[O.S] Good morning!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[O.S] Good morning!

Message  Saby le Mar 15 Avr - 21:47

Petit O.S pour ma puce



Les premiers rayons du soleil filtraient à travers le rideaux bleu royal de la porte-patio, répandant leur douce chaleur dans la grande chambre. Quelques cheveux châtain auburn apparurent et se répandirent sur l'oreiller grise. Elle gigota un peu et papillonna des yeux, son regard se posa d'abord sur un mur gris pale puis balaya le reste de la chambre, dévoilant les meubles gris ardoise et la déco dans les teintes de bleu. Elle s'étira, un couinement incontrôlé sortant de sa gorge,  elle voulu gigoter les orteils mais un poids l'en empêcha, elle leva un peu la tête et aperçut un mignon bébé Bulldog étalé de tout son long sur ses pieds, elle sourit.

Elle réussi à retiré doucement ses pieds et se retourna lentement, venant se blottir contre ce corps si chaud près d'elle. Elle vint poser son nez contre la gorge du jeune homme blond qui grogna un peu avant de poser son bras autour d'elle, ses yeux toujours bien fermé. Elle posa un baiser sur le haut de son torse, à la limite de son gros tatouage coloré et il grogna de nouveau. Malgré la chaleur de la chambre il la serra un peu plus et elle couina de plaisir. Elle enfonçant son visage dans le creux de l'épaule large de son amoureux, là, un autre tatouage, un cœur dans les teintes de gris dont eux seuls connaissaient la signification.

Elle sentit soudain des lèvres contre sa tempe et releva la tête, elle croisa un regard chocolat, tellement plein de tendresse et d'amour qu'elle frissonna. Elle admira son visage, ses yeux en amandes surmonter d'épais sourcils foncé dont l'un était décoré d'un anneau, son nez fins, sa mâchoire large recouverte d'une petite barbe de trois jours. Pour elle, personne ne pourrait jamais l'égaler, elle avait du mal à croire que son amoureux puisse être aussi beau.
B'jour murmura le jeune homme de sa voix encore rauque du réveil. Et elle vint poser un doux baiser en surface sur ses lèvres pleines et larges, ornés de deux piercing au labrets, un de chaque coté.
Bonjour. Murmura-t-elle en réponse, souriant en sentant une grande main venir caressé ses cuisses, ses hanches, puis, son dos.

Les deux amoureux se serrèrent l'un contre l'autre pendant un moment, aucun mots ne fut échanger mais, leur regard en disaient tellement que cela aurait été inutile. Le jeune homme vint délicatement prendre la main de sa douce et pausa un baiser dans sa paume, elle ne pouvait s’empêcher de sourire, aillant du mal à croire, comme toujours, à ce bonheur qu’elle vivait depuis pourtant depuis quelques années. Elle qui avait toujours cru qu'elle finirait seule, que personne ne voudrait d'elle, elle qui manquait tant de confiance en elle, elle avait croiser ce regard et tout son monde c'était effondré.

À l'époque elle ignorait qui il était, elle savait juste que c'était un jeune allemand qui venait d'arriver en Amérique. Le choc qu'elle avait eu en découvrant qu'il était en fait un chanteur très connu et surtout apprécier de la gente féminine. À cause de son métier ils avaient du vivre cachés mais, pour rien au monde elle aurait échanger de vie, être avec lui valait bien tous les sacrifice du monde. N'importe qui aurait voulu vivre un tel amour et surtout être regardé et aimer de cette manière. Avec lui elle se sentait comme la plus belle des œuvres d'art, il était un peintre qui la caressait du bout des doigts des couleurs de son amour.

Pour lui, cette jeune femme, dans ses bras était ce qu'il avait de plus précieux. Il c'était toujours senti seul, même au milieu des foules, même devant ces milliers de fans et soudainement il avait son regard dans ce bistro et la terre avait cesser de tourner. Au début il avait été heureux de savoir qu'elle ignorait qui il était, ce qui prouvait qu'elle n'était pas avec lui pour les mauvaises raison. Malheureusement il avait bien fallu  lui dire, surtout pour la protéger, elle devait savoir ce qui l’attendait. À son grand bonheur elle était rester et avait fait face à tous ces secrets sans jamais se plaindre.

Il admira son si beau visage, ses trait doux, ses immense yeux émeraude, elle lui semblait plus belle chaque jour. Il n'avait jamais compris pourquoi elle ne s'aimait pas mais, il avait fait tout en son pouvoir pour qu'elle s'aime enfin et il avait réussi. Maintenant elle le regardait dans les yeux, portait des vêtements plus sexy, sans jamais être vulgaire, elle se baladait même en maillot de bain sur la plage, pour son plus grand plaisir.  

Ils étaient encore à se perdre dans le regard de l'autre lorsque du mouvement sur le lit se fit sentir et soudain une boule de poil blanche et crème se jetait sur eux. Elle cria de surprise alors qu'il éclatait de rire se redressant un peu, tentant d'éviter de se faire lécher le visage.
Pumba, calme toi! Ria-t-il alors que le chien tournait sur lui-même à quelques reprises, heureux de voir ses maîtres réveiller. Il aboya un peu, les invitant à sa façon à se lever, d'autre aboiement dans la maison lui répondirent, apparemment toute la maisonnée était réveiller.
Adieu grass'mat lança le blond en levant les yeux aux ciel.
Quand as-tu as vu une grasse matinée ici? Demanda-t-elle avec un sourire amusé, leur chiens étaient pareils à des enfants, toujours debout tôt et réclamant de l'attention.

Bon, que dirait-tu d'une bonne douche? Demanda le jeune homme en s'assoyant sur le bord du lit et en replaçant un peu ses cheveux blond lui tombant sur les yeux. Elle hocha la tête et il lui envoya un baiser avant de se lever. Elle le regarda traversé la chambre, aussi nu qu'au premier jour, preuve de leur ébat de la veille. Ses yeux vert se promenèrent sur le corps long et finement musclé de son amoureux, son regard s’arrêtant sur chacun de ses nombreux tatouage. Il se retourna vers elle pour lui demander ce qu'elle attendait pour se lever et venir à la douche avec lui mais, le regard pervers qu'il devina sur ses fesses lui donna sa réponse.
Arrête de regarder, tu abîmes! S’exclama-t-il avec un faux air outré et elle rigola, ses retenant de lui dire qu'il devait être bien abîmé.  

Il continua son chemin vers la salle de bain adjacente à la chambre et elle entendit bientôt l'eau se mettre en marche. Devinant l'eau coulant déjà sur ce si beau corps, elle sauta du lit, aussi nu que le jeune homme juste avant et se dépêcha de le rejoindre. Elle le vit à travers la vitre de la grande douche moderne, les cheveux déjà trempés, elle se dépêcha d'ouvrir la porte et de s'engouffrer dans ce petit espace. Il l'accueillit d'une chatouille et elle cria dans la douche, se collant contre lui par réflexe et il eut un sourire de vainqueur. Elle lui tapa un peu le torse avant d'y poser sa tête laissant l'eau lui couler sur le corps. Elle ferma les yeux, profitant de cette douce chaleur, heureuse de se dire que tous ses matins étaient ainsi et qu'ils le seraient toujours.
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum