Vidéo de la conférence de presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vidéo de la conférence de presse

Message  Miss BK le Ven 3 Oct - 11:05

Vidéo de la conférence de presse

la vidéo

joiz Germany 02.10.14 Conférence de Presse

Bonjour les amis! Je me tiens en ce moment à l’endroit où aura lieu la conférence de presse de Tokio Hotel. Ils ont sorti un nouvel album après cinq ans, « Kings of Suburbia ». Ils ont complètement changé, j’ai hâte de voir à quoi ils ressemblent maintenant ; ils seront bientôt assis ici, Tokio Hotel !
Bill : Ton micro tombe en panne, je crois.
Tom : Oui, c’est quoi ce matériel ?
Bill : Prends celui-ci.
Tom : Est-ce que je pourrais avoir un micro correct, ici ?
Bill : Après être sortis, le soir, nous sommes rentrés chez nous, nous avions un studio à la maison ; et nous avons beaucoup enregistré, dans cet état de liberté en sortant de soirée. Ce n’est pas pour provoquer une polémique autour des soirées, c’est juste pour vous donner une idée du contexte dans lequel ce nouveau son est apparu.
Et maintenant, la séance de dédicaces va commencer.

Fan #1 : C’est mon rêve ! Bill vient de me serrer la main ; oh mon dieu !
Journaliste : Est-il ton idole ?
Fan #1 : J’en perds mes mots, je ne peux rien dire d’intelligent pour le moment.
Fan #2 : Ils sont les meilleurs, le meilleur groupe du monde !
Fan #3 : Je ne pense pas que c’est devenu meilleur ou moins bien, c’est simplement la bonne évolution, ils sont devenus adultes.

Tom : Nous pouvons à présent parler de choses qui touchent les personnes plus âgées, et qui se passent dans notre vie aujourd’hui, ce que nous ne pouvions pas faire avant.
Journaliste : Ils parlent maintenant beaucoup d’alcool, de drogues, etc. Qu’est-ce que vous en pensez ?
Fan #3 : Je pense que tous leurs fans sont assez grands maintenant ; la plupart des personnes qui étaient fans à l’époque ont aussi plus de vingt ans aujourd’hui. Chacun doit prendre ses propres décisions. Bien sûr qu’ils font la fête, mais je ne pense pas que ce soit grave, je ne comprends pas pourquoi tellement de gens en font tout un drame.
Tom : La seule chose qui n’a pas changé, ce sont les cigarettes ; nous fumons toujours autant.

Journaliste : Les fans sont aussi devenus adultes, n’est-ce pas ?
– Bill, une dernière petite question. Ici Joiz ; si vous revenez en Allemagne, passez nous voir, ok ? Promis ?
Bill : Promis !
Journaliste : Merci !

********Traduction par *Elena* pour les FCs Officiels français et belge
___________________________


Fancam 02.10.14 Conférence de Presse

Question: A quoi est-ce que vous avez pensé quand vous avez fait cette vidéo très explicite sexuellement pour « Girl Got A Gun » ? Avec l’ours bleu, ou c’était un éléphant, je crois, avec la trompe au mauvais endroit…
Tom : C’était Toko, notre nouvelle mascotte, qu’on aimerait bien avoir ici avec nous, d’ailleurs ; mais il n’a pas pu venir. En fait, on a remarqué ça assez tard, il me semble. Dans la vidéo, il n’est pas tellement question de pénis. Sinon, je trouve la pochette de « Love Who Loves You Back » très drôle ; je dois être le seul.
Bill : Pour être honnête, nous n’avons pas du tout… Nous ne pensions pas devoir dire ça, mais la peluche était pour nous plutôt quelque chose de drôle à rajouter. Il y a beaucoup d’aspects de cette vidéo que nous adorons : la technique, le montage, c’est quelque chose que nous n’avions pas encore fait avant ; nous avons aussi beaucoup apprécié le réalisateur, c’était la première fois qu’on travaillait avec lui. Donc la peluche n’était pas pour nous la chose la plus importante.

Question: Et les orgies dans “Love Who Loves You Back”?
Bill: Oui, ça faisait longtemps que je voulais faire une vidéo comme ça. Je suis un très grand fan du film « Le Parfum », je le trouve génial. Et ça fait une éternité que je voulais faire ça – j’y ai déjà pensé lors du dernier album – c’est-à-dire mettre notre musique à la place du parfum, que notre musique, nos chansons, déclenche cette orgie chez les gens. Je voulais le faire depuis longtemps, mais nous n’en avons jamais eu l’occasion ; et pour cette chanson, ça nous a semblé approprié, donc on l’a enfin fait.

Question: Vous êtes partis pendant cinq ans, vous êtes maintenant devenus adultes, d’où cette pochette avec la souris d’ordinateur. Qui a eu cette idée ?
Tom : Moi.

Question : Comment as-tu ressenti les embrassades collectives dans la vidéo de « Love Who Loves You Back » ?
Bill : J’étais extrêmement nerveux. Quand on a rencontré le réalisateur avant, que je lui ai exposé mon idée, ce que je voulais faire, il a écrit un scénario, et au départ, je n’étais pas impliqué dans toutes ces scènes ; je devais juste me promener au milieu et chanter. Je lui ai dit « Non, je veux participer à tout ça, sinon ce n’est pas marrant. Je chante « Aime qui t’aime en retour », donc si je ne retourne pas l’amour que je reçois, ce n’est pas cool, ça n’a pas de sens. » Donc je lui ai dit que je voulais vraiment participer, que je n’avais aucune inhibition, qu’il n’y aurait pas de problème. Un jour avant le tournage, j’étais évidemment très nerveux, parce que je n’avais jamais fait ça avant. Mais les acteurs étaient très sympas ; c’était très professionnel, même si la première actrice a mis beaucoup trop sa langue, et que j’avais le visage couvert de rouge à lèvres… Mais on s’y habitue très vite. Ça n’a pas grand-chose de sexuel et d’intime, quand on fait ça devant une caméra, donc la gêne disparaît assez vite.

Question: Vous avez construit une vie à Los Angeles, vous sentez-vous encore comme des jeunes de Magdeburg ? Et venez-vous souvent en Allemagne ?
Tom : Comme des jeunes de Magdeburg, c’est difficile à dire ; je ne me suis en fait jamais vraiment senti comme venant de Magdeburg. Dans l’ensemble, nous nous sentons vraiment comme des Allemands ; nous sommes toujours fortement attachés à l’Allemagne, même en étant à L.A. Nous parlons allemand, la nourriture allemande nous manque, l’autoroute me manque, toutes ces choses-là. Nous revenons parfois ici, nous avons aussi produit l’album en partie ici, dans des studios à Hambourg, où nous avons retrouvé Georg et Gustav, nous avons écrit des chansons ici, etc. Notre relation à l’Allemagne est donc toujours présente. Mais maintenant que tout recommence, que nous allons repartir en tournée partout, ça n’a pas grande importance, où on vit, puisqu’on est tout le temps sur la route.

********Traduction par *Elena* pour les FCs Officiels français et belge
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum