OS ( en trois partie): Liebe In Paris..... ( fin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

OS ( en trois partie): Liebe In Paris..... ( fin)

Message  Miss BK le Lun 15 Aoû - 21:10

Voici mon dernier OS, rester bien vigilent il sera en trois partie, j'espère que vous prendre autant de plaisir a le lire que moi j'en ai eu a l'écrire
bonne lecture
bisous......
****************************

PREMIERE PARTIE


Paris, avril 2010........

Après le dernier concert de leur tournée européenne un groupe mondialement connus dont la réputation et le succès n'est plus a faire, se retrouvent dans les coulisses. Ils sont épuisés et s'écroulent sur les chaises qui se trouvent là, épuisés mais heureux, ils avaient fait ce qu'ils aiment, la musique. Les fans étaient au rendez-vous malgré que leur dernier album n'est pas connus le succès qu'ils avaient espérés. Mais les fans étaient toujours là et ils se donnaient sans compter pour eux, sans eux ils ne pourraient pas vivre se rêve qu'ils avaient imaginer depuis tout petit....

Georg: par contre Bill...
Bill: quoi...
Georg continuait de le regarder avec insistance, depuis quelques temps il se plaignait de beaucoup de douleurs dans le dos et cela commencait a se voir sur scène
Georg: tu as toujours mal je vois ca
Bill ( soupire): oui c'est de pire en pire
Georg: écoute, tu devrais vraiment aller voir la personne dont je t'ai parler, elle fait vraiment de très bons massages ( bill le regarde avec de grand yeux) c'est une amie a moi
Tom: Bill ca te coûte rien d'essayer sinon tu vas finir dans un fauteuil d'ici 5 ans et j ai pas envie de m'occuper de toi
Bill: sympa
Georg: de toute façon je t'ai déjà pris rendez-vous ( Bill allait parler) demain soir a 18h30
Bill: mais je pourrais pas me reposer
Georg: c'est pas négociable papy ( rit et se fous de lui)

***************************************

Mais il devait bien se' résoudre a suivre ses conseils, ses douleurs étaient lancinantes et rien n'arrivait a l'apaiser, encore une fois il avait mal dormit et ce matin il ne ressemblait a rien. Il attendait alors avec impatience de pouvoir se rendre a ce rendez-vous, bien qu'il ne se faisait pas trop d'lllusion jusqu'a présent rien n'avait put l'aider. Il se rends alors dans le quartier ou se trouvait le cabinet de cette massothérapeute, il s'attendait a voir une veille bique incompétente mais il le faisait pour son Georg. Il arrivait dans ce quartier de Paris, un quartier assez chic qui se trouvait prés des Champ-Elysées. Il aimait beaucoup Paris, mais ne pouvait pas découvrir cette ville comme il le souhaitait a cause de sa notoriété. Il espérait vraiment un jour pouvoir le faire.

Il attendait dans la salle d'attente, c'était vide, il se mettait a penser. Peut-être étais-ce parce que elle n'avait pas beaucoup de clients ou tout simplement parce qu'il était le dernier de la journée. Pas de secrétaire pour prendre les rendez-vus, celui lui paraissait étrange, juste une grande statue de Bouddha qui trônait dans l'entrée accompagné de pas mal de végétaux, c'était il doit le reconnaître très reposant.Il fut sortit de cette pensée par une voix douce et charmante, il se retourne immédiatement....

Il resta figer devant cette jeune femme qu'il c'était imaginer veille et moche. Elle devait avoir un peu près son âge et arborait un sourire charmeur et réservée a la fois. Un peu plus petite que lui, elle dégageait une douceur et une tendresse qu'il n'avait jamais ressentis et se sentait particulièrement étrange comme jamais cela lui était arriver. Des cheveux châtain lui arrivait sur les épaules, un serre-tête les mettait parfaitement en harmonie, et il pouvait y distinguer de petites boucles qui lui donnait beaucoup de grâce, il était captiver et ne pouvait décrocher ses yeux. Il fondait littéralement devant ses yeux d'un bleu qui lui rappelait la couleur de la mer. Cette sensation ne lui était jamais arriver mais il n'arrivait pas a décrocher son regard d'elle. Son visage était magnifique dessiné ses traits fin et en harmonie. Un maquillage simple, quelques traits sur les yeux, rien de bien voyant mais qui mettait sa beauté naturelle en valeur. Un sourire a faire pâlir les anges. Il continuait de la détailler. Elle avait une silhouette parfaite et surtout agréable a regarder. Elle portait un slim noir qui marquait bien ses formes, un chemisier a manches courtes de couleur blanc. Elle portait un magnifique collier autour de son cou, un petit diamant sur une chaîne en argent qui mettait sa peau légèrement hâlé en valeur. De belles mains et des ongles parfaitement manucurés, il n'y voyait aucun défaut. Il était subjuguer par tant de charme. Elle avait un charme évident mais dont elle ne se ventait pas.

.....: Mr.Kaulitz
Le jeune homme sortit de sa torpeur face a cette voix douce et charmante
Bill: oui
.....: je vous en pris

Elle lui indiquait l'entrés de son bureau, il fallu quelques secondes a Bill pour reprendre ses esprit face a cette jeune femme qui l'avait mis en émoi. Il se dirigea vers elle et lui serra la main qui fût très chaleureuse et dynamique.
Il entra en premier dans son bureau qui dégageait une grande sérénité, une musique d'ambiance arriva jusqu'a ses oreilles. C'était comme si du vent se promenait parmis les branches d'un arbre c'était très agréable et il devait l'admettre très reposant.


......: je me présente je suis Constance Meyer, massothérapeute
Bill: enchanté

Il commenca a regarder autour de lui et détailla le bureau. Sobre rien de superflus, on reconnaît l'ambiance japonaise. Beaucoup de plantes dans la pièce qui d'ailleurs était séparer par un grand paravent, son bureau était s'un noir ébéne, encore pas de superflus, un pc portable, un carnet de rendez-vous, un téléphone et quelques cadres photos. Des rideaux aux fenêtres derrière elle, une couleur marron mélanger a du beige et une lumière assez légère qui illuminait malgré tout bien la pièce. Cela inspirait le calme et la sérénité. sur un meuble près de lui il pus remarquer des pierres poser sur son dessus, un petit bonsaï et un un petit sablier sur lequel était poser un petit râteau, au-dessus une affiche représentant le Yin et le Yang, puis son regard reviens se poser sur le petit sablier.

Constance ( le remarquant): ca calme beaucoup
Il fut a nouveau sortit de ses pensées par cette voix douce et apaisante, sa seule réaction fut un sourire timide.
Constance: Georg vous a expliquer en quoi ca consiste?
Bill: pas vraiment

Elle lui expliqua alors ce qu'était la massothérapie, ses bienfait et ses vertus: diminuer le stress, prévenir les maladies, améliorer l'état de santé mais surtout a se sentir mieu avec son corps. Le massage aidant a une meilleure posture du corps et soulage le mal de dos, a de nombreuses vertus sur le plan psychomoteurs, sur le fonctionnement de l'organisme, psychologique et a un effet sur les émotions. Après un questionnaire médicale rien ne l'empêcher de suivre des séances.

Constance: pourquoi vous êtes ici?
Bill: je souffre de terribles maux de dos et souffre également du stress
Constance: d'accord..... c'est du a votre métier?
Bill: oui je suis chanteur

Il remarqua qu'elle ne semblait pas le reconnaître alors qu'il devait tout le temps se cacher pour passer inaperçu il en fut un peu surpris vus qu'elle connaissait Georg, elle aurait du se douter.

Constance: ah d'accord et lequel?
Bill: ben le même que dans lequel Georg se trouve
Constance: je sais qu'il fait de la musique mais je sais pas plus

Bill en fut encore plus surpris, mais trouvait cela vraiment agréable d'être reconnus en tant que personne et pas en tant que personne connus, il admirait Georg d'avoir pus ainsi bâtir une telle relation d'amitié avec quelqu'un alors que lui avait du mal a faire confiance a qui que se soit.

Bill: Tokio Hotel
Constance ( sourit un peu): j'ai vaguement entendu parler

Elle lui expliqua alors le déroulement d'une séance que a tout moment si il le souhaitait, si il ne se sentait pas a l'aise la séance pourrait se stopper. Il écouter attentivement sa voix toujours aussi douce et aussi calme. Elle faisait si jeune mais en même tant elle était si professionnelle. Ensuite elle lui fit signe de passer dans la pièce d'a côté, elle ouvrit alors le paravent sur lequel donnait une pièce d'une taille moyenne ou se trouvait la table de massage en son milieu. C'était encore une fois agencer de la même manière que son bureau. Deux ton de beige un claire et un beaucoup plus foncer ce qui donnait une certaine profondeur a la pièce qui aspirait a l'apaisement. Sur un meuble contre le mur il y a des bougies allumer, une lumière très tamisée, quelques plantes dans les coins, une petite fontaine dont on entendait l'eau. Un meuble aux vitres transparentes ou se trouvait des dizaines de petits flacons, surement des huiles qu'elle utilise pour ses massages. Un grand tapis a l'influence japonaise prenait presque toute la place, la table de massage se trouvait en son milieu. Il regardait autour de lui, c'était très reposant rien qu'en regardant, il pouvait entendre le bruit de l'eau c'était reposant.

Constance: je vais vous laisser vous préparer Mr.Kaulitz ( voyant son regard interrogateur) oui il faut que vous enleviez votre pull
Bill: ah oui d'accord

Quelques minutes plus tard elle avait vêtue une blouse blanche alors que Bill c'était allonger sur la table, les bras le long de son corps et attendait. Puis il entendit une musique qui venait juste de commencer, une musique d'ambiance, l'eau qui ruisselle, le bruit de la pluie, le vent qui se perd dans les branches.

Constance: maintenant vous devez vous détendre.... concentrez vous sur la musique, n'écoutez qu'elle videz votre tête et ne pensez vous a rien
Bill ne disait rien et avait déja fermer les yeux.

Elle avait préparer un mélange d'huile a base de Calendula qui est très bon pour les douleurs musculaires, et de Camomille romaine pour une relaxation complètes. Il avait ses yeux étaient fermer, ses bras le long de son corps et essayait d'évader son esprit. Il sentait les mains descendre le long de son dos lentement mais avec beaucoup d'attentions, il devait reconnaître que c'était agréable. Après un moment elle s'arrêta et posa des galets sur sa peau qui commencait a chauffer un peu mais sans être désagréable. Il se sentait comme si il était sur un nuage, léger, comme si il flottait, une sensation de bien-être était entrait de l'envahir. Elle repris le massage avec lenteur mais avec un peu plus énergique et insistant sur les zones douloureuses.

Constance: prenez votre temps pour ouvrir les yeux, laissez vous aller... prenez le temps qu'il vous faut... je vous attends a mon bureau
Elle quitta la pièce refermant le paravent.

Elle était entrain de prendre des notes quand il revint, doucement il avait refermer le paravent sans un bruit et fut surprise en le voyant assis sur la chaise en face d'elle avec un sourire timide.

Constance: comment vous entez-vous?
Bill: bien... c'était comme si je flottais sur un nuage
Constance: cela prouve que cela a était efficace.
Bill: il me faudra combien de séances?
Constance: je pense qu'une dizaine suffiront ( regarde son carnet de rendez-vous) est-ce que vendredi c'est bon pour vous Monsieur Kaulitz?
Bill: oui c'est parfait.. mais si je me trompes pas on doit avoir le même âge alors vous pouvez m'appelez Bill ( sourit légèrement)
Constance ( lui rend son sourire): D'accord Bill, a vendredi.

Elle le regarda partir, c'est vrai que sa démarche était plus légère et plus fluide alors qu'en arrivant sa démarche était plus lourde est moins assurée. Elle se surprends a le détaillé. Une très belle silhouette bien dessinée, très fine mais agréable a regarder ses yeux ne pouvait s'en détacher, il était captivant. .
Des vêtements prés du corps, un pantalon noir qui le serrait et mettait en valeur ses jambes interminables. Ses épaules fines semblait plus larges grâce a de large épaulettes de couleur doré, ce qui donnait un air encore plus fin a son visage qu'elle ne cessait de voir dans sa tête.
Sa peau pâle contrastait avec ses cheveux noir, rasé sur les côtés et tiré en arrière, il faisait un peu pensé a un acteur des années 30, il portait trois boucles a l'oreille gauche et une a la droite ainsi qu'un piercing a l'arcade. Sa belle bouche pulpeuse faisait une légère moue, il semblait légèrement contrarié ou alors nostalgique mais il n'en était pas moins charment, un côté mystérieux qu'il semblait vouloir cultiver ce qui ne faisait qu'augmenter l'envie de le connaître plus. Un regard très profonds qui exprimait des émotions diverses passant de la peine a la lassitude avec une grande sensibilité. On avait qu'une envie le prendre dans ses bras pour le cajoler. Mais ce qui l'avait attirer c'est ses magnifiques et captivants yeux chocolats dont les siens ne pouvait se détacher pourtant il était difficiles de savoir ce que ses yeux légèrement maquillé voulait réellement exprimer. Elle était complètement subjuguée par ses yeux ténébreux il exprimait tant de choses, sa sensibilité et elle pouvait y voir une certaine tristesse elle se demandait d ailleurs pourquoi il semblait être si attachant. Doter d'un charme exquis dont il semblait avoir conscience mais qui en même temps un charme discret et réservé mais tellement attirant, elle s'était perdus de longue minutes a penser a lui.


*******************

2eme partie a venir...............


Dernière édition par Miss BK le Dim 21 Aoû - 22:33, édité 1 fois
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS ( en trois partie): Liebe In Paris..... ( fin)

Message  Prinzess Sélénia le Mar 16 Aoû - 2:27

youpee encore un OS bounce bounce

j'aimerais tellement être cette massothérapeute
avoir la chance de masser le beau corps de bill, et d'avoir tout le loisir de le regarder avec gourmandise

vite la suite ma choupinette

avatar
Prinzess Sélénia
An Deiner Seite
An Deiner Seite

Messages : 842
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 54
Localisation : dans un jacuzzi avec bill et lui embrassant le cou

http://www.PrinzessSelenia69.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS ( en trois partie): Liebe In Paris..... ( fin)

Message  MonsoonBK le Mar 16 Aoû - 10:38

Hum...... J'ai déja hate de lire la prochaine scéance de massage.....
J'aime beaucoup ma belle. I love you I love you I love you I love you I love you
avatar
MonsoonBK
Rette Mich
Rette Mich

Messages : 387
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 54
Localisation : In meinen Träumen, In seinen Armen..

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS ( en trois partie): Liebe In Paris..... ( fin)

Message  Miss BK le Ven 19 Aoû - 23:06

la suite tant attendue en espérant que ca vous plait toujours...
___________________________

Partie 2

Les jours se suivent et tout deux attendaient avec impatience de se revoir mais n'arrivait pas a s'expliquer pourquoi. Pourtant en la présence de l'autre ils s'étaient tout deux sentis bien. C'était pour eux difficile a expliquer, tout deux qui étaient tellement absorber par leur travail qui s'y impliquer énormément en laissant leur métier prendre leur dessus sur leur vie ne laissant aucune place pour un avenir sentimentale quelqu'il soit avec qui que se soit. Mais il avait suffis d'un regard avec un inconnus qui leur avaient fait réaliser tout ce qu'ils avaient rater et se demandaient comment rattraper le temps perdus....


Les séances qui se suivèrent fut agréable et ils avaient même prit un peu de temps pour parler se trouvant quelques point communs. Profitant d'un moment de libre elle alla se promener dans cette belle ville de Paris a laquelle elle portait une affection particulière. Cela faisait un certain temps qu'elle ne c'était pas pris le temps de se vider la tête et de revenir se vider la tête et de laisser imprégner par la beauté de ses lieux. Elle se souvenait des heures passer a admirer cette magnifique vue, ce beau paysage pendant des heures sans voir le temps passer. cela lui manquait.....

Tour Eiffel, au environ de 17h.....


Un jeune homme bouscule accidentellement une jeune fille et se retourne pour s'excuser quand tout a coup la voix se fît familière.
....: pardon ( puis fixe la jeune femme) Constance....
Constance ( un peu surprise): Bill....
Bill: oui c'est moi ( rit) je sais on dirais pas mais disons qu'il faut que j'essaye de passer inaperçus sinon ca risque d'être un peu la folie
Constance: ah d' accord

Elle le regarda et c' est vrai que elle ne l'avait pas reconnut, il portait des vêtements sombres et très sobres, un petit pull avec une capuche qui lui cachait la tête et de large lunette de soleil qui cachait une bonne partie de son visage et c'était bluffant elle ne l'avait pas reconnus.
Constance: on visite la Tour Eiffel?
Bill ( sourit): j'ai toujours aimer Paris mais j'ai jamais eut le temps d'en profiter
Constance : on a une très belle vue d'en haut si ca vous dit on y va ensemble
Bill: oui avec plaisir....

Tout deux montèrent jusqu'au 2eme étage et se figent sur cette magnifique vue de plus le temps était au rendez-vous, Paris s'offrant a eux dans toute sa beauté. Il retira alors ses lunettes et elle put admirer ses yeux ténébreux, d'une couleur si intense qu'elle en avait la chaire de poule, surtout qu'il ne c'était pas maquillé, sa beauté naturelle dans toute sa splendeur. Elle ne cessait de le regarder ce qui apparemment ne le dérangeait pas puisqu'il lui rendait se même regards, regardant ses yeux avec la même intensité, ils se mirent a parler pour essayer de dissimuler le trouble qu'ils avaient eux même créer sans le vouloir vraiment.....

********************************

Au fur et a mesure des séances et du temps qu'ils passaient ensemble une certaine complicité était nés entre eux, se trouvant même dse points communs un goût pour l'art et la mode, ils avaient passer beaucoup de temps a parler et a se découvrir, l'attirance était évidente mais aucun d'eux ne voulaient précipiter les choses voulant apprendre a se connaître mieu. Mais c'était vrai que ils se cherchaient sans trop le contrôler, la main de bill cherchait a se caler contre sa moitié, la frôlant souvent mais sans oser la saisir. Des sourires charmeurs et des regards langoureux se faisait plus insistant et plus soutenus. Ils se cherchaient jusqu'a ce fameux rendez-vous, pour être plus précis la 6éme séance de Bill ou tout avait basculer.

A la fin de cette séance elle était rester pendant qu'il se rhabillait et s'était attarder a le regarder encore plus que d'habitude alors qu'il se trouvait torse nu face a elle. Il n'y avait pas a dire il était beau a regarder, regardant avec attention les moindres détails. Elle remarqua un tatouage en forme d'étoile au bas de son ventre ce qui lui fit se pincer la lèvre sans savoir si il y avait fait attention. Son torse aussi était bien dessiné, ses formes étaient très sensuelle et on avait qu'une envie c'est de les toucher. Elle essayait de se reprendre alors qu'il la regardait, il se contenta de sourire. Une certaine tension amoureuse et une ambiance passionnée se faisait sentir dans la pièce et surtout entre eux.

Il la regarda alors ne quittant plus ses magnifiques yeux bleus dans lesquels il s'étaient plonger, il s'avançait vers elle alors qu'elle reculait se heurtant bientôt le mur derrière elle. Pourtant ils ne se quittaient pas du regard, se cherchaient malgré tout. Il s'approchait encore plus se trouvant a quelques centimètres d'elle sentant leurs coeurs battrent a tout rompre. Cela ils ne l'avaient plus éprouver depuis un certain temps en tout cas si fort et si intensément. Il pris sa mains dans la sienne, la serra, ce contact leur donna des frissons. Ils se regardaient encore plus intenséments, leurs regards et leurs yeux laissant transparaître toute la force de ses sentiments qu'ils éprouvaient devenant de plus en plus incontrôlable plus les secondes passaient. Il était maintenant tout contre elle, leur corps se touchaient, son visage tout contre le sien, il pouvait entendre son souffle qui s'était accélérer, ne quittant pas son regard, il posa avec délicatesse une main sur sa joue, qu'il caressait avec une infinie tendresse de ses long doigts fin. Tandis que son autre main s'était poser en douceur sur sa taille, se contact lui avait donner un coup de chaud, ses gestes était si tendre, elle était entrain de complètement craquer. Sa main descendit lentement jusqu'a son cou, caressant sa nuque, et enfouissant son visage dans son cou et sentant son parfum enivrer ses narines, donnant des frissons a la jeune femme. Il la serra contre lui, il se sentait si bien, il n'avait jamais connue une telle émotion une telle sensation de bien-être.

Son visage revint se coller au sien, sa main caressant toujours avec tendresse sentant son souffle s'arrêter sur sa peau, ses yeux sont toujours plonger dans les siens, ses lèvres s'approchant doucement des siennes, les frôle en se serrant plus contre elle, puis les susurrant avec tendresse goûtant ainsi ses lèvres sucrée avant de l'embrasser tendrement. Tout deux oubliant tout et se laissant aller a se moment d'affection qu'ils ont tant attendus, ils se sentaient juste bien.


Un baiser tendre remplis d'affection et qui se cherchaient , des personnes qui ne croyait plus en l'amour, qui c'étaient réfugier dans leur travail pour oublier et ne plus penser, mais leur rencontre avait tout changer. Ils éprouvaient a nouveau des sentiments, il lui avait fait a nouveau croire en l'amour, s'intéressant uniquement a la personne qu'il est. Se baiser ne voulait plus s'arrêter tellement ils se sentait bien, mais il s'était un peu trop aller, devant un peu plus insistant, des mains un peu plus baladeuse, des gestes un peu trop précipiter, c'étant un peu trop aller et n'avait pas contrôler, ses mains c'étaient faufiler sur sous son haut caressant sa peau ce qui lui donna de léger sursaut. Les baisers se faisaient de plus en plus passionné essayant de lui retirer son haut mais elle le repoussa, tout deux restèrent ensuite dans le silence.....

Bill était vraiment confus et se sentait coupable de son geste..
Bill: je suis désolé je ......
Constance: c'est ce..... ca va trop vite
Bill ( confus): désolé... je voulais pas te brusquer....vraiment pas
Tout deux se trouvaient très gênés par la situation, on pouvait voir dans le regard de Bill une profonde culpabilité s'en voulant beaucoup.
Constance: je sais.....
Bill: je ferais mieux d'y aller

Ils se séparent ainsi un sourire timide et gêné sur le visage.

*****************************

Les jours et les séances se passèrent normalement, sans parler de ce qui c'était passer, le regarde de Bill n'osant pas affronter le sien, se sentant toujours coupable de l'avoir brusquer. Mais aucun des deux n'en parlait, faire comme si rien ne c'était passer.

Encore une fois ils s'échangent un sourire avant de se séparer une nouvelle fois. Ce soir constance était rentrer et avait fait un tour avec son chien, son fidèle compagnon, en rentrant elle s'était installer dans sa chambre, elle pris son pc portable cette fois-ci pas pour son travail nan juste pour elle. Elle tapotais le nom "Tokio Hotel" sur internet et tomba sur des centaines de photos de Bill et du groupe, restant subjuguer encore et toujours par le jeune androgyne au style unique qui défrayait les foules mais qui restait très sensible. Elle avait passer une bonne partie de la nuit a les regarder, du tout début jusqu'a aujourd'hui, elle vit l'évolution, du jeune adolescent il était devenus un beau jeune homme charmant et qui surtout lui avait fait tourner le coeur.

Puis elle se mit a écouter leurs chansons, elle connaissait un peu le groupe mais ne n'avait jamais pris le temps de les écouter. Elle reconnut immédiatement la voix de Bill, douce si sensible, elle en eut immédiatement les larmes aux yeux, des frissons la parcourait, cette voix qui faisait passait tant d'émotions, elle en restas stupéfaite. Mais elle aimait ses chansons. Des larmes coulaient sur son visage quand elle entendit la chanson: " Hilf Mir Fliegen", les paroles la touchait a un point qu'elle n'imaginait pas mêler a sa voix douce si sensible, une voix remplis d'émotion, elle craqua...et n'arrivait pas a arrêter de pleurer tellement elle en était toucher. Elle s'allongea sur son lit, écoutant cette voix et en fermant les yeux, elle le voyait, lui et son visage d'ange et a sa voix envoûtante. Ce soir là, elle s'endormait en pensant a lui.......

*********************

suite a venir, alors vous en pensez quoi??????????? Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS ( en trois partie): Liebe In Paris..... ( fin)

Message  Prinzess Sélénia le Sam 20 Aoû - 1:38

c'est très beau

ils se découvrent petit à petit des points communs, et une tendre complicité commence à naître entre eux
le trouble les saisit dès leurs premiers rapprochements physiques

je veux la suite ma loupiote stpp
avatar
Prinzess Sélénia
An Deiner Seite
An Deiner Seite

Messages : 842
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 54
Localisation : dans un jacuzzi avec bill et lui embrassant le cou

http://www.PrinzessSelenia69.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS ( en trois partie): Liebe In Paris..... ( fin)

Message  Miss BK le Dim 21 Aoû - 22:32

Quelques jours plus tard......

Pont des Arts, Paris............

Elle aimait venir ici, surement un de ses endroits préférés, un point de vus sur Paris imprenable et magique qui la faisait toujours rêver, elle tourna sur elle même et admirait la vue de part et d'autre du pont, la vue plus belle de part et d'autre, comment définir ce qu'elle voyait... Comment mettre des mots sur la beauté absolue.... De plus elle aimait venir ici et s'adonner a sa passion qu'elle avait un peu laisser de côté ses derniers temps, le dessin et la peinture. Avec ce décor vivant autour d'elle, dont la lumière changeait a la moindre secondes était une vraie source d'inspiration pour elle. De bonne heure en ce dimanche matin elle installe son matériel, prends son crayon et commence a griffonnée ce qu'elle voyait devant elle. C'était un avantage de venir de si bonne heure, personne n'était là, elle profitait de ce silence, de ce calme et sourit en voyant qu'elle fût inspirée en cette belle matinée. Le soleil commencait a distribuer sa lumière lui donnant d'autre perspectives quand tout a coup, elle fût attirer par une silhouette qui lui semblait être familière, cacher derrière une capuche portant de large lunette, c'était Bill, elle aurait reconnus cette allure et cette démarche entre mille.

Un léger sourire apparut sur son visage en le voyant, elle repensait alors a ce qui c'était passer dans son bureau, a ce baiser. La manière dont il l'avait embrasser, cet élan de douceur et de tendresse, personne n'avait jamais était comme ca avec elle, peut-être avait-elle juste eut peur.... C'était certain il ne l'avait pas laisser indifférente, faisant naître en elle des sentiments que jamais elle n'avait connue. Elle s'était lever pour aller le voir, mais il n'avait pas remarquer, trop absorber a regarder le paysage. Elle se déplace un peu de manière a voir son profil alors qu'il était adosser a la rambarde , l'air pensif, se croyant seul il retire ses lunettes. Son regard lui donnait la chaire de poule, ce regard ainsi le rendait si mystérieux. Mais elle pris son crayon et se mit a le dessiner, ce qui ne fut pas difficile car sans rendre compte il était le modèle parfait, une beauté angélique qu'il fallait apprivoiser, il approchait la perfection, elle prit son temps pour le finir mais elle avait peur qu'il ne parte alors elle se pressa un peu.

Elle se leva et s'approcha a pas de souris de lui qui n'avait toujours pas remarquer sa présence, elle s'approcha encore un peu et put sentir l'essence de son parfum arriver jusqu'a ses narines, lui rappelant ce baiser, lui rappelant le goût sucré de ses lèvres contre les siennes et lui rappelant surtout qu'elle avait un vrai coup de coeur pour lui, lui qui était rentrer dans sa vie sans y attendre et qui l'avait perturber de la plus belle des manières. N'étant plus qu'a quelques centimètres de lui, elle se plaça derrière lui et de sa main lui montra le dessin. Elle sentis sa main le prendre et il se retourna immédiatement. Dés qu'il la voit il sourit....

Bill: Constance...
Constance: tu es un très bon modèle
Bill regarda le dessin avec attention et sourit affectueusement, il était tellement sincère c'est comme si ce dessin était une photo, très réel de lui, il fut en admiration.
Constance: tu aimes?
Bill: c'est très réaliste.. tu as beaucoup de talent
Il la fit rougir pour la première fois depuis qu'ils se connaissaient. Elle lui expliqua alors qu'en parallèle de ses étude pour devenir massothérapeute elle suivait des cours de dessins que c'était une vraie passion pour elle....
Bill: il va falloir me raconter
Constance: c'est une longue histoire
Bill ( regard intense): j'ai tout mon temps
Constance ( cédant a son regard): ok..... juste le temps de ranger mes affaires et je t'emmène dans un endroit tranquille et je te raconte
Bill ( lui faisant un bisou pour la joue): merci pour le dessin je le garde.....

************************

Il lui aida a ranger ses affaires et de les mettre dans sa voiture puis ils partent marcher dans les rues de Paris, il avait une visite guidée privée ce qui n'était pas pour lui déplaire surtout qu'il était en amour avec sa belle guide. Elle lui fit découvrir quelques endroits pittoresque racontant un peu l'histoire du Paris mystérieux dont il était complétement fasciner. Puis elle l'amena dans un café qu'elle apprécier beaucoup alors qu'ils venaient de s'installer a une table..


Constance: bienvenue au Café de Flore....
Bill regardait autour de lui, il avait déjà entendus parler de cet endroit sans pouvoir jamais y venir,l'endroit était encore plus beau qu'il ne l'avait imaginer. Pittoresque et romanesque a la fin, un endroit phare pour sa contribution pour le monde Littéraire, il était fasciner. Après avoir commander deux grand cafés.....

Bill ( regard intense): alors tu me racontes.....

Elle lui raconta alors que l'art tenait une place importante dans sa vie, qu'elle aimait depuis toute petite peindre et dessiner, qu'elle pouvait passer des heures a admirer un paysage ou une personne en attendant le bon angle, le bon cadrage, la bonne lumière juste pour que sa peinture ou son dessin soit parfait. Il ne la quittait pas ses yeux, buvant et s'imprégnant se ses paroles. Sans quitter ses yeux dont il était fou, il posa sa main sur la sienne, cette fois-ci elle lui sourit, elle aimait ce contact. Ils restèrent un moment a parler et apprenant l'émotion que lui avait procurer l'écoute de "Hilf Mir Fliegen" il se lève alors, et s'approche de son oreille et commence a lui chantonner a l'oreille cette même chanson, cette voix douce ont le même effet sur elle. Il vit des larmes couler sur son visage, il se stoppa et rapprocha son visage du sien en souriant, il posa un doigt sur sa joue pour stopper ses larmes, il caressa cette même joue avant de la serrer contre lui affectueusement.

************************

Les séances de Bill c'était maintenant finie et cela lui avait fait le plus grand bien, il était en tout différent de quand il était arriver. Quand elle avait fait sa rencontre, il souffrait du dos, était stresser et tendus, sa démarche était lourde et mal assurée. Aujourd'hui il était différent. Plus aucune douleurs, sa démarche était devenus plus fluide et le pas était beaucoup plus assurée, il était différent et toujours aussi charmant. Mais elle allait rentrait chez elle quand elle remarqua quelque chose sur sa chaise, et fut étonnée de trouver le portefeuille de Bill, elle sourit malgré elle. Regardant l'adresse elle avait décider de lui le rapporter. Il était dans un hôtel ce qui n'était pas étonnant vus qu'il n'habitait pas ici. Elle arrive et s'annonce, le portier lui annonçant le numéro de sa chambre. Elle était presser de le voir, elle toque alors a sa porte. L'attente en fut interminable avant qu'elle n'entende des pas se diriger vers la porte, et quand elle le voit avec son sourire charmeur, son coeur battit a la chamade.

Bill ( sourit): Constance....
Constance: bonjour
Bill : je t en pris entre

Ce qu'elle fit. Elle regarda la chambre, elle était immense et bien agencer, c'était très jolie a regarder, elle s'approcha alors de la fenêtre et admirait la vue, on pouvait voir la Tour Eiffel, elle sentait des pas s'approcher d'elle.

Bill: moi aussi j'aime beaucoup la vue.
Constance( se retourne): je suis venue pour...
Bill ( la regarde intensément): oui
Constance ( lui montre son portefeuille): tu l'as oublier
Il s'approche d'elle, et passe se bras tout autour d'elle tout en la regardant dans les yeux.
Bill: qui te dis que j'ai oublier
Constance ( rit): tu as fais exprès
Bill ( pinçant ses lèvres contre les siennes): j'avais envie de te revoir
Constance: le téléphone ca existe
Bill ( ses lèvres contre les siennes): trop banal

********************

Il la regarde intensément tout en passant un doigts sur ses lèvres et les caresses doucement avant d'y poser les siennes, de caresser son cou avec tendresse, sa peau si douce était un délice. Il passe une main a sa nuque pour approfondir ce baiser qui n'en devenait que plus intense. Il sens a son tour sa main se poser sur sa nuque, a se contact il en frissonna.

Constance ( passant ses bras autour de son cou): cette fois-ci je te repousserai pas
Bill ( sourit): c'est bon a savoir

Spoiler:
Il s'empare alors de ses lèvres et l'embrasse a nouveau, la serrant contre lui, se sentait bien comme il ne l'avait pas était depuis longtemps.Il l'embrasse avec amour, alors qu'il sentait une réponse a son baiser dont il se laisser aller a le faire devenir plus intense. Le rythme devient plus soutenus, il ne se presse pas profitant de chaque seconde. Il sens alors son corps se serrer contre le sien commencant tout doucement se désir naître en lui alors que son piercing a la langue frôlait son cou ce qui provoqua un frisson a sa douce avant de revenir s'unir a ses lèvres dont il était déjà fou. Il se laissa aller a a faufiler ses mains sous son t-shirt il sentait le frisson qu'il provoquait sur sa peau, cette peau qu'il caressait avec envie.....

C'est avec fougue qu'il l'embrassait maintenant tout deux se laissant aller par ce moment, tout deux laissant parler leur sentiments qui devenait de plus en plus fort. Il se laissa aller a son cou ou des milliers de baisers venait la satisfaire. Partout ou ses lèvres ou ses mains se posait les frissons la parcourait, il regardait alors son visage et lui sourit

Jamais il n'avait éprouver de tel sentiments, jamais il n'avait voulut exprimer son amour si vite mais il était complètement amoureux. Il prends sa main et l'attire un peu plus loin vers son lit avant de l'enlacer a nouveau et de l'embrasser avec fougue continuant de caresser son dos avec tendresse et envie, il la sentait s'abandonner a lui. Ne contrôlant plus rien, l'atmosphère devenant de plus en plus passionnée ils se déshabillèrent mutuellement se laissant finalement tomber sur le lit. Il l'embrasse avec tendresse laissant son corps se coller contre le sien, sentant sa peau contre la sienne, le désir qui se faisait plus intense.Il parcourait son corps avec attention et douceur, parcourant dans les moindres détails le corps de sa compagne. Parcourant ses courbes de ses baisers et de ses caresses, il sentait le coeur de sa douce battre a tout rompre, il la regardait son visage magnifique était entrain de s'abandonner a lui. Elle caressait ses cheveux tendus qu il l embrassait, leurs caresses mutuelle se faisait plus intense et plus charnelle.

L'intensité du moment les dépassait, jamais il n'avait ressentis de tels sentiments, si fort, si intense. Elle croisa son regard, il en était dingue et l'attire pour l'embrasser, le serrer contre lui et lui caresser le dos, ses caresses le fit frissonner. Il parcourait a nouveau son corps dont la peau se faisait plus chaude, il parcouru a nouveau ses courbes. Il s'attarda a sa poitrine refaisait le contour de ses seins faisant durer le plaisir entendant les soupirs de sa compagne, il s'attarda encore sur son corps dont il était devenus dépendant, le caressant et déposant des baisers sur le moindre centimètres, sentant les sursaut et les soupirs de sa douce, il en sourit.

Il la regardait avec tendresse alors que ses mains redessinait ses courbes dont il était déjà dépendant, elle le rendait fou d'amour. Leurs corps se cherchait alors que leur baisers, leurs caresses de plus en plus insistance, leur peau brûlait de désir, leurs corps se laissait aller a onduler l'un contre l'autre, se serrant de plus en plus a lui, l'envie se fit de plus forte. Son torse se pressait contre sa poitrine, caresse et baisers se fit de plus intense jusqu'au moment ou ils n'en purent plus et que leur corps ne firent plus que un. Elle se serrait contre lui alors que ses mouvement furent d'abord lent, soupirant et se laissant aller a cet amour il les intensifie et l'embrasse avec passion, ils s'abandonnaient de plus en plus a l'autre, ses mains se serrant dans le dos de son amant se laissant a l'amour qui les unissait, les mouvements de son compagnon lui faisant l'amour comme jamais il ne l'avais fais jusqu'a aujourd'hui, jusqu'au moment ou leur voix se mêle pour atteindre ensemble le plaisir ultime...

La serrant dans ses bras, il la cajolaient et déposait des baisers sur son épaule.
Bill: Docteur Meyer je crois que j ai un problème
Constance: quoi.....
Bill ( regard intense): je crois que je vous aimes

Elle lui sourit et ce sourire le rendit encore plus fou d'elle. Il l'embrasse a nouveau avec tendresse tout en le serrant contre lui il ne voulait plus la quitter.....

****************************

Trois moi plus tard, Los Angeles....

Elle regardait devant elle, cette magnifique vue, cette terrasse ou trônait une magnifique piscine en son milieu, son regard se perdait dans le bleu ciel de cette piscine. Elle sentit des bras l'enlacer avec tendresse et des baisers au cou

Bill ( chuchotte a son oreille): je vais être jaloux de ce regards
Constance: mais non

D'autre baiser a son cou avant qu'il ne la fasse tourner vers lui, ou il posa son visage contre le sien, caressant sa joue.

Bill ( joue avec son nez): tu as fais de moi le plus heureux en acceptant de venir me suivre ici

Elle se contentait de lui sourire. Oui depuis qu'elle était avec Bill elle avait tout quitter, son travail, sa famille, ses amies. Tout sa pour le suivre et de ne plus être loin de lui. Elle avait changer ses priorités, il lui avait fait re découvrir l'amour et était devenue complètement dingue de lui. Pourtant elle n'avait pas l'intention de laisser tomber sa passion, elle comptait bien ouvrir une galerie d'art. Bill la soutenait dans se projet. Sa rencontre avec lui avait tout changer, il lui avait l'amour auquel elle ne croyait plus.

Constance ( caresse sa joue): je regrette rien
Bill : j'ai beaucoup de chance de t'avoir
Constance ( l'embrasse): je t'aime c'est tout

Il échange un doux baiser d'amour dans leur petit nid douillet qu'il venait de s'offrir ou ils pourront virent leur amour en toute tranquillité n'oubliant pas que c'est a Paris qu'ils c'étaient rencontrer et que l'amour les avaient frapper en plein coeur.


******************** FIN*************************
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS ( en trois partie): Liebe In Paris..... ( fin)

Message  Prinzess Sélénia le Lun 22 Aoû - 2:59

comme c'est beau
tellement plein de tendresse et d'amour, et de douceur

elle a tout quitté pour lui et elle a vraiment bien fait
avatar
Prinzess Sélénia
An Deiner Seite
An Deiner Seite

Messages : 842
Date d'inscription : 24/06/2011
Age : 54
Localisation : dans un jacuzzi avec bill et lui embrassant le cou

http://www.PrinzessSelenia69.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: OS ( en trois partie): Liebe In Paris..... ( fin)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum