Prix de la première place du concours d'O.S

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prix de la première place du concours d'O.S

Message  Saby le Ven 2 Déc - 17:07

Le voila enfin, je suis DÉSOLÉÉÉÉ
j'ai eu vraiment du mal à l'écrire....j'avais trop d'idées et je n'arrivais pas à les mettres en palce...donc j'espère que ça va plaire....moi je suis pas entièrement satisfaites...mais bon >.<

Le brunette ruminait ses noires pensées, elle se dirigeait lentement, mais surement vers son destin. Sa nouvelle vie, tout allait changer et elle le savait trop bien. Comment avaient-ils pus lui faire ça, elle était leur fille tout de même, ils étaient supposé vouloir son bonheur...pas le leur non? Elle tourna son visage vers la fenêtre et soupira. Quel parents indignent de lui faire ça, mais jamais elle n'allait les laissé gagné aussi facilement ce dit-elle. Elle regarda le paysage défilé devant elle durant tout le voyage. Quasiment aucun mots ne furent échangé, malgré les quelques efforts de la jeune femme à côté d'elle. Après quelques heures de route ils arrivèrent dans une grande vile. Ce fut à ce moment que le regard de Floriane s'illumina, elle n'avait jamais vu une aussi grande ville, ayant toujours vécu au fonds des bois. Elle regardait les hauts bâtiments, les lumières, les gens pressé, totues ces voitures de toutes tailles et couleurs. Des boutiques de vêtements, des librairies et autres magasins attirèrent de suite son regard.
Cynthia: La ville est superbe n'est-ce pas?
La plus jeune regarda la femme un instant en silence. Elle ne voulait pas paraître trop enthousiasme devant elle, après tout, elle n'était pas heureuse de ce qui l'attendait, mais elle avait l'air gentile. Ces cheveux blond vénitien lui frôlait à peine les épaules, elle avait de beaux grands yeux verts, il y avait de la douceur et de la compréhension dans son regard. Elle était élégament vêtu d'une petite robe au genoux noir et d'un boléro ivoire, des gants de dentelles noirs et une fleur assortis était ces seules accessoire. Elle était magnifique il fallait bien l'avouer.
Floriane: Mouais...
Cynthia ne put s'empêcher de rigoler devant l'hésitation de la jeune fille, elle avait parfaitement compris son jeu.
Cynthia: Je sens que ça va être très amusant.
Floriane: Quoi donc?
Cynthia: Tout...
La plus jeune ne comprit pas ce qu'elle voulait dire, mais elle n'insista pas. Elle commençait à devenir nerveuse, elle espérait malgré tout que cela ce passe un minimum bien et qu'elle ne tombe pas sur une maison de fou. Elle lissa la petite robe que sa mère l'avait obliger à porter et tira sur une mèches de ces longs cheveux raides.
Cynthia: Détend toi, personne ne vas te mordre.
Floriane: Moi je pourrais mordre quelqu'un. Qu'il ne s'approche pas de moi.
Cynthia: Il faudra bien.
La plus jeune se renfrogna et grogna avant de se tourner de nouveau vers la fenêtre. Elle rumina durant tout le restes du trajet qui ne dura plus que quelques minutes.

La voiture s'arrêta devant une haute maison blanche à volet noir de style classique. Ils étaient encore en vile, mais dans un quartier très luxueux ou les maisons étaient immense et séparé par de haute grilles.
Cynthia: Bienvenue Floriane! J'espère que ton nouveau chez-toi te plairas.
Floriane: Ce n'est pas chez moi et ça ne le sera jamais!
Cynthia: Si tu le dis....viens.
La plus jeune suivit son aîné, d'ailleurs quelle âge avait-elle, sans doute dans la vingtaine, mais elle n'aurait pus dire exactement. La grande porte d'entrés s'ouvrit et ils entrèrent dans la maison. La décoration était simpe, mais élégante, tout était très classique et de bon goût.

Après être entrée tout ce passa très vite, Floriane eu à peine le temps de comprendre qu'elle rencontrait le maître de maison ainsi que sa femme, elle apprit que Cynthia était leur fille et qu'elle avait deux frère.Elle visita la maison, on lui montra sa chambre, lui offrit à manger et lui raconta un peu comment ça se passait dans la maison. De tout le long, jamais elle ne souria sincèrement, répondant évasivement aux questions et montrant très clairement son mécontentement, personnes ne semblait s'en formalisé. Les deux frères de Cynthia arrivèrent peu après, le premier à s'approché était un grand musclé avec des tresses noires et des vêtements trop large. Il lui sourit gentimement, il avait un sourire magnifique et ces yeux l'était encore plus. Il lui souhaita la bienvenue d'une voix grave.
- Bienvenue, je m'appel Tom, mon frère à très hâte de te rencontrer, il sera ravi de voir que tu es aussi jolie.
Elle failli rougir, puis se souvint des évènements à venir et lui répondit un simple merci d'une voix froide.
Tom: Hm...quel caractère...je sens que ça va être drôle.
Floriane pris note qu'il était le deuxième à dire cela, mais elle n'eut pas le temps de s'éterniser sur la question, des pas se firent entendre. Elle savait qu'il était là, dans son dos, mais elle n'osa pas se retourner, elle craignait sincèrement ce moment, elle savait que c'était LUI, elle l'avait compris.
La mère: Ah Bill te voila! Floriane est arriver, je suis sur que tu as hâte de la rencontrer.
Bill: Bien sur, bonjour...
Sa voix était douce et moins grave que celle de son frère.
Cynthia: Eh bien Floriane tu ne te présente pas à mon frère?
La jeune fille soupira et se retourna en regardant par terre. Elle leva lentement les yeux, voyant d'abord deux chaussure....des bottes pour êtres exact, elle remonta, des skinny sur des jambes minces, une taille fine, un torse long et très légèrement musclé. Des épaules larges, un cou fin. C'est là qu'elle bloqua, ne voulant pas savoir de quoi il avait l'air, bien que ce corps lui plut assez. Elle finit pas ce décider et termina son inspection. Une mâchoire assez fine, de belles lèvres plupeuse, un nez bien droit. Il avait un look particulier, des cheveux blond tiré en arrière, une barbe de deux jours, un chandail sans manches. Ce qui la frappa le plus, cependant, ce n'était pas son look, mais ses yeux. Elle avai trouvé que Tom avait de beaux yeux mais lui...elle en resta muette, de beaux grands yeux en forme d'amande, d'un brun chocolat paillaité d'or et cercler d'une légère ligne noir.
Bill: Je suis ravi d'enfin te rencontrer, j'ai beaucoup entendu parler de toi.
Elle pris quelques secondes avant de retomber sur terre, puis réalisant qu'elle le fixait la bouche ouverte elle se secoua intérieurement. Son visage repris son air renfrogné.
Floriane: 'lu....
Il parut surpris de son ton froid, mais ne releva pas.
Bill: Tu as fait bon voyage?
Floriane: Mouais...
Bill: Je...eh bien...j'espère que tu te plairas ici...
Floriane: Hm...
Sentant à quelle point l'atmosphère avait refroidie, Cynthia décida d'ntervenir.
Cynthia: Bon Floriane que dirais-tu qu'on aille se changer avant de mangé, j'aimerais bien voir un peu ta garde-robe.
Elle pris le bras de la jeune fille et l'entraîna à l'étage, elle se tourna vers bill qui les regardait partir avec un air surpris, elle lui fit un clin d'oeil et il lui sourit. ELles passèrent un long moment dans la chambre, Cynthia essayant de faire sourire Floriane en lui faisant essayer des vêtements, maquillage et coiffure....sans grand résultats cependant. Puis elle déscendirent manger, tout le monde était très gentil avec elle, mais elle restait froide. Elle faisait difficilement confiance et encore moins dans cette situation, pour elle, peut importe leur gentillesse ils étaient des ennemis.

Bill faisait de son mieux pour la mettre à l'aise, mais elle était enocre plus froide avec lui qu'avec les autres, en fait avec lui elle était presque méchante. Il était blessé, mais continuait malgré tout de lui parler gentiment, après tout, ils devaient bien s'entendre, sinon comment cela pourrait fonctionner?
Le soir ils allèrent tous se coucher et Floriane pleura silencieusement durant plus d'une heure avant de sombrer dans le sommeil complètement épuiser.

Le lendemain se fut la même chose, tout le monde lui parlait doucement et gentilment et répondait froidement, toujours sur la défensive. Elle tentait d'avoir l'air forte, mais à l'intérieur elle était terrifier de ce qui allait arriver et elle espérait qu'ils changeraient d'avis si elle était trop méchante. Cependant Bill ne lachait pas prise, l'invitant à sortir, à aller marcher, lui offrant même des cadeaux, mais elle ne les regardait même pas, répondait toujours non et lui tournait le dos dès qu'il approchait.

Le quatrième soir, il était environ 23heures lorsque Floriane descendit à la cuisine pour prendre un verre de lait. Elle entendit alors des voix dans le salon du fond. elle s'approcha doucement, reconnaissant la voix de Cynthia. elle la vit assise sur un fauteil, un verre de vin blanc à la main, elle parlait avec quelqu'un, mais elle ne voyait pas qui.
Cynthia: Tu t'en fais trop, arrête de t'acharner autant et elle se laissera aller sans même s'en rende compte.
Floriane compris alors à qui elle parlait.
Bill: Je ne comprend pas...son père m'a juré qu'elle était ravie...
Cynthia: Il a menti, je l'ai vu de suite en allant la chercher.
Bill: Tu sais comme moi qu'au départ j'étais contre, mais...
Cynthia: Elle te plait vraiment...
Bill: Je sais qu'elle est beaucoup plus jeune que moi...et même très jeune pour...ça...mais...oui...elle me plait vraiment...quand je l'ai vu...un vrai coup de foudre...
Cynthia: Je comprend, elle est adorable...écoute...il reste encore une semaine...lasse lui le temps....elle finira par comprendre que tu ne veux que son bien.
La plus jeune recula silencieusement et retourna dans sa chambre, elle avait le souffle court et le son coeur battait la chamade.
Floriane: Je lui plait vraiment...je croyais qu'ilse moquait...mais...je suis pas prête moi....je veux pas de ce foutu mariage arrangé...même si il...il est....tellement....non, non et non. Réveil toi ma grande c'est l'homme que tes parents t'ont imposé tu ne peux pas les laisser gagné...
Cette nuit là le sommeil ne vint pas, elle se tourna et se retourna dans son lit, réfléchissant à une solution.

Le lendemain elle ne parla à personne, elle était encore plus froide que d'habitude, complètement dans ses pensées.
Cynthia: Floriane??? Hello??
Elle ne répondit pas, elle lui en voulait un peu de parler dans son dos comme elle l'avait fait cette nuit. Elle était un peu confuse depuis qu'elle avait entendu Bill dire qu'elle lui plaisait vraiment. Après tout, il était supposé être son pire cauchemar...mais il fallait avouer qu'il faisait tout son possible pour qu'elle se sente bien et elle continuait d'être d'une froideur extrême avec lui. En même temps elle ne voulait pas laisser ses parents gagner...elle ne savait plus ce qu'elle pensait vraiment de tout ça.

Les jours passaient, Bill s'acharnait encore plus, il la couvrait de cadeau et d'attention, tentait de lui parler, elle se muait dans le silence. elle ne sortait plus de sa chambre, ses pensées se bousculant dans sa tête, complètement perdue et anéantie. Elle savait qu'elle devrait laisser une chance à bill, il était si gentil et adorable avec elle, mais la haine envers ses panrents était plus forte. La veille du mariage Cynthia décida d'agir et entra dans la chambre de la jeune fille de force.
Flo: Que veux-tu?
Cynthia: Juste te parler.
Flo: Et moi je ne veux voir personne, tu trouves pas que vous me torturez assez comme ça avec ce qui va arriver demain.
Cynthia: Le but n'est vraiment pas de torturer, au contraire, Bill veut juste te rendre heureuse.
Flo: si...si il voulait vraiment me rendre heureuse il...il me laisserait partir...je veux pas ça moi!!!
Cynthia: Je comprend que tu ai peur.
Flo: Je n'ai pas peur! Je suis en colère. Je déteste mes parents de me faire ça, je déteste tout le monde de me faire ça, toi y compris et encore plus Bill!!!!!!!!!!!!!! vous avez pas le droit, vous avez pas le droit!!!!!!!!!!!!!!!!!!
La jeune fille s'emporta et attrapa le premier objet à porter de main, un livre qui trainait sur son bureau. Il vola dans les airs et Cynthia l'évita de quelques centimètres, elle sortit alors que la plus jeune hurlait en pleurant de rage. S'en était trop, elle avait finit par craquer, elle ne voulait pas de ça, malgré la gentillesse de Bill malgré le soutien de Cynthia, elle ne voulait pas se marier, pas à son âge, pas à 15 ans. Elle hurla et lança des objets pendant un bon moment, faisant descendre la pression. Elle finit par s'effondrer, voila ils avaient gagner, ses parents avaient gagner, elle avait craquer, ils l'avaient anéantie.

Cette nuit là, elle ne dormit pas et l'idée de fuir lui vint à l'esprit, mais elle savait qu'elle nous pouvait pas, le manoir tant surveiller par des caméra et un garde à l'entrée. Elle ne pleura plus, elle avait l'impression de ne plus avoir de larmes. Elle resta la, assises, les jambes revelé contre elle, ses bras serrant une oreiller, fixant le vide. Puis la umière apparu, le jour se levait, elle réalisa alors le temps qui était passé alors qu'elle restait là à fixer le vide. Dès 7heures sa chambre fut envahie. La mère de Bill entra accompagné de nombreuse personne, maquileuse, habilleuse, coiffeuse, esthéticienne. Elle les laissa faire sans rien dire, aucun sourire ne s'afficha sur son visage, aucune émotion ne passa dans ses yeux, la maitresse de maison s'en rendit compte, mais elle ne dit rien, elle glisserait un mot aux parents de Floriane à leur arrivé. D'ailleurs ces derniers arrivèrent vers 10 heures, ils ne vinrent pas voir leur fille et le père la jeune fille haussa les épaules lorsque leur hôte leur confia ces inquiétudes. La mère de la jeune fille semblait inquiète, mais jamais elle n'oserait faire face à son mari. Les préparatifs allaient bon train, tout semblait bien aller. Bill était habillé d'un habit tout noir sans cravate, les cheveux bien lissé vers l'arrière, barbe bien rasé et à peine de maquillage. Il alla voir Cynthia qui supervisait les cuisiniers.

Cynthia: Comme tu es beau petit frère!
Bill: Merci soeurette, tu es superbe aussi.
Elle portait une robe d'un beau vert émeraude brillant, les bretelles large tombait sur le côté, dévoilant ses épaules fines et elle prtait quelque bijoux de couleur argent.
Bill: Je...tu as parler à Floriane récement?
Cynthia: Hier soir....je crois que tu le sais non....
Bill: Je crois que tout le monde le sait....elle....je me sentais si mal de l'entendre comme ça...j'ai jamais voulu ça...je veux pas qu'elle soit si malheureuse.
Cynthia: Écoute c'est pas ta faute...c'est...son père...c'est vraiment une personne...affreuse.
Bill: Que dois-je faire? Ce mariage c'était pour unir nos familles, mais là....
Cynthia: Personnellement je n'ai aucune envie d'avoir cet homme dans ma famille.
Bill soupira et eu un petit sourire triste.

Quelques heures plus tard.
C'était l'heure, personne n'avait vu Florianne, elle finissait de se préparé seule dans la chambre. Bill pris place sur l'autel, son frère près de ui en tant que témoin.
Tom: T'inquiètes pas, tout va bien aller...je suis avec toi ok.
Bill: Ok...
Une musique commenca et Floriane entra au bras de son père qu'elle évitait soigneusement de regarder, tentant d'éviter le plus possible de le toucher. Elle frolait à peine son bras et se tenait à distance, lui avait un sourire de vainceur sur le visage, ce mariage le rendrait très riche et il en était ravi.
Ils arrivèrent à l'autel et Floriane s'éloigna vite de lui, quelques murmures se firent entendre, Cynthia se pencha vers sa mère et lui lança un regard désespéré.
Bill ne cessait de fixer Floriane, la trouvant magnifique dans sa robe blanche digne d'une princesse. Ces cheveux était bouclé, un voila poser sur sa tête tombait dans son dos, un collier délicat en argent et un fin bracelet était ces seuls bijoux. Sa beauté naturelle était mise en valeur par un beau maquillage brillant.
Bill: Tu es superbe...
Floriane: Hm...
Elle regardait ailleurs et semblait sur le point d'éclater en sanglots. Bien sur elle le trouvait beau, elle aurait pus lui dire, elle aurait pus être heureuse de se marier avec un homme te que lui, si doux et gentil, la couvrant de cadeaux et d'attention. Si ça n'avait pas été de l'obligation, des menaces de son père et de son jeune âges elle aurait été ravie.
La cérémonie commença, Forianne fixant toujours le sol, ses mains dans celles de Bill quo la regardait, attristé. Il regarda son frère une seconde, celui-ci lui fit un petit sourire envourageant, puis il se tourna vers Cynthia qui semblait triste. Vint le moment ou e prête demanda, si quequ'un s'opposait à ce mariage, il y eu un moment de silence, Cynthia, sa mère, la mère de Florianne et même Tom se retenant de dire quoi que ce soit.

Bill: Moi je m'y oppose!
Il y eu des cris de surprirent et des soupires de soulagement, Florianne releva la tête bouche bée.
Bill: Je peux pas faire ça.
Il plongea son regard dans celui de Florianne:
Bill: Je peux pas faire ça....parce que...je suis tombé amoureux de toi dès que je t'ai vu et que je veux ton bonheur. Je sais que ce mariage te rend malheureuse alors je ne le veux pas. Je veux te rendre heureuse, je vais tout faire pour, je veux qu'on apprenne à réellement se connaître et un jour peut-être....mais pas maintenant.
Le père de Florianne se leva et commença à s'exclamer qu'il ne pouvait pas faire ça, mais les deux mères des mariés le firent taire et il sortit sous les huées.
Florianne: Bill....
Bill: Oui?
Florianne: Merci.
Elle lui sourit sincèrement pour la première fois et il la serra contre lui.
Bill: Recommençons tout à zéro d'accord.
Florianne: D'accord.
Et à la surprise général elle posa un léger baiser sur les lévres du pus vieux qui lui sourit. Une promesse silencieuse passa dans son regard, cette fois se serait son choix, c'était à elle de choisir sa vie.


Dernière édition par Saby le Ven 2 Déc - 18:33, édité 1 fois
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prix de la première place du concours d'O.S

Message  Miss BK le Ven 2 Déc - 18:07

Et voici la créa qui va avec le 1er prix




Encore Bravo
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prix de la première place du concours d'O.S

Message  WölfinBill Mitternacht le Ven 2 Déc - 21:59

ouaaaaa
je suis gâté dis donc
merciiii Saby c'est trop bien écrit j'aime!!!
Cyn, la créa est superbe

merrciiiiii
avatar
WölfinBill Mitternacht
Durch Den Monsun
Durch Den Monsun

Messages : 143
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 20
Localisation : dans les bras de mon amour

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prix de la première place du concours d'O.S

Message  Miss BK le Ven 2 Déc - 22:09

contente que cela te plaise!!!

c'set mériter
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prix de la première place du concours d'O.S

Message  Saby le Ven 2 Déc - 22:13

contente que ça te plaise Flo
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prix de la première place du concours d'O.S

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum