Interview: Bill et Tom Kaulitz de Tokio Hotel parlent du nouvel album « Kings of Suburbia » et du clip sexy « Love Who Loves You Back »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interview: Bill et Tom Kaulitz de Tokio Hotel parlent du nouvel album « Kings of Suburbia » et du clip sexy « Love Who Loves You Back »

Message  Miss BK le Jeu 4 Déc - 21:39

Bill et Tom Kaulitz de Tokio Hotel parlent du nouvel album « Kings of Suburbia » et du clip sexy « Love Who Loves You Back »



Tokio Hotel est de retour !

Fondé en 2001, le groupe pop rock allemand est devenu très populaire dans les années 2000, vendant plus de 7 millions d'albums dans le monde entier. Bien qu'ils étaient encore plus populaire en Europe et en Amérique du Sud, ils ont aussi fait leur marque aux Etats-Unis, devenant ainsi le premier groupe allemand à gagner un VMA (pour « Best New Artist »). En 2011, le groupe a fait une pause plus que nécessaire et les membres fondateurs, Bill et Tom Kaulitz, ont déménagé à Los Angeles pour profiter un peu de l'anonymat. Le résultat – leur premier album en cinq ans, « Kings of Suburbia ».
Nous avons passé un coup de fil à Bill et Tom pour parler du nouvel album de Tokio Hotel, du clip super sexy pour leur premier single « Love Who Loves You Back » et de leur « clause de tournée à la Mariah Carey ».

Le déménagement de l'Allemagne à Los Angeles a été un énorme changement pour vous. Comment avez-vous ressenti cette expérience ?
Bill : Ca a été un énorme changement. On ne peut même pas comparer la façon dont nous vivions et la façon dont nous vivons maintenant. Nous avons été sur la route pendant si longtemps. Nous jouions sur scène depuis que nous avions 15 ans, nous avons sorti un album après l’autre et nous avons tout le temps voyagé. Donc, nous n’avons jamais vraiment eu de vie privée en dehors de notre carrière. C’était tout simplement beaucoup de travail et de voyage. Nous étions exténué. Nous avions besoin d'un changement. Nous ne voulions pas faire un autre album qui aurait eu une sonorité similaire au précédent. Nous avions donc vraiment besoin de ce changement, et Tom et moi avons enfin été en mesure d’aller dehors sans sécurité, sans avoir des gens en face de notre maison et de pouvoir juste être comme les gens normaux.

Pensez-vous que vous reviendrez habiter un jour en Allemagne ?
Tom : Je ne sais pas, je ne pense pas.
Bill : Nous y retournons pour Noël et pour les vacances. Nous aimons l'Europe ! Je pense que si nous pourrions y vivre, alors, nous ne serions probablement jamais parti. Mais c’est tout simplement impossible pour nous d'avoir une vie privée et un équilibre avec notre carrière. LA est bien plus confortable pour nous. Mais nous voulons aussi vivre partout. Je veux vivre à New York pendant un moment car j’aime beaucoup la ville. Donc, on ne sait pas dire à l’avance si nous resterons à LA. Mais elle a certainement été une bonne ville.

Quelles ont été vos influences pour « Kings of Suburbia » ?
Bill : La plus grande influence et la plus grande source d'inspiration pour l'album a été la nouvelle liberté que Tom et moi avons trouvé en vivant à Los Angeles. Nous avons déménagé de l'Allemagne à LA avant de commencer l'enregistrement de l'album, pour pouvoir trouver un peu d'intimité et pour vivre la vie. Ca a très bien fonctionner pour nous. Je pense que la plus grande inspiration a été la vie en général, qui comprend de faire des choses normales, d’être avec des gens et d’être dehors. Nous avons beaucoup été dehors, j’ai donc l’impression que la vie nocturne a été une grande source d'inspiration. Cela pourrait être la raison pour laquelle l'album est si électronique, il est inspiré du monde des boites de nuits et par la scène électronique. Au studio, nous avons commencé à sortir de notre zone de confort pour essayer des choses différentes et des sons différents. C’est pour cette raison que cet album a une sonorité différente par rapport à ce que nous avons fait dans le passé.

Je voulais vous poser une question sur le clip de « Love Who Loves You Back ». Celui-ci est très provocateur ! Est-ce vous qui avez imaginer l’idée de ce clip ?
Bill : Oui. Nous mettons la main à la pâte en ce qui concerne la créativité, et j’aime imaginer tous les clips, les photoshoots, les pochettes d'album, tout. J’ai toujours voulu faire un clip comme cela. J’ai toujours eu cette idée, qui est inspirée par le film « Parfum ». J’ai toujours été inspiré par celui-ci car c’est un de mes films préférés. Le type continue de créer du parfum et à la fin, il se retire et tout le monde commence à s’embrasser et ça se transforme en cet énorme orgie. J’ai toujours pensé que nous pourrions faire cela avec notre chanson et notre musique à la place du parfum. J’ai voulu le faire avec le dernier album, mais nous n’avons jamais eu la bonne chanson ou le bon directeur. « Love Who Loves You Back » a tout simplement été la chanson parfaite et ça a été le moment parfait pour faire le clip. Nous avons imaginer le concept et en avons parlé avec le directeur et celui-ci l’a aimé, il a dit : « Oui, faisons-le ». Et tout est venu ensemble. Ca a sans aucun doute été un tournage intéressant, ça a été beaucoup de plaisir.

Comment s’est passé le processus du tournage ?
Bill : Nous avons tourné dans un très vieil hôtel dans le centre de Los Angeles. Nous avons tourné dans le sous-sol. C’était tout crasseux et vieux et c’était très cool. Nous avions tellement de personnes là-bas. Nous étions en quelque sorte libre dans l’ensemble. Nous avions une idée approximative de ce que nous voulions et nous avons tout simplement vu, avec tous les gens présents, où nous devions aller. Si les gens étaient à l'aise, nous allions de plus en plus loin. Nous avons commencé très lentement, mais nous sommes allés plus loin. Puis, nous avons vu une langue !

Je voulais vous poser une question sur votre fanbase. Malgré que cela fait cinq ans depuis la sortie de votre dernière musique, votre fanbase semble être plus forte que jamais. Êtes-vous surpris ?
Tom : Nous sommes vraiment surpris. Le label et tout ceux qui connaissent ses choses nous ont dit que ce serait un suicide pour notre carrière d'arrêter de sortir de la musique, que l'industrie change beaucoup et que les gens sortent toujours de la nouvelle musique. Ils ont dit : « Vous êtes fous, vous allez tuer votre carrière ». Et nous avons dit : « Si c’est le cas, alors c’est le cas, mais nous ne voulons pas sortir un album merdique et c’est ce dont nous avons besoin (prendre une pause) ». Nous l’avons donc tout simplement fait, même si tout le monde nous disait que ce n’était pas une bonne idée. Nous ne nous étions jamais attendu à ce que les fans attendent que la nouvelle musique sorte, donc nous avons vraiment été surpris par la façon dont ils ont réagi et par le nombre de personnes qui nous ont attendu toutes ces années. Même pendant la pause, nous avons encore gagné des prix, nos fans sont tellement incroyables. Ils sont tellement géniaux et ils nous soutiennent tellement. Nous sommes vraiment chanceux de les avoir, car de nos jours, c’est difficile d'avoir des fans qui vous soutiennent autant.

Quand j’ai cherché sur Google « Tokio Hotel », « fanfiction » a automatiquement complété la recherche et j’ai aussi trouvé beaucoup de quiz et de fan art.
Tom : Ils sont créatifs. Nous recevons beaucoup de cadeaux, beaucoup de choses créatives que les fans font par eux-mêmes. C’est fous, certains d'entre eux passent beaucoup de temps sur ces choses. La semaine dernière, nous étions au Mexique et c’était fou de voir le nombre de personnes qui se sont pointés, et combien de temps ils ont attendu pour nous donner quelque chose. Certains d'entre eux nous ont donné leurs Bibles personnelles ou une partie d’un bijou personnel venant de leur famille, c’était tellement d’affaires personnelles. C’est stupéfiant de voir tout l’amour qu’ils nous portent.

Allez-vous à nouveau faire un tournée ?
Bill : Nous avons déjà donné quelques shows et maintenant, nous nous préparons pour notre tournée mondiale. Nous irons à Londres, en Europe et en Amérique du Sud, nous allons jouer partout dans le monde. C’est très excitant. Nous allons à nouveau jouer ensemble et être à nouveau en tournée ensemble, et c’est tout simplement génial. C’est comme si rien ne s’était passé. L'énergie est tout simplement incroyable.

Quels sont les incontournables de votre tournée ?
Bill : Nous avons en fait une grande clause additionnelle. C’est super dur d’être en tournée pour quelques mois en Europe car vous êtes chaque jour dans le bus. C’est comme un cirque. Nous avons toujours des bus séparés pour chaque personne, nous avons par exemple une chambre, donc tout le monde a son propre espace. Nous aimons les gaufres donc nous avons toujours des gaufres en tournée. Et il y a beaucoup d'alcool – bien que nous ne buvons plus beaucoup, nous allons boire pour se détendre.
Tom : Nous avons une sorte de clause à la Mariah Carey. Nous avons des canapés et des bougies ! Tout le monde pense que c’est une chose de rock star mais nous voulons rendre la tournée très confortable.

Y a-t-il autre chose que vous voulez mentionner au sujet de l'album ?
Tom : Si vous pouviez dire que « Kings of Suburbia » est le plus grand album jamais réalisé par l'homme, ça serait parfait.


source: prinz16
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum