Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Miss BK le Jeu 28 Juin - 22:35

Quand le Feu rencontre la Glace
( titre provisoire)




La passion fait partie de notre vie, certaines personnes ne vivent que pour elle. Peu importe le domaine elle guide nos vies et fait de nous des personnes exeptionnelles. Elle peut prendre différentes aspect. Dans le domaine sprortif, de la chanson, de l'écriture... La passion a différent visage et enrichis la vie de ceux qui la partage, qui savent se laisser guider par elle... et surtout vivre avant tout pour elle. Mais cette passion peut aussi être totalement destructrice et faire beaucoup de dégâts.
Il y a la passion amoureuse qui elle aussi fait tourner les coeurs, les faisant perdre la tête et leurs moyens. Plus rien ne compte alors que cet amour, on oublie tout et on se laisse aller dans se tourbillon émotionnelle. Possésivité, jalousie, impulsivité grandissent et devient auto-destructeur aux maux iréversible. Mais ses personnes donne tout ce qu'ils ont, juste pour le plaisir de pouvoir partager et surtout de la communiquer...

Elle vouée sa vie au sport, au patinage pour être plus précis. Elle y consacrée toute sa vie, tout son temps elle le passait a la patinoire pour se perfectionner encore et toujours. Elle ne faisait que ça. Ne comptant plus ses heures et laissant sa vie de côté mais rien n'avait d'importance pour elle que sa passion d'être sur la glace. Elle collectionnait les prix et les récompenses commençant a se faire un nom et gagner en popularité. A l'heure ou ceux de son âge profitait de la vie en sortant, commeçait a s'interesser aux garçons, se soucier de l'école.. elle le passait a préparer des compétitions et des championnats qu'elle gagnait haut la mains, elle était au sommet. Sa notoriété n'était plus a faire et porter fièrement les couleurs de son pays sur les épaules. Les sacrifices pour en arriver était dur mais elle aimait ce qu elle faisait. Mais ses moindres faits et gestes vont être épier et livrer aux yeux des gens dont la critique sera assassine, la pression se fera de plus en plus difficile a supporter jusqu'au jour ou tout va basculer....

Lui, c'était la musique. Avec son frère ils avaient baigner dans ce domaine depuis tout petit. Ses premiers textes fut écrit tôt, devenant un petit prodige de la chanson. A force de travail et de persévérance, son groupe commençait a se faire connaître et leur succés dépassait leur espérance. Adieux école, bonjour concerts et hôtels. Rythme effrener santé fragile, émancipation faire de la vie ce qu'on veut. Cassant les codes et devant les modèles d'une génération mal comprises, leur succés dépassant même les frontières de leur propre pays. Très vite on parlait de lui et de son look androgyne, défrayant la chronique avec ses coupes et ses tatouages mais surtout de sa manière de se maquiller. Il est vite devenus une vedette qu'on idolâtrait mais bien au-délà de la simple relation star-fan. Les choses vont très vites dérailler et prendre des proportions dramatiques, il avait-il seulement penser............



Deux destins au sommet de leur art, leur pays va les porter au sommet de la gloire en leur demandant de plus en plus, les faisant subir une pression sans limite. Pensant vivre pour leur passion et pour leurs fans, très vite tout les deux vont déchanter et le prix a payer sera destructeur.....
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Saby le Ven 29 Juin - 3:29

wow....alors là...j'ai adoré l'idée quand tu m'en a parlé mais ça.....comment c'est écrit c'est...wow.....du grand art sérieusement!!!! c'est incroyable!!

c'est un début plus que prometeur je suis impatiente de dévoré carrément cette fic en entier!!!!!!



vite vite une suite!!!!
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  GiiuLiia le Dim 1 Juil - 12:36

Le prologue est très accrochant I love you
trop trop envie d'en savoir plus serieux I love you I love you I love you I love you I love you

suite ma cyn
avatar
GiiuLiia
1000 Meere
1000 Meere

Messages : 1303
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans les bras du beau baptiste Giabiconi ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Coraline KK le Mer 11 Juil - 21:43

J'aime bien l'approche ,c'est assez orginal d'ailleurs j'ai hate de savoir ce qui va ce passer
avatar
Coraline KK
Mädchen Aus Dem All
Mädchen Aus Dem All

Messages : 42
Date d'inscription : 30/06/2012
Age : 28
Localisation : Japan City:P

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Miss BK le Mer 11 Juil - 22:37



Depuis toute petite elle avait toujours aimer patiner. Elle devait avoir 3 ans quand elle avait chausser les patins pour la première fois. Immédiatement elle avait adorer, comme si elle avait trouver son élément. Depuis ce moment là, elle ne quittait plus se patins. Alors que ses amies passaient leur temps libre a jouer, s'amuser ou partaient en vacances a la mer, elle le passait dans les patinoires. Depuis toute petite elle ne vivaient que pour ça. Soutenu par ses parents et son frère.

Tableau de famille qui semblait idyllique mais qui si on regardait de plus près n'était pas ce qu'il y avait de plus parfait. Cette passion c'était génétique. En effet sa mère était une grande patineuse, promise elle aussi a un brillant avenir. Gagnant de nombreux prix et championnats, son avenir était tracer. Mais cette gloire dont elle avait aussi sacrifier sa jeunesse, c'est écourter prématurément suite a la naissance de son fils. Elle avait tout arrêter pour l'élever, sans pour autant renoncer a son ambition. Alors quand elle voyait sa fille, son deuxième enfant, suivre la même voie qu'elle, c'était un moyen pour elle de vivre ses rêves a travers elle. Se montrant dur avec elle, la poussant toujours dans ses derniers retranchements. Elle avait de forte ambition pour sa fille, la voyant déjà sur tout les podiums, raflant toute les médailles d'or, les projecteurs et journalistes ayant les yeux que sur elle, ne parlant que de sa fille, son ambition était dévorante sans se soucier du bien-être de cette dernière.

Son père quant a lui faisait partie d'un groupe, il adorait la musique et surtout le chant. Il avait un talent pour l'écriture aimant poser les mots sur le papier. Il avait connu le succès mais quand l'amour est rentrer dans sa vie il avait tout laisser tomber pour elle, sans pour autant laisser tomber la musique. Cette passion il avait su la transmettre a son fils qui jouait plusieurs instruments et aimait chanter. Il était d'ailleurs entrain de suivre sa voix et il en était fière. Mais très vite voyant l'ambition démesuré de sa femme envers leurs fille, voyant a quel point c'était devenue malsain, il du prendre des mesure. En effet elle s'était mit en tête d'entraîner sa propre fille, les réprimandes ne s'arrêtait pas a la patinoire mais aussi a la maison. Lui disant ce qu'elle devait manger, ce qu'elle devait regarder a la télé, qui elle devait voir.
Les disputes entre les parents se faisait plus fréquentes et au bout du compte pour protéger ses enfants il avait décider de demander le divorce, cela avait dur pour tout le monde mais il se devait de le faire pour protéger ses enfants.


Mais surtout elle avait un lien très fort avec son frère, Thierry. Ils n'ont que deux ans de différence et pourtant on ne le remarque pas du tout. Ils se ressemblent tellement qu'on dirait qu'ils sont jumeaux. Ils étaient très proche et partageaient presque tout, tout leur temps ensemble. Ils étaient presque identique, inséparable et très fusionnel. Il était tout pour elle, elle le considérait comme un modèle, sa moitié. Elle ne pouvait pas rester plus de quelques jours sans le voir et l'appelait tout les jours. Elle ne pouvait pas rester sans nouvelle. Il était toujours de bon conseil et surtout un soutient sur lequel elle pouvait compter, et elle allait en avoir bien besoin.....

***************************

Aujourd'hui elle a 19 ans et se ne regrette pas tout les sacrifices qu'elle a du faire pour en arriver la. Même si ce n'était pas facile. Elle ne savait pas ce que c'était que d'avoir des amies, elle n'en avait jamais eu, juste des connaissance. Après l'école elle filait directement a la patinoire jusque tard le soir, puis devoirs et dormir. Ses journées étaient longues et fatigante mais elle se consolait en se disant que c'était le prix a payer pour en arriver là ou elle en était. Heureusement son frère lui apportait tout le soutient dont elle avait besoin.
Elle a du grandir avec une mère posséssive qui ne voyait en elle que l'espoir des voir ses propres rêves se réaliser. Ceux qu'elle aurai du réaliser, meilleure patineuse de sa génération, rêve avorter par la naissance de son frère. Ce qu'elle lui reprochera toujours au lieu de lui montrer tout simplement de l'amour.
Les entraînement était devenus difficile a supporter, elle lui en demandait toujours plus et qu'elle n'arrivait plus a suivre. Trop exigeante, trop autoritaire, a l'époque elle n'avait que 7 ans et elle avait juste besoin d'une maman qui l'aime. Elle était triste mais ne le montrait pas, juste a son frère qui savait se montrer bien plus fort qu'elle.


Son père pourtant avait remarquer son mal-être et son école l'avait prévenu et avait du se résourdre a prendre une décision irréversible. Le divorce et curieusement, celle qui allait devenir son ex-femme, n'était pas surprise. Il obtint facilement la garde de ses enfants, la mère ne voulant plus les voire. C'était une période dur, mais au moins cela avait eut le mérite de rapprocher les membres de cette famille. Dans cet épreuve, elle avait toujours retrouver refuge en enfilant ses patins, sur la glace c'est comme si elle oubliait tout, elle était juste heureuse. Patiner était sa force.

Son père avait fait appel a un entraîneur qui lui avait des ambition pour elle, mais tout en respectant l'âge de la jeune fille et surtout en veillant qu'elle garde cette passion brille dans ses yeux. Lui même était impressionner par le niveau de la jeune fille, il commença a la faire participer a de petit concours régionaux qu'elle remporta facilement tant sa facilité a patiner surpassait ses concurrentes. C'est a partir de cette première médaille que allait commencer. Tout allait commencer...

Elle était inscrite a des compétions régionales dans la catégorie junior et la encore elle rafle tout sur son passage, médaille d'or a pleuvoir et surtout le titre de championne d'Allemagne chez les juniors. Elle vivait son rêve. Et les projecteurs commençait a être braquer sur elle, on commençait a parlait de ce petit prodige du patinage. Les championnat d'Europe et du Monde ou elle fait revivre les espoirs de tout un pays qui croyait en elle. Les récompenses s'accumulaient. Mais son père avait tenue qu'elle passe ses examens, qu'elle avec brio décrochant même une mention.

Elle avait acquis une vrai reconnaissance, on disait d'elle qu'elle était l'avenir du patinage allemand. On commençait a parler d'elle dans la presse et par la télévision, on la sollicitait de plus en plus, interviews, photos, émissions tv. Elle était un peu perdus ne sachant pas trop ce qu'elle devait faire, ce n'était pas trop son domaine. Heureusement son frère était toujours la pour la soutenir et l'accompagner.
Lui même avait percer dans la chanson, connaissant lui aussi un joli succès. Elle était contente pour lui même si elle ne le voyait pas très souvent, il lui manquait....


Une étape supplémentaire allait être franchis quand elle passa au niveau supérieur, fini les juniors elle allait concourir dans la cour des grands passer chez les amateurs ou encore une fois elle surprends tout le monde en devenant championne d'Allemagne a seulement 17 ans. A partir de ce moment elle en va palus maîtriser son destin, elle allait devenir la cible des médias, toujours a la suivre et a l'épier, elle était devenue malgrès elle une nouvelle cible médiatique. Elle tenait le coup en allant patiner ce qui lui permettait d'un peu oublier. Mais tout n'était pas rose. Elle réalisait que sa passion avait un arrière-goût très amère....

******************************

Ses journées était rythmer par le travail c'était éprouvant mais cela en valait la peine. Elle ne voyait que très rarement son frère, se croisant 5 minutes par-ci, 5 minutes par là. Souvent elle rentrait le soir elle se retrouvait toute seule. Tout les deux avaient prit un appartement ensemble, pour être en permanence ensemble mais depuis sa notoriété des gens commençaient a se poster devant chez. Si bien que lorsqu'elle sortait de chez elle, elle voyait des groupe de fan l'attendre, elle ne s'avait pas comment réagir. C'était de plus en plus fréquent et cela commençait a lui faire peur.
Elle et son frère envisageait de déménager dans un endroit plus tranquille, mais elle n'avait pas trop le temps de chercher ses journées étaient rythmer par le patinage, patinage et le patinage.....

Un jour qu'elle s'entraînait comme a son habitude, elle ne vit pas quelqu'un s'approcher de la rambarde et la regarder, bien trop absorber par son programme. Quand tout a coup la musique s'arrête, elle entends applaudir et elle se retourne....


Cynthia: aaaaaaaaaaaaaaa
Elle se précipite vers la rambarde et se précipite vers ce grand blond qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau.
Cynthia: Titi!!!!!!!!!
Thierry: salut ptite soeur...

Elle lui saute littéralement dans les bras ou il l'a sert fort, pas envie de se lâcher.
Cynthia: tu me manques
Thierry: on c'est vu ce matin ( il aimait la taquiner)
Cynthia: que 5 minutes.. tu me manques vraiment
Il comprenait bien ce qu'elle voulait dire pour lui c'était pareil, ils ne faisait que de se croiser. Plus beaucoup de moment vraiment ensemble.
Thierry: toi aussi ma puce... mais ce soir je te kidnappe et on va rattraper tout ce temps

Entraîneur: Cyn faut que tu reprends
Mais elle avait pas envie de lâcher son frère, elle fait comme si elle entendait pas. Pourtant elle était consciente qu'elle devait préparer uen compétition importante, les Championnats d'Europe qu'elle voulait gagner, l'année d'avant elle n'avait était que 2éme.
Thierry: tu devrais y aller puce
Cynthia: encore 5 minutes
Thierry: on se voit se soir
Cynthia ( toujours accrocher a lui): tu viens me chercher

Il lui en fait la promesse et la fait descendre sur terre, après un énième câlin elle se décide enfin a y aller mais c'est lui qui la retient cette fois-ci. Il la regarde et remarque que quelque chose ne va pas
Thierry; tu as une petite mine puce
Cynthia: ca va je t'assure
Thierry: tu es fatiguée.. tu devrais plus te reposer
Cynthia: a ce soir

Elle s'éclipse alors évincant alors le sujet, ce qui confirma bien ce qu'il pensait, elle n'allait pas bien et il le sentait, elle pouvait essayer de le lui cacher mais il le sentait. Et ce soir il était bien décider a savoir ce qui ce passait, même si il pensait en avoir une petite idée....
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Microcosmos le Mar 17 Juil - 13:40

Très intéressant comme début!! Rhaa!! j'adore le patinage artistique!! Dommage que je sache pas tenir sur des patins sans paniquer, j'aurais adoré en faire! Magnifique discipline!!
La suite!! la suite!!
avatar
Microcosmos
Schrei
Schrei

Messages : 244
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 28
Localisation : salle de danse ^^

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  GiiuLiia le Mar 17 Juil - 17:32

je m'en serait douter que thierry serais son frère xD
j'ai adorer ce chapitre

sutie I love you I love you
avatar
GiiuLiia
1000 Meere
1000 Meere

Messages : 1303
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans les bras du beau baptiste Giabiconi ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Miss BK le Lun 30 Juil - 12:42

la suite est en court d'écriture

mille pardons Sad Sad Sad Sad
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  GiiuLiia le Dim 5 Aoû - 20:15

t'inquiète cyn, prend ton temps Very Happy
avatar
GiiuLiia
1000 Meere
1000 Meere

Messages : 1303
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans les bras du beau baptiste Giabiconi ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Miss BK le Lun 13 Aoû - 11:13

** désolé pour le longe retard Sad Sad Sad Sad Sad
______________________




1er Septembre 1989

En ce jour, au coeur de l'Allemagne, la naissance de deux jumeaux, qui connaîtrons dans leur avenir une destin et une gloire inoubliable. Porter et aduler par des milliers de jeunes filles, traquer, observer et harceler par d'autres qui les feront fuir très loin. Ils découvriront la face sombre de ce qui croyait être leur rêve, qui deviendra peu a peu un cauchemar.
Leur pays leur permettra de pouvoir concrétiser leur passion : la musique. Pourtant ce même pays, le leur, qui leur est si chère, en utilisant des moyens pas très courtois. Et pourquoi... pour leur faire payer le prix fort de cette gloire tant jalouser.

**********************


Depuis tout petit ils étaient la fierté de leur parents. Ce n'étaient pas courant d'avoir des jumeaux. Surtout par l'ampleur du travail qui les attendaient car les deux petits n'étaient pas toujours facile a vivre, toujours faire en double, et leur caractères était déjà bien tremper. Bill, de son vrai prénom William et Thomas qui préférait qu'on l'appelait Tom, vivaient heureux dans la famille Kaulitz qui les inondait d'amour. Rien ne les prédestinaient a un destin en or.
Tout les deux se ressemblaient beaucoup, comme deux gouttes d'eau, mais pas que physiquement mais aussi au niveau du caractère. Il suffisait qu'ils se regardent pour se comprendre, comme si ils communiquaient juste par la pensée et c'était assez déconcertant. Ils en étaient même arriver au point de parler en même temps, de finir la phrase de l'autre, c'est comme si ils étaient tout le temps en connexion.


Leur enfance est heureuse, ils grandissent dans une famille aimante et attentionés et qui étaient au petit soin pour leur fils. Pourtant dès leur plus jeunes âges il faisaient pour attirer l'attention et surtout déjà, marquer leur différences. Mais un évènement va changer leur vie, l'inévitable divorce de leur parents qui va se faire dans la douleur. Un déménagement, une nouvelle ville, un nouveau beau-père. Le plus jeune sera marquer par tout cela, il est beaucoup plus sensible que son aîné. Il en gardera des séquelles tout au long de son adolescence et au début de l'âge adulte. Il en sera marquer a vie.

En grandissant qu'il va tout faire pour marquer sa différence. Cacher cette souffrance, ce manque d'amour derrière un look bien a lui et un caractère qui lui donnait autre image de lui. Il voulait se montrer fort alors qu'au fond il était tout autrement. Trés tôt il se teint les cheveux en un noir ébéne persuader qu'être extravaguant lui sera bénéfique. Il veut cultiver sa différence. Cheveux coiffer en pic, teint en noir. Maquillage noir sur les yeux mettant ses yeux noisette bien en valeur, il prenant exemple sur toute ses icônes japonaise qu'il admirait.
Il voulait qu'on le regarde et les gens le prenaient pour une bête de foire. Premier piercing très tôt, a l'arcade et un a la langue qu'il arbore fièrement, voulant absolument marquer sa différence. Il aimait attirer l'attention sur lui. Un style vestimentaire et une attitude très provocatrice.L'école pour lui était un moyen de se montrer et de provoquer, tout le monde le prenait pour un fou. Il voulait tester les limites mais très vite la confrontation avec les autres se font de plus en plus violente. Insultes dont ils étaient les victimes mais leur défense et leur franc parler en faisait reculer plus d'un.
Contre toute attente il détestait l'école, et malgré ce dégoût, le refus de l'autorité et des règles, ils étaient de bons élèves. Et cela a la grande surprise de leur professeurs et le directeur étaient bouche bée les croyant cancres et indiscipliner. Ceci est leur revanches sur tout ceux qui ne croyait pas en eux et qui voulait les changer.

Le divorce l'a beaucoup marquer lui et son frère mais ses parents faisait leur maximum pour ne pas que leur enfant souffre. Pourtant chacun ont fait le choix de refaire leur vie ce qui n'était pas simple au départ. Pourtant le nouveau compagnon de leur mère va déclencher chez eux leur goût intarissable pour la musique. Tom se voit offrir une guitare dont il apprendra a jouer tout seul sans aucun cours, passant tout son temps dessus. Bill lui se laisse aller a déverser toute ses colères, coup de gueule sur le papier, sa plume et acerbe et bien affûtée. C'est alors que pour leur plaisir ils commencent a composer des morceaux qui leurs sont propres, qui parlent d'eux et de leur vie. Ils se prenne,et alors a rêver de gloire et de succès, de voyages et de concerts. Ils rêvaient de faire comme leur idoles, se produire sur scène. Ils faisaient des projets et se projetaient dans un futur sans nuages.

Une rencontre va bousculer leur rêves. Ils vont rencontrer deux personnes qui partagent leur passion pour la musique. Georg, bassiste et Gustav, batteur. Tout les quatre s'entendent immédiatement et décident sans plus attendre de former un groupe. Ils veulent un nom original, un nom qu'on retient et qui a une signification pour eux. Ils rêvent d'aller a Tokyo et aussi de passer des nuits dans différents hôtels de la planète et de s'y amuser. Ils ne leur faut pas beaucoup pour arriver a la conclusion que leur groupe s'appellera : Tokio Hotel.

Ils passent tout leur temps a répéter, au début dans un garage, ils cherchent a se trouver un style et très vite et tout naturellement c'est vers le rock qu'ils se tournent. Surtout pour l'énergie et le côté rébellion que cela dégage et la liberté de s'exprimer. Cela ne leur suffira bientôt plus, ils veulent se produire sur scène et partager ce qui était leur passion. Se heurtant au refus de leurs parents ils persistent. Leur premier concert se déroulera dans un garage avec peut-être 10 personnes maximum mais cela ne les arrêtent pas. Ils s'acharnent et continu de répéter avec beaucoup d'acharnement et de persévérance. Ils ne pensaient plus qu'a la musique. Et a force d'efforts, ils vont se faire remarquer, un producteur va les prendre sur leur ailes. Leur rêves va se réaliser.

La découverte d'un studio, d'un vrai matériel, de gens qui sont la pour eux, ils n'y croient pas et pourtant c'est bien réel. Tout s'enchaîne alors très vite. Un premier single a était enregistrer et passer en radio. Le tournage du clip suit assez rapidement aussi. Rien en laisser présager de la vague de succès qui allait suivre. Le groupe est plébisciter au-delà de toute espérance. La chanson passe en boucle sur toute les radios et s'arrache comme des petits pains. La presse et la télévision ne parlent que d'eux, ils deviennent un phénomène national bien au-delà de tout ce qu'il avait espérer.

Leur succès prend une tel ampleur que l'album sort plutôt que prévus, une tournée doit être organiser, les concerts jouer a guichets fermer. Ils vivent leur rêves. Salle pleine, des centaines de filles qui crient leur nom, qui leur donnent des cadeaux, qui les attendaient pendant des heures, juste pour les voir, juste pour avoir une photos avec eux. C'était de la folie partout ou ils passaient. Folie qui se transformaient en hystérie, les jeunes filles étaient persuader d'être amoureuse d'eux, qu'un jour ils se marrierait avec elles. Cela prenait des fois des proportions effrayantes.

Les préférer des filles étaient les jumeaux. Bill et Tom. Leur look et leur attitude provocantes attiraient. Leur textes et leur musique étaient devenu des hymnes de rébeillion ou toute une génération meurtrie se reconnaissaient. Bill en profite a cette époque pour acquérir de nouveau tatouages et piercing, devenant ainsi le chouchou de ses filles et la victimes des médias qui va s'en donner a coeur joie a inventer n'importe quoi. Le jeune homme est d'une nature fragile ets ensible et même si il ne le montre pas il prend tout a coeur. Des rumeurs d'anorexie, ses rumeurs sur sa sexualité, sur d'éventuelle petite amie, les rumeurs sont très dur et le blesse. Souvent il en pleure mais son frère est la pour le réconforter et surtout le protéger. Il était la prunelle de ses yeux, quand son petit frère souffrait c'est a lui qu'on faisait du mal. Lui au contraire en profitait, il aimait les filles et collectionnait les conquêtes, il n'était pas rare qu'après un concert une fille se retrouve dans son lit.

Concerts qui s'enchaînent, les villes qui défilent, des milliers de filles qui crient, ils avaient le monde a leur pieds et ils aimaient ça. Tout les soirs dans une ville différentes, rencontres avec les médias. C'est la fête et la débauche total. Plus leur parents pour les réprimander, c'est la libertés total. Ce rythme effféner va durer de long mois, pas le temps de se reposer l'enregistrement du deuxième album a commencer. Leur personalité forte marque les esprit mais aussi le lien très fort entre les jumeaux. Bill toujours avec le même style, il s'est beaucoup affiné, on dit de lui qu'il est anorexique tant sa maigreur fait débat. Il aime a changer de coupe de cheveux, sortir des codes et de faire parler, il multiplie aussi les tatouage au plus grand désespoir de ses fans qui ne comprennent pas pourquoi. Il est le plus aduler du groupe, les déclarations et les demandes en mariage abondent par centaine, cela commence a le dépasser. Tout ce qui voulait c'était vivre de sa passion mais il ne se doutait pas des a côtés....

Mais derrière cette extravageance se cache un jeune homme meurtris et sensible. Toutes se attaques lui font du mal, il est très fragile. Tout va prendre des proportions inimaginable. Ils ont du déménager car ils étaient sans cesse épier, on les attendaient devant chez eux, la boîte aux lettres inonder de lettres. On commencait a les attendre chez leur mères. On trouvait leur numéros de téléphone, leur amis ou les personnes qui croyait en être les trahissait. Tout cela pour de l'argent. Il avait gagner la gloire mais en perdant tout autour d'eux. La pression se faisait de plus en plus dur et il avait du mal a le supporter, déjà que il n'arrivait pas a surmonter son mal-être malgré la présence et le soutient de son frère. Il noie son chagrin dans l'alcool et la cigarette espérant oublier mais au contraire c'était pire. Rien ne l'aidait. Tout le monde le voyait sombrer mais ne savait pas quoi faire. Son état de santé commençait a inquiéter, jusqu'a l'annulation d'un concert ou il doit se faire hospitaliser. Vrai signal d'alarme et vrai tonnerre chez les fans. Son frère est a son chevet 24h/24.

Tom: Petit frère il faut que tu te repose, tu m'as fais tellement peur
Bill: qu'est-ce qui c'est passer?
Tom: tu as eu un malaise sur scène
Le plus jeune n'en a pas le moindre souvenir. Oui il se souvenait qu'il était sur scène mais pas du reste.
Tom: tu m'as fais si peur
Bill: désolé
Tom ( qui lui tenait la main): maintenant tu vas te reposer d'accord, je vais veiller sur toi
Bill: mais la tournée?
Tom: pense pas a ça... repose toi..... ( dépose un baiser sur le front de son petit frère)
Bill: tu as mauvaise mine
Tom: a cause de toi j'ai rater un rendez-vous avec une jolie blonde

tout les deux ne peuvent s'empêcher de rire
Tom: jtm petit frère
Il gardait sa main dans la sienne et Bill ferma a nouveau les yeux tant il était fatigué.

Un succés fulgurant auquel personne ne s'était attendu et surtout pas eux. En voulant faire connaître leur passion, ils ne pouvaient pas s'imaginer l'ampleur que cela prendrait. Ils n'étaient pas préparer a de tel ravage. Bill en paiera de lourdes conséquences......
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  GiiuLiia le Lun 27 Aoû - 21:32

magnifique suite I love you
j'ai hâte d'en voir plus

suite ma cyn I love you
avatar
GiiuLiia
1000 Meere
1000 Meere

Messages : 1303
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans les bras du beau baptiste Giabiconi ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  GiiuLiia le Dim 9 Sep - 13:52

toujours pas de suite? Sad Sad
avatar
GiiuLiia
1000 Meere
1000 Meere

Messages : 1303
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans les bras du beau baptiste Giabiconi ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Saby le Lun 10 Sep - 2:33

bon ok! Tu es à côté de moi et tu veux absolument un comm alors le voila maintenant met la suite que tu as déjà fini d'écrire nah!!!!
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Miss BK le Lun 10 Sep - 4:32



L'année passée elle avait gagner les championnats d'Allemagne, d'Europe et du Monde. Ainsi que de nombreux grands prix et concours. Elle avait également était inviter a de nombreux galas. Elle avait été d'un tel niveau que ses concurrentes avait du mal a tenir la distance. Quand on la voyait patiner cela semblait être si simple tant elle avait de faciliter a glisser sur la glace. Bien sur un tel talent et une telle suprématie suscitait de la jalousie et surtout venant de ses concurrentes. Elles pouvaient être très méchantes entres elles. Malheureusement la jeune femme était très fragile et très sensible, souvent elle ne disait rien, mais une fois seule elle laissait tomber ce masque qui la rendait forte aux yeux des autres et se mit a pleurer. Elle avait de plus en plus de mal a le supporter.

Depuis que son frère était revenus près d'elle, elle se sentait mieux, comme plus forte. Elle voulait se surpasser pour lui. Elle s'accordait quelques sorties avec lui, rien de bien mondain, juste passer du temps avec son frère, qui lui la dorlotait. Ils s'aimaient tellement ses deux là. Mais un jour de nouvelles attaques surgissent et elles ne s'y attendaient pas. Elle faisait la une des médias. Son entraîneur qui d'habitude avait une telle confiance en elle, tombe dans le panneau et a son arriver a la patinoire, lui jette presque le journal a la figure en attendant une explication.

Cynthia: quoi?
Voyant qu'il ne réagissait pas et qu'il était toujours en colère, elle prit le journal en ayant un peu peur de découvrir la raison de ce regard noir. Sa stupéfaction fut au rendez-vous quand elle découvrit la une du magazine.

" Rob Pattinson a une nouvelle copine. Il a attraper la princesse des glaces dans ses filets."

Elle était bouche-bée, comment cela était-il possible? Elle ne le connaisait que de nom, jamais elle ne l'avait vu, ni rencontrer et pourtant on lui prêtait une histoire avec lui.

Cynthia ( bredouille): je comprends pas... je l'ai jamais vus
Entraîneur: je vois pas ce que tu comprends pas, tu es en photo a côté de lui... et y'a pas d'ambiguité possible.
Cynthia: je l'ai jamais vus.... je sais pas d'ou sort cette photo.... c'est surement un montage
Entraîneur: arrête de me prendre pour un imbécile... ca m'est égale que tu sort... tu fais ce que tu veux mais ne t'affiche pas de la sorte
Cynthia: mais j'ai rien fait bon sang

Elle ne comprenait pas d'ou cette photo pouvait provenir, et surtout qui avait intérêt a lui faire un coup comme celui-là. En plus, elle essayait de se justifier, elle était énerver. Elle prit ses patins, et sans attendre, s'en allant. Elle ne s'était pas rendu compte qu'elle avait foncer dans son frère qui était venu la voir. Il était un peu surpris.
Thierry: hey.. ptite soeur
Aucune réponse. Elle avait prit la direction de la patinoire ou il pouvait déjà entendre le bruit de la lame chatouiller la glace. Puis il alla voir son entraîneur qui était inormalement énerver et vu le journal a terre, il ne tarda pas a comprendre.

Thierry: ça veut dire quoi
Entraîneur: ta soeur a un copain et ne se gêne pas de s'afficher
Thierry: bien sur que non, les seule fois où elle sort c'est avec moi
Entraîneur: alors comment tu explique cette photo

Thierry lui même ne pouvait pas l'expliquer, c'était juste incompréhensible. C'était obliger que la photo était truquer, mais même si on arrivait a le prouver, rien n'y changerai, le mal était fait. Tant pour elle que pour lui qui était avec elle sur la photo, qui lui aussi était victime de ce montage. Les médias allaient se déchaîner sur sa soeur alors qu'elle n'avait rien demander. Surtout qu'il la sentait bien fragile depuis son retour.

Thierry se dirigea vers la patinoire ou il pouvait voir sa soeur exceller sur la glace. Pour lui c'était un plaisir, il pouvait rester des heures a la regarder. Elle faisait cela avec tant de grâce, cela semblait si facile quand on la regardait. Lui a peine sur la glace il tombait. Il continuait a la regarder, elle s'entraînait si dur. Ses pirouettes, l'ampleur de ses sauts, ses petits pas chasser et si rapides. Les passages danser et chorégraphier avec précision, ses passages qui demandait un équilibre certain, des arabesques. Et puis cette vitesse a laquelle tout s'enchaînait, cela semblait si facile et pourtant c'était des années de travail et de sacrifice.
Il était vraiment en admiration devant sa petite soeur. C'était son plus grand fan même si ses derniers temps il n'était pas très présent. Mais dans quelques jours il allait assister a une de ses compétitions et il était vraiment fière. Il s'approche de la rambarde de la patinoire et l'applaudi, la jeune femme s'arrête et viens immédiatement vers lui, il la sert fort contre lui et la couvre de baisers.


Thierry: laisse pas ça t'atteindre ma puce
Cynthia: mais j'ai rien fait, je sais pas d'ou vient cette photo
Thierry: tout les deux on sait que c'est pas vrai, c'est juste de la jalousie mal placer
Cynthia: oui mais pourquoi moi
Thierry: calme toi ( la sert) pense a ton championnat puce, pense et concentre toi sur ça
Elle se sert fort dans ses bras, elle avait besoin de son réconfort
Thierry: je laisserai personne te faire du mal, tu peux me croire

Il ne l'avait jamais sentit aussi fragile que ses temps-ci et cela l'inquiétait beaucoup. Il avait un très mauvais présentiment concernat sa soeur mais ne puvait dire avec précision quoi. Il était presque certain que cette "fausse photo" allait aggraver les choses, jetez le feu au poudre sans se soucier des conséquences sur sa soeur.
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  GiiuLiia le Lun 10 Sep - 11:14

faut pas qu'elle se laisse abattre par cette rumeur
faut qu'elle gagne son championnat Very Happy
avatar
GiiuLiia
1000 Meere
1000 Meere

Messages : 1303
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans les bras du beau baptiste Giabiconi ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Saby le Lun 10 Sep - 15:35

Je sens que tout ça va mal tourner.....

Les gens sont parfois si méchants!

Suite ma puce je t'aime
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Miss BK le Mer 19 Sep - 21:56


Les concerts s’enchaînait a une vitesse faramineuse mais pour le plus grand bonheur de leurs fans qui ne faisait qu’augmenter. Leurs fans se comptaient maintenant par milliers et un peu partout dans le monde, ce qui dépassait bien leur espérance. Tous les soirs ils étaient dans une ville différente à vivre leur passion devant une salle tout en hystérie qui connaissait leurs chansons par cœur, ils vivaient leur rêve grâce à eux.
Mais aussi vite que le succès arrive, le revers de la médaille se fait ressentir. Un tel succès créer forcement de la jalousie mal placer, venant d’autre groupe jaloux ou d’une presse qui se fait vorace de méchanceté gratuite a leur égard. Au début cela les amusent, et même ils les provoquent sur leur propre jeu, tant sur leur look que leur attitude, même leur façon de parler est des plus provocante. Cela agace au plus au point, et les attaque fusent et se font de plus en plus dur.


La presse s’intéresse en particulier aux jumeaux Kaulitz, ils attirent l’attention, et mes médias fouillent sans vergogne leur passé, leur fait et gestes, leur erreurs et n’hésite pas à payer des gens avec des sommes faramineuse pour qu’on leur parle d’eux. Ils ne se gênent pas de le publier a la une sachant que cela se vendrait comme des petits pains. Comme cette fois-ci où ils sont aller jusqu’à payer leur ex petites-amies de parler d’eux, ou de personnes qui se disaient être leur amies qui disaient ce que la presse voulait entendre même si ce n’était pas la vérité. Les deux frères en ont particulièrement souffert, des gens en qui ils avaient confiance les avaient trahis tout ça pour de l’argent. Ils en ont pris un sacré coup et maintenant accorder leur confiance était difficile.

Leurs attaques elles se faisaient dures. Tom y répondaient avec beaucoup de véhémence et beaucoup de provocation quand on lui demandait si les rumeurs concernant son succès avec les filles s’avéraient réel il se contentait de dire que ses nuits étaient courtes. Oui c’est vrai il se vantait beaucoup d’avoir du succès avec les filles, il ne se cachait pas pour dire que presque dans un chaque ville ou le groupe était passé il avait passé la nuit avec une fille, au contraire pour lui c’était comme si chaque fille était un trophée. Il n’hésitait pas à se vanter et à taquiner son frère à ce sujet.

Mais celui pour qui les attaques était le plus dur c’était pour Bill, la presse se montrait sans pitié pour lui. Des rumeurs et des propos qui ferait souffrir n’importe qui. On lui reprochait d’être trop maigre et de frôler avec l’anorexie, qu’il ne mangeait jamais rien et qu’il se laissait aller, qu’il ne ressemblait a rien du tout. Son look était critiquer, sa manière de s’habiller avec des vêtements qui ne sont soit disant pas pour un jeune homme de son âge, des vêtements s’approchant trop du style féminin, que c’était du jamais vu de voir un jeune homme de son âge se maquiller, que c’était vulgaire et malvenus. Il pouvait s’accommoder de certaine chose qui lui était égal on pouvait bien parler de lui comme on le voulait, il connaissait ses vrai valeurs et ceux qui l’aimaient aussi. Mais ce qui lui faisait le plus de mal c’était tout ce qu’on disait sur sa vie privée et surtout qu’on dise de lui qu’il n’aimait pas les filles, on le traitait ouvertement d’homosexuel. Il ne se passait pas un jour sans que ses attaques ne se fasse plus violentes, tant la presse écrite et internet s’ y donnait a cœur joie.

Pour lui s’était dur a encaisser même si il faisait face, tout le monde autour de lui essayer de le protéger, sachant qu’il était vraiment très fragile. Tom se chargea de monter au front et de le défendre, il ne supportait pas de voir son frère dans cet état et surtout quand on faisait du mal a son frère c’est a lui qu’on en faisait.

Ils avaient beau avoir réaliser leur rêve et de le vivre tout les jours ils en découvraient le revers, bien plus perfide et machiavélique qu’ils ne l’avaient penser. Ils étaient a ce moment précis en congé, c’est-à-dire dire a 3 jours de repos bien mériter avant de reprendre la route. Bill lui évitait de sortir il n’avait pas envie de se faire mitrailler par un objectif et de découvrir le lendemain d’autre chose ridicule sur lui. Il préférait prendre un morceau de papier et de griffonner quelques mots.

*************************

Ils se rendent tout les deux chez Gustav qui venait tout juste d’emménager dans un superbe appartement totalement décorer a son goût mais dont la décoration faisait rire Tom. C’était cependant très moderne, dans le style urbain new-yorkais. Il en était fan. Il était en compagnie du dernier membre du groupe, Georg. Tout les deux était entrain de lire un magazine quand Bill et Tom arrivent et les font sursauter....

Tom : bouhhhh
Georg : que t'es con, tu m'as fais peur
Bill ( rit) : c'est bien le but
Tout les quatre se saluent et se taquinent un peu comme a son habitude c'est Tom qui en fait le plus.

Tom : qu'est-ce que vous lisiez ?
Georg : rien, rien........
Tom : allez Georg tu crois vraiment que tu vas nous voler la vedette a moi et mon frère.... enfin surtout a moi
Georg : arrête de te croire beau
Tom : mais je le suis ( se vente)

Gustav : oh c'est bon les enfants on se calme
D'un coup Tom et Georg arrêtent de parler et se regardent, et d'un coup se mettent a rire voyant Gus essayer de faire preuve d'autorité.
Bill : et tu lisait quoi ?
Tom : voyons Bill, tien toi un peu au courant
Georg et Tom : sa patineuse préférée
Gus ( le regard noir mais s'adresse a Bill) : elle se serait trouver un copain
Bill : faut pas croire tout ce qu'on dit Gus tu le sais donc
Gus : oui mais l'a y'a presque pas de doute, la photo parle d'elle même
Bill : depuis quand tu crois a ça Gus
Mais le jeune homme n'a pas le temps de répondre que Tom ne peut s'empêcher d'en placer une
Tom : en même temps tu peux pas rivaliser avec Robert Pattinson

Gus : il y a bientôt les championnat d'Allemagne, je suis sur qu'elle va gagner
Bill : j'aimerai bien voir un jour du patinage ( tout le monde a le regard tourner vers lui) quoi...
Gus : c'est juste étonnant venant de toi
Bill : ben ça doit être bien
Tom : moi aussi je voudrais bien y aller
Mais cette phrase ne surpris personne bien au contraire
Tom : vous dites rien du coup
Bill : c'est pas étonnant venant de toi ( Tom rit) c'est pas pour l'attrait du sport que toi tu viendrais mais surtout pour mater oui
Tom : ben oui et alors ( rit) y'a de belles filles ( les autres ne sont même pas étonner) et puis faut que tu penses a te caser Bill, il y aura peut-être une fille pour toi
Gus et Georg : c'est vrai Bill
Bill : vous allez pas recommencer

Si il avait bien une chose sur laquelle il n'aimait pas plaisantez et sur laquelle il n'aimait pas parler, c'était sa vie sentimentale, C'est vrai qu'il n'avait personne mais comparer a eux, il croyait a l'amour sincère, au coup de foudre, Mais avec la vie qu'il menait il se disait que ce serait de plus en plus difficile de trouver une fille qui l'apprécie pour lui et non pour sa célébrité, il commençait a se faire méfiant et craignait que cela n'arrive jamais. Il se demandait toujours comment son frère faisait pour être aussi volage, l'idée même de faire souffrir quelqu'un lui faisait de la peine. Si il se donnait a quelqu'un c'était entièrement. Il doutait de plus en plus, il savait très bien que ses amis ne disaient cela que pour son bien mais il doutait. Tout ce qu'il voulait c'était être aimer, pouvoir donner son amour a celle qu'il aurait trouver, celle qui serait son âme sœur, mais cela arrivera t-il un jour ?

Gus : tenez ( donne une enveloppe a Bill)
Bill : c'est quoi
Gus lui lance un regard presser a Bill pour qu'il ouvre, et c'était des billets pour assister aux championnat, Bill le regarde
Gus : voilà ton occasion de découvrir
Bill : merci Gus c'est sympa
Tom : et puis se sera une occasion pour nous de nous faire voire, enfin je parle en tant que groupe
Bill : et c'est quand ?
Gus : demain on se donne rendez-vous ici et on part ensemble
Tom : a moi les filles yes !!!!!!

Tous se réjouissaient pour cette fameuse journée du lendemain, mais tous pas pour les mêmes raison......
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Miss BK le Sam 13 Oct - 11:59

sniff y'a pas de comm's Sad Sad Sad

moi qui suis entrain d'écrire la suite, vous aimez plus?
Sad Sad Sad Sad Sad
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Saby le Sam 13 Oct - 20:44

moi je suis toujours là alors dépêche toi de posté cette suite hihihi
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Miss BK le Mar 16 Oct - 13:12


La rumeur de cette photo continuait de faire parler au plus grand désespoir de la jeune femme qui essayait de préparer sereinement son championnat. Mais cela était dur elle sentait bien la pression des médias qui n'arrêtait pas de la harceler par rapport a cette photo, ils voulaient absolument savoir comment elle avait mit le grappin sur le célibataire le plus en vogue du moment. Elle avait beau dire qu'elle ne le connaissait pas, tous croyant a un leurre de sa part pour vivre leur relation cacher. Elle ne savait plus quoi faire, elle était harceler et le vivait mal. On l'attendait devant chez elle, son téléphone n'arrêtait pas de sonner. Son moral en prend un coup. Sans compter qu'elle sentait aussi la pression de son entraîneur qui croyait qu'elle faisait passer sa vie privé avant tout le reste. Heureusement que son frère était là, et il était le seul a voir que sa petite soeur était devenue très fragile et il avait le pressentiment qu'elle allait bientôt craquer....

Obersdorf - Charmante petite ville d'Allemagne très agréable a vivre va être pendant quelques jours sous le feux des projecteurs. Ici va se tenir les Championnat D'Allemagne de patinage artistique. Beaucoup de monde se pressait pour y assister Mais celle qu'il tenait a voir le plus: c'était elle. Celle que toute l'Allemagne attendait, leur petite championne qu'ils avaient tous vus grandir et devenir une championne du patinage sous leur yeux. Elle représentait pour tout un pays l'espoir, celui de faire voir l'Allemagne sous un autre angle et montrait aux yeux du reste du monde leur réussite. Elle était attendu avec impatience surtout que leur vedette était maintenant avec l'une des plus grande star du moment, et espérait bien le voir applaudir sa belle a la patinoire. C'était vraiment a se demander si ils étaient tous là pour le côté sportif ou plus sur le côté people.....

Dans les vestiaires la jeune femme essayait de se concentrer, de faire le vide dans sa tête et répétait sans cesse son programme dans sa tête, le moindre petit pat, le moindre petit détail était passer en revus. Elle ne pouvait rien laisser au hasard. Pourtant c'était bien la première fois qu'elle sentait une telle pression sur ses épaules, se demandant pourquoi les gens étaient venus? Etais-ce vraiment pour voir du patinage? Ou étais-ce par rapport a cette photo? Mais elle devait absolument arrêter de penser a ça sinon ce serait impossible de se concentrer, elle était la pour gagner et elle allait bien prouver a tout le monde qu'elle en était capable....

Beaucoup de concurrentes était déjà passer, pour certaines c'était leur première grande compétition et commettaient beaucoup d'erreurs de débutantes a cause d'un trop grand stress, néanmoins ce n'était pas pour autant qu'elle devait faire a moitié le travail elle voulait être la meilleure et allait bien le montrer, elle était bien déterminer. Elle allait patiner sans le dernier groupe en quatrième position de ce groupe ce qui lui laissait le temps de bien ce concentrer. Cependant elle met sa veste sur sa robe et se dirige vers la patinoire, le dernier groupe allait devoir s'entraîner quelques minutes pour prendre ses marques. Elle voit son frère qui lui sourit, retire sa veste et monte sur la patinoire. Et dès qu'elle est sur la glace elle se sent mieux et surtout elle était dans son élément, plus rien ne comptait maintenant.

Dans les gradins....
Le groupe étaient assis dans les gradins ont les regardaient et on savaient qu'ils étaient là mais étrangement la presse et les photographes les laissaient tranquilles ce qui les étonnaient un peu. Ou alors c'était le calme avant la tempête. Tout les trois étaient impatient de voir celle qu'admirait Gus.....

Tom: y'a de belle filles dis donc
Gus: oh arrête un peu Tom....
Tom: ben quoi je regardes on sait jamais si je trouve une qui m intéresse
Gus: ah tient la phase d'entraînement.... ( tout content) elle est la
Gus leur la montrait du doigt , et tout les quatre la regardent avec attention
Gus: ça va être bientôt son tour

Côté coulisse....
La phase d'échauffement est finie et toutes les concurrentes sorte de la glace a part celle qui va patiner. Cynthia avait elle décider d'attendre près de la glace, ses adversaires la regardaient avec tellement de jalousie et d'envie qu'elle en voulait pas rester avec elles. Puis elle entre sur la piste, c'set la qu'elle remarque que la patinoire était bonder et que les flashs crépitaient, il n'y avait pas de doute les gens n'était pas là pour voir du patinage mais pour la voir elle, elle essaye immédiatement de se concentrer....
C'est le programme court, que deux minutes 30 pour montrer ce qu'elle sait faire. Elle exécute son programme comme prévue les éléments techniques sont beaucoup plus élever que les autres, plus de saut, de petit pas, de pirouettes, mais a trop bien faire elle avait commit beaucoup d'erreur qui n'était jamais commise. Plusieurs mauvaise réception sur ses sauts, elle avait même éviter une chute, elle avait juste envie que ça s'arrête.....
Jamais elle n'avait si mal patiner, le regard noir de son entraîneur en disait long a sa sortie de la glace. Les notes qu'elle attendait arrivait cette fois assez vite et elle ne s'était pas fait d'illusion c'était catastrophique. Pourtant malgré ce fiasco elle obtient les meilleure note justement a cause de tout les éléments techniques, et elle finissait première de ce programme court, elle savait que si elle voulait gagner ce championnat elle devait se reprendre......

Dans les gradins....
Tom: waouhhhh.... et ben la le niveau est monter d'un coup, elle patine super bien
Gus: a part qu'elle a commit plusieurs erreurs et qu'elle a faillit tomber c'était super
Tom: j'ai rien remarquer dis donc
Georg: elle a patinait plus vite que les autres
Bill lui avait les yeux toujours sur la glace alors qu'elle était déjà. Il devait bien avouer que il n'avait rien de tel. Il n'avait rien vu de ce que Gus avait dit, juste une telle émotion quand elle s'était mit a patiner qu'il en était tout retourné. Ce sentiment de libérté, il y avait tellement de grâce et de douceur en même temps. Cela semblait si simple en la voyant patiner ainsi. Mais il sentait une petite faille pourtant, elle semblait si fragile.....

Les mots de sont entraîneur étaient dur et au lieu de l'aider il l'enfonçait. Croyant encore et toujours qu'elle avait quelqu'un disant que c'était a cause de ce type qu'elle ne pensait qu'a lui. Elle vivait déjà mal cet échec, jamais elle avait si mal patiner. Elle savait aussi que le lendemain elle allait devoir se reprendre pour le programme libre....
_________________

Le lendemain a la patinoire.....

La nuit avait était bien courte pour la jeune patineuse qui n'en revenait pas d'un tel échec, oui pour elle c'était un échec, oui elle était 1ere du programme court mais c'est la manière dont elle avait patiner était un échec. Jamais elle n'avait commit autant d'erreurs et pour une fois les reproches de son entraîneur avait été lamentable, surtout qu'elle se sentait devenir fragile. Et aujourd'hui en ses heures très matinale elle était de loin la première a la patinoire, la compétition ne commencerait que dans plusieurs heures mais elle avait besoin de chausser les patin et de patiner. De laisser libre court a son esprit et se vider la tête, c'est la qu'elle se sentait bien et qu'elle oubliait tout.....

Elle se préparait maintenant dans les vestiaires et a peine avait-elle enfiler sa tenue qu'on frappa a sa porte, c'était son frère. Elle le prend dans ses bras, elle avait besoin de lui en cette seconde. Une longue étreinte, sans mot juste avec beaucoup d'affection

Thierry: j'adore quand tu met ce costume
Cynthia: merci thi'
Thierry: après ce qui c'est passer hier soir ça va?
Cynthia: j'ai jamais si mal patiner ( il voulait parler) mais je te jure que aujourd'hui ça va être différent
Thierry: c'est pour ça que tu es venu tellement tôt ce matin ( elle ne pouvait rien lui cacher)
Cynthia: l'année prochaine c'est les jeux olympiques je peux pas me permettre de les rater, je dois bosser
Thierry ( la fixe): tu es sure que ça va?
Cynthia: oui ... je vais devoir me préparer
C'était une manière élégante de lui dire de s'en aller et qu'elle ne voulait pas en parler, et encore une fois pour Thierry cela confirmait qu'elle n'allait pas bien....

Dans les gradins....
La compétition venait de commencer les premières concurrentes a patiner était celle arriver dans les dernières position. Bill, Tom, Georg et Gus étaient maintenant là et les journalistes les avaient enfin remarquer et prit des photos. Cela les avaient bien fait rire d'avoir un jour de tranquillité. Ils étaient venus tôt car Gus avait dans l'idée de pouvoir l'apercevoir a son arriver a la patinoire mais il avait du se résoudre que non.

Tom quand a lui commentait chaque patineuse qui passaient et faisait des commentaires sur son physique en trouvaient certaine a son goût. Il se vantait même d'avoir eu quelques touches avec certaines hier soir ce qui faisait bien rire tout les autres. C'était du Tom tout cracher. Et puis il fallait bien avouer que cela passait le temps. Puis arriva le moment du tour d'échauffement du dernier groupe et elle était la, et Tom était émerveiller de sa tenue..
Tom: c'est la plus belle de toute je crois ( Gus rit) je crois que je tenterai bien ma chance moi
Gus: suis pas étonner tient.....

Mais il remarqua un détail qui l'intéressait. Son frère était là, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas assister a une compétition. Il s'empressa de le montrer au autres. Gus: C'est son grand frère Thierry, c'est un peu comme vous ( regarde les jumeaux) ils sont très fusionnel sauf qu'ils sont pas jumeaux. Mais ça fais longtemps qu'il était pas venu en compétition
Bill: pourquoi
Gus: c'est un chanteur.. il est pas connu en Allemagne mais a une grand carrière en France c'est pour ça qu'il est souvent absent. J'imagine comme elle est contente.
Bill le comprenait bien mais a la différence près qu'il ne supporterait jamais d'être séparer de Tom...Leur commentaires s'arrêta quand elle entra sur la glace.....

Sur la glace...
Elle entrait en piste. Elle était bien déterminée a tout donner et cette fois-ci elle allait montrer le meilleure d'elle même. Et la différence se sentit tout de suite, elle se sentait mieux, elle était dans sa bulle et plus rien d'autre ne comptait. C'était partie pour 4 longues minutes mais elle devait tout donner.

La musique commença et dès les premières secondes elle était dedans. La vitesse a laquelle elle patinait était impressionante. Elle commença avec une combinaison de saut comme un triple axel enchaîné avec un triple boucle piqué qu'elle réussit parfaitement. Des petits sauts enchaînés avec précision qu'on avait a peine l'impression qu'elle touchait la glace.Un passage chorégraphier qui dégageait tant d'émotion , c'est comme si c'est pied était poser sur un nuage et pourtant c'était si beau. Un autre enchaînement de pas croisés avant une prise d'élan lui permettant un triple salchow. Des sauts de valse puis un saut de carre lui permettant d'effectuer une nouvelle combinaison de saut. Une séquence de petit pas effectuer au rythme de la musique enchaîné avec un passage chorégraphier, le rythme de la musique devenait de plus en plus en plus rapide et elle le suivait a la perfection. Elle enchaîne ensuite avec une série de pirouette plus impressionante les unes que les autres. Le programme touchait presque a sa fin. Un passage plus lent maintenant ou elle fit deux arabesque et une suite de pas danser la menant vers un saut de valse et ensuite vers une nouvelle combinaison de triple saut avant la pirouette finale avant les dernier moment danser et la fin de la musique.....

Elle leva les bras au ciel contente de sa performance, elle l'avait fait, son programme était sans faute. Toute la patinoire l'ovationne, tout le monde est debout. Elle va rejoindre son entraîneur qui la félicite mais elle, saute dans les bras de son frère soulagé. Elle attends les notes et celle-ci sont a la hauteur de ses espérances, ça y est elle était championne d'Allemagne. Et tout le monde pouvait la voir en larmes dans les bras de son frère. C'était très touchant....

Dans les gradins.....
Tout les quatre avait aussi vus la scène et eux aussi étaient debout et applaudissaient. C'était largement mériter.
Gus: yes!!! elle l'a fait!!!!!!
Tom: c'était du haut niveau y'a rien a dire c'set la meilleure
Georg: et puis la voir avec son frère comme ça, c'est si beau...

Bill quant a lui, il regardait aussi la scène. Il comprenait peut-être mieux que personne son lien avec son frère, il avait le même avec Tom. Il partageait avec elle beaucoup de point commun sans même se connaître. Elle aussi avait du faire beaucoup de sacrifices pour arriver au niveau ou elle en est. Beaucoup de travail consacrer a sa passion. Il ne le savait que bien, il vivait la même. Surement la même solitude, le même acharnement des médias. Et l'attachement a son frère. Il se sentait proche d'elle sans même la connaître. Et cette détermination, elle avait tout donner alors que la veille elle avait du se trouver nulle, elle avait tout donner aujourd'hui. Il partageait aussi ce perfectionisme.
Il regardait la glace et bien qu'elle ne s'y trouvait plus, il était toujours aussi fasciner par elle. Cette facilité a patiner, on dirait que c'est si simple quand on la voit comme ça. Elle patinait a une telle vitesse et pourtant elle était si légère qu'on dirait qu'elle patinait sur un nuage. Elle était si belle, et cette libérté qu'elle dégage, elle semblait hors du monde, si libre, comme si rien ne pouvait l'atteindre. Il était en total admiration, il aimerait tant pouvoir la rencontrer et la féliciter, lui dire que ce qu'elle faisait était juste fascinante.....


Gus: c'est décider demain on essaye de la voir après le Gala demain .
Tom: ah oui..... je veux
Gus ( le met en garde): essaye même pas de la draguer
Tom ( rit): jaloux va

Bill sourit en se disant que demain il allait pouvoir lui parler et pouvoir la féliciter. Mais aucun des deux ne savaient de quoi la journée de demain allait les changer et n'imaginait pas les conséquences.....

Spoiler:
tenue du programme court

tenue du programme long
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  GiiuLiia le Jeu 1 Nov - 22:30

contente que le championnat c'est bien passer Very Happy

suite I love you I love you
avatar
GiiuLiia
1000 Meere
1000 Meere

Messages : 1303
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans les bras du beau baptiste Giabiconi ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Miss BK le Mer 14 Nov - 22:45


Le lendemain comme il était prévus Georg et Gus étaient chez les jumeaux pour les emmener au Gala mais quelque chose les interpellaient. Bill et Tom s'étaient mit sur leur 31,pour Bill cela ne les étonnait pas vraiment puisque lui c'était habituel quoique la c'était un peu plus que d'habitude. Mais ce qui était inhabituel c'est que tom aussi se mette aussi sur son 31, lui qui d'habitude ne prêtait pas d'attention a son apparence. Cela n'annonçait surement rien de bon.

Gus: vous nous faites quoi là?
Bill: ben rien, on s'est préparer
Gus: vous vous êtes mit tout les deux sur votre 31
Bill et Tom: Ja
Georg: qu'est-ce vous nous préparez comme mauvais coup?
Bill: rien du tout on veut juste être élégant
De Bill il voulait bien le croire mais de Tom
Tom: ben quoi on va surement la rencontrer faut que je sois au maximum de mon potentiel ( tout le monde rit)
Georg: j'ai presque peur de demander ce que tu vas faire
Tom: tenter ma chance tient, je pense qu'elle me résistera
Gus ( exaspéré): au lieu de dire des connerie on y va

Certes elle avait gagner, elle était contente mais elle sentait bien qu'elle n'avait pas patiner a son meilleur niveau, c'était passer de justesse. Ce n'était pas sur que la prochaine fois elle réussirait. Ses concurrentes allait s'engouffrer dans cette faille. Elle était a la patinoire, se tenant a la rambarde. Elle aimait toujours autant se retrouver sur la glace et patiner, plus rien n'avait d'importance, se sentant complètement libre. Mais ses championnat un signal d'alarme. Toute cette pression, cette notoriéte, tout ses paparazzis qui suivait tout ses fait et gestes, et surtout cette histoire de photo avait certainement eu un impact. Elle n'avait pas réussis a se sortir tout cela de la tête pendant qu'elle patinait, devenant récurant dans sa tête. Elle sentait qu'elle était passait a côté, si elle était encore faites pour ça.
Mais elle fût sortit par ses pensées par un baisers déposés sur sa joue, c'était son frère qui se tenait devant elle et qu'elle n'avait pas entendu arriver.


Thierry: tu avais l'air perdus dans tes pensées
Cynthia ( fixant toujours la glace): j'ai tout rater Thierry
Thierry ( se rapproche d'elle): de quoi tu parles
Cynthia: mes championnat
Thierry ( pose une main sur son épaule): tu as gagner pourtant.... mais c'est vrai que je t'ai trouver bien en-dessous
Cynthia: je sais
Thierry: j'ai bien vus que ça fais un moment que tu ne va pas bien mais tu m'as toujours dis que non

Elle se jette alors dans les bras de son frère, oui elle n'allait pas bien et elle ne pouvait plus faire semblant surtout face a lui. Il avait bien deviner depuis longtemps son malaise sans rien ne pouvoir faire, maintenant il allait rester près d'elle.
Cynthia: je supportes plus toute cette pression, tout ses journalistes qui me suivent sans arrêt, j'ai l'impression d'étouffer
Thierry: tu devrais prendre du recul et t'éloigner un peu
Cynthia: je peux pas je me suis déjà engager pour d'autres compétition tout en sachant que ça risque de se reproduire
Thierry: tu as besoin de te reposer... tu vas prendre 2-3 jours juste pour toi ( la vois parler) et tu ne discute pas je m'en occupes personellement

****************************

La patinoire se remplis. Les quatre jeunes hommes prennent place dans les gradins et cette fois-ci ils se mettent presque tout devant pour être sur de bien voir. Et pour couronner le tout les journalistes les avaient remarquer se demandant ce que le groupe Tokio Hotel pouvait bien faire dans une patinoire...
Tom: c'est sur cette fois-ci on passera pas inaperçu
Gus: j'imagine bien ce qu'ils sont entrain de dire
Bill, Tom, Gus et Georg: mais qu'est-ce que Tokio Hotel viens faire ici!!!!!
Tout les quatre ne peuvent s'empêcher de rire.

Georg: je me demande bien sur quoi elle va patiner
Gus: moi aussi vus que elle change toujours pour ses programmes de gala
Tom et Bill ont l'air un peu perdus dans ce qu'ils disent en plus tout le monde ne cessaient de les regarder, l'attention était porter sur eux.
Gus ( rit): en fait, pour le programme de gala elle peux choisir la chanson qu'elle veut veut et surtout la chanson elle la garde toute l'année mais...
Tom: mais.
Gus: elle change quasiment de chanson a chaque gala, c'est une bosseuse invétérer ( il rit) alors je me demande bien ce qu'elle a choisit....

********************************

Elle marquait son empreinte dans les galas. Effectivement a chaque gala de chaque compétition elle venait avec un nouveau programme d' exibition ce qui surprenait tout le monde. Généralement un programme de gala on le gardait pour toute une saison. Mais pas elle, elle aimait venir avec son effet de surprise. Et pour cette compétition c'était aussi le cas.
Elle avait choisit une chanson qui l'avait beaucoup toucher. Tant par le texte que par la mélodie. La première fois qu'elle l'avait entendu elle en avait eu les larmes au yeux. Cette chanson elle l'écoutait en boucle, c'est comme si la personne qui avait écrit cette chanson l'avait écrite pour elle. Elle se sentait perdus en ce moment et cette chanson traduisait mot par mot ce qu'elle ressentait. Et puis la voix de l'interprète l'avait beaucoup touché, on pouvait y déceler une certaine fragilité. Elle admirait cette personne qui avait réussit a écrire ce texte en faisant passer tant d'émotion. Elle avait fait quelques recherches et avait trouver que c'était le groupe "tokio hotel" qui l'interprètait, elle n'en avait jamais entendus parler jusqu'a présent.
Mais c'était bien cette chanson qu'elle avait choisit bien que personne a part elle ne serait la signification....


Thierry: j'adore ta tenue petite soeur
Cynthia ( rit): merci.. j'ai voulu changer un peu
Thierry: c'est sur ça fais..très.. rock
Cynthia: ça va avec la chanson que j'ai choisit ( elle le regarde) tu sais celle que j'écoute tout le temps en boucle
Thierry: j'avous c'est un bon choix.. ( l'embrasse sur le front) c'est a ton tour puce.....

*****************

C'était bien son tour, elle pouvait entendre les applaudissement de foule. Elle entrait sur la glace et pouvait y voir toute sorte de pancartes a son nom, disant a quel point on l'aimait. Sur le moment cela lui redonnait le baume au coeur. Les garçons qui étaient maintenant plus proche de la patinoire purent la voir de plus près.
Tous n'avait yeux que pour elle. Sa tenue sautait au yeux et son look n'avait rien a voir avec celui de la veille. Elle portait un short noir ainsi qu'une tunique dans le style assez Rock-Emo qu'on ne lui connaissait pas. Une tunique noire-grise assez décolleté et avec des trous apparent dans le tissu. Des mitaine en dentelle noire qui lui montait jusqu'au coudes. Ses ongles noire. Ses yeux maquiller tout en noir, elle avait volontairement abuser du noir mais cela allait très bien et cela faisait ressortir ses yeux vert encore plus.Ses cheveux mi-lisser mi-ébouriffer agrémenter de mèches rose qu'elle avait ajouter. Sans compter le bandeau noire qu'on pouvait a peine distinguer avec un noeud rose-noir dessus.


Gus: waouhhh... j'adore.. c'est encore pire de près
Tom: je confirme ( quitte pas ses yeux de la patinoire) j'adore le style ça me rappelle celui ( se tourne vers son frère)
Bill ( anticipe): merci

C'est vrai Bill aimait beaucoup son style, cela lui rappelait un peu le sien, mais ce que lui il voyait en la voyant c'est la tristesse. Derrière le sourire qu'elle affichait, derrière ce sourire de façade que lui-même savait si bien arborer, il voyait la tristesse de la jeune femme et apparemment il était le seul a le voir. Seulement ils étaient loin de se douter de la chanson qu'elle avait choisit.


En effet dés qu'ils entendent le tout début de la chanson tout les quatre se regardent étonné et complètement surpris. Ils n'en revenaient pas. Cette chanson n'était autre qu'une des leur. C'était "Zoom". Ils étonnés mais en même temps flattés. Flattés qu'elle ait choisit une de leur chanson. Cependant tout le monde savait qu'ils étaient l sans en deviner pourquoi, et le ils pourraient bien croire, même surement croire qu'ils le savaient et que c'étaient pour ça qu'ils se trouvaient ici. Alors que c'était totalement faux, eux même venait de le découvrir, non sans une once de fierté.
Gus: si je m'attendais a ça.....

Bill lui ne quittait pas la jeune femme des yeux et il était contrasté entre plusieurs émotions. Cette chanson lui tenait particulièrement a coeur. C'était ses propre émotion, sa propre solitude qu'il avait voulu exprimer et en la choisissant elle ne l'avait pas fait au hasard, c'est qu'elle ressentait la même chose. Il était troublé, il en avait des frissons de la voir exprimer toute cette émotion sur les mots qu'il avait écrit. Il ne savait pas pourquoi mais il se sentait proche d'elle. Il était toujours aussi fasciner par sa manière de patiner, toute l'intensité, toute l'émotion qu'elle y mettait. Cette douceur qui se dégageait. Il avait cette impression de libérté, qu'elle était comme hors du temps, il enviait cette liberté qu'elle avait.
D'un côté ils se ressemblaient beaucoup même si ils ne se connaissaient pas.


******************

Elle venait de finir et était vraiment satisfaite de ce qu'elle venait de faire, elle avait enfin patiner comme elle le voulait et surtout sans pression. Elle se retire vers son vestiaire et la colère de son entraîneur tombe sur elle.
Entraîneur: tu es folle ou quoi?

Cynthia: quoi j'ai rien fais.. a part patiner pour le gala
Entraîneur: c'était pas prévus sur celle là, faut que tu arrête d'en faire qu'a ta tête
Cynthia: je patine encore sur ce que je veux
Entraîneur: non c'est moi qui décides et tu obéis
Cynthia: j'ai aussi mon mot a dire d'accord et j'en ai marre de t'écouter, alors tu prends tes affaires et tu t'en vas
Entraîneur: pardon?
Cynthia: je te veux plus comme entraîneur, c'est plus claire comme ça
Entraîneur: tu peux pas faire ça, tu me dois tout, c'est moi qui t'es amener au niveau que tu es
Cynthia: et ça t'es monter a la tête j'ai plus mon mot a dire.. je veux de toi comme entraîneur
Entraîneur: tu vas le regretter je te le promet

Il s'en va en claquant la porte. Son frère arrives quelque minutes plus tard, il la voit en pleure, il venait d'apprendre ce qui c'est passer. Il la prend dans ses bras
Thierry: bon puce je crois que tu es plus en force pour discuter avec moi, ses jours de repos tu vas les prendre.
Et il était décider a s'occuper de tout, il avait mit ses obligations professionnel de côté pour s'occuper d'elle, il ne pouvait pas laisser sa petite soeur dans cet état.

**************************

Quand au groupe ils avaient du se faufiler en catimini hors de la patinoire, les journalistes essayaient de les approcher. Ils doivent attendre quelques minutes, en fait de longue minutes avant de pouvoir sortir de la patinoire. Surpris de voir qu'ils n'y avaient presque personnes, Gus était un peu déçus, il pensait qu'il y aurait plus de monde qui attendrait la championne mais rien.
Gus: je pensais que il y aurai plus de monde
Georg: elle est peut-être déjà partis
Gus: c'est peut-être une possibilité....

Ils attendent encore quelques minutes et doivent se rendre a l'évidence qu'elle avait déjà du quitter la patinoire et que ce n'était pas encore aujourd'hui qu'ils la verrait. Ils allaient partir quand un peu plus loin Gus voient une voiture s'arrêter.
Gus: oh c'est la voiture de son frère
Et alors que Thierry est entrain de sortir de la voiture et de se diriger vers la patinoire, Gus est a nouveau tout heureux, cela voulait dire qu'elle était encore là, et qu'il allait pouvoir la voir, le sourire lui revient sur le visage.

Quand tout a coup.....
Gus ( tout content): elle arrive....
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  GiiuLiia le Jeu 15 Nov - 15:16

Oh je ne pensais pas qu'elle allait choisir zoom xD

suite I love you I love you
avatar
GiiuLiia
1000 Meere
1000 Meere

Messages : 1303
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans les bras du beau baptiste Giabiconi ♥

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Miss BK le Mer 12 Déc - 22:16


Quand tout a coup.....
Gus ( tout content): elle arrive

Il était comme un petit enfant qui attendait d'ouvrir ses cadeau au pied du sapin.Il allait enfin réaliser un de ses rêves pouvoir avoir un autographe et voir une photo avec elle. Il l'aimait beaucoup. Mais malheureusement avec son sa carrière il n'avait jamais eut le temps. Il la voit avec son frère, ils ne sont pas très loin d'eux et il entends uen conversation.

Thierry: c'est repos pour toi petite soeur maintenant
Cynthia: mais j'ai d'autre compètition
Thierry: puce tu dois te reposer.. tu dis toi même que c'est pas ton patinage
Cynthia: c'est vrai que je me sens un peu faillir mais
Thierry: et vus que en plus tu as plus d'entraîneur faire des compètitions dans ses conditions c'est pas raisonable ( elle dit rien) alors fais moi confiance
Cynthia: et on va ou
Thierry: chez papa (il vit tout de suite un sourire sur le visage de sa soeur) mais on va devoir prendre l'avion pour aller le voir

Gus n'en revenait pas de ce qu'il venait d'entendre
Gustav ( marmonna) : plus d'entraîneur.. je me demande bien ce qui a pu se passer
Georg (rit): qu'est-ce que tu marmonnes
Gustav: rien rien
Tom: bon si on veut lui parler c'est maintenant parce que sinon elle va partir

Aussitôt dit, aussitôt fait ils se retrouvent devant elle, elle ne pouvait pas faire autre chose que de les voir et de leur parler. Tom avait prit les devant parce que sinon il n'aurait pas bouger. Et il avait vu juste, elle les regardent.
Tom: bonjour
Cynthia: bonjour
Thierry: puce on devrait y aller
Cynthia: attends

Il ne pouvait que s'exécuter ne pouvant rien lui refuser, elle avait toujours était proche des gens, voulant accorder du temps a ses fans.
Tom: voilà ( passe son bras sur l'épaule) mon ami est un de vos fans, il suit beaucoup ce que vous faites mais sans pouvoir jamais vous rencontrez
La jeune femme était un peu perdue, jamais on ne l'avait vraiment aborder de cette façon
Tom: est-ce que cela serait possible qu'il aie un autographe( fais un grand sourire)
Il ne se gênait pas pour regarder la jeune femme qu'il trouvait très charmante
Cynthia: bien sur

Gustav lui tendit son carnet et un stylo, il était le plus heureux. Georg et Tom en profite aussi pour avoir le leur, elle ne refuse pas, cela montre toute sa gentillesse.
Tom: a nous a fais bizarre de vous voir patiner sur notre chanson
Elle s'intérompt et lève son regard comme si elle avait mal entendu
Cynthia: pardon
Les jeunes hommes se regardent comme si elle ne savaient pas de quoi ils parlaient, comme elle ne connaissait pas le groupe.

Tom: Tokio Hotel c'est notre groupe
Cynthia: ahh ( un peu ignorante) je connais pas
Tout les quatre se regarde, c'était devenu rare qu'on ne les reconnaissent pas et d'un côté cela leur faisait du bien. Elle s'était arrêter devant la dernière personne et quand elle entends sa voix..
Bill: "Zoom" la chanson sur laquelle vous avez patinez c'est la notre.

Cette voix elle l'avait reconnu entre mille. Quand elle avait entendu cette chanson elle avait était fortement toucher, les larmes lui était monter aux yeux. Et maintenant sans qu'elle s'y attende cette personne qui avait écrit ses mots se trouvait devant elle. Celui qui avait su transcrire sa propre souffrance se trouvait devant elle. Elle s'y retrouvait entièrement,comme si cela avait été écrit pour elle. Elle lève les yeux et le voit, elle en a des frissons.


**********************************************

Un frisson lui parcouru le dos alors que son regard explorait de bas en haut et avec délectation la beauté sauvage debout devant elle. Autant ses textes étaient doux et touchant autant son physique était flamboyant et renversant. sur n'importe qui d'autre sa minceur presque extrême aurait paru maladive, mais sur lui, c'était d'un sexy....Son corps long et svelte et sa peau laiteuse aurait pu se faire damnée les anges. Sa minceur était avantagé par un jeans déchiré agrementé d'une chaine, d'un t-shirt transparent et d'une veste en cuir au épaules larges recouvertes de piques en métal.
Elle sentit son coeur accéléré au fur et à mesure que son regarde montait. Elle vit ses lèvres pleine et bien dessiné,orné de piercing, sa mâchoire fine sur laquelle poussait négligement une barbe de quelques jours, ses pomettes bien dessiné, son front haut, mais un détail la figea complètement. Son regard chocolat intense et profond, ses yeux d'une parfaite forme amande, brillants et intelligent. Il lui sourit et de petite fossette apparurent au coin de ses joues, ses yeux devinrent rieur et pétillants et elle crut que son coeur fondait dans sa poitrine.


Elle essaya de se reprendre cela ne lui était jamais arriver de se laisser distraire par quelqu'un mais son regard la fascinait.
Cynthia: je suis tomber sur cette chanson sans savoir qui l'a chantait.. c'est comme si on y parlait de moi j'en était vraiment bouleversé
Tom ( un peu plus loin): merci.. c'est gentil

Mais cette fois-ci c'est Bill qui ne put s'empêcher d'observer la jeune femme. Il était totalement fasciner par son regard. Les trait de son visage était magnifiquement dessiner et doux. Son teint était pâle mais ce brin de soleil qui venait illuminait son grain de peau lui donnait l'air d'un ange. Il s'était toujours senti attiré par elle sans en connaître la raison, mais maintenant il savait. Elle avait la même sensibilité que lui, tout les deux avait des âmes d'écorchés vif, a fleur de peau. Il pensait qu'il n'y avait que lui qui pouvait vivre cela et se sentir mal dans sa peau, et pourtant celle qui se tenait en face de lui l'était tout autant. Il avait un peu de mal a se l'expliquer. Pourtant il n'avait cesser de la regarder, son regard attirait l'oeil, ses yeux d'un vert émeraude flamboyant le fascinait. Il ne put s'empêcher de regarder le reste de sa silhouette. Elle était un peu plus petite que lui mais tout aussi fine et mince, si elle l'avait voulut elle aurait put être mannequin. Elle savait se mettre en valeur sans que cela ne soit aguicheur. Elle se maquillait a peine, un trait de crayon que les yeux et un peu de gloss sur les lèvres mais cela la sublimait. Il sentait cette vulnérabilité, cette fragilité en elle, on aurait juste envie de la prendre dans ses bras pour la protéger. Lui même fut prit de frissons quand il la vit lui esquisse un léger sourire de ses lèvres fines.

Lui aussi devait s reprendre cela ne lui était pas arriver depuis un moment. Il sentait que tout les deux partageait des points communs. Il devait dire quelque chose.
Bill: tu étais magnifique.. enfin je veux dire ta chorégraphie.... ( se reprends) toi aussi tu l'étais
Cela ne lui ressemblait absolument pas de perdre ses moyens comme ça et surtout de dire n'importe quoi. Il pouvait entendre les ricanements de son frère.
Cynthia ( un peu gênée): merci...

Thierry: ptite soeur il faudrait qu'on y aille
Cynthia: oui oui.. (tout en partant elle s'adresse aux 4 garçons) merci beaucoup votre gentillesse.. bye
Tous: bye bye
En s'éloignant elle leur fait des petits signe de la main, avant qu'elle ne rentre dans la voiture. Tout les 4 regardait la voiture et se disait que c'était vraiment une fille super, abordable, simple et surtout très jolie.

Tous se retournent vers bill qui sentait leur regards sur lui
Bill: quoi...
Tom: tu sais que tu étais pitoyable en essayant de la draguer
Bill: mais je l'a draguait pas
Tom: encore heureux je me demande ce que ça aurait donner
Il rit mais Bill a son regard noir

Georg: elle avait l'air déstabiliser vu la manière dont elle te regardait
Gus: et que tu la regardait
Georg: vous étiez mignon a regarder
Bill ne put absolument rien répondre lui même était assez déstabiliser par ce qu'il venait de se passer. Mais il devait trouver un autre sujet.
Bill ( regarde): faut qu'on rentre on doit préparer nos valise on a un long voyage pour rentrer a a maison
Tom ne disait rien mais il savait que lorsque son frère changeait de sujet cela voulait tout dire

***************************

Dans la voiture

Thierry parlait a sa soeur mais il voyait bien que cette dernière était complètement ailleurs, elle se contentait de dire "oui" a tout ce qu'il disait sans s'y intéresser vraiment. Il riait de voir sa petite soeur comme ça.

Thierry: tu sais que le ciel est rose et que le soleil est bleu
Cynthia: oui tu as raison
Thierry ( éclate de rire): tu te rends compte que je te dis n'importe quoi depuis avant et que tu t'en rend même pas compte
Cynthia: désolé j'étais ailleurs
Thierry: j'avais remarquer

Thierry: il était gentil ses garçons avant
Cynthia: je trouve aussi, bien sympathique mais je m'attendais pas a rencontrer ceux qui chante ma chanson fétiche
Thierry: j'ai remarquer que tu en quittais pas un des yeux.. d'ailleurs lui non plus te quittait pas des yeux
Cynthia ( un peu mal a l'aise): je.. enfin.. je sais pas.. c'était juste de la gentillesse
Thierry: je crois pas.. il se passait quelque chose.. vous étiez mignon tout les deux

Ce dernier avait put remarquer leur regards échanger, il était content pour sa soeur, elle n'avait jamais eu vraiment de petit-ami. Mais en même temps il était très protecteur, il voyait bien qu'il l'a mettait mal a l'aise et que vite elle allait changer de sujet.

Cynthia: tu m'as toujours pas dit où on va rejoindre papa
Thierry: juste te dire qu'on change de climat et qu'il y aura du soleil
Cynthia: tu sais je suis pas douée pour les devinettes
Thierry: une magnifique ville ou il fait chaud, ou il y'a la mer, le voyage sera long petite soeur
Cynthia: mais ou..
Thierry: tu verras quand on y sera....
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Miss BK le Mar 1 Jan - 22:14

bon même si j'ai pas de coms' je met la suite...



Bill et Tom était rentrer chez eux a Los Angeles, un endroit ou ils se sentaient bien tranquille. Un endroit paisible près de la mer, un endroit ou le temps semblait s'être arrêter. Leur maison était a l'image de ce qu'ils étaient tout les deux et reflétaient bien leur goût. Ce matin là,Bill s'était posait sur leur grand canapé de leur salon, ouvrant son PC et surfant sur internet. Et en surfant un peu au hasard, il fini par taper son nom, Cynthia Amiel. Tout un tas de choses se met a apparaître. Il fut surprit de voir que tout n'était pas positif, bien au contraire. La presse et les médias ne s'attardant que sur les côtés négatifs, que soit disant elle préférait la vie mondaine au patinage. Cette histoire avec Robert Pattinson. Il regarda attentivement cette photo et cela sautait aux yeux que c'était un montage. C'était facile de faire n'importe quoi aux gens, quand on utilisait des moyens très douteux pour y arriver. Et puis quand il tomba sur le fait qu'ils étaient présent et qu'elle avait choisis une de leur chanson et ils commençaient déjà a colporter des rumeurs....

" Je savais qu'il viendrait avec ça. Ils peuvent pas 'empêcher d'inventer des choses là ou il y a rien a dire. Pfff, n'importe quoi genre comme ils disent : "sur quel membre du groupe a t-elle jetez son dévolu." Je sais pas pourquoi ils font ça, c'est méchant, elle mérite pas ça. D'autant plus que certains de nos fans vont y croire et vont lui en vouloir alors qu'au fond il n'y a rien. J'espère qu'elle s'en remettra. Moi c'est pareille, je sais ce que sais c'est horrible rumeurs. Mais elle a l'air si fragile. Ne peut-on pas seulement l'aimer pour ce qu'elle est? Pour la personne qu'elle?
Je me souviens quand je l'ai vu hier, quand mon regard ses poser sur elle, que mes yeux n'ont pas quitter les siens. C'est comme si plus rien n'importait autour de moi, comme si le temps c'était arrêter et qu'il n'y avait qu'elle. Je sais pas ce qui c'est passer, c'était étrange, je me sentais étrange, je ne pouvais pas m'empêcher de la regarder. Je sais pas ce qu'il se passe"


Il était toujours perdus dans ses pensées en regardant des vidéos de la jeune femme entrain de patiner. Il ne se doute pas que son frère observe la scène d'un peu plus loin. Il souriait de voir son frère ainsi et cela confirmait bien ce qu'il pensait. Il s'avance et s'assoit a côté de lui et Bill ne remarque même pas sa présence, il souriait, jamais il n'avait vu son frère ainsi. Il jette un coup d'oeil a l'écran puis a son frère.

Tom: coucou ptit frère ( toujours aucune réaction il parle plus fort) Hey Bill
Bill: ah salut... tu es là
Tom: oui ça fais un moment ( rit)
Bill: désolé je t'ai pas vu
Tom: ça j'avais remarquer ( regarde son pc) tu avais mieux a faire

Bill ferme instinctivement son pc reprenant ses esprits mais c'était sans doute trop tard son frère ayant sans doute des soupçons.
Tom: tu étais perdus dans tes pensées ( il dit rien) tu es pareil que hier quand tu l'as vus
Bill: tu me crois si je te dis que je sais pas trop ce qui m'arrives
Tom: j'ai bien ma petite idée ( bill ne dit rien) je crois que tu as eu un sacré coup de coeur pour elle.
Bill: c'est juste pas possible Tom, c'est juste impossible
Tom: mais pourquoi Bill (le regarde) pourquoi tu refuses de voir l'évidence
Bill: ce serait juste impossible entre elle et moi, être constamment traquer non merci ( soupir) j'ai assez donner
Tom: jusqu'a tant priver de bonheur ( il dit rien) je sais bien qu'elle t'ai pas indifférente.
Bill ( change de sujet): on devait pas aller au studio bosser....

Tom riait, il avait misait juste, elle devait lui plaire, c'était sur. Quand il changeait de sujet c'est qu'il toucher dans le mile. Tom le connaissait, c'est juste qu'il ne s'attendait pas a quelque chose de si fort, il en était complétement dépasser.
___________________

Cynthia venait de passer ses premiers jours a Los Angeles. C'était totalement au-délà de ce qu'elle pouvait imaginer. Certes elle en avait déjà entendu parler, mais quand on y était, c'était totalement différent.
C'était presque paradisiaque. Les longues avenues, les rues commerçantes, l'effervescence des gens qui se promènent, des gens presser qui veulent tout et tout de suite. Mais en même temps il y avait de beaux endroits qui valait la peine d'être découvert. Elle s'en prendrait le temps, elle était a peine arriver il y a quelques jours qu'elle n'avait fait que dormir. Pourtant, elle savait qu'elle se sentirait bien.

Les retrouvailles avec son père avait été a la hauteur de toute l'affection qu'un père peut porter a sa fille. Il lui avait tant manquer, il avait toujours était là, leur apportant a elle et son frère tout ce dont ils avaient besoin, leur faisant oublier l'enfer que leur mère leur faisait vivre. Une longue étreinte s'en suivis, forte et intense, ou elle se sentait en sécurité. Trop de chose s'était passer et elle n'arrivait plus a y faire face, elle était sur le point de craquer dans ses bras. Son frère était également présent, elle était vraiment bien entouré.

La villa se trouvait sur les hauteur de West-Hollywood, un quartier apparement très riche et très huppé de la ville, là ou bon nombre de stars avaient élus domicile pour se protéger mais surtout pour se faire voir. C'était très spacieux, de grandes pièces qui laissait entrer la lumière, le tout donnant sur une grande terrasse et une immense piscine. Elle ouvrait la grande porte vitrée, s'approchant de la piscine, elle était impressioner par la vue, c'était si beau, et la beauté était a perte de vue. Le grand ciel et ce soleil c'était paradisiaque. Elle fermait les yeux et respirait, une sensation de bien-être s'emparait d'elle. La cuisine était immense, jamais elle n'avait vu cela. Et ne parlons pas de la salle de bains et des chambres. Jamais elle n'avait vu maison si grande.

Spoiler:



Thierry: tu verras c'est l'endroit parfait pour te reposer
Cynthia: il y a une patinoire dans les environs?
Thierry: hors de question. tu ne mettras pas les pieds dans une patinoire. c'est pour t'en éloigner que je t'ai emmener ici alors tu oublis
Il avait le regard déterminer, elle ne pouvait rien rajouter.
Cynthia: mais je vais faire quoi moi
Thierry: il y a plein de choses a voir, il y a Hollywood. Et puis tu dois te reposer.

Elle savait qu'il avait raison, mais ne pouvait pas rester a rien faire, encore moins a ne pas patiner. Son père savait ce qui c'était passer, le fait qu'elle est virer son entraîneur, il ne lui en tenait pas rigueur, il l'a soutenait. Il avait vu sa fille sombrer et ses résultats s'éffondrer. Pourtant il ne doutait pas de ses capacités, pour lui elle resterait la meilleure. Il était persuader qu'elle pourra retrouver le haut niveau, c'est juste qu'elle avait besoin de repos. Besoin de se retrouver. Elle avait sacrifier sa vie au patinage en s'oubliant. En oubliant de vivre la vie d'une jeune fille de son âge. Il voulait être là pour l'épauler.

Il posa une tasse de café a sa fille, puis s'installe lui aussi a la table de leur terrasse. Il l'a regardait, il était si fière d'elle, de ce qu'elle était devenue, de la jeune femme ravissante qu'elle était devenue. Mais en même temps, il s'en voulait de ne rien avoir su faire pour l'empêcher d'aller si mal en point. Mais persuader que ce repos lui feras le plus grand bien, quit a laisser sa saison de côté, le plus important étant qu'elle se retrouve elle même. Qu'elle profite enfin de sa vie. Elle n'avait pas d'amis ni connu de petit copain, il voulait la voir heureuse et avec son frère ils feront tout pour ça. Il voulait discuter avec elle mais il la regardait longuement..........
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfic: Quand le Feu rencontre la Glace ( titre provisoire)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum