INTERVIEW EXCLUSIVE : Tokio Hotel sort « Kings of Suburbia » après une pause de cinq ans

Aller en bas

INTERVIEW EXCLUSIVE : Tokio Hotel sort « Kings of Suburbia » après une pause de cinq ans

Message  Miss BK le Lun 12 Jan - 13:12

INTERVIEW EXCLUSIVE : Tokio Hotel sort « Kings of Suburbia » après une pause de cinq ans


Après une pause de cinq ans, le groupe pop rock allemand Tokio Hotel a présenté un nouvel album électronique à leur public international, « Kings of Suburbia ».
Fondé en 2001 par le chanteur Bill Kaulitz, le guitariste Tom Kaulitz, le batteur Gustav Schäfer et le bassiste Georg Listing, les Tokio Hotel ont fait fureur lors de leur début américain en 2007. Après une tournée dans le monde entier qui a duré plusieurs années, le groupe a décidé qu'ils avaient besoin de vivre leur vie et ont déménagé à Los Angeles. Après une année de pause, ils ont décidé de se réformer et de créer une nouvelle musique afin de surprendre les fans.
« Kings of Suburbia » est un album électronique comportant 15 titres qui s'éloigne de tous les précédents albums du groupe. Celui-ci est le cinquième album du groupe jusqu'à ce jour, il a été sorti en digital le 3 octobre à l'étranger et le 6 octobre en Amérique. L'album s'est placé à la première place dans le classement des préventes d'iTunes dans plusieurs pays.
La tournée mondiale de Tokio Hotel, « Feel It All Part One : The Club Experience », commencera sur la scène de Londres le 6 mars.


Substream Magazine : Bien, c'est votre premier album en cinq ans, « Kings of Suburbia », qu'est-ce que cela vous fait de sortir à nouveau un album ?
Bill Kaulitz : Nous sommes vraiment excités. Nous avons beaucoup été sur la route et nous avions besoin de faire une pause pour récupérer nos vies, mais nous sommes vraiment heureux de la façon dont s'est révélé l'album et l'enregistrement.

SM : Qu'avez-vous fait pendant cette pause ?
Tom Kaulitz : Nous n'avons rien fait, nous étions en pause pour presque tout. Le groupe a été en tournée pendant des années, depuis nos 15 ans. Cependant, après une année de pause, nous avons décidé de commencer à refaire de la musique et à travailler sur un album.

SM : Votre nouvel album, « Kings of Suburbia », est quelque chose de nouveau pour le groupe et ses fans. J'avais l'habitude de vous écouter quand j'étais plus jeune et j'ai été surprise par le tournant qu'a pris votre musique. Avez-vous aimé expérimenter la musique ?
BK : Tout comme vous, notre goût et nos intérêts pour la musique ont aussi changé. Vous savez, cinq ans sont passés depuis notre dernier album et c'était important pour notre groupe de faire de la musique que nous aimons maintenant et pour laquelle nous sommes maintenant inspirés. C'est important pour un groupe de changer et de progresser et cet album reflète cela. Il s'est retrouvé au final un peu électronique, mais nous n'avions pas prévu cela. L'ensemble du processus de développement et de production de cet album a été très naturel.
TK: Nous avons essayé de nouvelles choses et de nouvelles musiques, et je ne pense pas que ça soit une mauvaise chose. Nous voyons beaucoup d'artistes maintenant qui font sans arrêt la même musique parce qu'ils connaissent son succès, mais pas comment la musique devrait être faite. Nous ne voulons en aucun cas s'en tenir à un seul son.

SM : A quel point Los Angeles a-t-elle affecté votre album, si elle l'a affecté ?
BK : Elle a vraiment affecté notre musique, mais c'est plus la liberté que nous avons en étant ici qui l'a affecté. Ca a été impossible pour nous d'avoir une vie privée en Europe, nous ne pouvions plus être là-bas. Quand nous sommes arrivés ici, ça a été génial de pouvoir faire des choses. Nous avons été dans des supermarchés, des coffee shops, juste des choses tout à fait normales. Nous avons beaucoup fait la fête aussi, peut-être trop, mais c'était bon. Nous travaillions sur l'album à minuit ou plus tard parce que nous faisions trop la fête, donc nous avions une after party.

SM : Bien, vous avez dit que certains artistes restent avec un même son parce qu'ils savent que ça rencontrera du succès, à quel point avez-vous changé de direction pour ne pas faire la même chose ?
BK : Cet album est beaucoup plus électronique comparé à notre dernier album. Nous avons toutefois eu beaucoup de temps pour travailler sur celui-ci, ça n'a pas été difficile d'exprimer qui nous sommes maintenant à travers cet album. Nous avons finalement été capable de créer notre propre musique, de l'écriture à la production. Nous avons essayé de rencontrer quelques-uns de nos anciens producteurs mais ils voulaient juste réessayer notre ancienne musique, et ce n'était pas ce que nous voulions et c'est là que nous avons décidé de la produire par nous-mêmes. C'est ainsi que « Stormy Weather » est arrivé, nous l'avons enregistré et l'avons envoyé à de nouveaux producteurs qui ont vraiment aimé et qui voulaient travailler avec nous.

SM : Qu'est-ce qui a inspiré cet album ?
BK : Toutes les fêtes, la vie nocturne et les boites de nuit.
TK : Honnêtement, la liberté. Nous avons enfin eu l'occasion de vivre notre propre vie et d'expérimenter enfin de la vie et cet album reflète vraiment cela.
BK : Oui, j'ai trouvé cela très intéressant, je sortais et rencontrais des gens qui ne savaient pas qui était Bill de Tokio Hotel. Ca a été génial de rencontrer à nouveau des gens à ce niveau.

SM : Je ressens une atmosphère de la vie nocturne très sensuelle avec cet album, le groupe avait-il l'intention de faire cela ?
BK : Nous savions que ça allait être une surprise pour les fans d'entendre cet album, mais nous n'avions pas vraiment penser à un public cible pour celui-ci. Ca a été un processus si naturel de faire cette musique, nous ne pensions à personne en dehors de notre studio. Je pense que c'est de cette façon que toutes les grandes musiques devraient être faites, vous ne pouvez pas être juste assis et déterminer que vous faites un tube. Vous devez juste être convaincu et aimer la musique que vous faites et le succès suivra cela

SM : Quels ont été les éléments les plus frustrants et les plus satisfaisants en travaillant sur cet album ?
BK : J'ai parfois détesté travailler avec d'autres personnes, je sais que cela parait méchant. Pour qu'il n'y ait pas de malentendu, travailler avec certaines personnes a été vraiment étonnant et inspirant, mais il y en a d'autres qui étaient juste de gros crétins. Mais c'est le genre de chose qui arrive quand vous êtes dans le business de la musique, il y a beaucoup de gros egos à traiter. En sentant que le dernier album en valait la peine, vous pouvez simplement avoir le sentiment que tout ce travail a porté ses fruits.
TK : L'autre chose a été d'entendre notre chanson à la radio, pour une fois. Il y a cinq ans, personne ne jouait à la radio du Tokio Hotel, donc l'entendre maintenant, c'est génial.

SM : Quelles sont les chansons dont vous êtes le plus fier dans « Kings of Suburbia » ?
BK : Oh wow, c'est difficile, je pense que ça change tous les jours. Pour aujourd'hui, je dirais que « Run » est ma chanson préférée en ce moment. Elle est tellement différente de toutes les autres chansons et de tout ce que nous avons fait. J'ai aussi une expérience personnelle avec elle au studio, les sons que ma voix pouvait faire m'ont étonné.
TK : Je dirais que ma préférée est « Girl Got A Gun ». J'ai produit tout l'album, mais j'ai davantage travaillé sur cette chanson.

SM : « Feel It All Part One : The Club Experience », votre tournée mondiale commence cette année à Londres. Qu'attendez-vous avec le plus d'impatience de cette tournée ?
BK : Nous allons rencontrer tous nos fans à un niveau intime. Les concerts auront lieu dans de petits clubs afin d'avoir l'occasion d'apprendre à connaître notre public, ça ne sera pas un concert typique. Nous aurons maintenant aussi l'occasion de parler à nos fans avec les tickets VIP. Je pense que nos fans sont tout autant excités que nous à cette idée.


source: Prinz16
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 35
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum