Os en trois partie: Liebeshoffnung ( espoir d'amour)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Os en trois partie: Liebeshoffnung ( espoir d'amour)

Message  Miss BK le Sam 4 Mai - 23:01

pour Saby


Liebeshoffnung
(espoir d'amour)

1ére partie



Ce matin là, elle avait la blême de se lever et pourtant elle savait qu'elle devait courir. C'est tout naturellement, la tête dans les chaussettes qu'elle se précipita dans sa salle de bain pour regarder sa tête de Cruella du matin. Elle ne travaillait que l’après-midi aujourd'hui elle aurait très bien pu dormir encore un peu mais bon son métier faisait qu'elle avait des contraintes. Elle passa une main dans ses cheveux ébouriffé essayant de leur donner un aspect un peu correct. Il était hors de question qu'elle sorte sas s'être un minimum apprêter, sa silhouette élancée lui permettait de presque tout porter souvent on lui disait qu'elle avait rater sa vocation et aurait du être mannequin. Mais elle était sportive ce qui ne l'empêcha pas de rester féminine.

De plus elle ne passait pas inaperçus avec le look qu'elle arborait, tant son style vestimentaire que par sa coiffure et son maquillage. Récemment elle avait opter pour une teinture blonde avec mèche rose assez voyante, les gens se retournait sur elle dans la rue et elle devait bien avouer qu'elle aimait beaucoup ça. Ce matin elle enfila un bas de jogging fuchsia et un débardeur blanc, se maquilla les yeux d'un large trait noir et une ombre a paupière rose également. Inutile de dire qu'elle aimait beaucoup le rose. Un dernier regard dans le miroir pour approuver sa tenue, embarquer son mp3 et écouteur sur les oreilles, elle quitte son appartement dans le calme du matin, la ou la ville dort encore loin de son agitation quotidienne. Direction son parc préféré en ville.


Il dormait paisiblement sur son lit après une nuit passer qui n'avait commencer que depuis quelques heures, qu'il sentit une masse importante monter sur son lit, sentant son souffle et surtout se sentant observer. Il essaya de se rendormir mais il savait que son chien était entrain de l'observer, il gardait les yeux fermer car il savait que lorsqu'il les ouvrira son chien allait le regarder de telle façon qu'il ne pourrait rien lui refuser. De plus il savait ce qu'il voulait, il voulait aller au parc, il aimait se défouler. Cependant, il essayait de dormir mais une patte se posa sur son bras et la il ne pouvait pas résister. Il se tourna et ouvrit les yeux et vit son chien le regarda avec ses yeux désespéré comme si il voulait lui demander quelque chose. Son chien s'allongea sur lui tout en le regardant, le suppliant de ses yeux abattus.

Tom : tu es sur que tu ne veux pas attendre encore un peu je suis fatigué
Il avait commencer sa nuit que il y 3 heures. Il avait passer la nuit en studio avec son frère et leur groupe,travaillant sur leur futur album. Mais son chien bougeait sa tête comme pour désapprouvé. Le jeune homme continua de caresser son chien avec affection, il aimait beaucoup les animaux et un lien s'est nouer entre lui et ses animaux. Au moins c'était un amour fidèle sans trahison.
Tom : bon j'ai compris tu veux vraiment y aller
Son braque allemand était un condenser d'amour et de tendresse et de ce fait savant qu'il allait partir au parc, se montra extrêmement joyeux, se mettant a remuer la queue et lui lécher le bras et par la même occasion de lui faire des câlins.
Tom : laisse moi juste le temps de me préparer

Son chien sembla approuver lui faisant comprendre qu'il ne pouvait pas sortir dans cet état, on aurait dit un horrible épouvantail qu'on place dans des champs pour faire peur aux enfants le soir Halloween. L'image est un peu violente mais si son miroir avait put parler il lui aurait dit sûrement la même chose. Il se passa un peu d'eau sur le visage, allant chercher son jean noir de la veille, un t-shirt blanc en V et une chemise a carreau par-dessus, car le matin il faisait encore assez frais. Il attacha simplement ses cheveux en une queue-de-cheval au bas de sa nuque, prit ses lunette de soleil sur le nez. Pas qu'il y ait du soleil si tôt le matin, mais plutôt par habitude. Son allure était plutôt négliger mais il ne prêtait pas beaucoup d'attention a son apparence, surtout que ce n'était que pour promener son chien il n'avait pas besoin de se mettre sur son 31.
Il entendait son chien aboyer lui faisant comprendre qu'il était presser. Cela le faisait rire il prit la laisse et remarqua que son chien l'attendait déjà devant la porte, ne tenant déjà plus en place. Son chien lui ressemblait beaucoup niveau caractère. Les voilà tout les deux partis en direction du parc, son chien marchant bien plus en avant que son maître.

Arriver au parc la jeune femme se mit alors a faire son jogging quotidien, le parc était désert a cette heure-ci, ceux qui l'arrangeait bien. La musique dans les oreilles elle se met a courir, ne pensant a rien, juste laissant son esprit vagabonder. Mais ce matin là elle était loin de se douter de ce qui allait lui arriver. Au loin, elle vit au loin un jeune homme entrain de jouer avec son chien. Elle aimait beaucoup les animaux. Cette scène la touchée particulièrement sans savoir vraiment pourquoi, plus elle s'approchait d'eux plus son regard était captiver. Elle ne pouvait faire autrement que de regarder, de plus c'était un magnifique chien, un beau braque allemand, bien entretenu et surtout qui débordait de santé. Son maître lui lançait un bout de bâton et ce lui le ramenait, le chien était alors gratifier d'énormes câlins et de nombreuses câlins. C'était particulièrement touchant a voir, plus elle avançait vers eux plus ses yeux ne pouvait s'en détacher, comme si elle ne contrôlait rien de ce qui se passait. C'était étrange, et quand son regard croisa celui du maître ce fût encore plus étrange, leur regard se croisa, comme si ils se connaissaient déjà mais jamais ils ne s'étaient vu, c'était une sensation étrange.
La jeune femme se sentant étrange, comme si cette seconde avait changer quelque chose en elle sans pouvoir se l'expliquer. Elle essaya de reprendre ses esprits tant bien que mal et de reprendre sa course, mais son esprit était maintenant ailleurs.


Le lendemain, le chien viens revoir son maître dans sa chambre et recommença son petit manège pour aller se promener au parc et pour une fois son maître ne broncha pas au contraire il se leva d'un bond et alla directement dans la salle de bain, gratifiant son chien de caresses matinales. Ce dernier se posa des questions sur la santé mental de son maître se demandant si il était dans son état normal.
Il alla l'entendre devant la porte et tout deux gambade vers le parc qui se trouvait a deux pas de chez eux, ce matin il avait décider de courir ce matin, c'était son inspiration du réveil, il aurait bien demander son frère de l'accompagner mais ce dernier était un fainéant fini, pourtant un peu de sport ne lui ferait pas de mal. Il courra, son chien resta a côté de lui, pas besoin de lui mettre une laisse il était assez coopératif. Tout en courant il lui lança un bout de bâton et lui le ramenait en quatrième vitesse.
Cependant alors que son chien se tenait a côté de lui attendant de pouvoir s'élancer a la poursuite de son bâton mais Tom avait le regard diriger vers quelqu'un, cela lui faisait le même effet que la veille, et il se rendit vite compte que c'était justement la même jeune femme que la veille. Il se sentait étrange, il ne pouvait cesser de poser ses yeux sur elle, comme si plus rien n'avait d'importance. Le même malaise semblait avoir gagner la jeune femme quand elle passa prés de lui et qu'elle croisa son regard c'est comme si le temps c était arrêter.
Cela dura quelques secondes qui semblait être hors du temps, l’aboiement du chien les ramena alors a la réalité, la gêné pouvant ainsi se lire sur leur visages, elle reprenait alors sa course aussi perturber qu'il pouvait l'être.


Les jours qui suivit, il allait au parc pour faire courir son chien et avoir l'espoir secret de pouvoir croiser le regard de cet inconnu qui l'avait tant troubler. Elle aussi vient maintenant faire son jogging ici tout les matins, alors qu'avant ce n'était que 2 fois par semaine. Elle aussi voulait voir le regard de ce mystérieux inconnu qui ne voulait pas sortir de sa tête. Ils s'étaient toujours vu et dés que le regard de l'un croisait celui de l'autre, c'est comme si le temps s'arrêtait, comme si il ne pouvait pas faire autrement que de se regarder, de s'observer. De s'apprivoiser par des sourires, par des hatitudes sans pour autant s'approcher, ou faire un pas vers l'autre. Ce qui était complètement a l'opposé de ce qu'il était dans la vie de tout les jours.

Tom était de plus en plus dans les nuages, cherchant un moyen de l'approcher, essayer de faire le premier pas, d'entendre sa voix et pour la première fois de sa vie il ne s'en sentait pas capable. Ce jour la il rentre de sa promenade et dois regarder a deux fois pour ne pas croire a une hallucination. Son frère habiller en tenue de sport, c'était comme une asperge mal fagoté devant lui.
Tom : tu anticipes ton déguisement d'Halloween
Son frère Bill lui lança un regard noire, il n'aimait pas se genre d’allusion, surtout que c'était pour lui qu'il faisait tant d'efforts et aussi pour la fille qu'il venait de rencontrer.

Bill : tu arrêtes pas de me bassiner que je dois me mettre au sport
Tom : depuis quand tu écoutes ce que je te dis ( le voit lever la tête vers le plafond) c'est aussi pour ta chérie avoue c'est pas que pour moi ( bill lui tire la langue)
Bill : j'ai engager un professeur particulier qui a bonne réputation, elle va faire des miracles
Tom : avec toi c'est sur faut un sacré miracle ( il rit de lui)

Mais on sonna a la porte, ponctuelle a la seconde près, il aimait bien ça. Il alla ouvrir, se présenta et la fit entrer. Tom allait se rendre dans sa chambre mais avant il voulait souhaiter bonne chance a celle qui allait avoir le fardeau de s'occuper de son jumeaux. Il se retourna te resta bouche bée, figer et hypnotiser, ne quittant pas les yeux de cette inconnue. Qui n'était pas vraiment une inconnue étant donner que cela fait des jours qu'il la croise dans le parc. Cette fille a laquelle il ne cessait de penser tout les jours se trouvait devant lui. Encore une fois se fixait intensément droit dans les yeux sans sciller, juste essayant d’esquisser un sourire

Bill : je vous présente Tom mon jumeaux ( s’adresse a Tom) Tom voici Saby ma coach personnel
Mais il remarqua le malaise entre la jeune femme et son frère
Bill : quelque chose ne va pas.........
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Os en trois partie: Liebeshoffnung ( espoir d'amour)

Message  Saby le Dim 5 Mai - 2:26

Waaaaaaaaaaaa yyaaaaaa *______* enfin! Oh my god ma puce tu te surpasses c'est trop bien écris! J'ai trop imaginer leur malaise! Et j'avoue j'ai rigoler en m'imaginant coach hahaha moi qui suis nulle en sports! J'ai trop trop hate de lire la suiite!!
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Os en trois partie: Liebeshoffnung ( espoir d'amour)

Message  Miss BK le Jeu 23 Mai - 21:58

Liebeshoffnung
(espoir d'amour)

2éme partie



Bill : je vous présente mon jumeaux Tom ( s'adresse a Tom) Tom voici Saby ma coach personnel
Mais il remarqua le malaise entre la jeune femme et son frère
Bill : quelques chose ne va pas..........
Mais ni elle ni lui n'avait prêter attention ace qu'il venait de dire, tout deux resta figer. Comme si le temps s'était arrêter quand leur regards s'étaient a nouveau croiser. Leur trouble était le même que lorsqu'il se croisait dans le parc mais là c'était encore plus fort et ils ne pouvaient pas l'expliquer. Cela aura au moins permis de savoir une chose, c'est de connaître leur prénom.

Tom resta figer en la voyant, il ne pouvait cesser de fixer se regard, ses yeux envoûtant qui le regardait également. Étrangement son cœur se mettait a battre plus qu'a la normal comme si il allait sortir de sa poitrine, en bougeant ses mains il remarqua qu'elle était moite, il se sentait étrange il ne pouvait se l'expliquer. Il commençait a avoir chaud et pourtant il ne pouvait s'empêcher d’être captiver par ses beau et grand yeux dont la couleur était si intense qu'on pouvait s'y perdre. Cette jeune femme qu'il avait croiser a plusieurs reprises dans ce parc, qui l'avait tant troubler se trouvait devant elle et ne savait pas dire un mot. Il se demandait si il ne rêvait pas mai ce regard, ses yeux il les reconnaîtrai entre mille. Plus rien n'avait d'importance que cette jeune femme dont il savait maintenant le prénom, qui avait su en un seul regard venir a bout de cette carapace qu'il s'était forger, tout était partit en miette.

Bill ( ne comprenant pas ce qui se passait) : vous vous connaissez ?
Mais il n'obtint aucune réponse, mais il regarder les deux jeune gens conscient du malaise qui était entrain de se passer, mais il ne comprenait pas pourquoi. L'instant était tellement étrange comme si il s'était arrêter sur ses deux personnes qui ne pouvaient que se regarder, leur trouble était évident.

Pour Saby cet instant était étrange. C'est comme si elle était absente de la réalité comme si le temps c'était arrêter. Elle ne cesser de penser a ce moment ou elle l'a croiser dans ce parc. Son regard n'arrêtait pas de se poser sur le sien, comme si ses yeux cherchait les siens sans pouvoir sans s'en détacher. Ses yeux envoûtant sur elle, la manière dont il l'a regardait lui donnait des frissons, la manière dont il pinçait ses lèvres l'a mettait dans un état second, des idées pas très claire lui passait en tête. Il était envoûtant, ne l'a laissant pas indifférente. Il dégageait un charme qu'elle n'avait pas connu, un charme magnétique, elle ne voyait que lui. Au moins elle pouvait mettre un prénom sur ce jeune homme, dont le regard mystérieux donnait envie d'en connaître d'avantage, sentant cette sensibilité qu'il voulait cacher et qui le rendait encore plus attachant. Elle le trouvait attachant alors qu'elle ne le connaissait pas, qu'elle ne savait rien de lui, elle était totalement perdue. Son cœur battait si fort qu'il ne répondait plus qu’a l’appelle de cet homme. Jamais de tel sentiments ne c'était emparer de son être, jamais cette chaleur n'avait pris possession de son être. Elle était juste fasciner, captiver, comme si sa vie en dépendait, quelque chose de différent émanait de lui. L'air commençait a lui manquer. Elle semblait capter le même trouble chez le jeune homme ce qui était étrange. Elle remarqua d'ailleurs qu'il se mit a rougir très légèrement ce qui la fit rougir également, et c'était bien la première fois.

Bill : coucou je suis là....
Mais toujours aucune réponse, c'est comme si il parlait dans le vent. Il trouvait cela étrange, il se demandait maintenant si il ne se connaissait pas déjà. C'était la seule hypothèse possible, ce qui l'étonnait tout de même puisque que Tom lui disait tout. En tout il n'avait jamais vus son frère dans cet état, il l'a regardait, elle le regardait, des regards intense qui voulait dire beaucoup de chose.

Rien ne les faisait pourtant réagir, seul l'arriver de Scotty qui se mit a aboyer devant eux les ramena a la réalité. Il se mit a se frotter contre son maître, lui réclamant des caresses, qu'il reçut avec beaucoup d'affection. Saby se sentit attendrit par cette scène sans pouvoir se l'expliquer. Bill ne voulait pas en rajouter une couche, mais il était bien décider de demander a son frère de quoi il retourne.

Bill : vous vous connaissez ?
Tout les deux se regardaient sans rien dire, Tom continuant de caresser son chien essayant de sortir un mot de sa bouche mais n'y parvient pas. Le chien s'était mit a aboyer comme si il avait envie de dire quelque chose.
Tom : calme-toi Scotty
Son chien le regarda en bougeant un peu la tête comme si il voulait lui dire quelque chose. Le cadet comprit mieux se qui se passait et il ne put s'empêcher de sourire, il ressentait ce que lui même avait éprouver en rencontrant sa compagne.
Bill : je vois ( les regardent) bon ben je suis prêt pour mon cours

Saby : euh....oui
Mais elle avait du mal a se reprendre, elle était complètement retourner ne cessant pas de le regarder, il n'était vraiment pas comme tout ceux qu'elle avait côtoyé. Il avait un je ne sais quoi de différent qui attirait le regard. Elle qui avait toujours tout fait pour se protéger des hommes avait été touché en plein cœur par cet inconnu. Sa carapace s'était briser en mille morceaux se sentant complètement mise a nue devant lui. Tout ses sentiments, toute ses émotions lui explosait en pleine figure, elle se sentait complètement dépasser.

Tom : je crois que je vais vous laisser.
Il s'éloigna tout doucement sans pouvoir s'empêcher de la regarder, elle fit de même et le regarda s'éloigner, elle n'arrivait pas a le quitter du regard c'était plus fort qu'elle. C'est la voix de Bill qui la fait sursauter. Elle avait vraiment du mal a se concentrer, elle d'habitude si disciplinée dans son travail se montrait distraite et maladroite.
Bill ( s'en amuse) : vous êtes un peu distraite
Saby ( se justifiant) : non non
Mais une partie de ses équipements lui tomba des mains, elle se montrait maladroite et incapable d'assurer son cours, ce qui était bien la première fois que cela arrivait et décida d'y mettre fin, de toute façon aujourd'hui elle n'arriverait a rien.


Trois jours c'était passer et il obsédait toujours ses pensées, elle n'arrivait pas a penser a autre chose, cela la perturbait même pendant son travail. Allongée sur le lit, elle fermait les yeux mais c'est toujours son visage qui apparaît en boucle dans son esprit. Il avait cette douceur et cette tendresse dans les yeux et en même son regard était si intense qu'elle pouvait en sentir des frissons. Elle sentait aussi cette fragilité en lui, fragilité qu'il voulait dissimulé mais qui le rendait encore plus attendrissant. Elle était même aller faire un tour au parc pour essayer de le voir mais fut déçus ne pas le trouver. Le lendemain elle devait se rentre chez Bill pour son prochain cours et comptait bien se reprendre et le faire travailler. Mais en arrivant là-bas l'atmosphère était lourde et pesante comme si quelque chose était arriver. Effectivement elle vit les yeux rouges, visiblement il avait pleurer. Elle se sentait inquiète d'un coup.

Saby : quelque chose ne vas pas
Elle voyait se frottait les yeux encore, cette tristesse dans les yeux lui faisait mal au cœur
Bill : je crois que je vais devoir annuler le cours d'aujourd'hui
Saby : qu'est-ce qui se passe
Bill : un de nos chien est mort ce matin
La jeune femme sans se l'expliquer commençait a avoir les larmes aux yeux
Saby : je suis désolé
Elle se demandait bien ou pouvait bien se trouver Tom, lui aussi devait être effondré, elle voulait le voir, lui dire qu'elle était désolé, elle voulait tout simplement le voir, lui parler, juste être présente. Bill le sentit et lui répond presque immédiatement.
Bill: il est au parc, il avait pas la force de rester ici.

Elle s'en alla et couru a travers la ville comme si sa vie en dépendait, sentant tout la tristesse qu'il pouvait éprouver. Elle comprenait le lien qui l'unissait a son chien et avait put le voir de ses propre yeux. Elle aussi avait perdu son chien il y a maintenant 6 mois et comprenait ce qu'il pouvait éprouvait et cela lui faisait mal au cœur. Les larmes lui montait aux yeux et avait envie de pleurer. Elle arriva au parc et n'eut pas de mal a le trouver, il s'était agenouiller prés de l'arbre ou il avait l'habitude de jouer avec Scotty. Il tenait un bout de bâton a la main et elle l'entendait parler tout seul.
Tom ( pleurant) : tu vas me manquer Scotty

Le moment était triste et sans bruit, juste le vent qui venait caresser les feuilles de cet arbre, comme pour signifiait toute la peine qu'il y avait dans ce lieu. Elle sentait sa tristesse, elle le savait si attacher a son chien. Il pleurait vraiment a chaude larmes, elle se mit a sa hauteur et son regard était compatissant et remplit de la même tristesse. Elle posa une mains sur son épaule. Tom tourna lentement son regard vers elle, sa vulnérabilité l'a touchait plus qu'elle ne l'aurait crut. Il n'avait pas peur de se montrer tel qu'il était vraiment. C'est a dire quelqu'un de touchant, de sensible, de fragile de quelqu'un qu'on a envie de pendre dans les bras pour le protéger, même si au premier abords on ne le voyait pas.

Saby : je suis désolé
Il essaya d'esquisser un sourire pour la remercier mais il n'y arriva pas, la douleur étant trop forte, pourtant il avait envie de lui dire que cela lui plaisir qu'elle se trouve ici. Il ne pouvait s'empêcher de se mettre a pleurer.
Saby : ça va aller....
La tête du jeune homme se posa sur l'épaule de Saby cherchant du réconfort, elle passer une main dans ses cheveux d'un geste tendre essayant de le calmer et de le consoler. Comme si Scotty était partit en sachant que son maître avait trouver quelqu'un pour veiller sur lui, le laissant ainsi partir en paix......
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Os en trois partie: Liebeshoffnung ( espoir d'amour)

Message  Saby le Jeu 23 Mai - 22:11

rhooo j'ai le cœur tout serré le pauvre Tom et toute ses émotions, mon cœur s'est emballer!

Je ne trouve pas de mots....je veux juste voir la suite....


merci ma puce pour toutes les belles émotions que tu me fais vivre

je t'aime fort
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Os en trois partie: Liebeshoffnung ( espoir d'amour)

Message  Lalou_damour le Mar 9 Juil - 21:03

coucou, ca fesait un moment que j'était pas venue sur le forum et j'ai etait agreablement surprise de voir cette fic hihi très bien écrite et tous et j'imagine plein de chose pour la dernière partie Very Happy hihi bisous ma puce et bravo
avatar
Lalou_damour
Mädchen Aus Dem All
Mädchen Aus Dem All

Messages : 46
Date d'inscription : 27/04/2013
Localisation : dans mes rêves

Revenir en haut Aller en bas

Re: Os en trois partie: Liebeshoffnung ( espoir d'amour)

Message  Saby le Mer 10 Juil - 2:40

Sniff quand j'ai vu clignoté j'ai eu l'espoir d'une suite Sad
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Os en trois partie: Liebeshoffnung ( espoir d'amour)

Message  Miss BK le Mer 10 Juil - 5:20

désolé de faire attendre mais ca arrive...............
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Os en trois partie: Liebeshoffnung ( espoir d'amour)

Message  Miss BK le Dim 14 Juil - 22:10

je tiens a m'excuser pour le retard j'espère que cela sera a la hauteur de votre attente............. et m'excuser pour la mise en page de la suite c'est pas du tout comme je le voulais, a me sauter des ligne comme ça a tort et a travers et j'ai pasréussi a arrenger la chose je crois même que c'est pire, donc pardon..........
____________________________




Liebeshoffnung
(espoir d'amour)


dernière partie 







Cela lui avait fait du bien qu'elle soit présente, sa main sur son épaule lui faisait du bien, comme une douce chaleur s'insinuant doucement dans son être lui apportant une quiétude et un apaisement des plus agréable. Il ne savait pas se l'expliquer, c'était une sensation plaisante qui lui faisait du bien, comme si un sentiment inconnu s'était emparer de lui. Celui de se rapprocher de la jeune femme qu'il avait envie de prendre irrémédiablement dans ses bras, ses joues se rosirent a l'idée qu'elle ait pu deviner ses pensées, il sourit timidement. Sa tête se tourne doucement vers sans pour autant oser la regarder ce qui le rendant vraiment attachant.......

Tom : merci....
Son regard osant s'offrir a celui de la jeune femme pendant quelque seconde, regard remplis de douceur et se sensibilité.
Saby : c'est avec plaisir
Elle aussi avait le même regard de gêne que lui et elle aussi essayait de dissimuler ses joues qui se mettaient a rougir, tout les deux emparer du même trouble. Aucun n'arrivait a prononcer un mot juste a se sourire timidement. Intimider par l'autre, mais irrémédiablement attirer par une force inconnu qui voulu les rapprocher. Cet instant ils ne savaient pas se l'expliquer, comme si le temps c'était arrêter sur leur regard et a ce sentiment doux et chaleureux qui les envahissaient les dépassaient et en même temps ils se sentaient si bien et ne voulait pas que cela s'arrête.

Instinctivement elle posa sa main sur la sienne, elle voulait le consoler, lui épargner la douleur de perdre un être chère, si elle pouvait lui ôter cette souffrance et l'endurer pour lui elle le ferais sur le champs. Cela lui était insupportable de le voir aussi mal, et pourtant c'était étrange, elle le connaissait a peine. Quelque chose qu'elle ne pouvait pas expliquer, quelque chose de fort palpitait en elle pour cet inconnu qu'elle connaissait a peine, cela lui faisait perdre tout ses moyens, elle qui était si spontanée et qui n'arrêtait pas de parler, était comme figer par lui. Son regard sur elle était remplis de tristesse mais en même temps elle pouvait voir dans ses même yeux une fragilité, une sensibilité qui la touchait profondément au point de ne rien pouvoir dire. En cette seconde, elle voulait être cette personne qui serait la pour le consoler, le prendre dans ses bras, et lui donner toute l'attention qu'il méritait. Elle ne savait pas expliquer ce qui était entrain de lui arriver......
Tom ( essayant de se répondre) : je suis désolé je dois vraiment être stupide
Saby : mais non pas du tout, je comprends très bien

Le jeune homme se sentait perdre ses moyens, ce qui le rendait encore plus vulnérable, comme si en présence de la jeune femme toute ses défenses lui qui ne se dévoilait pas du tout. En sa présence il avait l'impression d'être enfin lui même, et pourtant c'était étrange, il ne la connaissait pas que depuis très peu de temps, mais cette sensation de bien-être le rendait si bien, sa présence était comme un réconfort, il oubliait un peu sa peine en sa compagnie. Il voulait la connaître plus, passer plus de temps avec elle, il avait envie de lui montrer qui il était vraiment. Cet instant était parfait, juste le bruit d'une légère brise dérangeait ce moment magique ou parler n'avait pas lieu d'être. Il savait qu'elle allait sans doute partir bientôt mais il ne le voulait pas, il voulait encore rester avec elle, ses pensées se transforma alors en parole, sans qu'il s'en rende compte.

Tom : ça te dirais de...... enfin je me suis dit que....
Saby : oui.....
C'était la première fois qu'il se mettait a bafouiller comme ça, en ayant peur qu'on lui dise non, on aurait dit un petit enfant qui n'osait pas demander quelque chose de peur de se faire crier dessus, elle trouva cela attendrissant, elle souriait.
Tom : pour te remercier...... je pourrais t'inviter a boire un verre.... chez moi
La jeune femme était surprise, elle ne s'attendait pas a ça, le temps que l'information arrive dans son cerveau, il s'était écouler plusieurs secondes et pendant ce temps Tom se dit qu'il avait sans doute mal fait.
Tom : c'est pas grave si tu veux pas...... je comprends
Saby : j'accepte ( faisant malgré elle son plus beau sourire) j'accepte ton invitation
Un sourire radieux apparut sur le visage du jeune homme et elle failli craquer par tant de charme et de douceur.

Le trajet se fit dans la retenue, ils se forcent a parler pour ne pas créer de blanc mais en fait c'était assez maladroit, jamais ils n'avait connu une telle situation. Elle n'avait pas lâcher sa main de tout le chemin et lui l'avait serrer un peu plus fort pour se convaincre que ce n'était pas un rêve. Une fois arriver, ils virent dans le salon Bill qui d'ailleurs n'était pas tout seul, il était accompagner, elle fini par savoir que c'était sa compagne. C'était une fille réservée et timide mais tout a fait charmante et sympathique. Bill prit les devant en les présentant avec fierté.
Bill : en fait, c'est ma fiancée..... on va se marier dans deux semaines
[b style="color: rgb(0, 0, 0);"]Saby [/b]( sourit) : toute mes félicitations
Rien que de prononcer ses mots, on le sentait très ému, on pouvait lire dans leur yeux tout l'attachement et surtout tout leur amour qui les unissait. Il était si attentionné, a la cajoler, a l'embrasser, a la prendre dans ses bras était vraiment beau a voir. Et Saby se laissait a rêver, a espérer qu'elle puisse connaître un jour ce bonheur, cet amour, elle sentait le regard de Tom sur elle et elle ne pouvait pas s'empêcher de faire pareille, l'amour était entrain de les toucher en plein cœur.

Les jours suivant ce moment, ils n’arrêtaient pas de penser l'un a l'autre, même si ils avaient passer peu de temps ensemble. Elle se laissait aller a penser a son sourire, a ses yeux, son regard qui la rendait toute chose, elle ne cessait de penser a lui, tout le temps a en devenir obsédante, mais c était plus fort qu'elle.Ils avaient fini par échanger leur numéro, et chaque fois qu'il lui envoyait un message elle était comme une petite fille, toute heureuse et toute exciter. Son cœur battais a tout rompre chaque fois qu'il osait lui téléphonait, malgré les bafouille répétitives du beau brun, elle trouvait cela attendrissant. Elle ne cessait de penser a lui, chacun se découvrant mutuellement, se trouvant de multiple point de commun et qu'ils étaient plus proche qu'elle ne l'aurait penser. Il l'avait inviter plus tard dans la semaine, elle aurait voulu crier, sauter sur son lit pour exprimer sa joie mais rien de cela ne se passait, juste un petit « oui » a peine audible.

Pour Tom c'était pareil, il n'avait jamais passer autant de temps au téléphone que depuis qu'il l'a connaissait et surtout cela faisait longtemps qu'il n'avait pas passer la nuit a envoyer des messages sans se rendre compte, il était devenu proche d'elle s'en sans apercevoir mais c'était si agréable ce battement de cœur chaque fois qu'il entendait sa voix, ses doigts tremblait chaque fois qu'il devait lui répondre. Au fil des jours leur relation avait prit de l'importance sans pour autant s'être beaucoup vu, elle avait prit une place importante dans sa vie, faisant naître en lui de doux sentiments amoureux qu'il ne savait pas exprimer mais s'intensifiait peu a peu. Il comprenait ce que son frère avait éprouver en rencontrer sa fiancée pour la première, il n'avait su lui expliquer tant c'était fort. Maintenant il comprenait ce qu'il ressentait, il éprouvait la même chose. Envie de la voir, de la regarder, d'admirer son sourire, d'effleurer sa peau, de tenir sa main, d'être avec elle, pouvoir l'enlacer, la garder dans ses bras, juste être avec elle. C'est la première fois qu'il ressentait de tel sentiments, la première fois qu'il se projetait, qu'il avait envie de se poser, lui qui d'habitude était si volage était près a devenir l'homme d'une seule femme...........

Le mariage de son frère approchait, plus que quelque jours, il était heureux pour lui, la vie ne l'avait pas épargner. Il avait déjà préparer son discours, il se disait qu'il ne devait pas pleurer mais le moment il serait tellement prit d'émotion qu'il fonderait sûrement en larmes. Tout était régler sauf une chose, il voulait demander a Saby de l'accompagner, il savait qu'il devait se dépêcher pour qu'elle puise s'organiser. Il avait déjà essayer de lui demander mais les mots était bloquer dans sa gorge, il avait peur qu'elle dise non. Pourtant, il s'était entraîner devant son miroir, a répéter ce qu'il lui dirait, mais une fois au téléphone c'était une autre histoire. Pourtant il voulait qu'elle l'accompagne, et devait la voir aujourd'hui même, il devait prendre son courage a deux mains.

Il l'avait inviter dans un jardin japonais pour s'y promener. Tout deux étant fasciner par le Japon, par le mode de vie, la culture. Il n'avait pas cesser de penser a elle, et elle a lui. Il sentait son cœur battre si vite en sa présence. Elle sentait une douce chaleur envahir son être tout entier, c'était si agréable. Elle qui s'était toujours protégée des hommes, ne voulant pas souffrir et en rencontrant Tom, toute ses barrières c'était effondrer, comme si son cœur lui faisait comprendre qu'elle pouvait l'aimer sans condition, comme pour lui faire comprendre qu'il lui était destiner. Elle rougissait en le voyant si agréable avec elle et elle sentait que pour lui c'était pareil. De doux sentiments était entrain de naître entre eux. Ils marchent très proche l'un de l'autre, se souriant, se regardant tendrement, se disant qu'ils voudraient secrètement plus, comme ses amoureux qui passent devant eux la main dans la main.

Ils marchent encore un peu s'apprivoisant de plus en plus, s'hypnotisant encore plus. Ils finissent par s'arrêter devant un arbre a sakura, tout deux sont en admiration devant sa beauté. Pendant un instant le silence total, puis Tom se tourne doucement vers elle, la regardant intensément ce qui la fit fondre émotion qu'elle avait du mal a dissimuler. Il allait se lancer, mais c'est comme si comme son cœur allait exploser avant qu'il ne puisse prononcer le moindre mot.
Tom : je …... voudrais te demander quelque chose
Sa voix begueyait un peu, il était comme nerveux, cherchant ses mots qui semblait se coincer dans sa gorge, elle trouvait cela tout attendrissant et en même temps intriguée de savoir ce qu'il pouvait lui demander.
Saby : oui.......

Tom essaye de se concentrer a essayer d'aligner des mots mais c'était si stupide.
Tom : je... tu sais que Bill va bientôt se marier
Saby : oui ( le regarde attendri)
Tom : et je me disais que (cherchait ses mots) ça me ferait plaisir si....
Il était tout timide jamais il n'était comme ça il devait se battre contre lui même pour articuler des mots qui semblait a peine audible, il prit la main de la jeune femme pour se donner du courage.
Tom : tu voudrais m'y accompagner ?
Ça y est il avait enfin réussit a prononcer ses mots, il l'a regardait attendant sa réponse. Elle pouvait sentir a quel point sa mains tremblait contre la sienne. Elle venait de réaliser ce qu'il venait de dire et se demandait si elle ne rêvait pas. Il voulait qu'elle l'accompagne, encore une fois elle voulait crier mais rien ne venait, elle se contentait de lui sourire. Elle se rendait compte du mal qu'il avait a lui demandait, elle ressentait le même mal pour lui répondre. Pourtant elle le voulait de tout son être, elle voulait lui le crier de toute ses forces mais elle n'arrivait pas, juste a lui sourire et articuler doucement.
Saby : oui

Une brise de vent s'était amuser avec une mèche de cheveux qui s'était mit a chatouiller le visage de la jeune femme. Sans réfléchir Tom se rapprocha et délicatement passa sa main sur sa joue et remettre cette mèche derrière son oreille tout en lui souriant. Son visage se rapprocha et encore sans réfléchir il déposa un doux baiser sur son front, ce contact le m'était en émois, alors qu'il n'avait toujours pas lâcher sa main.
Tom : merci........
Leur trouble était évident, leurs sentiments partagés, une histoire était sur le point de commencer entre deux personnes qui ne croyait plus en l'amour.

Le jour du mariage arrive enfin. Tom était rester un moment avec son frère celui était si nerveux qu'il était une vrai boule de nerfs. Il avait peur que quelque chose puisse arriver, en tant que grand frère Tom trouva les mots pour le rassurer. Il alla ensuite accueillir les invité et vit Saby arriver, il s'avança mais resta un long moment figer par cette beauté qui lui faisait la joie de l'accompagner. Elle était comme sortie d'un rêve et se demandait comment une personne comme elle pouvait s'intéresser a lui. Elle portait une magnifique robe de soirée d'un magnifique bleu foncée mêlé a de la dentelle faisant ressortir ses magnifiques yeux. Le corsage de la robe était fait d'une magnifique dentelle noir lui offrant un décollé tout en subtilité sans que cela ne soit vulgaire, cela était très raffiné, celui s'arrêtant dans le dos dégageant ses magnifique épaule. Cette robe arrivait jusqu'au sol on pouvait a peine distinguée les chaussure qu'elle portait, mais cela la mettait tellement en valeur, la coupe de la robe mettait en avant ses forme parfaites, Tom était sous le charme. Ses cheveux était coiffe en un chignon sophistiqué laissant tomber des mèches bouclés sur son cou. Un maquillage léger et subtil habillait ses yeux, un rouge léger déposer sur ses lèvres. Tom était en admiration devant elle, se disant qu'elle pouvait largement faire de la concurrence a la marié. Il s'avance vers elle attiré par son parfum, lui faisant les bises pour avoir l'excuse de rester prés d'elle un peu plus longtemps.

Tom : tu es magnifique
Saby : merci ( rougissant) le costume te vas bien aussi
Tom : en tant que témoin il me doit d'être a la hauteur

Il essayait d'ajouter une touche d'humour a la situation, tout les deux sourient, alors qu'ils jouaient mutuellement avec leur mains sans se quitter des yeux. Il l'accompagna a sa place. La cérémonie avait commencer, tout était magnifique. Bill avait les larmes aux yeux tant il était ému, leur vœux étaient a la hauteur de la force de leur amour. L'échange des alliances était magnifique, Bill essuyait délicatement une larme coulant sur la joue de celle qui était maintenant sa femme. Tom était aussi ému, il n'avait cesser de regarder Saby qui faisait battre con cœur comme jamais, qui avait envahi tout son être de son amour, certes ils ne s'étaient pas encore avoué mais cela était comme une évidence. Il s'était prit a rêver qu'un jour il se tiendrait avec elle devant cet hôtel, a unir leur vie dans un seul et même amour. Cette pensée le rendait si heureux, il voulait qu'elle reste auprès de lui. Une main délicate se posa sur son épaule, il se retourna et vit la jeune femme lui faire son plus beau sourire qui ne le laissa pas indifférent.

Il passa une main sur sa joue, la caressant tendrement. Il aurait bien aimer faire plus, pour lui sceller enfin ses sentiments aux siens mais encore une fois il avait peur d'être repousser. Ils restent un long moment a se sourirent a se regarder. Les gens se rassemblent pour essayer d'attraper le bouquet de la mariée qui soit disant au passage porte chance, on dit que celle qui l'attrape se marie dans l'année. Le bouquet est lancer presque tout le monde se bat pour l'attraper mais celui atterrit dans les mains de Saby qui ne s'y attendait vraiment pas. Bill faisant un clin d’œil discret a son frère.
Saby : ohhhh
Tom : tu en fais des jalouses là
La jeune femme ne put se réprimer de rougir, face au regard amoureux qu'elle recevait en échange. Jamais elle n'avait songer a se marier, et ce bouquet dans ses mains lui faisait changer d'avis, s'imaginant devant l'hôtel avec celui qui ne cessait de la dévorer des yeux.........

Qui dit mariage dit soirée et réception. Cette dernière a lieu dans un magnifique château décorer pour l'occasion. Tom fit un discours très émouvant pour son frère et la marié, visiblement très ému il n'avait pus s'empêcher de pleurer comme il se l'était promit. Les deux frères tombent dans les bras l'un de l'autre dans une étreinte des plus touchante. Tom revins s'asseoir aux côtés de Saby, lui prenant immédiatement sa main, cela avait vertu immédiate de le calmer. Les mariés ouvrent la danse, Bill s’étant beaucoup appliquer a ne pas piétiner les pied de sa compagne. Saby et Tom discutaient, plus proche qu'ils ne l'avaient jamais était, Saby se surprend a l'inviter a danser le premier slow de la soirée. Le jeune homme se disait que c'était l’occasion de sceller leur sentiments, il ne voulait plus perdre de temps. Leur rencontre avait briser la glace qui avait enserrer leur cœur.

Ils arrivent sur la piste, se regardant, voulant en découvrir plus de l'autre. Elle l'enlaçait, fermait les yeux et put entendre les battements de son cœur alors qu'il enroulait ses bras autour d'elle. La serrant contre lui, voulant la garder dans ses bras. Ils étaient bien et ne voulaient pas que ce moment s’arrête. Elle avait son visage au creux de son cou, lui au creux du sien lui caressant doucement le dos. Un instant magique qu'il brisa mais en restant tout proche d'elle, son visage poser tout contre le sien, alors qu'elle serrait contre lui de peur qu'il ne parte. Il caressait sa joue, puis ses lèvres, son cœur était sur le point d'exploser. Ses lèvres frôlait les siennes, avant de les sceller doucement au sienne pour un baiser remplis de promesses. La jeune femme posa sa main sur la nuque de son beau brun appuyant un peu plus le baiser, le rapprochant encore un peu plus d'elle, lui faisant comprendre que ses sentiments était réciproque. Il la serrait contre contre lui sans vouloir mettre fin a ce baiser, ils était sur un petit nuage

Passant une main dans ses cheveux elle le regardait tendrement, se disant qu'elle avait une chance folle qu'il s'intéresse a elle et qu'elle allait l'aimait de toute ses forces.
Tom ( la regardant intensément) : ça veut dire que tu veux bien de moi ?
Il avait ce regard timide qui la fit craquer et se sourire qui n'était que pour elle. Comme simple réponse elle l'attira a elle et l'embrasse avec tout ce qu'elle ressentait pour lui, lui faisant la promesse qu'elle n'aimerait que lui. Leur rencontre les avait troubler, s'était rapprocher avec une triste nouvelle, leur sentiments les avaient dépasser. Leur histoire était comme une évidence, il était celle qu'il avait toujours attendu, ils avaient trouver leur jumeaux de cœur pour sceller leur amour. Eux plus que n’importe qui d'autre savait qu'il fallait croire en l'espoir de l'amour.........
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Os en trois partie: Liebeshoffnung ( espoir d'amour)

Message  Saby le Lun 15 Juil - 4:27

........Shocked 


Excuse-moi je reviens quand je me serai remise.....
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Os en trois partie: Liebeshoffnung ( espoir d'amour)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum