[OS] All i want for Christmas..... is you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[OS] All i want for Christmas..... is you

Message  Miss BK le Mar 31 Déc - 19:55

All i want for Christmas..... is you



Décembre pointa le bout de son nez plus vite que personne ne l’avait pensé. Le mois préféré de beaucoup de gens, synonyme de retrouvailles, de fêtes, de famille. Noël s’installait dans les rues, dans les maisons. C’était beau de voir les gens s’empresser pour décorer leur maisons, voir la magie s’installer dans les yeux des enfants, admiratif de voir tant de lumière. Les odeurs de vin chaud, de petits gâteaux empreignaient les aller du marché de noël qui s’installait à peine. Les gens semblaient plus heureux et plus souriant à cette période de l’année.

C’était justement la période de l’année que préférait Saby. Elle ce moment de l’année ou tous ceux qu’elle aimait seront réunis autour du sapin et d’un bon repas. Se remémorait les années, les rires, la joie. La joie de revois sa famille dont elle est proche mais qu’elle ne voit pas souvent. Des moments conviviaux, les traditions, les bon repas, elle aimait vraiment cette période de l’année. C’est comme si les gens oubliaient leur soucis pour un moment, elle aimait cette période ou la magie de noël semblait toucher tout le monde sans exception. Elle venait d’emménager avec son amoureux dans leur maison, enfin une maison rien qu’à eux, elle en avait rêvé. Mais elle ressent une légère amertume, il ne sera pas présent pour Noël. Bien sur sa famille sera là, mais ce n’est pas la même chose que son amoureux. Cependant elle ne pouvait lui en vouloir, il faisait partie d’un groupe mondialement connus et ce jour-là ils avaient un engagement. Il avait essayé de l’annuler mais impossible. Il était triste de devoir l’a laissé en ce jour précis mais il n’avait juste pas le choix. C’était sa passion, elle n’irait jamais contre. Perdue dans ses pensées, elle n’entendit pas le vacarme qui semblait animé son salon.

Tom (cacher derrière le sapin) : ça te dérangerait de me donner un coup de main
La jeune femme sursauta n’ayant même pas entendu son compagnon rentrer, se débattant avec le sapin.
Saby : je ne t’ai même pas entendu arriver
Tom : ce n’est pas faute de t’avoir appelé depuis avant (rit en coin)
Tous les deux redresse le sapin et cherche le meilleur endroit pour le sapin, cela changeait déjà l’ambiance. Il ouvrit lentement son bras ou elle vint s’y engouffrer, posant un baiser sur son front.
Tom : notre premier sapin
Saby : reste plus qu’à le décorer

Elle partit chercher les décorations, pendant que son homme était parti prendre une douche. Elle se l’imaginait l’espace d’une seconde en pleine forêt à couper le sapin, elle aimait son côté viril, un peu mauvais garçon qu’il aimait se donner, elle adorait ça, mais au fond c’était quelqu’un de vraiment adorable. Tous deux habille le sapin de sa belle parure et de ses lumières. Guirlandes grises et bleue, des boules assorties, des pomme de pin, sucres d’orge, agrémentait les branches du sapin qui avait beaucoup d’allure. Ils placèrent ensuite une boule qui leur tenait à cœur, une boule ou il y avait leurs deux noms dessus. Ils finissent de placer les lumières et dernière touche…
Tom : et maintenant
Saby : l’étoile !!!
Il porta sa compagne qui plaça l’étoile au sommet du sapin, le sapin allumé était une merveille. Il passe son bras autour de son épaule et l’attire vers lui, embrassant son front, tous les deux admirant leur tout premier sapin fait ensemble………

Il l’aida a préparé le réveillon, tous les petits préparatifs pour les fêtes même si il savait qu’il ne serait être présent. Il était soucieux mais impossible de cacher quoique ce soit à sa compagne qui vit bien qu’il était peiné.
Saby : Tom ce n’est pas grave, c’est pour une bonne cause….
Tom : oui mais bon
Saby : tu apporteras un peu de bonheur à ses enfants malade qui vont devoir passer Noël à l’hôpital
Elle avait toujours le mot qui fallait pour dédramatiser une situation, et c’est bien parce qu’elle l’avait presque forcé à accepter qu’il avait dit oui. Bien sûr elle aurait préféré que son amoureux soit là pour les fêtes mais elle ‘estimait bien chanceuse d’avoir tout ce qu’elle voulait, la santé, la famille, l’amour, qu’elle se disait qu’elle pouvait bien le partager avec ses enfants.
Tom : que ferais-je si tu n’étais pas là ?
Elle eut un sourire tout innocent sur son visage, il n’était jamais tombé amoureux mais depuis qu’il l’avait rencontré tout avait changé. Ensemble ils déposent les cadeaux au pied du sapin. Paquet qu’elle avait fait avec beaucoup d’attention elle aimer faire ça. Tom avait fait des cadeaux pour tout le monde, prenant soin de bien mettre le nom dessus, il ne serait pas là pour voir l’ouverture mais savait déjà qu’il ferait plaisir.
Tom : le tiens tu devras attendre que je reviens, il est assez spéciale

Ils s’attelèrent aussi à la confection de la couronne de l’avant, des bougies qui seront disposé sur la table, tous deux avaient un talent artistique certain, même si ils aimaient bien se taquiner aussi. Elle avait déjà préparé la déco de table ainsi que la crèche, sans oublier les chaussettes à leur nom sur la cheminée. La maison s’était empli de nombreuses odeurs traditionnelle de cette période titillait les narines et mettait les papilles en appétit. Amande, cannelle, noix, et diverses épices agréables. Elle prépara des petits bonhommes pains d’épice qui trouvèrent rapidement leur place sur les branches du sapin. Elle prépara aussi différents mets typique de cette période, elle prépara aussi du vin chaud, et des petits gâteaux de Noël, mais Tom aussi très gourmand ne pouvait s’empêcher de lui en piquer.
Saby : hey !!!! Arrête de tout me piquer
Il se plaça derrière elle, tout contre elle, l’enlaça et se mit à déposer des baisers à son cou
Tom : j’ai le droit de te manger toi alors

Il se plaça derrière elle, tout contre elle, l’enlaça et se mit à déposer des baisers à son cou
Tom : j’ai le droit de te manger toi alors
Saby : Tom voyons tu vois bien que je n’ai pas le temps
Mais il n’écoutait pas, ses lèvres toujours attirés par le cou de sa compagne, continuant d’y laisser des baisers, remontant vers son visage, avant de mordiller son oreille. Il avait créé son petit effet elle avait arrêté ce qu’elle était en train de faire.
Saby : Tom… je crois que ce n’est pas le moment
Mais il continuait ses petites attention délicate à son cou, il avait laissé ses mains glisser subtilement sous les vêtements de sa compagne, ses mains sur sa peau lui avait donné un léger soubresaut et elle arrêta tout ce qu’elle était en train de faire, il avait réussi ce qu’il voulait.
Tom (murmurant à son oreille) : je sais que tu peux me résister
Elle avait encore tant de chose à faire mais en entendant sa voix sensuelle a son oreille elle s’était mordu la lèvre. Oui, il avait raison elle ne savait pas lui résister, surtout quand il baladait ses mains sur sa peau, frôlant sa poitrine de ses mains ferme mais délicate à la fois. Elle se sentait déjà fondre de ses caresses, sans compter que maintenant que la main de son homme se glissait habilement sous son soutien-gorge, elle luttait, elle serrait ses mains sur le plan de travail pour ne pas craquer. Mais les mains de son homme se pressait un peu plus contre sa poitrine, gémissant en laissant tomber sa tête sur ses épaules Continuant ses attention mais de plus en plus intense, la jeune femme senti un coup de chaud s’emparer d’elle, encore plus lorsque son compagnon retira lentement son haut, caressant à nouveau sa peau dont il était irrémédiablement attiré….
Saby : Tom…. Ici…..
Tom (toujours à son cou) : ce ne serait pas la première fois

*************************

Effectivement ce ne serait pas la première fois qu’ils feraient l’amour dans leur cuisine, de plus il était si convaincant et puis elle n’avait jamais su lui résistant, ses mains se faisait pressante contre sa peau alors que ses épaules furent gratifié de nombreux baisers, ses lèvres qui frôlait également le haut de sa nuque, son souffle sur sa peau la rendait toute chose, ses mains était si habile qu’elle senti a peine lorsque ce dernier dégrafa ce sous-vêtements qui le gêna et qui tomba rapidement au sol. Ses mains descendait le long de son dos, remontant le long de sa colonne vertébrale, elle tourna sa tête cherchant son visage, il lui offrit ses lèvres pour de bref baisers tout en serrant sa poitrine de ses mains. Il l’a fit se tourner, leur visage se faisant face, la jeune femme soupirant. Il l’a regardé de ses yeux noisettes ténébreux, se regard sensuel et envoûtant ne cesser de transpercer le sien, personne ne pouvait y résister encore moi sa compagne, ce regard là, ce regard qu’il posait sur elle l’a faisait complètement craquer. Sans l’a quitté des yeux, il l’embrasse, il l’avait déjà rendu toute chose et complétement dépendante comme lui aussi l’était d’elle. Elle continu de l’embrasser, cette fois-ci avec passion, l’attirant tout contre elle, voulant le sentir tout près d’elle. Leur baiser devenait de plus en plus intense, alors que leur main ne se contrôlait plus, la jeune femme se laissa gagner par le désir que son compagnon lui avait transmis.

Mais s’en était à la limite du supportable, elle s’empara de ses lèvres, l’embrassant de ce désir qui les unissait, le faisant reculer il heurta alors contre leur frigo, il se mordit la lèvre complétement à la merci de la jeune femme. Sans attendre elle lui ôta ses vêtement, elle aimait laisser ses mains se balader sur son torse, se torse si bien dessiner et si muscler, elle se mordait la lèvre rien que de penser que se corps lui appartenait. Elle laissa ses doigts glisser pour les dessiner, approcha ses lèvres pour frôler sa peau qui devenait brûlante a son contact, remontant à ses lèvres qui attira tout de suite au sienne, leur corps bien appuyer l’un contre l’autre. Leurs corps leur faisait comprendre l’envie irrémédiable de s’unir, là tout de suite. Leurs mains leur procuraient le plaisir de caresses qui se faisaient de plus en plus intense, voulant aller plus loin encore, il fit descendre ses mains le long de son dos, et sans quitter ses lèvres, il lui retire le reste de ses vêtements. Son corps nu lui ait ainsi offert. Il aimait caresser son corps de manière incontrôlé. Il gratifia son cou de baisers, alors qu’elle soupira contre sa peau, s’accrochant à lui avec force, son souffle se faisait de plus en plus rapide. Il l’a porta jusqu’à ce mur dans leur cuisine. Se laissant tout deux emporter par l’envie et le désir de l’autre. Elle lui retira rapidement mais habilement le reste de vêtement, sentent son corps chaud contre elle, l’objet de son désir tout contre elle réclamant d’unir leur corps. Ils s’embrassent ne plus en plus passionnément jusqu’à en perdre leur souffle, tout en se caressant intensément, ses mouvement de bassin était de plus en plus vigoureux, leur impatient et se désirant plus que tout. Il l’a libéra et ne put réprimer d’exprimer son plaisir se serrant encore plus contre lui. La main de la jeune femme glissa entre leur deux corps allant caresser la partie la plus intime de son compagnon, qui soupira fortement contre son cou. Leur corps se cherchait, se voulait, tout de suite, elle passa ses jambes autour de lui et le serra de toute ses forces. Ils regardaient soupirant de plaisir, leur regard débordant d’envie, son souffle se mêlant a sien, scellant leur lèvres puis leur corps. Il lui fit l’amour cherchant ses lèvres contre les siennes, mais leur respiration fut rapidement saccadés tant le plaisir se propageait dans leur corps et qu’ils ne contrôlaient plus rien, si intense que chacun se perdait dans l’autre, s’abandonnant complétement il avait perdu pied, tous deux exprimant se plaisir dans le cou de l’autre.

Elle le serait fort, passant sa main dans ses cheveux, elle voulait récupérée de ce merveilleux moment alors qu’il lui disait à quel point il l’aimait. Elle lui gratifia de petites attentions, lui caressant le dos du bout des doigts alors que leur corps était encore serrer l’un contre l’autre. Il lui fit de petit baiser mais il ne voulait absolument pas que cela en finisse là, il l’a porta jusqu’à salon, alors que leur vêtement traînait sur le sol de la cuisine, il l’allongea sur leur canapé et viens immédiatement la rejoindre, leur corps n’avaient pas encore récupérer. Il cherche ses lèvres, la gratifiant de doux baisers avant que ceux-ci ne deviennent plus intense, elle aimait passer sa main dans ses cheveux et s’y agripper fort, alors qu’elle le sentait tout contre elle, sa poitrine comprimé contre son torse. Les mouvements de son bassin se firent à nouveau sentir, elle se mouvait contre lui pour lui répondre de sa même envie. Ses mains ne cessait de caresser se corps musclé, de parcourir son dos, il gémit légèrement, elle savait ce qui lui faisait plaisir. Il en fit de même avec un peu plus d’intensité, l’a sentant bouger contre lui. Il l’embrasse à tour rompre, y perdant presque son souffle. Il s’attardait maintenant à sa poitrine, sa langue les frôlait avant d’en faire le contour avec habilité, la sentant faiblir il les mordilla et s’y attardant longuement tandis qu’ils firent descendre ses mains vers son intimité dont les caresses fut un véritable supplice à supporter tant elle en avait du plaisir. Il n’arrêtait pourtant pas, l’a sentant complètement s’abandonner à lui passant une main dans ses long cheveux. Son ventre fut aussi gratifié de baisers, jouant ensuite avec son nombril tout en caressant ses cuisses. Elle l’attira a lui, son corps le réclamait, elle l’embrassait passionnément, il sentait le corps de sa compagne se cambrer sous lui alors que lui-même ne contrôlait plus les mouvements de son bassin. Elle aussi se mit à le caresser, lentement puis plus intensément, elle continua jusqu’au moment où elle l’entendit la satisfaction de son amoureux a son oreille. Ils se regardent, leur peau commençait à perler, leur respiration était altente, il captura ses lèvres, lui donnant quelques baisers avant d’unir leur corps dans un moment partagés. Ils se firent l’amour passionnément, avec amour et surtout intensément, elle s’agrippait fort à lui pour le sentir encore plus en elle. Un moment d’amour si intense qui dura jusqu’au moment où leur corps finissent pas atteindre le septième ciel dans un cri d’amour commun.

Il l’a serra fort contre lui, l’embrassant tendrement. Il se mit lentement de côté et de l’attirer tout contre lui continuant de la cajoler avec tendresse, lui murmurant des mots doux. Déposant des baisers sur son front, montrant beaucoup d’attention comme pour faire oublier qu’il ne serait pas là pour noël. Elle avait sa tête posée sur son torse, ses doigts y faisant de petit cercle. Ils restèrent ainsi un long moment juste à profiter de ce moment d’être dans les bras de l’autre.

***********************

Ca y est c’était le réveillon de Noël tout était fin prêt, la famille e les amis était là, elle s’était donner beaucoup de mal à tout préparer pour que tout soit parfait. Tous les invités furent emballés de la décoration, des odeurs qui leur rappelaient des souvenirs d’enfants. Et surtout heureuse de voir la magie dans les yeux des enfants qui regardaient le sapin tout admiratif. Elle sourit. Sa mère vint avec le dessert qu’elle avait spécialement préparé sachant bien ce que sa fille aimait. Sa famille n’était là que pour très peu de jour et elle comptait bien passer le plus de temps possible avec eux. Les parents de Tom était aussi venu, ses deux fils n’étant pas là, elle leur avait proposé de venir. Et puis cela était une bonne occasion que les deux familles se rencontrent, et tout se passa vraiment bien. Des moments de joie, de rire et de moment plus que chaleureux. Cela lui faisait moins penser que son amoureux n’était pas là, c’était un peu facile à supporter. L’ouverture des cadeaux était merveilleuse surtout dans les yeux des enfants ou la magie de Noël était si belle. Tout le monde fut vraiment gâter, de petite attention qui réchauffait les cœurs, alors que tout le monde avaient les yeux river sur la fenêtre espérant un Noël blanc, de nombreuses photos fut prises. La soirée se termina très tard mais avec la promesse de revoir dans la journée. Sa maman voulant absolument faire connaissance avec celui auquel sa fille avait donné son cœur. La jeune femme s’était fait une tisane et s’était installé sur le canapé, face à la cheminée et sans s’en rendre compte elle finit par s’endormir….

25 décembre, 2h26, sur la route qui le mène chez lui, Tom est entrain de rouler pour rentrer chez lui. Bien sûr il aurait pu dormir à l’hôtel et rentrer plus tard mais il voulut être avec sa chérie. Il en avait encore pour au moins 3h de route mais cela en valait la peine. Son frère était avec lui, lui aussi voulait retrouver sa compagne, il ne concevait pas de passer la journée de Noël sans elle. Plus il approchait de chez lui, plus il sentait son cœur battre comme un fou, il voulait la serrer dans mes bras. Son frère déposé, il se dépêcha d’arriver chez lui. Les lumières étaient encore allumer. Pourtant il ne fit pas de bruit en entrant, enleva sa veste et ses chaussures. Arriver au salon, il l’a vit endormit, il chercha une couverture qu’il posa sur elle, pour qu’elle ne prenne pas froid, il s’agenouilla et la regarda dormir, il aimait la regarder dormir, c’était un petit ange. Lui aussi était fatigué, sans s’en rendre compte ses paupières se ferme, mais sursaute quand il sent qu’elle venait de bouger et ouvrir doucement ses petit yeux. Elle se cru encore en plein rêve quand elle ouvrit les yeux
Saby : je crois que je dois rêver j’ai l’impression de voir Tom.. allez rendort toi
Tom (rit) : ma puce c’est bien moi
Saby : oh mon dieu Tom !!!!!

Elle bondit presque du canapé pour lui sauter dans les bras tant elle était heureuse. Une longue étreinte et des baisers à n’en plus finir. Après ses retrouvailles, Tom chercha une boîte et la mit sur les genoux de sa belle. Elle avait bien comprit que c’était son cadeau, mais en ouvrant la boîte elle fut surprise d’y trouver 4 enveloppes, elle regarda son homme, le sourcil froncer, pleine d’incompréhension, cela le fit rire.
Tom : dans les 3 première enveloppes il y a des indices qui te permettront de découvrir c’est quoi ton cadeau
Saby (pas convaincu) : tu es complétement fou toi
Tom : aller ouvre (tout content)

Elle ouvrit la 1ére enveloppe, l’ouvrit. C’était une photo d’elle et de Tom, elle le regarde sans vraiment comprendre, c’était censé lui donner des indice d’un cadeau. Elle ne trouva pas, pourtant elle se creusait la tête mais là tout de suite rien ne lui venait.
Tom : ouvre la suivante
Ce qu’elle fit, et à l’intérieur elle trouva son propre passeport, maintenant elle était intriguée, une photo d’eux, maintenant son passeport, il était évident qu’ils allaient partir en vacances tous les deux mais restait plus qu’à savoir ou.
Saby : on part ou ?
Tom (la regarde) : regarde le prochain indice
Encore plus intriguée elle déchiqueta encore plus rapidement cette enveloppe et y trouva une photo de fleur de cerisier typique du Japon. Elle n’en revenait pas, il lui offrait le voyage dont elle avait toujours rêvé, elle avait les larmes aux yeux en pensant au cadeau qu’il venait de lui faire.
Saby : tu… (le regarde) le Japon ?
Il ouvrit alors la dernière enveloppe ou se trouvait effectivement deux billet pour le Japon, elle fondit en larmes dans ses bras, elle en avait tant rêvé. Il prit son visage entre ses mains, et rapprocha son visage tout contre le sien.
Tom : je sais que tu en rêves depuis longtemps
Elle voulut dire quelque chose mais il posa un doigt sur ses lèvres
Tom : alors après les fêtes on s’envole pour le Japon

Elle l’embrassa d’un tendre et langoureux baiser, empli d’amour et de passion dévorante, elle l’aimait plus que tout. Il regarda dehors et miracle fut fait quand il vit que la neige s’était inviter à leur bonheur, leur apportant le plus beau des cadeaux qui soit, noël blanc. Il lui montra alors les flocons tombé par la fenêtre et elle était folle de joie. Il lui sourit et sans parler il lui prit la main, et se dirigent vers l’extérieur. Ou la neige tombait à gros flocons, et Tom se plaça derrière elle, l’a serrant fort contre lui alors que la neige tombait sur eux mais ils étaient heureux, c’étaient le plus beau des noëls qu’ils n’avaient jamais passé. L’embrassant au cou et profitant de cet instant.
Tom : je crois que c’est le plus beau des Noël que je n’ai jamais passé
Saby (des étoiles dans les yeux) : moi aussi
C’est vrai qu’elle avait vraiment une chance incroyable de l’avoir auprès d’elle, elle se retourna et l’embrassa, là ici devant leur maison, sous la neige. Tout ce qu’elle avait le plus besoin c’était lui

******************


J'espère que ton cadeau de noël en retard t'auras plus
et Bonne année 2014 Smile
jtm fort <3
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum