait répond et depuis il s’écrivait tout les jours, toujours par message privés sur leur blog. Alors que la fatigue commençait à prendre le dessus et qu’elle pensa aller se coucher elle reçu une autre réponse, ils avaient passé la soirée à s’envoyer toutes sortes de messages, de plus en plus idiots.


Content de t’avoir fait rire....dit il y a un truc que je veux te demander depuis un petit moment. Je sais que tu risque d’hésiter, c’est d’ailleurs la raison de ma propre hésitation(trop d’hésitation pour moi tout ça) mais j’aimerais bien que l’on puisse parler un peu plus en...direct.....non non ne t’affole je ne te propose pas de se rencontrer(qui me dit que tu n’est pas un vieux pervers!) je voudrais juste avoir ton msn. Si tu n’as pas envie c’est ok.

Elle fut surprise de sa requête, mais encore plus de son air hésitant, lui qui était toujours si sur de lui. Elle hésita un instant avant de répondre.



Eh bien! Aurais-je réussi à te faire hésité? Se serait bien une première! Je veux bien te donner mon msn, mais là j’allais dormir, alors ajoute moi et je t’accepterai demain.

Elle inscrivit son adresse email puis envoya le message, elle ferma son pc et alla au lit. Elle sourit dans le noir, elle dormait mieux depuis un moment et elle sut que cette nuit là, elle dormirait encore mieux et que demain serait une belle journée.



-Ben alors petite peste, tu ne veux pas me répondre?
La jeune femme ne dit rien, se contentant de fixer le sol devant elle, alors que sa pire ennemie tapait du pied d’impatience, tenant dans sa main manucuré d’un rouge criard, son sac contenant son pc et tout ses livres d’école.
-Si tu veux récupéré ton cher sac tu dois me répondre petite garce!
-Rend le moi!
-Tu oses me dire quoi faire!
-Je n’ai rien à te dire alors arrête, rend moi mon sac!
Il y eu un grand silence, tout le monde autour d’elles semblait retenir son souffle. Jamais elle n’avait osé lui tenir tête, habituellement elle aurait gardé le silence, la tête baissé et aurait subit l’humiliation jusqu’à ce que Lena se lasse et lui lance son sac en répandant ses choses par terre.
-Espèce de sale petite...
Elle leva la main, prête à giflé celle qui osait lui tenir tête, mais une main l’en empêcha, coupant ses paroles et son gestes.
-Laisse la donc tranquille et rend lui son sac.
Tout le monde se tourna vers la voix, douce, mais ferme, ni trop grave, ni trop aigue, une belle voix masculine, agréable.
Lena ne dit rien, fixant son regard sur le jeune homme devant elle, la bouche légèrement ouverte, elle avait l’air complètement idiote, la main toujours en l’air alors qu’il l’avait lâché.
-Rend lui son sac!
La blonde platine obéie et laissa tomber le sac avant de tourner les talons et de partir en tentant d’avoir l’air le moins ridicule possible, un air hautain sur le visage. Sa bande la suivie rapidement, se tournant pour regarder le jeune homme qui les fixait, les mains sur les hanches. Il se tourna alors vers la brunette qui ramassait les quelques bouquins tombé de son sac.
-Ça va ?
Elle se figea et leva les yeux vers lui.
-Euh...je...oui...mer...merci....
Elle se releva rapidement, manquant de trébucher et passa son sac sur son épaule.
-Il y a des gens vraiment idiots qui n’ont rien à faire.
-Euh...ouais....
La jeune fille était subjuguée....ce mec était dans son lycée? Comment avait-elle pu le manquer, il était à couper le souffle.
Très grand et mince, il portait un skinny noir moulant, des santiags noir et un t-shirt rouge sous une veste en cuir. Sa peau laiteuse contrastait avec ses long cheveux noir et lisse qui lui tombait sur les épaules. Les yeux de la jeune femme se promenèrent un instant sur son visage, de belles lèvres pleines et boudeuse, rose et brillantes. Un nez très fin, droit et parfait, une mâchoire fine, mais néanmoins masculine. Ces yeux était le point culminant de toute cette splendeur, De grands yeux en amandes, couleur chocolat au lait, de long cils recourbés et un fin maquillage noir accentuant le tout. Il lui fit penser à une magnifique statut grecque représentant un dieu ou bien alors un ange. Elle se demanda comment on pouvait être aussi beau, c’était impossible....non?
Alors qu’il allait parler à nouveau, quelqu’un l’appela, il se tourna un moment vers la voix et lorsqu’il revient vers la jeune fille pour s’excuser, elle s’était déjà éloigné le plus vite possible.
-Mais.....


Elle arriva chez elle le souffle court, les joues rouges tenant son sac contre sa poitrine.
-Oh mon dieu....
Elle repris ses esprits avant d’entrer et dire bonjour à sa mère. Elle passa une soirée normale et après avoir fait ses devoirs, elle brancha son pc et ouvrit msn. Elle vit tout de suite la nouvelle demande et accepta, à peine une minute plus tard une petite fenêtre apparaissait.

Traümer dit: Salut!
Only me dit: Salut
Traümer dit: J’aime pas ton nick....
Only me dit: Quoi? Pourquoi?
Traümer dit: Tu peux pas dire « seulement moi » parce que justement c’est toi, tu mérites mieux qu’un seulement....


Elle figea, les doigts au dessus du clavier, le cœur battant, le souffle soupé, jamais personne ne lui avais dit quelque chose d’aussi gentil. Un millier de sentiments se bousculaient en elle, de la peur, en passant par l’euphorie et autre chose...autre chose qu’elle ne pouvait expliquer. Son ventre se tordit agréablement et une douce chaleur se répandit en elle. Comment un inconnu pouvait-il lui faire un tel effet, elle se sentait fondre à l’intérieur. Elle se sentait plus vivante que jamais et malgré le fait qu’elle n’avait aucune estime d’elle-même et ne croyait pas ce qu’il disait elle cela lui fit un bien fou.


Traümer dit: T’es là? Je suis désolé si je t’ai mis mal à l’aise.
Only me: une seconde....
Traümer dit: Euh...ok
It’s me dit: C’est mieux?
Traümer dit: Ah oui je préfère!


Elle ne put s’empêcher de sourire et une conversation animée commença. Ils discutèrent de tout et de rien...sauf d’une chose, d’eux. Ils ne dévoilèrent ni leur prénom, ni quoi que se soit de personnel. Pourtant elle brulait de tout connaître de cet inconnu qui lui faisait tant de bien à l’intérieur. Elle avait cet étrange envie de faire parti de sa vie, elle enviait ses amis, qui semblaient nombreux. Comme elle aurait aimer faire parti de sa bande, le côtoyer tout les jours et l’entendre dire de vive voix tout ces compliments qu’il lui faisait lorsqu’il s’échangeait des messages. Elle se demanda à quoi il pouvait bien ressembler, l’image du jeune homme qui l’avait sauver lui vint à l’esprit et elle se surprit à rougir, elle n’avait jamais vu personne d’aussi beau. Elle se concentra sur sa conversation qui dura une bonne partie de la nuit.


Plusieurs jours était passé et à son plus grand étonnement Lena semblait la laissé tranquille, elle lui lançait toujours des regards mauvais, mais ne l’approchait pas. C’était comme si elle avait peur du jeune homme. Ce dernier semblait être apparu de nulle part, il était maintenant impossible pour notre jeune héroïne de ne pas l’apercevoir au moins une fois par jour. Lorsqu’il la croisait il lui souriait gentiment et elle piquait un fard se dépêchant de s’éloigner, intimidé par son sourire parfait.

Ce midi-là elle avait apporter son ordinateur dans la cafétéria. Elle s’installa dans un coin tranquille, à l’abri des regards et ouvrit son blog favoris. Elle avait reçu un mail lui disant qu’elle devait aller lire un nouvel article. Elle se rendit directement à la dernière page et en effet, un article l’attendait. Elle regarda le titre. «  Traurigkeit » Pas très joyeux.


Pourquoi un titre aussi déprimant? Eh bien....pourquoi pas? Combien d‘entre nous sont triste? Seuls, mal-aimé, déprimé, angoissé et j’en passe. J’ai décidé de parlé de la tristesse en général...non pas de ce qui la cause, mais plutôt, ce qu’est ce sentiment. J’ai rencontré quelqu’un, quelqu’un de merveilleux, douce et gentille, une perle rare...une perle ternie par la tristesse, par la solitude, par le manque de confiance en elle. Chaque fois que je lui parle elle se dénigre, elle parle de sa vie comme de la chose la plus bête qui soit, alors que sa vie...sa vie...elle vaut tellement. Il y a aussi ces gens que l’ont côtoies tout les jours et qui nous semblent si triste. Je la connais pas, cette autre personne, mais je sens, je sais qu’elle est triste, rejeté, abandonné. Lorsque je la croise, elle fuit, baisse les yeux, elle semble pensé ne pas mérité passé près de moi. Pourtant qu’ai-je de si spécial? Et elle, pourquoi n’aurait-elle rien de spécial. Ces deux personnes j’aimerais tant pouvoir les aider...mais étrangement quand j’essai elles fuient ou change de sujet. Si elle pouvais croire qu’elles sont de bonnes personnes et que tout le monde mérite le bonheur.
Vous? Manquez-vous de confiance en vous? Moi je dis, il faut foncer tête première et mordre la vie à pleine dent. Et pour ces deux personnes, celle avec qui j’aime tant bavardé et celle que j’aimerais connaître, je vous dis, aimez-vous telle que vous êtes, parce que c’est comme ça que les gens vous aimes.....en tout cas moi c’est comme ça.


Elle essuya la larmes qui coulait sur sa joue et sourit. Elle était l’une de ses deux personnes, elle le savait....et il l’aimait tel qu’elle était. Son cœur battait si fort qu’elle pouvait l’entendre battre dans ses oreilles. Bien sur il voulait dire qu’il l’appréciait...pas qu’il était amoureux d’elle...mais ce petit mot...aimer...ça lui faisait chaud à l’intérieur. Quelqu’un l’aimait pour ce qu’elle était...au moins une personne....mais si une personne pouvait l’aimer...alors pourquoi pas deux...ou trois....ou plus...
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Miss BK le Lun 27 Juin - 20:23

j ai beau connaître déja cette fic, ca me fait toujours pareil quand je la lit
toute ses émotions et tout ce que l'héroïne ressent
je l'es déjà ressentis
je me retrouve vraiment dedans
et vraiment cc'est vraiment très bien écrit

vraiment hâte de connaître la suite
jtd
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Saby le Sam 8 Oct - 22:36

Elle l’attendit toute la soirée devant son ordinateur, mais il ne vint pas. Elle alla se coucher à une heure du matin, déçu, mais néanmoins heureuse. Un nouveau sentiment prenait tout doucement place au fond d’elle....la fierté. Malgré sa déception, elle s’endormit le cœur léger et le sourire au lèvres. Le lendemain elle retourna à l’école et cette fois, pour la première fois depuis des années....depuis qu’elle avait commencer l’école. Elle entra dans la cour la tête droite...pas le nez en l’air, mais de manière...normal? Enfin qu’est-ce que la normalité? Disons plutôt de manière assez sur, pas encore totalement fière mais tout de même avec un peu de confiance. Elle passa devant la bande de Lena sans les regarder, cette dernière filmina, s'en était trop. Déjà qu'elle avait été sauvé par ce garçon, la voir ainsi, si sur d'elle, la fit sortir de ses gonds. Elle se leva d'un bond et fonça vers la brune qui se retourna, alerté par le bruit des talons sur le ciment de la cours.
-Toi!!!!
-Lena...
-Ou tu vas comme ça avec tes grands airs hen! Tu crois que tu en a finit avec moi c'est ça! Crois tu n'as pas finit d'en baver!
-Lena laisse moi tranquille, je t'ai rien fait.
-Oh si tu m'as fait quelque chose, tu es née!!
S'en était trop, toute ses années à se faire rabaisser, toutes les insultes, les bousculades, les méchancetés gratuites. La blonde platine n'eu même pas le temps de réagir qu'elle était au sol, son adversaire à califourchon sur elle, une bonne poignée de cheveux dans une main et s'élançant de l'autre. La gifle claqua, Lena fut si surprise qu'elle figea...tout comme le reste des élèves autour.
-Ne dit plus jamais ça espèce de sale garce!!!! J'ai assez enduré toutes tes insultes.
-Toi je vais te....
Elle poussa la brune qui tomba sur les fesse et elles se jettèrent l'une sur l'autre, elles roulaient sur le sol, les gifles claquait, des cheveux était tirés, Lena tenta même de mordre sa rivale qui se déroba et tira si fort sur une mèche de cheveux qu'elle l'arracha, Lena cria et porta sa main à sa tête.
-Espèce de folle!!!
-Oups...je crois que j'ai arracher un peu de paille sur ta tête!
Elle s'étonnait elle-même de lui parler comme ça, mais une assurance nouvelle était née en elle et elle ne contrôlait pus ses mots, elle disait tout ce qu'elle aurait toujours voulu dire. La rage qu'elle avait toujours refouler au fond d'elle-même avait d'un coup resurgie. Tout ce qu'elle avait avaler, refouler, enfoui au fond de ses entrailles, dans un coin caché au plus profond de son cerveau, explosait maintenant en une rage indomptable.

Alors qu'elle s'apprêtait à gifler la blonde une autre fois, une main, ferme, mais douce attrapa son poignet.
-Tu sais...je crois pas que ça serve à grand chose....elle en vaut pas la peine.
La brune figea et se tourna vers son interlocuteur.
-Aller, relève toi, ça sert à rien de se rabaisser à son niveau.
Il la tire vers lui et lui sourit, tenant toujours son bras.
-Encore toi! Tu as pas fini de toujours prendre sa éfense!!! Qu'est-ce que tu lui trouve!!!!
Le beau brun se tourna vers la blonde décoloré avec un air dégouter.
-Ce que je lui trouve? Tu veux dire comparé à toi? En fait...vous êtes pas comparables...on ne compare pas de la merde comme toi avec un joyau, dégage!!!!
Insulter et frustrer, Lena se leva et partit en courant.
-Elle m'énerve, ça fait des mois qu'elle me drague, mais elle me dégoute! Toi ça va??
Il se tourna vers la jeune fille qui fixait le sol, il se pencha un peu vers elle, elle avait les joues rouges, les yeux brillants et la respiration saccadé.
-Ça va?? Elle t'a blessé? Tu as pas l'air bien.
-Je...j'ai rien....je...merci....
-C,est rien, c'est normal, cette garce est méchante avec tout le monde.
-Non...c'est...pas...pas...ça...ce que...que tu...as dit....merci....
-Oh...tu veux dire pour le joyau.
Il se pencha un peu plus vers elle, son visage à quelques centimètres du sien, un grand sourire sur le visage. Elle leva les yeux et il lui fit un cin d'oeil, elle rougit encore d'avantage et détourna le regard.
-Soit pas si gêné! En tout cas bravo pour ce que tu as fait, tu as beaucoup de courage. Je sais que ce qu'elle t'a fais subir devait pas être facile.
Son ton était redevenu sérieux, elle le regarda à nouveau.
-Merci...je...je vais y aller...je...s'il-te-plait...
Elle regarda son bras et il réalisa qu'il la tenait toujours.
-Oh désolé.
Il la lacha et elle lui fit un sourire tiide avant de ramasser ces choses et de partir en courant.
Il la suivit des yeux et réalisa que tout le modne le fixait.
-Quoi?? Vous voulez ma photo!
Tout le monde se retourna et les cours reprirent comme d'habitude...ou presque...
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Miss BK le Sam 8 Oct - 23:01

Ca ne plaît jamais quand on ne se laisse plus faire
et elle a eu bien raison de lui donner une bonne correction elle n'a que ce qu'elle mérite
c'est qu une garce
Bill aussi la bien cassé

comme elle est toute gênée face a Bill
mais ej comprends je serais pareil, mon côté timide ressortirais

Hâte de voir la suite ****

jtd
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Prinzess Sélénia le Dim 9 Oct - 1:36

j'ai tout rattrapé et j'adore Very Happy Very Happy
avatar
Prinzess Sélénia
An Deiner Seite
An Deiner Seite

Messages : 842
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 54
Localisation : dans un jacuzzi avec bill et lui embrassant le cou

http://www.PrinzessSelenia69.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Fraulein le Mer 26 Oct - 14:22

nyaaaa j'adore cette fic elle est trop chou =)

suite suite suite =D
avatar
Fraulein
Mädchen Aus Dem All
Mädchen Aus Dem All

Messages : 36
Date d'inscription : 24/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Saby le Jeu 15 Mar - 20:44

Le reste des cours se passa dans une brume épaisse pour la jeune fille, tout cela lui avait sembler tellement irréel. Avait-elle réellement attaquer Lena? Lui avait-elle tenu tête devant tout le monde? L'avait-il comparé à un joyaux? Lorsque la coche retentit, elle ramassa ses choses et sortit, ne se rendant même pas compte des regards et des murmures. Elle sursauta lorsqu'elle sentit une main sur son épaule.
-Salut!
-Euh..salut.
-Je suis dans ta classe, tu me reconnais?
- ..Oui....oui....désole je euh...j'ai
-Pas l'habitude qu'on te parle c'est ça?
-Ouais....pourquoi tu....?
-Bah euh, je voulais juste te dire que je t'ai trouvé très courageuse tout à l'heure.....je sais que c'est pitoyable d'être jamais venue te parler avant, mais....j'en sais rien....je pensais pas que tu vivais autant l'enfer. Si j'avais su..mais bon tu sais tout le monde est tellement....égoiste..malheureusement j'en fait parti on dirait....et dire que je me croyais juste et tout....m'enfin...je suis désolé j'arrête pas de parler et je te laisse rien dire...
-Euh...je..non ça va...
La jeune fille devant elle lui sourit et elle se surprit à lui répondre par un sourire timide.
-En tout cas, je crois que tu plais bien à Bill.
-Bi...Bill?
-Ben oui.....le mec..celui qui t'a sauvé la mise.....deux fois....
-Ah....je connaissais pas son prénom....
-C'est un des mecs les plus populaire de l'école et tu...m'enfin c'est pas grave..moi et mon copain....le mec là-bas, on sort avec lui et quelques amis après les cours...ben ils nous attendent en fait. Tu veux venir?
-M...m....moi...avec..vous...
-Ben oui, je suis sur que Bill serait super content!
-Euh....je....pense pas que ce soit une bonne idée.
-Pourquoi?
-Hé ils nous attendent hen!!!
-Je sais, je sais, excuse le il à l'air un peu grognon comme ça, mais au fond il est très genntil.
La timide jeune fille regarda le garçon au look un peu androgyne et ce dit que ce n'était pas étonnant qu'il soit avec avec son beau sauveur, le look étant assez ressemblant, bien que moin extrême. Il lui fit un signe de la main et lui sourit, elle rougit, non pas qu'il lui plaisait, mais elle n'avait pas l'habitude qu'autant de gens s'intéresse à elle.
-Désolé je.....suis tellement pas....habitué....
- Je comprend, écoute si tu es pas prête ça va, tu viendras avec nous une autre fois, mais ça nous ferais vraiment tous plaisir. Nous ne sommes pas une bande de snob, on accepte tout le monde et on ne juge pas, je te promet que tu t'endrais bien avec tout le monde.
- c'est gentil..mais...
- D'accord, tu es pas prête, y'a pas de problème.....mais tu finiras par venir!!!
Elle finit sa phrase d'un ton joyeux, attrapa le bras de son copain et parti avec un grand signe de la main.
- Wow....
Après s'être remise du choc, la jeune femme se rendit à son casier, prit son sac et sortit du lycée. À la sortit elle aperçu la fille qui lui avait parler avec plusieurs personnes dont le fameux Bill. L'autre fille lui fit un signe et elle le lui rendit timidement, Bill remarqua le regard de son amie et se retourna. Lorsqu'il la vit un sourire apparu sur son visage, il lui fit un signe de la main et elle devint rouge tomate, elle baissa la tête. Elle releva les yeux pour voir la file murmurer à l'oreille du bel androgyne qui sourit avant de courir en direction de la brunette qui le regarda arriver les yeux ronds, complètement figée.
- Hé!!! Il parait que tu a refusé de venir avec nous, ça me ferait vraiment plaisir si tu changeais d'avis.
- Je....je....peux....pas..
- Ah....d'accord....dommage....
Il avait l'air sincèrement déçu et elle ressentit une douce chaleur en elle, de savoir qu'il avait réellement envie d'être avec elle.
- Une autre fois alors.
- Ou...oui....ok..
- Super!!! On se voit demain matin! A plus!
Il retourna vers ses amis et elle courut jusque chez elle. lorsqu'elle arriva elle avait le souffle court, les joues rouges et les yeux brillants. Sa mère lui demanda si ça allait, elle lui répondit un oui enjoué et monta ans sa chambre sous le regard ébahie de sa mère qui ne l'avait jamais ainsi. Elle se laissa tomber en étoile sur son lit, fixant le plafond en souriant. Elle se sentait renaître, ce n'était pas grand chose pour la plupart des gens, mais pour elle, c'était un miracle, elle se sentait comme si elle venait de gravir une montagne et qu'elle pouvait voir le monde d'en haut. Elle pouvait jeter un oeil de loin sur son ancienne vie, elle savait que c'était le début d'autre chose, même si ça prendrait du temps. Elle avait envie de danser et de rire pour rien, elle se redressa et tira son pc vers elle, elle mis en marche de la musique qu'elle adorait, des chansons bien dansante. Elle se mis debout sur son lit et se mit à danser comme une démente se secouant dans tout les sens, chantant à tue-tête, sautant et tournant. Sa mère alerté par le bruit entra dans sa chambre et la vit, elle la regarda avec des yeux ronds un instant avant de sourire doucement, heureuse d'enfin voir sa fille épanouie depuis tant d'année. Elle referma la porte doucement, la laissant s'amuser. Cela pris un bon 45 minutes avant que la jeune fille ne se calme, elle descendit manger, participant à la conversation plus que jamais avant de remonter et de se connecté sur msn. Elle était à peine connecté qu'une petite fenêtre clignotant dans le bas de la page.

Traümer : Hé salut miss!!!
Sonne: Salut!!
Traümer: Eh ben.....tu as l'air de bonne humeur et un nouveau pseudo en plus. Pourquoi soleil?
Sonne: J'ai passé une belle journée.....la première belle journée depuis le début du lycée.
Traümer: c'est génial, je suis content pour toi! Moi aussi j'ai eu une bonne journée!
Sonne: Ah oui?
Traümer: Oui, mais on s'en fout, parle moi plutôt de ta journée.
Sonne: Oh euh....ben rien de spécial en fait....
Traümer: Tu viens de dire que c'était une journée fabuleuse et là tu dis que c'est rien.
Sonne: Ben en fait, pour toi se serait banal donc...
Traümer: Dis pas ça, ça m'intéresse moi!
Sonne: Ouais je...

À ce moment là l'écran de son pc s'éteignit et elle cria, tout s'était éteind, panne de courant, elle ragea un instant avant de soupirer et de décider que ça ne servait à rien de s'en faire, elle lui raconterait demain c'est tout. Elle alla donc se coucher de bonne humeur, rien ne pourrait casser sa joie de la journée.


Le lendemain elle entra dans la cour de l'école de pas encore plus assuré que la veille, elle n'avait pas la tête baissé, pas de capuchon sur la tête, pas décharpe qui lui cachait le visage, elle était juste.....fière.
- Hé miss!!!!
Elle se retourna et aperçut la fille de la veille qui courait vers elle, son petit-ami la suivant plus tranquillement en secouant la tête avec un sourire amusé. Elle lui sauta presque dessus.
-Tu as raté une super sortie hier, nous sommes allé au Mc Do et ensuite à l'arcade et j'ai battu tout les records de danse....
-Ne l'attaque pas comme ça, la pauvre regarde là.
En effet la jeune fill la regardait, les yeux ronds, ne comprenant pas du tout ce qui se passait.
-Ah pardon! Je suis tellement habitué d'agir comme ça que j'ai pas pensé que je risquais de te faire peur. Tu vas bien?
-Euh...je....oui....et.....j'imagine que toi tu vas bien.
-Je pète la forme. Tu viens! On rejoints la bande avant les cours.
-Euh....je....sais pas trop.
-S'il te plait, ça me ferait vraiment plaisir.....et surotut ça ferait plaisir à Bill.
La brunette ne peus s'empêcher de rougir ce qui fit sourire les deux autres.
- Bon....je ....je vais essayer, mais....
-T'inquiètes personnes ne te jugeras ou ne seras méchant avec toi, ilssavent ce que tu as vécu avec l'autre folle.
Tout en parlant elle l'entrainait par le bras vers une bande assis autour d'un banc plus loin. Arriver là, tous se présentèrent et la timide jeune fille fit de même, les joues roses. Bill arriva à peine quelques minutes plus tard, dès qu'il l'a vit il avança vers elle d'un pas souple, elle sentit son coeur accélérer alors qu'il se penchait tout près de son visage.

avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Miss BK le Jeu 15 Mar - 21:09

quelle belle suite

quel bonheur de la voir se reprendree en main,de la voir être bien
sourire, s'amuser
c'est mignon

et elle a l'air de plaire a Bill
hâte de voir ce qu il va faire
bounce bounce bounce bounce bounce

suite ma belle jtm fort
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Prinzess Sélénia le Ven 16 Mar - 21:35

génial elle reprend son destin en main et enfin sa vie se pare de jolies couleurs...

les couleurs de l'amour ??? peut-être pour bientôt avec un bill empressé I love you I love you
avatar
Prinzess Sélénia
An Deiner Seite
An Deiner Seite

Messages : 842
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 54
Localisation : dans un jacuzzi avec bill et lui embrassant le cou

http://www.PrinzessSelenia69.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Saby le Lun 16 Avr - 21:41

Bill arriva à peine quelques minutes plus tard, dès qu'il l'a vit il avança vers elle d'un pas souple, elle sentit son coeur accélérer alors qu'il se penchait tout près de son visage. Il sourit, un sourire ravageur qui ferait fondre n'importe quelle fille, il semblait vraiment heureux avec ces magnifiques yeux chocolat qui brillaient de milles feux.
- Hé! Salut, je suis ravi de te voir!
-Sa...sa...l....lut.
Il se pencha encore plus et posa un baiser sur la joue de la jeune fille, tout près de sa bouche, il se redressa d'un bond et se tourna vers ses amis. La brune semblait sur le point de s'évanouir, ce qui amusa quelques personnes, mais Billl ne semblait avoir rien remarqué. Elle était rouge et sa respiration était saccadé, la jeune fille qui l'avait invité s'approcha d'elle et lui murmura à l'oreille.
-Ça va? Je sais qu'il est beau, mais là tu semble sur le point de tomber dans les vappes.
Elle couina et entama un mouvement pour s'enfuir, mais l'autre fille la retint par le bras.
-Tss tsss tu restes là, sinon il y en a un qui sera très déçu.
Elle fit un mouvement de la tête et la brunette regarda dans la direction qu'elle indiquait.
Bill était assis sur un ban parlant avec deux ou trois personnes, tournant la tête sans arrêts dans leur direction.
-Il est toujours très enjoué, mais je ne me rappel pas avoir vu ce genre de sourire sur son visage. Crois moi, tu lui plait.
- Je QUOI!!!!
Tout le monde se tourna vers elle et elle se sentit devenir rouge, elle avait envie de se terrer dans un trou.
-Dé..désolé.
-C'est ma faute, retournez à vos occupations.
Tout le monde retourna à leur affaires, mais Bill les fixa un moment, la brune sentit une douce envahir son corps alors qu'il lui souriait.
- Il y a de l'amour dans l'air on dirait.
-Haha, c'est ce que je disais juste avant.
La jeune fille se retourna et vit le copain de sa nouvelle amie lui sourire avec amusement.
-C'est....pas...pas...drôle.
-J'ai jamais dit que c'était drôle! Je suis content que Bill ai trouvé quelqu'un qui lui plait, il repousse toujours toute les filles d'habitude.
-C'est vrai ça, tu dois vraiment avoir quelque chose de spécial pour lui.
-Spécial...
Alors que la jeune fille levait les yeux vers l'androgyne la cloche retentit ettout le monde se dirigea vers l'entrée du lycée. Une main douce se posa alors sur l'épaule de la brunette qui sursauta avant de se retourner, elle fut éblouie par un magnifique sourire.

- Je suis content de voir que tu te mêles aux autres.
-Oh euh...merci...
-Tu fais quoi ce soir?
-M...m..moi?!?!
-Ben oui toi.
-Euh je....rien....
-Super, alors tu viens manger avec moi!

Il s'éloigna alors d'un pas souple et elle réalisa que ce n'était pas une question, mais bel et bien une affirmation.



La journée se déroula différement de d'habitude, chaque fois que la cloche sonnait la timide jeune fille se retrouvait entouré de sa nouvelle amie et sonn petit-ami qui l'entrainaient avec eux vers leur bande d'amis. Bien sur elle ne parlait pas beaucoup, mais au moins elle ne tentait pas de s'enfuir et répondait au question qu'on lui posait. Bill n'était jamais loin, toujours à la regarder du coin de l'oeil sous l'oeil amusé de totue la bande qui avait très bien compris ce qui se passait.

-Alors miss...
-Quoi?
-Tu vas sortir avec lui?
-Qu..quoi qui t'as dit ça!?!?
-Hahaha tu viens de te trahir!
-Eh merde...mais c'est lui qui....j'ai jamais dit oui, il a juste dit tu sors avec moi ce soir et il est partit.
-C'est bien Bill ça !!!

La plus grande se tapa le front alors que son petit-ami rigolait à côté d'elle.
-Il changera jamais, toujours trop sur de lui!
-Tout l'inverse de toi, hen mon coeur!
-Hey! Pas ma faute si je suis timide!

Alors que le couple se chamaillait en rigolant, la cloche retentit pour annoncer le dernier cours, ils s'y rendirent ensemble. Après les cours le couple lui dit au revoir avant de partir ensemble, elle, elle ramassa ces affaires et se dépêcha de partir, espérant éviter la gène de croiser Bill, ce disant qu'il avait surement du paisanter. Arriver au portail elle s'arrêta net en le voyant appuyé contre la grille, son sac sur une épaule, son téléphone dans l'autre. Il leva la tête vers elle et un sourire apparu sur ces lèvres.

-Hé tu es là, je t'attendais!
-....Ah....
-Quoi Ah?
-Oh euh rien....
-Je te raccompagne et après on va manger quelque part!
-Si...si tu veux....
-Quoi si je veux! Dis le si tu as pas envie de sortir avec moi.....
-C'est pas ça...c'est...
-Bon alors ça va, on y va!
Il se dirigea vers l'arrête de bus sans aucune hésitation, elle se demanda comme il pouvait savoir qu'elle prenait ce bus. Elle le suivit en silence, ils attendirent le bus sans rien dire et une fois qu'il fut là, l'androgyne paya leur deux place avant d'aller s'asseoir au fond.

-Merci....
-Pourquoi?
-Ben.....le billet...
-Oh ça, c'est rien, ça me fait plaisir!

Il lui sourit encore et elle se sentit rougir, elle n'arrivait vraiment pas à s'habituer à sa beauté.
Ils descendirent après quelques arrêts et se dirigèrent vers la maison de la jeune fille.

-C'est ici....
-C'est joli! j'adore ce genre de maison chaleureuse!

Il semblait vraiment content d'être là et elle se sourit à sourire un peu, elle entra et il la suivit.

-Je crois que ma mère travaille...je vais juste....poser mon sac dans ma chambre et je reviens.
-Je peux venir?
-Hein!?!?!
-Oula relax, je vais pas te sauter dessus, je voulais juste voir la maison.
-Ah euh....bon...d'accord.
-T'inquiètes pas, je suis un bon garçon.

Il la regardait avec un sourire amusé, mais il semblait sincère, elle traversa dond la cuisine qui était relié à l'entrée et monta les escalier au fond de la pièce. Il la suivit en silence jusqu'à ce qu'elle s'arrête à une porte dans le couloir, elle entra alors dans sa chambre suivit de l'androgyne. La jeune fille posa son sac et pris son bonnet favoris, le temps s'étant rafraichie. Pendant ce temps le beau brun fit le tour de la chambre, regardant les cd qui trainait, les bibelots et autres babioles et il sourit en voyant le pc ouvert sur le bureau. Il y jeta un oeil et vit une page internet ouverte, il reconnu le site de blog bien connu et surtout ce blog...
-C'est ton blog???
-Hein...quoi..hé .fouille pas!!!
-Je suis désolé, je savais pas que c'était privé...
-Non...non..enfin...si...c'est mon blog...mais..euh...il est pas très intéressant.
-Je suis sur qu'il l'est.....
-Mouais enfin...bon....

Elle se dépêcha de sortir de sa chambre sous le regard tendre de Bill, qui se tourna une dernière fois vers le pc avant de sortir en souriant.

Il passèrent une soirée tranquille, mangèrent au mc do et se promenèrent dans le parc, Bill s'efforçant de la faire parler, mais elle répondait toujours au question de manière évasive, parlant le moins possible, bafouillant chaque fois qu'il lui souriait. Lui, était totalement attendrit et sous le charme devant ses yeux brillants et ses joues roses. Il ne pouvait s'empêcher de repenser au blog qu'il avait vu, il en était certain, c'était bien celui qu'il pensait et cela le rendait tout heureux, alors ces deux filles....les deux filles qui lui faisait battre le coeur était en fait une sule et même personne....plusieurs choses se mettaient en place dans son esprit. Cette file sur le net qui évitait toujours de parler d'elle...si timide et qui l'autre jour avait été si heureuse...le même jour ou elle c'était battu avec Lena et ou elle avait eu contacts avec d'autres personnes. C'était d'une évidence.....et en même temps, comment aurait-il put savoir. Et elle, savait-elle qui il était? Il aurait jurer que non, sinon elle lui aurait sans doute dit...ou pas, elle était si timide. comment savoir? Et soudainement il eu une idée, il sut tout de suite que c'était pas vraiment bien, mais il mourais d'envie de le faire....après tout....pourquoi pas....alors ce soir là, après l'avoir raccompagné chez elle, après l'avoir fait rougir en posant un baiser sur sa joue, après ui avoir promis de l'appeler en prenant son numéro en note, il se rendit rapidement chez lui et ouvrit le pc. Il alluma msn, elle n'était pas là...il attendit quelques minutes...alla faire un tour sur son blog, aucun message intéressant, il alla ensuite regarder celui de la jeune fille, rien de nouveau et tout à coup, le bruit caractéristique de msn ce ft entendre et il vit une petite fenêtre indiquer "Sonne" vient de se connecter. Il sauta presque sur la souris pour aller ouvrir une conversation, il prit une grande inspiration, surtout avoir l'air naturel.....


Traümer: Salut miss! Tu te connecte bien tard ce soir!
Sonne: Je sais...j'ai eu un imprévu.
Traümer: Un imprévu?
Sonne: Oh euh...ben je suis sorti.
Traümer: Vraiment! C'est cool, avec une bande d'amis?
Sonne: Tu sais bien que j'ai pas d'amis....
Traümer: Je suis sur que tu en as...
Sonne: Ben....en fait...je crois que j'en ai maintenant....un couple super sympa, la fille est super drôle et enjoué et le gars timide, mais très gentil.

L'androgyne sourit sachant très bien de qui elle parlait.

Traümer: Ah c'est cool ça! Je suis content, alors tu es sortie avec eux?
Sonne: Non...
Traümer: Ah bon, avec qui alors?
Sonne: Un garçon...
Traümer: Oh tu as un petit-ami...
Sonne: Non!! C'est pas mon petit-ami!!!

Le brun fut légèrement blessé de sa réponse rapide et quasi agressive, mais il se reprit rapidement.

Traümer: Alors tu as le béguin pour lui?
Sonne: .....
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Miss BK le Lun 16 Avr - 22:17

c'est trop mignon
Bill est totalement sous le charme
il est calme, prévenant et charmant
et elle aussi semble être sous son charme mais elle a tellement peu l'habitude qu'on s'intéresse a elle qu'elle sait pas trop quoi faire

Mais c'est tellement mignon entre eux
j'espère qu'ils finiront ensemble
maintenant que Bill a tout compris par rapport au blog il va pas la lâcher de si tôt

Mais je te le redit t'es sadique uen fin comme ça
je te bouderai si elle elle répond ^par la négative

jtm fort puce
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Prinzess Sélénia le Mar 17 Avr - 7:57

oui c'est clair il va pas la lâcher comme ça Very Happy Very Happy

c'est vraiment adorable I love you
avatar
Prinzess Sélénia
An Deiner Seite
An Deiner Seite

Messages : 842
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 54
Localisation : dans un jacuzzi avec bill et lui embrassant le cou

http://www.PrinzessSelenia69.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Saby le Mar 12 Juin - 20:52


Traümer: Alors tu as le béguin pour lui?
Sonne: .....

Après une bonne minute elle n'avait toujours pas répond et Bill commeça à s'inquiéter, peut-être avait-il été trop loin. Tout à coup il vit la petite bulle apparaître au bas de l'écran, elle prit un bon moment à lui répondre cependant. Lorsque la réponse apparut, ces yeux s'aggrandirent, il ne s'attendait pas du tout à cela.

Sonne: Qu'est-ce qu'on ressens quand on a le béguin pour quelqu'un?

Bill: Alors là, si je m'attendais à ça.....mais comment je peux expliquer ça moi!

Il soupira avant de pose ces doigts sur le clavier, il réfléchit quelques secondes avant de taper une réponse.

Traümer: Je crois que ça dépend de chaque personne, mais de façon général.....ton coeur s'emballe lorsque tu vois cette personne, tu as chaud et tu te sens gêné. Elle te manque dès qu'elle n'est pas là, tu attend toujours avec impatience de lui parler, tu t'intéresse à tout ce qu'elle fait et dit, tu adores qu'elle te fasse des compliements.....surement plein d'autres choses aussi, je suis pas un expert non plus...

Il réalisa qu'il avait décris exactement tout ce qu'il ressentais depuis qu'il l'avait rencontré sur son blog et également à l'école et il fut encore plus heureux que ces deux filles soit une seules et même personnes.

Sonne: Je vois....tu te sens un peu.....comme si tu faisais de la fièvre quoi!
Traümer: Hahaha oui c'est un peu ça, mais ça rend heureux!
Sonne: Je comprend...

Il eu envie de lui reposé la question, mais il se dit qu'elle ne voudrait surement pas lui répondre cette fois.

Sonne: Je vais y aller, je suis fatigué....on se parle demain?
Traümer: Oui, bien sur....à demain.
Sonne: À demain.

Elle se déconnecta rapidement et alla se préparé à dormir, l'explication de Traümer lui tournant dans la tête. Elle ressentais exactement ça, mais il y avait un problème.

-Comment on fais quand on a le béguin pour deux personnes en même temps?

Elle soupira avant de s'endormir rapidement.

De son côté Bill eut du mal à s'endormir, il s'en voulait un peu de lui avoir posé cette question, il avait l'impression de l'avoir tourmenté, mais il n'avait pas put s'empêcher. Cette fille lui plaisait vraiment beaucoup et aurait vraiment aimé savoir, mais en même temps il se disait que ce serait de la triche, il ne devait plus faire ce genre de chose.

Bill: Je ferai en sorte qu'elle me le dise en face! À moi....pas à Traümer....


Le lendemain au lycée.

-Je te jure! Je savais plus quoi dire!
- Tu m'étonnes! Parfois mon père à le don de gêner les gens!
La brune éclata de rire avec son petit-ami alors que la châtaine les regardait avec des yeux rieur. Ces nouveaux amis avaient décidés de lui raconter leur soirée de la veille chez le père de la brunette. Alors qu'elle éclatait de rire devant l'air effaré du garçon, une main se posa sur son épaule, elle sursauta et se retourna en criant.
-Oh pardon je voulais pas te faire peur!
-Bill!
-Qui d'autre

Il lui fit un clin d'oeil et elle rougit, se rappelant sa conversation avec Traümer la veille.

- Tu vas bien?
-Euh, oui oui.....et toi?
-Très bien!

Il lui sourit et elle se sentit toute chose devant ces yeux pétillant, son regard était doux et tendre sur elle, faisant sourire les autres alentours. Bill replaça doucement une méche de cheveux de la jeune fille qui se sentit rougir sous le touché, aussi léger soit-il.

-Je suis content de te voir.
-oh...euh....ben euh..moi aussi...
-Tu as pas à te forcer pour me répondre si tu veux pas.

Elle allait répondre, mais son sourire ravageur la fit taire, elle se sentait littérelement fondre, d'autant plus qu'elle avait maintenant compris ce qu'elle ressentait pour lui, elle se sentait plané.

-Je me disais, puisque nous sommes Vendredi, nous pourrions aller voir un film ce soir?
-Euhm....
-Il y a un nouveau film fantastique qui sort, un truc de magie et tout, tu aimerais?

L'androgyne ne put s'empêcher de sourire et sentit sont coeur fondre devant les yeux pétillants de la châtaine.

-Oui...oui, j'adore ce genre de film.
-Super, je passe te prendre à 19heures alors, on doit y aller, les cours vont commencer!

Il lui fit un petit signe de la main avant de s'éloigner, elle le suivit des yeux, les joues rouges. C'est la main de son amie la tirant qui la réveilla, elle la suivit donc en courant pour ne pas arriver en retard en cours.

La journée se déroula trop lentement au goûts de la jeune fille, mais aussi de l'androgyne qui trépignait d'impatience d'encore une fois se retrouver seul avec elle, son frère le chariant sans arrêt de son manque de concentration en classe.
Ils ne se virent pas entre les cours, Bill s'étant fait entraîner par son frère et ses amis pour manger un mc do. À al fin des cours, le brun attendit à la sortie, mais ne la vit pas, elle devait être déjà rentrer, il rentra un peu déçu, mais content de leur rendez-vous du soir. Comme à son habitude il alla sur le pc et fut surpris de la voir connecté sur son blog, mais pas msn. Il fit le tour de son blog pour voir si elle avait écrit un nouvel article, rien de nouveau, il attendit un peu, actualisant la page plusieurs fois en dix minutes, enfin un articles apparut.


Je ne comprend plus rien.....il y a à peine quelques jours j'étais seuls, personnes ne voulait de moi, personnes de m'aimait et tout à coup....j'ai des amis, les gens me disent bonjour et me sourient, plus personnes ne me harcèle.....est-ce grâce à lui? Parce qu'il me parle? Et que peut-il bien me trouver? A-t-il eu seulement pitié de moi? Je ne sais plus.....je n'arrive pas à comprendre ce que je ressens....avant j'étais seule, mais au moins tout était plus simple...surtout que maintenant ils sont deux à être si gentil avec moi. Je me demande vraiment.....si c'est juste par pitié, ou peut-être parce qu'il ne me connaissent pas bein. J'ai si peur...je n'ose pas parler, je n'ose pas être moi-même, j'ai trop peur qu'ils soient dégoutés, l'un comme l'autre, je suppprterais pas de perdre ne serait-ce que l'un des deux......et c'est ce qui me trouble encore plus. Qu'est-ce que je devrais faire? Je suis tellement perturbé en ce moment. Ma vie à changé si vite. J'ignore si je mérite tout ça, ces amis....et eux.
Aidez-moi....


L'androgyne se mordit la lèvre avant de soupirer, il détestait vraiment la voir comme ça, comme il aurait voulu pouvoir l'aidé. Il ne voyait qu'un seul moyen, mais il avait peur qu'elle lui en veule, qu'elle croit qu'il se moquait d'elle, alors que c'était loin d'être le cas. Il voulait juste lui dire la vérité et être avec elle. Cette soirée était sans aucun doute le moment parfait. Aors il se prépara, déterminé à tout lui dire et ce malgré le risque de se faire rejeté, il e supporterais pas de la voir si troublé encore. Vers 17h30 il parti de chez lui et se rendit chez la jeune fille. C'est elle qui ouvrit la porte, il put s'empêcher de sourire en lavoyant si ravissante.
Bill: Salut!
-Salut....
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Miss BK le Mar 12 Juin - 21:53

et toi qui me disait que tu étais pas satisfaite de ta suite, et bien je peux te dire qu'elle est vraiment bien et pleine de sentiments
elle est complètement perdue, elle se sent submerger par toute sorte d'émotions qu'elle en connaît pas et c'est tout a fait compréhensible.
Bill s'en veux mais en même temps lui aussi est submerger par ce qu'il ressent et il veut juste être avec elle
J'espère que lors de ce rendez-vous, lorsqu'il lui avouera
elle ne le rejettera pas
pitié pitié Sad Sad Sad Sad
faut qu'elle l'écoute jusqu'au bout

tu sais a quel point j'aime ton histoire ma belle
j'ai toujours l impression de vivre ce que tu écris dés les premiers
merci pour nous faire partager ton talent

jtm fort
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Prinzess Sélénia le Mar 12 Juin - 22:38

ces sentiments merveilleux qui font planer le corps et l'esprit s'appellent l'amour

et c'est tellement touchant j'adore ta suite I love you I love you
avatar
Prinzess Sélénia
An Deiner Seite
An Deiner Seite

Messages : 842
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 54
Localisation : dans un jacuzzi avec bill et lui embrassant le cou

http://www.PrinzessSelenia69.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Miss BK le Mer 19 Sep - 21:34

je suis triste de ne pas pouvoir lire la suite Sad Sad Sad Sad
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Saby le Mar 9 Oct - 21:44

Vers 17h30 il partit de chez lui et se rendit chez la jeune fille. C'est elle qui ouvrit la porte, il ne put s'empêcher de sourire en la voyant, si jolie.
Bill: Salut!
-Salut....

Elle était ravissante, une simple petite robe violette foncé, des bottes lui arrivant aux genoux, et un manteau beige, ainsi que son bonnet, posé sur ses cheveux qu’elles avaient bien bouclé.
-Tu es superbe !
-Mer….merci….

Il vit ses joues se teintés de rouges et ils sourient encore plus avant de lui tendre la main.

-Tu viens le film va commencer sans nous !
-Oh euh oui….

Elle lui sourit timidement, hésite un instant avant de prendre la main qu’il lui tend, il lui lance un sourire radieux, heureux qu’elle l’est prise. Il l’entraina à sa suite, elle eu du mal à suivre le rythme, vu la taille du jeune homme, elle devait presque courir pour suivre ses grandes enjambés. Il finit par s’en rendre compte et ralentis le pas en s’excusant, il ne laissa cependant pas sa main.

-Je suis navré….je n’ai pas de voiture…ça aurait été mieux que le bus….
-Le bus c’est bien….ça me va….
-Tu es si ravissante, je trouve que le bus ce n’est pas à la hauteur !
-Ce…je ne…..enfin….le bus c’est parfait…

Se rendant compte qu’il l’avait gêné il sourit gentiment, et serra sa main plus fort avec un petit air désolé, elle lui sourit en retour.

-Oh merde le bus arrive !
-oh…ah !!!

Il courut vers l’arrête en la tirant derrière lui, elle fut d’abord surprise et faillit trébucher, mais elle réussit à le suivre et ils attrapèrent le bus juste à temps. Bill paya leur deux ticket et ils avancèrent vers le fond, la jeune fille se sentit tout à coup très mal à l’aise en sentant plusieurs regard pesé sur elle. Elle ne dit rien de tout le trajet, malgré les efforts de Bill qui lui parlait avec enthousiasme du film qu’ils allaient voir. Ils descendirent près du cinéma, Bill pris de suite sa main, elle rougit de nouveau, de plus en plus mal à l’aise, entendant chuchoter sur son chemin. Sentant son malaise Bill s’arrêta et se tourna vers elle.

-Est-ce que tu vas bien ? Tu es toute pâle !
-Je….je….je me sens…observé…

Le brun regarda autour de lui et vit quelques personnes détourné le regard, certains de leur âge, sans doute du même lycée, d’autre qu’ils n’avaient jamais vu.

-Je suis sûr qu’ils se demandent ce que je fais là…ils se demandent ce qu’une fille comme moi fait….fait avec un…avec…toi…
-Quoi avec moi ? Une fille comme toi ? Mais enfin, tu es folle ou quoi ! Tu es sublime ! Tu sais ce qu’ils se disent ! Ils se disent qu’on est génial !
-Je….tu crois ?
-Bien sûr que je le crois ! J’en suis même sur !

Elle tourna les yeux et vit une bande de fille les regarder, elle rougit alors que les filles souriait. Bill la tira de nouveau vers le cinéma. Elles croisèrent les filles qui murmuraient.

-Il est trop beau ! Tu as vu ses yeux !
-Oh oui, et elle est adorable !
-Quel couple fabuleux !

Bill se tourna vers les filles et leur souris, elles se mirent toutes à glousser et il se tourna vers la brunette qui était maintenant rouge pivoine.

-Tu vois je te l’avais dit ! Tu rougis parce qu’elles ont dit que tu es adorable ?

Elle secoua la tête.

-Pourquoi ?
-Pa…parce….parce qu’elles ont dit que nous….nous….sommes….un…..
-Un couple ?

Il était maintenant tout près d’elle, elle sentit son cœur s’emballer dans sa poitrine, sans savoir que celui de l’androgyne battait tout aussi fort. Elle baissa la tête et laissa échapper un petit son ressemblant à un oui. Tous les efforts qu’elle avait mis pour réussir à lui parler normalement venait de s’envoler alors qu’elle découvrait à quel point elle aurait aimé que ce soit vrai, qu’ils soient réellement un couple. Elle leva les yeux et vit qu’il la regardait toujours, ses yeux brillants fixer sur elle, tenant toujours sa main, leur corps tout proche. Ne l’un ni l’autre ne dirent quoi que ce soit alors que leurs regards ne se quittaient plus, leur cœur battant la chamade. Bill se rapprocha légèrement.

-Euh…je…le film va…

Elle détourna le regard et il cligna des yeux, retombant sur terre.

-Oh oui zut on va être en retard vite !!!

Ils se dépêchèrent, Bill paya les billets, le pop-corn et les skittles et ils arrivèrent dans la salle juste au moment où les lumières s’éteignaient. Le film commença, ils ne parlèrent pas de tout le temps, mais Bill eu du mal à se concentrer dessus, passant plus de temps à la regarder elle. Elle semblait passionnée par le film, il ne put s’empêcher de penser qu’il était heureux de lui faire plaisir. Quand le film se termina il reprit sa main et l’entraina dehors.

-Il y a un petit resto très bien juste à côté.
-Ok.

Ils se rendirent au restaurant en silence, un petit restaurant familial assez tranquille, ils prirent place.

-Dis…je…j’ai un truc à te dire.

Elle leva la tête vers lui, surprise, elle ne l’avait jamais entendu hésiter en parlant.

-Oui ?
-C’est…quelque chose d’important…s’il te plait…écoute moi jusqu’à la fin….Je…j’ai découvert quelque chose d’incroyable et je veux vraiment que tu sache la vérité. Mais avant…je veux te dire…je…je crois que je suis amoureux de toi…

Ses yeux s’agrandirent de stupeur alors qu’il la fixait, les yeux brillants, les joues roses, elle ne put rien réponde, son cœur semblant avoir cessé de battre.

-Étant donné ce que je ressens pour toi je ne veux rien te cacher et…en fait….je….je suis Traümer…
-Qu….quoi ?
-Tu es sönne non ? Je suis traümer…c’est à moi que tu parles depuis tout ce temps, je l’ai découvert en voyant ton blog et

Il fut coupé dans sa phrase alors qu’elle se levait d’un bond et se mettait à courir, passant près du serveur qui venait prendre leur commande.

-Mais….attend !

Il se leva à son tour, courant à sa suite en lui criant de revenir…


Complètement paniqué la jeune fille courait sans s’en rendre compte se répétant que c’était impossible.

Ce n’est pas possible, c’est si embarrassant, je lui ai parlé de tellement de chose et…pourquoi il me l’a caché ? Il a joué avec moi ? Comment il a pu faire ça ! Peut-être qu’au fond tout était arrangé depuis le début…et me dire qu’il m’aime juste avant, il a juste voulu me faire souffrir.

-Attend ! S’il te plait ! Ne me fuis pas comme ça !

Elle sentit une main saisir son bras et elle fut forcé de se retourner, elle se retrouva le visage contre le torse de Bill.

-Écoute-moi s’il te plait !
-Non !! Non !! Tu t’es joué de moi ! Au fond tu le savais depuis le début ! Tu as juste voulu me faire souffrir, tu m’as amadoué pour que je te révèle des choses pour mieux me faire mal !

Les yeux de la brunette s’agrandirent de stupeur alors qu’elle voyait les yeux de l’androgyne s’emplir d’eau.

-Tu crois vraiment que je pourrais te faire une chose pareille ! Je l’ai su hier, je ne t’ai rien caché ! J’ai voulu te le dire le plus vite possible ! Je te ferais jamais ça….tu es tellement…tellement….tu es tout ce que j’ai toujours voulu sans même le savoir ! Je t’aime moi !

-Tu…vraiment ?

-Mais bien sûr que oui ! Je n’aurais pas passé ce temps avec toi sinon ! J’aurais cessé de te parler en découvrant ton blog, mais j’étais si heureux…les deux filles qui m’intéressait était finalement la même et ça m’a fait t’aimer deux fois plus ! Alors…si tu pouvais moi aussi m’aimer deux fois plus…

-Je…mon dieu…je…suis tellement boulversé...je n'ai jamais rien vécu de tel...

-Moi non plus...
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Miss BK le Mar 9 Oct - 22:10

waouhh que dire de cette suite
c'est si émouvant et attendrissant, tout cette tendresse et cet amour qui s'installe c'est juste comme on le reverais
ce qui se passe quand ils se regardent ne pouvant quitter les yeux de l autre c'est juste si mignon

les sentiments son avouer rt Bill se livre entièrement ses sentiments et tout, lui avous tout au risque de la perdre waouhhh

la fin est si belle et ont sent bien le trouble des deux, suis moi même toute bouleversée de cette suite c est si emouvant
j ai hâte de voir ce qui va se passer
qu il l'a prend dans ses bras ou un petit bisou ( je dis ca mais je dis rien )

en tout cas merci beaucoup beaucoup ma puce
jtm fort et tu ecrit toujours si bien
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Prinzess Sélénia le Lun 22 Oct - 23:39

oh oui moi aussi je dis : "le bisou... Very Happy "

ou plus peut etre Smile
avatar
Prinzess Sélénia
An Deiner Seite
An Deiner Seite

Messages : 842
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 54
Localisation : dans un jacuzzi avec bill et lui embrassant le cou

http://www.PrinzessSelenia69.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Saby le Mer 12 Déc - 3:03

Un long silence s'installa, pas un silence pesant,mais un de ces silences qui en dit plus que des mots. Pendant son speech, Bill s'était légèrement rapproché, il était maintenant tout près d'elle, il fit un pas de plus, le corps se touchèrent presque. Il leva doucement sa main et replaca délicatement une mèche rebelle de la brunette derrière son oreille, il laissa ensuite sa main glissé doucement dans son cou.

-Tu pourrais au moin me répondre, je t'ai dit que je t'aimait, tu pourrais me dire si toi aussi c'est le cas...
-Je...je ne sais pas du tout ce que je ressens en ce moment...je suis...
-complètement dans les nuages.

Elle hocha la tête et il lui sourit tendrement.

-Oui, moi aussi je me sens comme ça.

Il glissa de nouveau sa main dans son cou et emmêla ses doigts dans les cheveux soyeux de sa belle avant de doucement la tiré vers lui. Elle couina, non pas de douleur, mais de nervosité, d'excitation, de fébrilité et d'envie. Sans même s'en rendre compte elle avait penché la tête en arrière et entrouvert les lèvres, l'androgyne ne put s'empêcher de la trouver parfaite. Il se rapprocha encore, pencha la tête vers elle, ses lèvres frolèrent le coin de la bouche de la jeune fille qui papillona des yeux avant de complètement les fermés.

Dès que leur bouches se scellèrent leurs corps firent de même, et Bill enroula puissament ses bras autour de la jeune fille qui n'avait tout à coup plus rien de timide. Elle s'accrocha au dos du jeune homme, empoigna fortement sa veste, se collant à lui alors qu'il la serrait de plus en plus fort, une main sur sa nuque, l'autre au bas de son dos. Ils restèrent ainsi un moment à s'embrasser passionnément, c'était le tout premier baiser pour la jeune fille et elle n'aurait pus rêver mieux, de long frissons lui parcourait le dos de bas en haut.

Sans même s'en rendre compte elle s'était mise à trembler, sans aucun doute le trop plein d'émotion. Ils finirent par se détacher lentement, Bill continua de poser quelques baisers à la surface des lèvres rougie de la brune toujours blottie dans ses bras. Ils se sourirent et elle réalisant enfin ce qui se passait la timide jeune fille refit surace et elle sentit ses joues devenirent rouges.

-Tu rougis encore.
-Ne te moque pas! C'était mon....mon...pr...

Il sourit comprenant très bien ce qu'elle allait dire.

- Et c'est loin d'être ton dernier.

Il l'embrassa de nouveau et elle se sentit fondre, il avit posé ses mains en coupe autour de son visage et l'attirait contre lui, elle devait se teir sur la pointe des peids, une scène digne d'un film. Ils entendirent glousser et réalisèrent qu'ils étaient sur le trottoir et que plusieurs personnes avaient assisté à la scène.

-Oh zut!
-Je crois qu'on devrait rentrer...à moins que tu ne veuilles retourné manger.
-Ben j'ai faim, mais j'ai pas envie de retourné au resto...
-Alors je te ramène chez toi.
-D'accord.

Il prit doucement sa main et la serra dans la sienne, elle lui sourit timidement avant de la suivre jusqu'à l'arrêt de bus qui les rameneraient à la maison. Rendu là il l'accompagna jusqu'à la porte et il s'apprêtait à lui dire bonne nuit lorsqu'elle lui posa une question surprenante.

-Tu as faim?
-Euh, ben oui.
-Tu veux entrer, je crois que ma mère est là, mais si ça ne te dérange pas, on pourra manger quelque chose.

Elle n'avait pas bégayer, malgré ses joues légèrement roses, il eu envie de la serrer dans ses bras et il accepta sans aucune hésitation. Ils entrèrent donc et comme prévu la mère de la jeune femme était là, elle fut si surprise de vois sa fille avec un garçon qu'elle échappa sa louche dans la casserole de sauce qui mijotait.

-Mon dieu, mais que...
-Maman, je te présente Bill...
-Bill...
-Enchanté madame.

Il lui tendit la main en souriant et la femme eu un moment d'absence avant de prendre sa main.

-Ça t'embête si nous mangeons ici, on devait aller au resto, mais nous avons changé d'avis.
-Au resto? Ah...ah bon d'accord...pas de problèmes, j,en ai fait plus de toute façon c'est presque prêt. Bill, tu peux aller attendre au salon, je voudrais un peu d'aide de ma fille.
-Oui bien sur.

Il quitta et la brunette se retrouva avec sa mère accroché au bras, elle la fixait avec de grands yeux.

-Quoi?
-Mon dieu...c'est ton petit-ami??? Oh lala si j'avais 20 ans de moins....
-Maman!!!!
-Ben quoi...il est très beau!
-Mais enfin maman!
-D'accord, d'accord je ne voulais pas t'embarasser, mais n'empêche...pour un premier petit-ami tu as bien choisi!
-Arrête maman!
-Je suis toute excitée! Tu n'as jamais emmené personne ici et là tu emmène ce magnifique dieu grec!
- Arrête un peu, imagine s'il t'entend!
-Oh lala!! Je retourne à mon repas moi! Tu peux mettre la table ma chérie?
-oui d'accord!

Elle s'executa en espérant que Bill n'avait rien entendu des folies de sa mère. Elle sentit tout à coup une min sur la sienne et releva les yeux, il était là et lui souriait, elle rougit légèrement et lui sourit en retour.

- Dis-donc...ta mère est pleine d'énergie hen...
-Oh non, tu l'as entendu...
-En même temps, elle n'était pas discrète.
-Désolé.
- Mais non, c'était plutôt flatteur.

Ils rigolèrent et sans qu'elle ne s'y ttendent il l'attira contre lui, une main posé sous son menton.

-J'aime te voir rire comme ça.
-Ah oui.
-Hm hm, j'adore ça.

Il l'embrassa tendrement et un toussotement les fit sursauter.

-Ah maman!
-Je vous en pris, ne vous arrêter pas pour moi....juste vous dire que le repas est prêt.
-Hm navré...ça à l'air délicieux tout ça.
- Merci!

Ils s'installèrent pour manger et la soirée se passa dans la bonne humeur, Bill finit par retourner chez lui à presque minuit après un dernier baiser d'au revoir sur le perron.

Le lendemain c'était dimanche et ils firent tout les deux la grasse matiné, prenant leur temps pour ce préparé. Vers 11h30 le téléphone de la feune fille sonna et elle fut un peu surprise d'entendre la voix de Bill à l'autre bout. Elle c'était presque persuadé elle-même qu'il s'agissait d'un rêve.

-Salut ma belle! Tu vas bien?
-Je vais très bien.
-Tu veux venir à la maison, ve mon frère on a inviter quelques amis, films, jeux vidéos, pop-corn et pizza à volonté!
-Oh...ça à l'air super...tu es sur que je peux venir?
-Bien sur! Va y avoir aussi les deux tourteraux et que des personnes que tu connais.
-Bon, si je ne dérange pas...
-Bien sur que non! Enfin, tout le monde va être ravi et moi en premier.
-Bon d'accord, je me prépare et j'arrive, donne moi juste ton adresse.


Moins d'une heure plus tard elle arriva chez les jumeaux, elle sonna et une tornade lui tomba dessus dès que la porte s'ouvrit.

-Saluuuut! Je suis trop contente de te voir! Enfin!!! Tu fais une activités avec nous!
-Salut.
- Mon coeur, laisse la donc respirer un peu!
- Ah je recommence encore à envahir ton espace!
-Ça va, je suis habitué maintenant.
-Tu as l'air en forme, viens, entre! BIILLL!!! Regarde qui est là!
-Ne cris pas comme ça je suis juste là! Ah salut!
-Salut...

Elle sentit ses joues rosir alors qu'il lui fesait un de ses inimitables sourire, il lui tendit la main et elle l'a prit en souriant.

-Désolé, je ne suis pas venue ouvrir, je croyais que c'était le livreur de pizza.

Il posa un petit baiser sur ses lèvres et leur la brune toute excité près d'eux lacha un petit cris.

-Oups pardon, c'est de la joie! Non mais enfin quoi!!!
-Toi et tes phrases sans queue ni tête, aller retournons au salon.

Ils allèrent tous au salon et tout le monde salua la jeune fille avec enthousiasme, elle sentit son coeur bondir dans sa poitrine, elle se sentait renaître depuis qu'elle avait rencontré Bill, mais une journée comme ça, avec plein d'amis, c'était un pas incroyable. Le jumeau de Bill, Tom, l'acceuilli encore plus chaleureusement, mettant son bras autour de ses épaules et l'appelant belle-soeur, Bill s'en mêla disant à son frère de s'éloigner et ils se chamaillèrent un peu.
L'ambiance était si chaleureuse et amicale, la brunette ne pouvait s'empâcher de rire avec les autres et elle se surpris même à s'impliquer dans les conversation et se disputer à la rigolade une pointe de pizza avec une autre fille. Bill se montrait affectueux et attentionné, posant de temps en temps un baiser au coin de ses lèvres ou sur sa main, il était adorable.

Ils passèrent la journée ainsi à rire et s'amuser, il jouèrent aux jeux vidéo et regardèrent des films, la soirée se termina vers 22hrs. Ils avaient de l'école le lendemain et ces dans un grognements général qu'ils se levèrent tous pour partir. Bien sur elle fut la dernière à partir, l'androgyne l'aillant retenue dans ses bras le plus longtemps possible.

-À demain.
- Oui, à demain.
-Tu es sur que tu ne veux pas que je te raccompagne?
-Sur, on se voit demain.
-Bon d'accord.

Il l'embrassa doucement et elle partit en lui faisant des signes de la main.

Le lendemain, pour la première fois, elle prit le temps de bien se coiffer et même de mettre un peu de gloss et de mascara avant d'aller à l'école, elle avait envie d'être belle pour Bill. Elle salua sa mère avec enthousiasme et se rendit à l'école de bonne humeur. Aucune peur ne lui tenailla le ventre lorsqu'elle entra dans la cour, elle sourait même, elle fit un signe à la petite bande qui commençait à s'assembler autour de leur table habituelle. Elle se dépêcha de les rejoindres en courant. Les jumeaux se joignirent à eux quelques minutes plus tard, Bill l'enlaça sans gènes, quelques personnes murmurèrent dans la cours, mais ils les ignorèrent. Seulement...une personne ne fit pas que murmurer...une personne se leva et s'approcha d'un pas furieux....
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Miss BK le Mer 12 Déc - 18:23

waouhhh.. tu ne peux pas imaginer ma joie quand j'ai vus ce matin que tu avais poster la suite. Plus je lis cette histoire, plus j'y suis accro.

Cette scène je l'avais attendus et je ne suis vraiment pas déçue. C'est tellement romantique et attendrissant, on sent bien toute les émotions c'est vraiment beau. Elle a vraiment beaucoup de chance, Bill est si attentionné et tendre, elle a trouver le petit amis parfait. Je rêverai d'en avoir un comme lui...
Tu peux pas savoir combien de fois j'ai lu cette suite c'est tellement beau ce que tu écris puce!!!!!!

Et puis le passage avec sa mère c'est trop marrant, mais tout le monde est si content de a voir mieux et enfin s'épanouir. C'est vraiment beau de voir son évolution....
Mais je sens que ça va se compliquer avec ta fin, qui c'est qui peut bien venir les embêter, c'est peut-être Lena qui revient a la charge, jalouse qu'elle soit avec Bill. Pourvus que cette personne ne lui fasse de mal, la vie lui sourit enfin....

Merci puce pour cette belle histoire et merci de me transporter avec tes mots. Tu as vraiment du talent continus d'écrire comme ça. Vivement la suite bounce
Jtm fort
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Saby le Sam 5 Jan - 4:11

Une personne se leva et s'approcha d'un pas furieux. Ils entendirent d'abord des talons claquer sur le sol, ce fut Tom qui la vit en premier, puis les autres, Bill voyant leur regards finit par se retourner.

-Ma puce, on a de la visite...
-Hen...oh non...que veut-elle encore.
-Qu'est-ce que c'est que ça!!!!!! Vous vous moquez de moi!!! Tu m'as rejeter pour cette chose!!!!
-Ce n'est pas une chose!
-Je me disait que tu devais avoir pitié d'elle pour prendre sa défense, mais là ça dépasse les bornes!
-Ça sufffit!!!! Laisse là!

Lena sursauta, cette voix était celle de Tom, elle se tourna vers lui et vit tous les autres se lever et avancer vers elle.

-Elle ne t'a rien fait!
-C,est une fille adorable!
-Nous on l'adores!
-Tu lui arrives pas à la cheville!
-Tu devrais dégagé!

Plus ils parlaient, plus ils avançaient et Lena commença à reculer.

-Tu devrais te regarder dans un mirroir avant de t'en prendre aux autres!
-Elle est bien plus belle, gentille ou intelligente que toi!
-Tu achète les gens avec ton argent et tu essaie d'avoir l'air jolie,mais tout le onde sait que sans maquillage tu ressemble à rien!
-Même avec du maquillage....

Tout le monde rigola et Lena eu un pêtit cris de rage avant de taper du pied et de partir en courant. Toute la bande se retourna vers la brunette qui s'accrochait à Bill, les yeux ronds, elle n'en revenait pas.

-Je crois qu'elle ne viendra plus jamais t'embêter!
-Ça va?
-Euh....je....oui....merci...vraiment, merci tout le monde....personne n'a jamais fait ça pour moi...
-Et moi!
-À part Bill.
-Heureusement que tu le précise!

Les autres rigolèrent et l'androgyne lui fit un baiser dans le front.

-N'empêche merci beaucoup tout le monde.
-Les amis, c'est fait pour ça!

La jeune femme sentit les larmes lui piquer les yeux en regardant toute la bande devant elle qui lui souriait gentiment.

-Merci les amis!

Tout le monde rigola devant son air ému et ils se jettèrent tous sur elle pour un câlin général. La cloche retentit à ce moment et tout le monde se rendit en cours en rigolant, Bill passant son bras sur les épaules de sa petite-amie.

Les jours passèrent et tout allait de mieux en mieux, la jeune fille ne bégayait plus et prenait de plus en plus de confiance en elle, changeant peu à peu son look sombre pour quelque chose de plus coloré. Le reste de l'école semblait avoir cessé de l'embêter et même Lena ne s'approchait plus...en fait elle n'approchait plus personne, ces supposé amies l'aillant abandonner après son humiliation et plus personne ne voulait avoir à faire avec elle.

Environ deux semaines plus tard la petite bande d'ami traversait le couloir de l'école lorsqu'ils entendirent des éclats de voix.

-tu joues moins les fières depuis un moment!
-Même son copain la laissé tomber!
-Plus personne veut de toi!
-Tu n'as que ce que tu mérites!

-Que se passe-t-il ici?
-Hé Bill! Justement on parlait à la cruche qui en veut à ta copine.
-Quoi? Lena!
-Mais enfin que lui vez-vous fait?
-Mais rien....on faisait que parler.
-Elle à l'air effrayé!

La brune lâcha la main de Bill et s'approcha de Lena qui se tenait collé au mur, fixant le sol de air piteux.

-Tout va bien? Mais enfin qu'est-ce qui vous prend! C'est quoi tout ça?
-Ben c'est comme ça depuis deux semaines, tout le monde la déteste...
-Après tout ce qu'elle t'a fait subir, tu devrais être contente de te venger non.
-Pas du tout! Je ne souhaite à personne de vivre ça! Tout ce que vous faites c'est vous rabaisser au même niveau!

Ils baissèrent tous la tête, honteux devant la gentillesse de la jeune fille qui posa sa main sur l'épaule de la blonde.

-Lena vient avec moi, tu devrais boire un peu d'eau, tu n'as pas l'air bien.
-Arrête de me prendre en pitié! Comme si tu en avais quelques chose à faire!
-Je viens de dire que je ne souhaite à personne de vivre mon enfer, même pas à toi Lena.

Il y eu un silence alors que les deux filles se fixait du regard, Lena finit par hocher doucement la tête et prit la main qui lui était tendu, elles partirent ensemble.

-Bill...on pensait bien faire...et...
-C'est bon arrêter...ce n'est pas tout le monde qui peut avoir un aussi grand coeur qu'elle.

Et il parti en faisant signe au autres de la bande d'aller de leur côté, il trouva une machine distributrice, acheta une bouteille d'eau et alla vers les toilettes des filles. Il y cogna et la porte s'ouvrit après quelques secondes.

-Je savais que tu serais venue ici.
-Elle avait besoin de se rafraichir un peu.
-Je m'en doute, tiens je lui ai emmené de l'eau.
-Merci tu es adorable.
-Je vais aller aau dernier cours, on se retrouve après.
-D'accord.

Il lui fit un baiser rapide et partit en souriant, il avait vraiment la plus adorable fille du monde comme petite-amie.

Pendant ce temps

-Tiens, Bill t'a emmené de l'eau.
-...pourquoi...
-Ben...si tu as soif.
-Non, je veux dire...pourquoi tu m'aides, après tout ce que je t'ai fait.
-Je ne sais pas...mais je sais que je ne veux pas me venger, je ne veux pas devenir comme ça, je ne souhaite mon enfer à personne.
-Tu m'as bien attaqué l'autre fois.
-Il y a une différence entre se défendre et attaqué...
-Mais même si tu ne veux pas m'attaqué tu n'as pas à m'aider, faire semblant et tout.
-Je ne fais pas semblant, je ne te déteste pas. Longtemps, trop longtemps, je me suis détesté moi-même, j'ai sincérement cru tout ce que tu me disait, que c'était de ma faute, mais maintenant j'ai compris que c'était toi le problème. Pourtant, je ne te déteste pas, je ne t'aime pas particulièrement, mais je ne te déteste pas. ça ne servirait à rien de toute façon, juste à me faire du mal à moi-même, la haine est un poison dans la vie. Ne t'inquiètes pas, je fferai en sorte que les gens te laisse tranquille, les cours sont recommencer, je vais y aller.
-Attend!

La brunette s'arrêta juste avant de sortir.

-Je sais que ça ne rachètera rien et je ne te demande pas de me pardonner, je ne le mérite surement pas, mais...je suis désolé pour tout ce que je t'ai fait subir...tu es vraiment une fille adorable...
-Merci, j'accepte tes excuses.

Elles eurent un sourire avant que la brune ne sorte, la blonde restant assise sur le comptoir, sa bouteille d'eau dans une main, l'autre essuyant une petite larme.
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Miss BK le Sam 5 Jan - 22:23

ouais encore et toujours une belle suite comme je les aimes
d'un côté on devrait ce réjouir de ce qui arrive a Lena elle a été tellement méchante avec elle que elle a que ce qu'elle mérites mais d'un côté ça fais mal au coeur
elle sait faire d'une grande bonté en lui tendant la main, c'est d'une grande générosité d'âme qu'elle fait preuve
j espére que tout va bien se passer pour la suite, tout le monde a l'air si heureux j espére que ca va continuer

merci pour cette belle suite ma puce il me tarde d'avoir la suite car c'est toujours un plaisir de te lre jtm fort
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Saby le Mar 12 Fév - 22:37

Après tout cela, les autres étudiants laissèrent Lena tranquille. Bien sur, elle n'avait plus d'amis, mais au moins personnes ne la persécutait, on préférait l'ignorer. Heureusement pour elle, elle avait malgré tout une alliée, notre jeune amie lui disait bonjour tout les jours et lui souriait lorsqu'elle se croisaient. Ce n'était pas de l'amitié, mais juste une marque de respect. La brunette avait appécier le fait que sa persécutrice prenne la peine de s'excuser et même si elle ne l'aimait pas particulièrement, elle se disait qu'elle méritait au minimum un bonjour le matin.

La jolie brune prenait de plus en plus de confiace en elle, elle n'était pas encore au point de se dire qu'elle était jolie ou autre, mais elle s'affirmait tout de même. Elle arrivait à dire ce qu'elle pensait, même si les autres devaient parfois insisté. Elle passait beaucoup de temps avec la bande, devenant plus proche de tout le monde. Elle fit même une sortie de fille environ deux semaines après son début de relation avec Bill, elle ne s'était jamais autant amuser, elle avait plein d'amis.

Le temps passait à une vitesse folle, sa vie n'avait jamais été aussi belle, elle profitait de chaque journée, goutant à son nouveau bonheur. L'année s'achevait, bientôt ils recevraient tous leur diplôme et toute la bande prévoyait partir en voyage ensemble une dernière fois pour se dire au revoir avant l'université.

Bill: Pourquoi pas du camping?
Tom: Ça pourrait être bien!
Une blonde nommé Arianne, accroché au bras d'un des garçons de la bande s'écria alors avec un ton outré.
Arianne: Hors de question! Tu me vois dans la forêt sans électricité, au courante ou autre!!
Son copain Patrice rigola avant de répliquer.
Patrice: Imagine là sans son fer à lisser!!!!
Tom:Elle fera fuir les ours au moins!!!
Arianne: Mais t'es con toi!!!
Tout le monde éclata de rire, il était vrai qu'elle aimait bien se faire belle et ses amis aimaient la taquiner. Elle avait montré à notre chère amie à se coiffer et se maquiller, elles aimaient se faire des soirée beauté entre filles.
- J'ai peut-être une idée...
Tout le monde se tourna vers la brune.
Bill: Quoi donc ma puce?
-Ben...c'est pas sur...mais mon grand-père à une deuxième maison en campagne, un très grand terrain sur le bord d'un lac, il n'y va pas très souvent et il y a plein de chambres.
-Géant!!!
-Faut que tu lui demandes!!!
Bill: Superbe idée ça!!
-Je vais voir ce que je peux faire!!

Ce soir là elle parla de son idée à sa mère qui accepta de la laisser partir avec les autres et elle appelèrent son grand-père. Le lendemain elle annonça à tout le monde qu'ils pouvaint avoir la maison aussi longtemps qu'ils voulaient à condition qu'elle soit exactement dans le même état au départ qu'à l'arrivé. Elle eu presque droit à une ovation, ses amis sautant de joie et la remerciant. Dans les semaines qui suivirent ils eurent beaucoup moins de sortie, ils devaient tous travailler leurs derniers examens et ils prévoyaient également leur voyage. Ils prévoyaient tous ensemble les acticités, jeux et autres choses pour le temps qu'ils passeraient là-bas. Ils préparaient leur moyens de transports, leur argent, la nourriture et tout. Lorsque tout les examens furent terminer ils terminèrent tous les préparatifs et une semaineplus tard c'était le grand départ. Ils se retrouvèrent tous chez les jumeaux, quatres voitures pleines à craquer de valises, de matériel de pêches, d'accessoires de plage, de nourriture et de temps d'autres choses. Ils étaient 15 en tout, donc 4 par voiture, sauf une voiture dans laquelle il n'y avaient que trois personnes, mais ils y avaient entassé des tonnes de couverture, serviette, oreiller et matelas gonflables. L'atmosphère était fébrile, ils étaient tous excités et joyeux à l'idée de ce voyage et c'est dans la bonne humeur qu'ils montèrent tous en voiture. Bill ayant obteu son permis quelues semaines plus tôt, il avait emprunter une voiture à un ami de la famille, son frère utilisant celle de le leur mère. La voiture de Bill passa devant, puisque seule sa copine connaissait le chemin. Ils étaient accompagné des deux inséparables, ils étaient devenus très proche rapidement puisqu'ils avaient été les premiers à lui adressé la paroles. Cela pris plus de deux heures pour arriver, mais une fois là-bas personnes ne put se plainre du temps du voyage tant l'endroit agréable et magnifique.

La maison était si grande qu'on aurait presque cru un manoir, le terrain était immense, sur le bord d'un lac, une partie était un grand champs et le reste était en fait une parte de la forêt avoisinante.

Annie: Wa...j'avoue que j'aime vivre en ville, mais....ça...waouh!
Patrice: Tu as bein raison!
Bill: C'est magnifique! On a de la chance que tu y es pensé.
- J'ai passé tellement d'été ici, j'ai plein de bon souvenir. Il y a une écurie là-bas, mon grand-père avait quelques chevaux, malheureusement il a tout arrêter avec l'âge.
Tom: aller les amoureux, activez-vous, on doit tout rentrer.
-Ah oui, je vais ouvrir!

Elle courut et déverrouilla, tout le modne l'a suivit et ils furent tous ébahis, l'endroit était immense.

Tom: C'est bien beau tout ça....mais c'est un peu poussièreux.
Bill: on devrait nettoyer avant de vider les voitures.
Annie: Tu plaisantes j'espère.
Tom: Laisse un peu ton miroir et salit toi les mains un peu!
Annie: Oh nooon....

Ils se mirent tous à la tâche, même Annie et en très peu de temps l'endroit brillait de propreté. Ensuite chacun trouva quelque chose à faire, certains vidaient les voitures, d'autres préparèrent un repas pour tout le monde....ce qui faisait beaucoup de sandwich. Deux personnes partirent explorer le bord du lac, ils y trouvèrent une petite plage avc un quai, l'endroit parfait pour se baigner. Ce soir là, aprèsqu'ils eurent finis de s'installer ils allumèrent un feu et se racontèrent des histoires drôles et autres anecdotes en mangeant des bonbons et des marshmallows. Les vancances s'annonçaient magnifiques.

Bill: Ma puce...hé...
-Hm...
Bill: Désolé, mais tu t'es endormis sur mon épaule, nous sommes toujours dehors, les autres sont rentrés.
-Oh...zut, désolé.
Bill: T'inquiètes pas, tout le monde tombaient de fatigue. Tu viens on rentre.
-D'accord.

Elle le suivit et ils montèrent à l'étages, certains dormaient au salon, un sur le sofa, deux autres sur un matelas. Les 4 chambres étaient pleines, l'androgyne se tourna vers sa petite-amie.
Bill: et nous? y'a plus de chambres.
-T'inquiètes, viens avec moi.

Elle l'entraina versle fond du couloir ou il y avait une petite porte, elle l'ouvrit et ils tombèren sur un escalier. Il la suivit jusqu'en haut et fut très surpris de voir une grande chambre avec un lit à baldequin, des peluches et des jouets d'enfants un peu partout.

-C'est ma chambre. Mon grand-père l'avait décoré pour moi.
Bill: Adorable....mais ma puce?
-Quoi?
Bill: Ça veut dire qu'on va dormir ensemble?
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum