[Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Miss BK le Mer 13 Fév - 9:53

C'est une magnifique suite ma puce comme toujours

On voit bien son évolution, on voit bien qu'elle a gagner son assurance, en confiance
Elle s'épanouit au côté de ses amis et surtout aux côtés de Bill
L'endroit est magnifique, en plus au bord d'un lac, ils ont de quoi fêter leur examens et ont bien raison d'en profiter

Et on voit bien tout l'amour dont elle est entourer, celui de Bill mais aussi celui de sa famille, on sent toute l'affection qu'il y a entre son grand-père et elle
Et la chambre.. elle doit vraiment être superbe, c'est une chambre qui me conviendrait parfaitement

bon je crois que oui ils vont dormir ensemble, il y a pas d'autre choix de toute façon, mais ça va être si mignon

continus puce j adore
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Saby le Mer 20 Fév - 21:48

Bill: Mais ma puce, ça veut dire qu'on va dormir ensemble?

La brunette figea, les yeux ronds, ça ne lui était même pas passé par la tête, voyant son air son petit-ami lui prit les mains.

Bill: Hé calme-toi, c'est pas obligé, je peux dormir sur le fauteuil juste là, ou me faire un bon matelas avec des oreillers et des coussins. Si tu es mal à l'aise, je ne t'oblige à rien.
-Pardon, je n'y avais même pas pensé....
Bill: Je te dis que ce n'est pas grave.

La jeune femme réfléchie un petit moment, dormir...ce n'est que dormir...non?

-Seulement dormir hen?

L'androgyne sourit.

Bill: seulement drmir, si tu veux tu peux même érigé un mur de coussins entre nous!

Elle pouffa de rire avant de secouer la tête.

-Je te fais confiance.
Bill: Il n'y a aucun danger avec moi, tu le sais bien.
-Je sais, je vais me changer et je reviens!

Elle prit son pyjama et sa brosse à dent avant de sortir pour aller à la salle de bain. Bill en profita pour se changer, il se félicita d'avoir prit un pantalon de pyjama, ça éviterait d'autre malaise. Sa petite-amie revint et il alla prendre sa place avant de revenir dans la chambre, elle était déjà au lit. Elle avait remonter les couvertures sur elle, jusqu'à son nez et le fixait sans rien dire.

Bill: Quoi?
-Rien...

Elle remonta encore plus la couverture et se cach entièrement le visage.

Bill: Tu es toujours mal à l'aise?
-Ce n'est pas ça...

Il s'approcha et tira doucement les couvertures, il la vit, les joues rouges et évitant son son regard.

Bill: Que se passe-t-il?
-Tu...tu pourrais mettre un t-shirt s'il te plait?
Bill: Oh...désolé...je ne pensas pas que ça te gênerait. Heureusment je ne suis pas en boxeur!

Elle ouvrit grand les yeux et rougit encore plus, il pouffa de rire avant d'aller chercher un t-shirt blanc dans son sac.

Bill: Voilà, c'est mieux?

Elle hocha juste la tête, les joues toujours rouges. Il vint alla fermer les lumières et vint la rejoindre, il se coucha près d'elle, mais n'osa pas trop se rapprocher de peur de la faire fuir.

Bill: Ça va?
-Moui...
Bill: Je peux m'approcher plus.
-Oui.
Bill: Je peux te serrer dans mes bras?

Elle hésita un peu avant d'approuver, il s'approcha doucement, et passa un bras sur son ventre. La brune se approcha et leva la tête pour le laisser glisser son autre bras en dessous de son cou, elle se cala au creux de son épaule et il la serra.

Bill: Ça va comme ça?
-Oui, c'est parfait.

Elle ferma les yeux en souriant, sentant la douce odeur de vanille et de parfum légèrement boisé dans le cou de son amoureux.

Bill: Je suis bien là, avec toi dans mes bras.
-Moi aussi, je suis bien.

Il lui caressa doucement le bras et la sentit se laisser aller doucement dans ses bras, elle s'endormit en à peine quelques secondes, ce qui lui arracha un petit rire silencieux. Il s'endormit peu de temps après.

Le lendemain lorsque l'androgyne se réveilla il était seul. lle c'était réveiller un peu de teps avant lui et l'avait regarder dormir quelques minutes, en se disant à quel point elle avait de la chance qu'il soit dans sa vie, aillant toujours du mal à croire que quelqu'un comme lui puisse l'aimer. Elle s'était ensuite lever et avait rejoint les autres à la cuisine. Bill arriva quelques minutes plus tard et vit tout le monde qui l'attendait.

Bill: Bonjour tout le monde!
Tom: Ah enfin debout la marmotte!
Annie: Tu as fais exprès pour nour laisser toute la tâche de faire le petit-dèj avoue!

En effet, le comptoir était envahit par une montagne d'aliment. Une délicieuse odeur planait dans la maison.

Bill: Wow! Vous avez fais tout ça?
-J'étais aussi surprise que toi.
Bill: Oh ma puce, bonjour.

Il alla lui donner un petit bisou sous le regard amusé des autres.

Bill: Je suis affamé moi!
Tom: Tu as toujours faim toi!
Bill: Tu peux bien parler!

Tout le monde rigola et une fille annonça que tout était prêt. Chacun prit une assiette et ils firent la file. Notre timide brunette et sa meilleure amie firent le service, donnant à chaun des fruits, un croissant, un bol de yaourt et un café ou un jus. Chacun se débrouilla pour trouver uneplace ou manger, comme la veille, une partie dehors sur la veranda, quelques perosnnes atour de la table, d'autres au salon autour de la petite table.

Bill: Tu en as garder pour toi j'espère.
-T'inquiètes pas, il en reste encore plein!

Elle se servit à son tour et ils sortirent manger dehors, assis dans les escaliers de la veranda. Elle regarda autour d'elle et admirale superbe paysage, puis tout ces amis qui parlait et riait, elle se dit que ça devait être ça le vrai bonheur.

-Si toute les vacances se passe comme ça, elles deviendront facilement les plus belles de ma vie.
Bill: Pour moi aussi.

Ce fut le cas, chaque repas se passait de la même façon, chacun se relayant pour cuisiner ou pour faire le service, ils mangeaient tous n'importe ou dans la maison. Ils mangèrent même tous dehors sur des couvertures pour un pique-nique. Ils organisèrent plein de jeux et d'activités. Ils se baignèrent et se firent bronzé et tous les soirs se terminait au coin du feu.

Leurs vacances durèrent une semaine entière, mais malheureusement tout à une fin et ils durent rentrés à la maison. Ils s'entassèrent de nouveau dans les voitures et le voyage de retour se fit dans la bonne humeur, tout le monde racontant leurs meilleurs moment de la semaine.

Plus tard, une fois que tout le monde fut rentré et qu'ils se soient tous dit au revoir avec émotion Bill et sa copine se retourvèrent chez cette dernière.

Bill: C'était une semaine magnifique non?
-Oui, je ne m'étais jamais autant amusé! C'est dommage de devoir dire au revoir.
Bill: oui, mais, l'été commence à peine, la fac ce n'est pas tout de suite et puis ce ne sont pas des adieus, juste des au revoir. Ont reverra tous le monde et puis en plus tu va à la même fac que ta meilleures amie!!!
-Oui tu as raison...
Bill: Et moi, je serai à tout juste quelqes petits kilomètres, dans la même ville! on se verra tous le temps. T'inquiètes pas, le futur nous réserve tout plein de bonne choses.
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Miss BK le Mer 20 Fév - 22:55

c'est vraiment mignon, tout la tendresse et l'amour qu'il y a entre eux ca donne vraiment envie
qu'est-ce que j'aimerais avoir quelqu'un comme Bill c'est vraiment mignon

c'est toujours autant un plaisir de te lire c'est toujours bien trop court a mon goût la fin arrive bien trop vite a chaque fois
J'ai bien hâte de savoir ce qui va leur arriver

hâte de savoir la suite ma puce
jtm fort
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Saby le Jeu 18 Avr - 17:47


Épilogue


La jeune femme courait le plus vite qu'elle pouvait, son sac en bandoulière lui tapant la cuisse, son appareil photo autour du cou. Elle vit Tom qui lui faisait des signes et elle leva une main pour lui montrer qu'elle l'avait vu, le jeune homme se retourna et tapa l'épaule de son frère. Ce dernier se tourna et aperçut sa petite amie qui traversait la foule dans leur direction, il lui sourit avant d'ouvrir les bras pour la réceptionner.
-Pardon, je suis en retard!
Elle tenta de reprendre son souffle sous le regard amusé des jumeaux.
Bill: ne t'inquiètes pas ma puce, tu es pile à l'heure, regarde ils ne sont pas encore sur la scène!
-Ah bah j'ai couru pour rien moi!
Les jumeaux rigolèrent avant de se tourner vers la scène, attendant impatiemment de voir leurs amis y monter. La brunette prépara son appareil, elle avait choisit ce spectacle comme sujet pour son exposition. Elle étudiait en photographie depuis maintenant presque un an et elle devait faire un travail important pour la fin de session.

Elle vit enfin ses amis apparaître sur la scène, la foule les acclama et elle ne put s'empêcher de rigoler en voyant la brune envoyer des baiser à la foule alors que son petit-ami roulait les yeux. Ils avaient tous les deux choisit d'étudier en musique et ce jour -là leur classe présentait leur spectacle de fin de session. Lui, jouait du bien et faisait les bac alors qu'elle chantait la chanson qu'ils avaient écrit ensemble. La chanson commença....et les bombardements de flash également. Elle prit des tonnes de photos, se rapprochant le plus possible de la scène, ses amis lui faisant de petits signes et des sourires.



Ce soir-là, ils allèrent tous fêter le succès du spectacle dans un petit pub pas très loin de l'Université du couple d'artiste. Ils parlèrent beaucoup et rigolèrent devant certaine photo plus ou moins réussis sur lesquelles ils faisaient de drôle de grimace. La brunette riait à gorge déployé, s'amusant à taquiner ses amis et son copain. Elle semblait plus épanouie que jamais, souriante et bien dans sa peau.

Après les vacances d'été ils avaient commencer l'université et ils avaient finalement décidé d'habiter ensemble. Bill avait trouver un appartement bien situé entre son Université et celle de sa copine et ils avaient tous les deux un job à temps partiel. Ils étaient bien, allaient à l'école, travaillaient, puis se retrouvaient tous les soirs en amoureux.

La jeune femme avait pris de plus en plus de confiance en elle, personnes n'aurait pus croire qu'elle avait un jour été cette jeune fille renfermé et triste qu'elle avait été. Elle avait réussi à se faire de nouveau amis, en plus d'être l'une des meilleure de son année. Sa bonne humeur était contagieuse et sa folie faisait sourire tout le monde, même ses professeur. Elle était sorti de sa coquille et avait déployé ses ailes, tel un papillon. Bill ne l'aimait qu'encore plus, émerveiller par son sourire et son rire qu'il voyait maintenant presque en permanence.

Elle ne rougissait plus devant son regard, elle lui rendait plutôt et lui souriait amoureusement. La première fois qu'elle l'avait regardé en face il avait senti son cœur s'emballer si fort qu'il s'était jeté passionnément sur ses lèvres. Ce jour-là ils avaient fait l'amour pour la première fois, faisant tomber toute les dernières barrières qui bloquaient encore la jeune femme. Elle s'était entièrement donné à lui et il avait prit soin de lui faire vivre le plus beau moment de sa vie.

Ils étaient plus amoureux que jamais et passaient leur temps à se dévoré des yeux et à se sourire lorsqu'ils étaient en compagnie de d'autre personnes. Ils se sautaient presque dessus dès qu'ils franchissaient la porte de leur appartement, incapable de passer une journée entière loin des bras de l'autre.

En ce moment même ils se tenaient la main sous la table alors qu'ils rigolaient avec les autres, la bonne humeur montant de plus en plus au fur et à mesure que la bouteille d'alcool baissait. Les blagues fusaient et la discussion tourna un peu au sexe, tout le monde riant alors que Tom se vantait d'être le meilleur au lit. Bill commença à dire que c'était lui et une fausse dispute commença. Bien sur les jumeaux inclurent la jeune femme dans leur histoire, Bill tentant de lui faire dire qu'il était le meilleur alors que Tom affirmait qu'elle ne devait vraiment pas être comblé. Elle ne voulut pas répondre, riant juste de leur conneries. Ce fut la meilleure amie de la brunette qui cassa la dispute en affirmant que c'était son copain le meilleur, celui-ci se mit à rougir et tout le monde éclata de rire.


Ils finirent par rentrer au petite heures du matin, heureux qu'il n'y ait pas de cours le lendemain et tous un peu affectés par l'alcool. Ils ne furent pas surpris de voir Tom partir avec une jolie blonde, ils en rirent même. Chacun retourna chez eux de bonne humeur. Le jeune couple s'endormit rapidement, blotti l'une contre l'autre.




Quelques semaines plus tard la session se terminait, c'était maintenant les vacances. L'exposition de notre jeune amie photographe avait été un succès et ils avaient décidés de fêter pour tout un week-end. Ils partaient donc à la montagne, ils avaient décidé de n'être que 6, les deux tourtereaux chanteurs, Tom et sa nouvelle conquête ainsi que Bill et notre chère amie. Après discussion, ils décidèrent de louer un petit chalet et d'aller faire du ski, au grand damne de la brunette qui n'était pas du genre sportive. Son amie l'avait encourager en lui disant qu'elle était la pire skieuse qui soit, mais qu'elle allait le faire quand même et qui si elles tombaient, ben au moins elles seraient ensemble pour le faire.


C'était Vendredi soir et ils partaient tous jusqu'à Dimanche, Bill vérifia une dernière fois qu'il n'oubliait rien avant de fermer l'appartement à clés et de rejoindre sa petit-amie qui l'attendait déjà dans la voiture. Ils partirent rejoindre leurs amis et Tom chez ce dernier, ils voulaient prendre que deux voiture, ils savaient donc convenus que Bill devrait transporter tous les sacs et ski alors que les quatre autres prenaient la voiture de son frère.


Ils arrivèrent à destination deux heures plus tard, déchargeant la voiture dans la bonne humeur, ils coururent tous dan le chalet pour choisir la meilleur chambre. Cela finit en bagarre entre les deux frère qui voulait tous les deux la même chambre avec la vue sur la montagne. Avant que tout ne tourne au drame, le troisième garçon proposa de laisser sa chambre qui était du même côté, ainsi ils auraient tous les deux la vue et que de toute façon il passerait leur temps dehors. Une fois cela convenu ils se préparèrent à aller skier, dans la joie pour certains et l'angoisse pour d'autres.

Finalement, malgré leur manque de talents, les deux filles s'amusèrent autant que les autres, tombant et retombant, s'aidant mutuellement. Elles riaient comme des folles, déboulant les pentes sur les fesses ou pire, à plat ventre. Les trois garçons se débrouillaient plutôt bien, surtout Tom qui était le plus sportifs de tous, ils dévalaient les pentes avec sa copine aussi doué que lui. Après une longue journée ils se rendirent tous au restaurant de la station de ski ou ils mangèrent un bon repas en buvant café et chocolat chaud.

Bill capta le regard de sa petite-amie et tourna les yeux vers elle. Elle regardait ses amis en souriant, des étoiles dans les yeux, elle semblait si heureuse à cette instant qu'il en eu un pincement de joie au cœur. Il posa sa main sur la sienne et elle le regarda, ses grands yeux verts emplit de tendresse. Ils n’eurent pas besoin de parler, tous se lisait dans leur yeux, elle le remerciait à sa manière, comme elle le faisait chaque jour. Elle le remerciait pour son amour, pour lui avoir offert la joie des amis, de l'amour et de la confiance en soi. Elle le remerciait d'être lui-même, d'avoir voulu faire parti de sa vie, alors même qu'elle détestait cette dite vie. Elle le remerciait d'être là chaque jour pour elle, de prendre soin de leur bonheur, de la faire retomber amoureuse de lui chaque fois qu'il en avait l'occasion. Le brun posa un baiser sur la main de son amour qui lui sourit tendrement sous le regard amusé et ému de leur amis. Tous savaient qu'ils avaient beaucoup de chances de savoir, que des amitié comme ça, il n'y en a pas des tonnes et que de l'amour aussi fort, c'est une denrée rare.





____________________________


voila la fin!! Merci d'avoir lu ma fic et surtout de l'Avoir autant aimé et de m'avoir encourager.
je vous aimes
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Minific] Leben-deine-Traüme [terminer]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum