Interview radio: « Tokio Hotel » parle de la sortie d'un livre, le remix de « Love Who Loves You Back » (portraits exclusifs !)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interview radio: « Tokio Hotel » parle de la sortie d'un livre, le remix de « Love Who Loves You Back » (portraits exclusifs !)

Message  Miss BK le Mer 11 Fév - 13:22

« Tokio Hotel » parle de la sortie d'un livre, le remix de « Love Who Loves You Back » (portraits exclusifs !)

Bill et Tom Kaulitz du groupe rock allemand Tokio Hotel ont enfilé un costume pour cette nouvelle séance photo de portait exclusif pour JustJared.com.
Tokio Hotel promeut actuellement leur dernier album « Kings Of Suburbia », qui est disponible maintenant en magasin. Le clip de leur premier single « Love Who Loves You Back » a déjà enregistré plus de cinq millions de vues !

Tom et Bill commenceront leur « Feel It All World Tour 2015. Part 1 : The Club Experience » le 6 mars à Londres, en Angleterre. Dans notre interview exclusive avec eux, ils parlent de ce qu'ils attendent de la tournée, de leur projet d'écrire un livre, et de leurs béguins pour des célébrités.
Ci-dessous, vous trouverez en exclusivité mondiale le nouveau remix de « Love Who Loves You Back » par Tokio Hotel Vs Pionear. Ecoutez ça !


lien du remix "loves who loves you back"

Just Jared : La vie nocturne de LA a inspiré votre nouvel album, « Kings Of Suburbia ». Y a-t-il certains endroits à LA où vous aimez vous rendre souvent ?
Bill Kaulitz : J'ai l'impression que nous avons des phases, où nous nous rendons pleins de fois quelque part, et après, nous ne nous y rendons plus. Il y a un seul endroit où nous nous rendons toujours, par contre Tom, tu n'es pas si intéressé par les boîtes de nuit...
Tom Kaulitz : Si je suis intéressé, je ne suis juste pas tellement intéressé par la danse.
Bill : Oui, mais nous aimons toujours boire beaucoup et parler après, et écouter de la musique. Le Soho House est un classique où nous nous rendons toujours. Et puis ça change. J'ai aimé le Sound pendant un moment.
Tom : Et le Hyde, une fois par semaine, au moins.
Bill : J'aime le Warwick. Et les boîtes de nuit, je ne sais pas. Il y avait ces soirées « pop up » au centre-ville, elles étaient chouettes. Nous sommes tellement sortis, je n'arrive pas à me souvenir de tout !

JJ : Quelles sont vos paroles préférées de votre single « Love Who Loves You Back » ?
Bill : « Love Who Loves You Back » probablement. (rit) C'est vraiment de cela qu'il s'agit. J'ai l'impression que nous ne devrions pas nous soucier de qui nous aimons, car nous ne pouvons pas contrôler cela. Et j'ai le sentiment que beaucoup de gens essaient de faire ça, mais je trouve que c'est magnifique de n'avoir aucun contrôle sur l'amour. Nous avons tous tendance à essayer de contrôler notre cœur, mais j'ai l'impression qu'au bout du compte, nous ne pouvons vraiment pas le faire. Et cette chanson s'adresse aussi à moi. Aime juste la personne qui t'aimes en retour, profite juste de l'amour.

JJ : Avez-vous l'impression de tomber amoureux un tas de fois ? Pouvez-vous aimer plusieurs personnes en même temps ?
Bill : Bien sûr. Tom a aimé tous les soirs beaucoup de filles quand il était plus jeune. (rit) Il était, tu étais plutôt rebelle. Maintenant, il est en quelque sorte rangé. Cette période était plutôt quand il avait 16, 17 ans.
Tom : Tout le monde l'a fait à cet âge.
Bill : Pas moi.
Tom : Si.
Bill : Non. J'ai l'impression d'être l'opposé. Quand je tombe amoureux, je tombe vraiment amoureux. Et après, j'en suis sûr. Mais cela prend un moment jusqu'à ce que cela arrive. Donc oui, je ne suis pas comme ça, je ne suis pas le genre de garçon à avoir des aventures d'un soir.

JJ : Pensez-vous qu'il y a une personne dans le monde avec laquelle vous êtes censé être ? Ou pensez-vous qu'il y a plusieurs personnes dans le monde avec qui vous pourriez être heureux ?
Tom : Oh oui, je pense qu'il y a plusieurs personnes. D'après moi.
Bill : Je ne sais pas. J'ai l'impression que c'est très difficile de trouver la personne que vous aimez, votre âme sœur, cette personne avec qui vous voulez passer le reste de votre vie. J'ai l'impression que c'est très difficile car il y a des milliards de gens dehors et j'ai juste le sentiment que trouver cette personne est quasiment mission impossible. Et j'ai l'impression qu'il faut être chanceux. J'ai l'impression que les gens pensent avoir trouver la bonne personne et pensent ensuite qu'ils en sont fou amoureux, jusqu'à ce qu'ils rencontrent vraiment leur amour. J'ai donc le sentiment que vous ne pouvez pas aimer plusieurs personnes.
Tom : J'ai l'impression que ça peut arriver un tas de fois. Beaucoup de personnes ont des relations sérieuses et sont vraiment amoureux...
Bill : Mais ce que je dis, c'est que tu es une personne.
Tom : Oui, je ne sais pas. C'est juste un scénario de rêve...
Bill : Ce n'est pas un scénario de rêve, ça existe. J'ai le sentiment que ça existe. J'y crois.
Tom : Bien, non. Bien sûr, il est possible de trouver la personne que vous aimez et avec qui vous passerez le reste de votre vie, mais vous ne savez jamais.

JJ : Connaissez-vous le nom de votre prochain single ?
Bill : Oui, en Europe, ça va être « Feel It All », et en Amérique, nous sommes encore indécis car nous travaillons encore avec « Love Who Loves You Back ». Mais en Europe et pour le reste du monde, ça va être « Feel It All ».

JJ : En dehors de la musique, ne voudriez-vous pas jouer la comédie ? Vous a-t-on déjà offert des projets d'acteur ?
Bill : Oui, en fait, on a proposé un film à Tom et à moi il y a quelques temps. Mais après, toute l'industrie cinématographique était si lente.
Tom : Je pensais que la musique était lente, mais les films, c'est dingue. Non, mais nous avons eu une offre pour un film...
Bill : Pour jouer des frères.
Tom : Pour jouer des frères. Et j'ai bien aimé le concept.
Bill : Nous essayons encore de faire ce travail.
Tom : C'est tellement bizarre car je déteste quand des musiciens essaient de jouer la comédie, et quand des acteurs essaient de faire de la musique. La plupart du temps, c'est juste stupide.
Bill : Mais nous voulons essayer. (rient)
Tom : Mais peut-être que nous pouvons faire une exception. Peut-être que c'est bien quand nous faisons ça. Je ne sais pas. Je n'en suis toujours pas sûr. Nous avons déjà fait beaucoup de séances d'essais.
Bill : Oui, nous avons fait ça il y a quelques temps.
Tom : C'était embarrassant.
Bill : Ils ont dit que j'avais un talent naturel. (rit)

JJ : Y a-t-il une série américaine en cours sur laquelle vous aimeriez apparaitre en guest-star ?
Bill : « Breaking Bad », mais elle a été arrêté. « House Of Cards » !
Tom : « House Of Cards » serait formidable.
Bill : J'aime « House Of Cards ». Je ferais n'importe quoi pour être dans cette série. Je l'adore.

JJ : Vous êtes de toute évidence très intéressés par la mode. Y a-t-il de nouveaux designers qui vous intéresse et que vous portez ?
Bill : Non. Je suis vraiment intéressé par Givenchy. J'aime tout ce qu'ils font. Je pense que tout est incroyable.
Tom : Nous aimons beaucoup KTZ.
Bill : J'aime vraiment KTZ, oui, ils sont grands maintenant. Oui, ce sont mes préférés actuellement.

JJ : Quel est votre endroit préféré pour faire des emplettes à LA ?
Bill : Tous les magasins se trouvant sur Fairfax. Ils ont pleins de nouveaux magasins que j'adore.
Tom : Church est chouette.
Bill : J'aime Church. J'aime Oak. J'aime tous ces petits magasins. Et puis, bien sûr, j'aime toujours Barney's.
Tom : Barney's oui ! J'aime Barney's. (rient)

JJ : Voulez-vous un jour démarrer votre propre ligne de vêtements ?
Bill : Oh oui ! C'est mon rêve. Je veux vraiment faire ça. C'est quelque chose que j'ai commencé quand j'étais très jeune, j'ai créé mes propres t-shirts et d'autres trucs. Je faisais cela car je n'avais pas d'argent, j'achetais donc des trucs pas chers et en faisait ensuite de nouvelles pièces uniques. Ma mère était aussi intéressée par cela, elle m'aidait toujours. Et j'ai commencé à faire des croquis quand j'étais jeune, ça a toujours été mon rêve de faire ça. J'ai, j'ai déjà tout préparé. J'ai un concept et j'ai presque une première collection. J'attends juste le bon moment. Quand je mettrais ça en marche, je veux que ça soit fait correctement, et ne pas être une célébrité qui met simplement son nom sur quelque chose. Je veux le faire pour de vrai.
Tom : Tu pourras le faire quand je ferais mon projet de DJ.

JJ : A votre avis, quelle esthétique aura la ligne de vêtements ?
Bill : J'aime ce qui est vieux. Genre, le baroque combiné avec du moderne, avec de nouvelles matières et avec du style.


JJ : Quelles chansons chantez-vous sous la douche ?
Tom : Croyez-le ou non, je ne chante pas du tout. Je ne chante pas du tout.
Bill : C'est très difficile pour moi de le croire. Tu chantes avec moi dans la voiture parfois, quand je chante.
Tom : Oui parce que, quand il chante...
Bill : Mais il chante toujours quand je chante.
Tom : Oui. Et le plus drôle, c'est que j'arrive vraiment à atteindre les bonnes notes quand je chante avec Bill. Si je chante tout seul, c'est affreux. Car je ne chante jamais, donc je pense que j'ai une
voix étonnante, (Bill rit), mais je ne m'exerce tout simplement pas.

JJ : Vous avez une bonne voix pour chanter, tout à l'air parfait chez vous...
Tom: Je suis juste un être humain parfait. (rit)

JJ : Avez-vous le béguin pour des célébrités ?
Bill : Ok, j'en ai un, tout le monde pense que c'est embarrassant, mais j'aime beaucoup Kate Winslet. Elle est un peu vieille pour moi, mais il y a quelque chose en elle, je pense qu'elle est sexy. Et c'est une actrice formidable.
Tom : Et puis, tu as Rachel McAdams.
Bill : Rachel McAdams. Rachel McAdams sera toujours ma préférée.
Tom : Elle est géniale.

JJ : Quelle est votre origine ethnique ?
Bill : Euh, nous n'en avons pas. (rit)
Tom: Nous ne savons pas en réalité.
Bill : Je n'en ai aucune idée, en fait !
Tom : J'aimerais le savoir.
Bill : J'aimerais le savoir car les gens nous disent toujours qu'il doit y avoir quelque chose. Qu'il faut faire quelque chose pour être là.
Tom : Je pense que Bill est un peu turc.
Bill : Mais je ne le pense pas ! Beaucoup de personnes disent cela parfois, mais je ne le pense pas. Je ne sais pas. Je sais seulement que toute notre famille est allemande, donc je ne sais pas. Mais il y peut-être quelque part quelque chose, je n'en sais rien.

JJ : Avez-vous des livres préférés ? Ou des livres que vous êtes en train de lire en ce moment ?
Tom : Non.
Bill : Je n'ai jamais eu de livres préférés.
Tom : J'essaie toujours de me convaincre de lire. J'ai tellement de livres car les gens m'en donnent sans cesse en me disant : « Oh, tu dois lire ça ». Et je n'ai pas le temps pour ça. Quand j'ai une minute de libre, je me rends toujours au studio. J'aimerais, je veux toujours lire quelque chose de bien, mais je n'arrive pas à m'en convaincre.
Bill : J'aime « Kill Your Friends », je l'aime beaucoup, mais je ne le considérerais pas comme étant mon préféré. Mais je ne dirais pas que c'est mon livre préféré, je dirais juste que c'est un bon livre.
Tom : C'est un très bon livre.

JJ : Aimeriez-vous un jour écrire votre propre livre ?
Bill : Oui ! Je veux dire, nous allons le faire cette année. Il se peut donc que celui-ci soit notre livre préféré. Ca va être une biographie consacrée à nos 25 premières années. Nous allons l'écrire ensemble. J'espère que nous aurons le temps pour faire cela parce que nous voulons vraiment l'écrire.
Tom : Il est évident que nous voulons essayer d'aborder le sujet.

JJ : Pensez-vous que vous aurez vos propres voix personnelles dans le livre ou aimeriez-vous l'écrire ensemble pour créer une même voix ?
Tom : Je pense que nous aurons notre voix personnelle.
Bill : Oui, personnelle. Je pense qu'il y a des histoires que tu peux raconter mieux que moi, et inversement.

JJ : A quoi peuvent s'attendre les gens de la première partie de votre tournée mondiale ?
Bill : Bien, celle-ci sera bien différente de tout ce que nous avons fait jusqu'ici. Elle sera très petite, spéciale, donnant l'impression d'être dans une boite de nuit ou dans un club. Mais parfois, nous jouerons dans une église, donc ça sera soit dans un endroit spécial, soit dans un club légendaire. Et nous voulons préciser que ça ne sera pas comme un spectacle normal. Nous voulons essayer de transformer celui-ci en une boîte de nuit. Nous voulons vraiment emmener nos fans à une fête. Donc, je pense que ça va être génial.
Tom : Nous sommes maintenant en plein dans la mise en place. Il va y avoir un spectacle de lumière complètement dingue.
Bill : Ça sera un bon spectacle de lumière, et ça sera petit, juste ce qu'il faut pour deux mille personnes, je pense. Et puis, nous continuerons plus tard dans l'année, où nous ferons des concerts dans de grandes salles, avec des spectacles plus grands. Mais nous allons commencer avec la première partie, c'est excitant. Nous avons annoncé les quinze premières dates, je pense ? Et puis, nous allons tout simplement continuer.
Tom : Ça va être vraiment intime et très chaud. Ca se déroule dans de petits lieux et les gens vont
transpirer.

JJ : Vous occupez-vous personnellement de votre style, ou est-ce que vous travaillez avec des costumiers ? Comment combinez-vous le look pour tous vos concerts ?
Bill : J'essaie toujours de travailler avec quelqu'un en tournée. Pour les deux dernières, j'ai travaillé avec Dan et Dean de DSquared. Et nous avons fait les costumes ensemble, qui se sont avérés géniaux. J'aime travailler avec eux, ils sont tellement amusants. J'aime toujours travailler avec quelqu'un durant la tournée. Cette fois-ci, il semblerait que nous allons travailler avec Marco Marco. C'est lui qui va faire les costumes. Je viens d'avoir une première réunion avec lui, donc c'est encore tout frais, mais je pense que nous allons travailler ensemble.

JJ : Avez-vous des rituels avant de monter sur scène ?
Bill : Oui, nous activons (ensemble) notre pouvoir de Power Ranger. (rit) C'est une chose stupide, nous nous unissons tous et activons nos pouvoirs. C'est très kitsch, mais nous le faisons à chaque fois.

[Note du rédacteur : Nous avons posé à Bill et Tom les questions ci-dessous à des moments différents, de façon à ce que l'un ne puisse pas entendre les réponses de l'autre.]

JJ : Questions rapides : Vanille ou chocolat ?
Bill : Vanille.
Tom : Vanille.

JJ : Câlins ou bisous ?
Bill : Bisous.
Tom : Câlins.

JJ : Argent ou or ?
Bill : Or.
Tom : Or.

JJ : Lumières allumées ou lumières éteintes ?
Bill : Lumières éteintes.
Tom : Lumières éteintes.

JJ : Action ou vérité ?
Bill : Hm, vérité.
Tom : Vérité.

JJ : Barbe ou rasé de près ?
Bill : Barbe.
Tom : Barbe.

JJ : Lever du soleil ou coucher du soleil ?
Bill : Coucher du soleil.
Tom : Lever du soleil.

JJ : Douche ou bain ?
Bill : Douche.
Tom : Douche.

JJ : Boxers ou caleçons ?
Bill : Boxers.
Tom : Caleçons.

JJ : Jay Z ou Kanye ?
Bill : Jay Z.
Tom : Jay Z.

JJ : Tatouages ou piercing ?
Bill : Tatouages.
Tom : Tatouages.

JJ : Los Angeles ou Hamburg ?
Bill : Los Angeles.
Tom : Los Angeles.

JJ : Karl Lagerfeld ou Hedi Slimane ?
Bill : Oh mon dieu. Ces questions sont difficiles. Hedi Slimane.
Tom : Euh... C'est dur. Karl Lagerfeld.


source: pinz16
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum