[fanf fic] Rêves de lycéens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Saby le Sam 21 Avr - 19:53

Bon j'ai hésité un peu entre mettre le liens ou remettre les suites de vette fic, car elles n'est pas si avancé....j'ai finalement décidé de remettres les suites, ça va me laisser le temps pour cojiter sur la suite, car je sais pas trop encore ce que je vais faire avec cette fic scratch


Pour aller plus vite je vous met deux suite à la fois, doc se sera de looongue suite XD


Ferme les yeux…
Tend les mains…
Mais non je ne te joue pas de tour…
Ne triche pas….
Tu peux ouvrir les yeux…
Tu aimes…
Alors je suis heureux….
Ne dis pas n’importe quoi….
Tu le mérite….
Ça me fait plaisir…
Ça valait le coup pour voir ce sourire…
Mais non ne te sens pas mal…
Mais non je ne veux rien en retour…
Juste ton sourire est le plus beau des cadeaux…
Oh oui ça tu peux me l’offrir…
Tout de suite?…
Rien de me rendrais plus heureux…

Je me réveil en sursaut alors que ses lèvres approchais des miennes. Je grogne de mécontentement et tente de revoir les images de ce rêves. Qu’est-ce que je lui avais offert? Je ne sais plus mais je sais qu’elle voulait m’offrir un baiser en retour. Pfff c’est certain, ça ne resteras qu’un rêve. Le jour ou elle voudras m’embrasser les poules auront des dents…ou bien alors il pleuvras de l’argent…bref ça n’arriveras jamais. Je tire la couette par dessus ma tête…j’arriverai plus à dormir fait chier. Je repousse la couette d’un geste brusque et tourne les yeux vers le réveil. 6h30…mouais pour une fois je vais peut-être arriver à l’heure au lycée. Je sors de ma chambre en me traînant les pieds et vais dans la salle de bain. Je fouille dans l’armoire et en sors une serviette que je pose sur le comptoir, je retire mon boxer et me glisse sous la douche. Ah c’est froid…ah ouff c’et mieux…en tout cas ça a complètement fini de me réveiller. Je me douche rapidement puis j’enroule la serviette autour de ma taille en sortant. Je retourne vers ma chambre…j’entend le réveil de mon frère…bon y’en a pour au moins 20 minutes avant qu’il ne daigne réagir. J’ouvre mon armoire…je met quoi aujourd’hui…ah dilemme de tout les matins. Un look comme le mien ça se travail. Quand j’y pense c’est ce look si « spécial » qui fait fuir tout le monde…elle y compris malheureusement mais je ne changerai pas de look pour personne, même pas elle…
Bon, on va dire ça…et ça…bijoux, je vais mettre ceux là. Je m’habille puis retourne vers la salle de bain, le réveil de mon frère sonne encore et toujours. Je lisse mes cheveux avant de mettre une très légère couche de fond de teint puis un trait d’eye-liner, pas trop de maquillage aujourd’hui. Voilà ça c’est fait. Je me regarde dans le miroir plein pied, pas mal, je devrais mettre ce genre de jeans plus souvent. Bon y’en a marre d’entendre ce réveil. Je me dirige vers la chambre de la marmotte qui me serre de frère et entre sans frapper. Il est couché à plat ventre, les bras sous l’oreiller et on ne vois que le haut de sa tête. J’attrape le coin de sa couette et sors de la chambre, je l’entend me crier des noms…il paraît que je vais mourir ce matin, il dit ça à chaque fois. Je retourne dans la chambre….ouais super efficace, il s’est rendormi…pfff. Bon très bien on va y aller avec la manière forte. J’attrape un côté du matelas et le pousse vers le haut, et voilà une marmotte à même le sol avec un matelas sur la gueule. Je le laisse à ses râlements et jurons et descend pour manger. Je prépare deux café puis des croissant, je sors le Nutela pour lui et la confiture pour moi. J’entend la douche coulé, enfin debout celui-là. Il descend 20 minutes plus tard et tente de me tuer du regard, je lui fait un sourire angélique et il marmonne avant de prendre une gorgée de son café. Je regarde l’horloge sur le mur derrière lui, 7h40.
Bill :Va falloir te dépêcher on part dans 10 minutes.
Tom : Ouais, ouais…foutu réveil…foutu lycée…foutu frère!
Je rigole alors qu’il mord dans son croissant, toujours de mauvais poil le matin celui-là, encore bien pire que moi.
Je me lève et monte chercher mon sac…je me sens d’humeur généreuse, je descend le sien aussi. Je redescend et enfile mes basket Addidas blanche et noir puis j’enfile ma veste en cuir noir avec les épaulette blanche.
Bill : Grouille!
Tom : Voilà, voilà.
Il enfile une veste et des basket de skatteurs blanches et nous partons pour le lycée.

Éllispe.

Putain de merde, il fait chier ce prof…il a pas bientôt fini oui! Je fixe mon regard sur l’horloge, trois, deux, un et enfin! L’heure de manger, je suis affamé, oh faite que se soit tranquille aujourd’hui. Je rejoins le grand blond très pâle qui m’attend devant la classe.
Bill : Re Andy.
Andréas: Re mon Billou!
Bill: M’appel pas comme ça, tu sais que je déteste ça! Juste ce matin je te l’ai dit au moins trois fois en 15 minutes.
Andréas: Je sais.
Je lui envoi un petit coup de poing sur le bras et il esquive en riant. Sacré Andréas, mon seul vrai ami, à part Tom bien sur
Andréas: Tu crois que tu vas être tranquille ce midi…
Bill: J’espère…Hé Tom!
Tom :HÉ!
Il nous rejoins et nous entrons dans la cafet tous ensemble. Mon regard ère dans la grande salle remplie d’élèves. Comme toujours ils sont tous séparé en petit groupe selon leur look et leur »popularité » tu parles ouais, connerie. Je me place dans la file et prend un plateau, suivi de Tom et Andy.
Andréas :Y’a quoi au menu ce midi?
Bill : On est Mercredi c’est journée pizza. T’es complètement con ou quoi!
Andréas : Oh attend je mange quasi jamais à la cafet, d’habitude j’emmène mon lunch, c’est toi qui est con!
Bill : Comment ça se fait que t’as pas de lunch aujourd’hui?
Andréas : J’étais à la bourre.
Bill : Ah moi pour une fois je me suis levé tôt.
Andréas : Comment ça?
Bill : Eh ben.…j’ai rêver.
Andréas : Rêver de quoi?
Bill : eee de….
Tom : Il à fait un cauchemar.
Andréas : Comment tu sais?
Tom : Parce qu’on fait tout le temps les même rêve.
Merci mon dieu eee je veux dire Tom, je me vois bien dire à Andréas de quoi j’ai rêver, je suis sur qu’il aurait hurler dans toute la cafet.
Max : HÉ mais si c’est pas ma tafiole préféré!
Étienne : Oh mais oui c’est notre petite tapette!
Tom : Dégagez!
Max : Oh tu protège ta tapette de frère!
Étienne : Attend ils sont peut-être gay tout les deux si tu vois ce que je veux dire.
Max : C’est dégoûtant!
Bill : Mais vous êtes complètement taré!
Tom : Bougez de là!
Il avance mais les deux autres ne bougent pas…ils sont deux pour l’instant mais….
Max : Et si j’ai pas envie.
Tom : Ben va falloir que tu bouge quand même.
Il lui rentre dedans, faisant entré leur épaules en collision, je le suis avec Andy et nous allons nous asseoir à une table vide.
Bill : Putain ils font chier, leur disque est rayé ou quoi, tapette et gnagna.
Tom : Laisse les parler, ils n’en valent pas la peine.
Bill : Ça je sais.
Andréas : Heu les mecs!
Bill : Quoi?
Andréas : Ils viennent par ici et ils ont appeler leur chiens de garde.
Tom : Ils feront rien dans la cafet, y’a plein de surveillant.
Frank :Hé il paraît que tapette et compagnie joue les durs aujourd’hui!
Bill : Ah je sais pas, je connais pas ces tapette et compagnie! Mais si je les vois je leur dirai qu’ils font bien de t’envoyer chier.
Frank : Joue pas au plus malin tafiole, sinon tu risque de t’en prendre plein la gueule.
Bill : OH maman!
Tom: Vous voyez pas qu’on mange, bougez vous me coupez l’appétit.
Le chef de la bande qui nous parlais pousse l’assiette de Tom qui va se fracasser par terre, mon frère se lève d’un bond blanc de rage.
Tom : Connard! Ma pizza!
Frank :Le pauvre bébé a perdu sa pizza!
Tom : Enfoiré!
Il attrape l’autre par son t-shirt et je me lève d’un bond en voyant les autres prêt à bondir. Tom lève le poing, prêt à fracasser l’autre connard…la goutte qui a fait débordé le vase.
?:Qu’est-ce qui se passe ici?
Tout le monde se retourne d’un bloc en entendant la douce voix qui viens de se faire entendre.



avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Saby le Dim 5 Aoû - 20:51

Frank : Mais rien, le bébé avait envie de jouer.
?: Putain Frank tu fais chier, tu peux pas leur foutre la paix un peu, ils t’ont rien fait.
Oh mon dieu je rêve ou elle est en train de prendre notre défense. Mon cœur bat à un rythme fou, juste de la savoir si proche.
Frank : Si ils m’ont fait quelque chose, ils respirent.
Tom reprend son élan pour le frapper.
?: Tom!
Il tourne les yeux vers elle…il sais que je craque pour elle, il fera rien. Il lâche Frank un peu violemment en le poussant.
Tom : T’as de la chance que j’aime pas me battre devant les filles!
Frank : Ouais c’est ça, t’as surtout peur de t’en prendre plein la gueule devant elle!
?: Frank dégage et que je te vois plus les m’emmerder.
Frank : Qu’est-ce que ça peut te faire.
?: Tu m’as inviter à sortir non?
Arg mon cœur.
?: Ben je sors pas avec les gars violent ou qui ont des préjugés. Alors t’en que t’es comme ça tu m’oublie!
Ah un peu moins mal au cœur….
Frank la regarde un instant, alors lui aussi il craque pour elle…comme 90% des mecs de ce lycée juste pour faire chier.
Frank : C’est bon les gars ont s’en va.
Ils partent…je n’ai toujours pas bouger ni parler, Tom me lance un regard insistant. Je me tourne et croise le plus beau des regards vert.
Bill : eeee….merci….
?: Mais de rien, je suis sur que vous auriez facilement pus vous défendre mais j’aime pas la bagarre.
Bill : Ouais…eee moi non plus….vaut mieux éviter les problèmes.
Elle me sourit, ses yeux pétillent de malices…oh mon dieu je fond…je me demande comment je fais pour tenir sur mes pieds.
?: Dites je veux pas déranger mais on peux manger avec vous, y’a plus vraiment de place et j’ai pas trop envie d’aller manger avec Frank le terminator.
Elle termine sa phrase avec un petit rire….je prend du temps à réaliser…elle veut manger avec nous aaaaaaaaaahhhhh.
Tom : Vous dérangez pas du tout assoyez-vous.
Je me fout une baffe mentalement et me rassoit à côté d’Andy, elle s’assoit à côté de moi, j’essai de calmer mon cœur et mes tremblements.
?: OH fait moi c’est Sabrina…
Bill : ee Oui…moi c’est Bill.
Sabrina : Je sais! Et ton frère c’est Tom…et toi tu es Andréas c’est ça?
Andréas : Oui…
Sabrina : Voici Annie, Alicia, Ness et Natalie.
Tom : Salut.
Les filles. : Salut.
Andréas : Enchanté….
Ah ouais je crois qu’il viens de craquer pour Alicia lui….limite il bave et en plus elle rougit trop fort!
Ness : Alors il vous fait chier pourquoi Frank ?
Sabrina : Oh Ness!
Ness: Ben quoi!
Bill : Pour rien, il a pas besoin de raison pour faire chier son monde lui!
Alicia :: Ouais il a fait le coup à mon frère…mais il est plus au lycée, il a terminer l’année dernière.
Bill : Il a fait quoi ton frère pour qu’il le lâche?
Alicia : Rien….il la lâché pour s’en prendre à…toi…
Bill : Super…..
Sabrina : T’inquiètes je crois pas qu’il te feras encore chier…en tout cas pas au lycée. Pfff il est con s’il croit que je vais sortir avec lui.
Annie : Ouais ben au nombre de gars à qui t’as dit non juste cette année il devrais pas être surpris.
Attendez là, elles se donnent le mots pour enfoncer le couteau encore plus.
Sabrina : Ben j’attend le bon moi!
Tom me regarde pas comme ça….
Tom : Avec tout ça j’ai plus de pizza moi et j’ai plus d’argent pour m’en racheter, ce que j’ai c’est pour mon amplis….
Bill : Attend!
Je coupe ma pointe en deux et lui en donne la moitié.
Bill : C’est pas grand chose mais c’est déjà ça.
Tom : Merci petit frère.
Bill : De rien.
Sabrina : Trop chou!
Je me sens rougir et je vois Tom faire la même chose, ben quoi je partage avec mon jumeau.
Alicia : Je voudrais bien mon frère soit aussi gentil avec moi!
Tom : Il est pas toujours aussi gentil.
Il me lance un sourire narquois et je lui tire la langue, les filles rigolent…
Bill : Et toi en!
Tom : Moi je suis l’aîné mon rôle est de faire chier mon cadet!
Sabrina : Hé les gars!
Tom : Oui?
Sabrina : Ça a sonné.



Éllispe.
J’ai pas réussi à me concentrer pendant les deux derniers cours. J’arrêtais pas de penser à ce qui s’est passé ce midi….j’ai encor du mal à réaliser qu’elle a manger avec nous et qu’on a parler…aaaaaahhh. Je prend mes choses à mon casier puis je sors avec Tom, on attend Andy, il était en sport, il doit donc se changer. Je sors un paquet de clope de mon sac et m’apprête à en allumer une lorsqu’une main apparaît soudainement et me l’arrache de la bouche.
Bill : HÉ!
Je me tourne vers sa personne….Oh….elle….
Sabrina : T’es pas un peu malade!
Bill : Quoi?
Sabrina : C’est dégoûtant!
Bill : Eee je…..
Sabrina: Tu devrais pas fumer c’est pas bon pour la santé…ni pour rien non plus!
Bill : eee ouais….je devrais penser à arrêter alors.
Sabrina : Excellente idée! Et toi aussi tien!
Elle chope la clope de Tom qui lâche un cri d’indignation.
?: Ben alors qu’est-ce que tu leur fait subir les pauvres?
Sabrina : Ah Ness j’ai choper ces deux là cigarette au bec.
Ness : Oh berkkk!
Tom: Bon ça va on a compris…
Ness : Bien!
Sabirna : Hé Andréas!
Andréas : Ah salut!
Ness : Dites vous faites quoi tout de suite?
Tom : Là je rage de pas pouvoir fumer ma clope…
Ness : Mis à part ça? Je voulais dire vous avez quelque chose de prévu?
Tom : Ben non.
Sabrina: Cool alors vous venez avec nous!
Bill : eee ou?
Ness: On se promène….on va au parc ou dans les magasins.
Andréas : Les magasins…attention les gars elles veulent qu’on aille traîner leur sacs.
Sabrina : Pas du tout!
Ness : On voulait juste vous invitez à traîner avec nous mais si vous voulez pas.
Andréas : Y’auras qui?
Ness : Ben vu tu tien tant à le savoir oui Alicia seras là, d’ailleurs elle arrive derrière toi.
Andy deviens rouge pivoine et Alicia nous rejoins avec Annie.
Alicia : Salut la compagnie!
Sabrina : On a inviter les gars à venir traîner avec nous.
Alicia : Cool…y’a mon frère qui arrive avec Georg!
Annie : Mon chéri!
Annie court vers le portail et se jette dans les bras d’un mec assez baraqué au long cheveux châtains. Nous la suivons un peu plus tranquillement. Un autre mec un peu plus petit avec des cheveux blond court et une casquette visé sur la tête sort de sa voiture.
Alicia : Salut frérot! La compagnie voici Gustav, Gus voici Bill, Tom et Andréas.
Gus : Hé ben y’a du monde! Salut les mecs!
B, T, A : Salut!
Georg : Et moi c’est Georg mais Alicia semble m’avoir encore oublier!
Alicia : Oh désolé Georgounet!
Georg : Mais arrête avec ce surnom!
Sabrina : Et voilà c’est reparti….ils sont toujours comme ça…ils sont cousins et vous fiez pas au apparence, ils s’adorent.
Nous rigolons alors qu’Alicia et Georg continue de s’engueuler, la pauvre Annie accrocher au bras de Georg.
Ness : Oh on a pas penser à un truc!
Sabrina : Quoi?
Ness : On est déjà trop serrer dans la voiture alors avec ces trois là…
Sabrina : Bah eee…
Bill: On veux pas déranger.
Mais bon j’avoue que j’ai très envie de passer la soirée avec elle.
Sabrina : Ah beh j’ai la solution!


Ness : quoi?
Sabrina : Je vais prendre le bus avec eux et on se rejoint là-bas. Comme ça vous serrez pas trop serrer dans la voiture et je vais leur indiquer c’est ou.
Bill : T’es sur?
Sabrina : Mais oui, ça peut pas être pire que passer le trajet serrer à 4 derrière….même si je suis habituer.
Tom : Billlooouuu!!!
Bill : Oui Tom je paie ton ticket.
Il veut tellement cet amplis je le ferai pas trop chier pour si peu…
Tom : merci Billou!
Il me serre à m’en étouffer, il le fait exprès pour faire rire les autres…d’ailleurs ça fonctionne.
Bill : Ça va, ça va! Lâche moi.
Tom : Rho frérot tu m’aimes plus!
Bill : Mais t’es grave j’ai pas dit ça mais tu m’étouffe!
Tom : Oups.
Tellement sincère….
Je me tourne vers les autres, ils sont tous hilare.
Bill : Moquez-vous c’est ça.
Ness : C’est ce qu’on fait Billou!
Bill : Arg je hais ce surnom, à cause de toi ils vont tous m’appeler comme ça!
Sabrina : Mais non! Aller on bouge, le bus arrive dans deux minutes.
Elle me pousse dans le dos, je reçoit une décharge électrique dans la colonne vertébrale et réprime un frisson. Nous allons à l’arrêt de bus et les autres passe devant avec la voiture, Gustav klaxonne en passant devant nous. Ils sont vraiment tous sympas, ça a tout de suite cliqué! Je regarde ma montre, bon le bus devrais être déjà là.
Sabrina : Ça caille!
Moi : On est qu’en octobre.
Sabrina : Je sais mais bon…
Moi : Mais t’as pas de veste?
Sabrina : J’ai l’oublier dans la voiture de ma mère ce matin.
J’enlève ma veste et lui tend, elle me regarde avec des yeux ronds.
Sabrina : ee non ça va.
Moi : T’inquiètes j’ai pas froid moi.
Sabrina : EEE…merci.
Elle la prend et l’enfile.
Moi : Ça te va bien.
Sabrina : Merci, tien le bus!
Tom : Ah enfin!
Ah je l’avais oublier lui!
Le bus s’arrête devant nous, Saby y monte suivi d’Andréas, je paie pour moi et Tom et les rejoins sur une banquette au fond.
Moi : On va ou?
Sabrina : Au parc en face des magasins.
Tom : Ah je vais pourvoir aller au magasin de musique.
Moi : Andy on va pourvoir acheté ce bracelet!
Andy : An super!
Sabrina: Un bracelet? Dans quel boutique?
Moi : La super boutique gothik!
Sabrina : Ah me dites pas que vous voulez le nouveau bracelet en cuir.
Andy : Oui!
Sabrina : Ah non, il est à moi!
Je la regarde avec des yeux ronds, elle…elle a les même goûts que moi, aaaaaaaaahh.
Andy : ah non là on peut pas, on a fait un pacte moi et bill!
Sabrina : Ben je l’achète quand même.
Andy : Pourtant tu as pas ce genre de look?
Sabrina : Quel look? J’ai pas de look, je m’habille comme j’en ai envie selon mon humeur. Je dois dire cependant que j’aime bien votre look à vous, vous êtes tout les trois différent et très original.
Tom : C’est bien la première fois que quelqu’un nous dis ça.
Sabina : Bah que voulez-vous, les gens sont étroit d’esprit.
An plus ça va plus je la trouve super, je l’adore *__*
Sabrina : ah c’est notre arrêt.
Nous descendons du bus à l’arrêt et Sabrina se dirige vers un petit café, les autres nous font des signes, ils sont tous entassé autour d’une table. Nous les rejoignons et réussissons à se faire une place.
Saby : Désolé le bus avait du retard.
Georg : Ah on croyais que vous vous étiez arrêter dans un coin noir.
Il a dit quoi là o_O
Sabrina : Ah non je fournis pas pour trois en!
Putain sur qu’elle bande de cinglé on est tombé.
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Saby le Lun 15 Oct - 16:15


Gustav : Voyons saby depuis quand! Je suis sur que tu fournis une armée
Sabrina : Ta gueule! Non mais t’es con…
Georg : Ah pardon j’oubliais que tu….
Sabrina : Ta gueule, la terre entière à pas besoin de savoir!
De quoi elle parle là? La terre entière…c’est gentil…pfff…
Annie : Et si on allait faire du shopping en!
Ness : Bonne idée.
Tom : Je veux aller au magasin de musique.
Bill : Je viens avec toi et après ont va pour le bracelet.
Alicia : Ont vient aussi, on se promène toujours en bande.
Tom : Comme vous voulez.
Gustav : On à pas le choix on dirait.
Ness : Oh aller quoi!
Gustav : Bon, ok.
Putain j’y crois pas, il craque sur Ness, c’est plus qu’évident….et à voir tom il va avoir de la compet…
…. : vous prenez quelque chose?
Sabrina Oh eeuh, une limonade stp mais pour emporter c’est possible6
… : Oui.
Moi : Même chose.
Tom et Andy : Coca.
…: Bien.
Les autres ont déjà leur verres presque vides devant eux. Nous continuons de parler en attendant nos boissons. J’apprend donc que Georg à 3 ans de plus et Gus un an de plus, d‘ailleurs gus était à notre école l’an dernier.
… :Voila.
Saby : Merci. On y va!
Annie : super!
Nous nous levons et marchons tous ensemble jusqu’au magasin de musique. Quelle drôle de bande on fait! Un emo, un wesh, un andro, 4 filles plus jolie l’une que l’autre , un grand au cheveux long et un blond fan de Métalica, je le sais, il porte le t-shirt.
Tom : Oh putain, la gratte!
Moi : Pas mal, je te vois bien avec.
Tom : Oh…oh mais si j’achète mon amplis j’oublis.
Moi : Tu demanderas à m’man pour noel ^^.
Tom : Oh…oh oui.
Moi : encore une guitare.
Saby : Moi je préfère chanter et joué du piano.
Je fige complètement, oh putain….c’est possible de la vouloir encore plus….si, si, ça vient de m’arriver.
Andy : Oh comme Bill.
Saby: ah oui?
Moi : euh…je, ouais, oui je chante peu mais je suis pas super doué au piano.
Saby : Moi je me débrouille, d’ailleurs y’a pas un piano qu’on peut utiliser dans cette boutique.
Annie : Oui, juste là.
Saby : super, c’est parti.
Tout le monde la regarde se diriger vers le piano à queue et poser ses doigts fins sur les touche. Elle commence à joué une douce mélodie, elle est vraiment doué, je reconnais cette chanson, c’est amazing grace….Oh…Oh, je vais m’évanouir, elle chante. Sa voix est, je vais mourir, je plane, tout le monde dans la boutique s’arrête pour l’écouter. Elle a une voix légèrement basse, pas trop, sensuel, douce, avec un léger filet d’air, elle tient la note très longtemps, elle est fabuleuse. Elle joue la dernière note et il y a un moment de silence avant que tout le monde se mette à applaudir, même le gars à la caisse. Elle revient vers nous avec un sourire rayonnant.
Alicia : Superbe comme toujours!
Annie : Magnifique.
Ness : Je me lasse pas de t’entendre!
Gus : Je t’avais jamais entendu chanter celle-là, waouh!
Georg : J’approuve.
Saby : Merci tout le monde. Et vous, vous avez aimer6
Elle se tourne vers moi, Andy et Tom.
Tom : Je suis sans voix!
Andy : Wow….
Moi j’arrive même pas à parler, je suis juste encore dans un autre monde.
Gus : Je crois bill est sous le choc.
Ness : Hé oh!
Moi:…euh…eum, pardon….je…waouh…
Saby : Je voudrais bien t’entendre chanter aussi…



Tom : Bill, youhou, elle t’as parlé.
Moi : Ee pardon tu disais?
Saby : Que je voudrais t’entendre chanter.
Moi : Oh non, surtout pas après ça!
Saby : Stp.
Andy : Aller Billou t’es doué
Tlm: Aller!!
Pas de pression du tout.
Moi : Bon, eum mais quelqu’un pourrais m’accompagner?
Tom : Je branche une guitare.
Moi : Ok.
Tom choisit une guitare et la branche dans l’amplis laisser pour les client.
Moi : Je vous prévient je suis pas aussi doué que Saby.
Saby : On verras bien.
Je me tourne vers Tom qui hoche la tête et commence à joué les premier accord de Wake me up when September ends de Green Day. Je commence à chanté, tout le monde me regarder, heureusement que je suis pas trop timide. Nous terminons la chanson et tout le monde se met à applaudir.
Ness : Waouh, t’as une voix superbe!
Gus : Oui c’est pas le genre de voix qu’on entend tout les jours.
Tout le monde nous félicite et saby s’approche de moi.
Saby : T’es doué, autant que moi.
Elle rigole et me pousse légèrement de l’épaule, hug, ne pas mourir.
Moi : Merci.
Tom : bon, je vais payer ça.
Il pars vers le comptoir pour payer l’amplis qu’il avait fait mettre de côté.
Alicia : Et après? La boutique pour leur bracelet c’est ça?
Moi, Andy , sab : OUI!
Annie : On dirais bien qu’ils le veulent tous.
Moi, Andy, Sab : Ouiii!
Tom : Voila!
Il nous rejoint avec un immense sourire.
Tom : Je dois revenir le chercher ce soir avec m’man.
Moi : Ok cool.
Ness : On y va.
Georg : Ouaip.
Nous sortons tous et nous rendons à ma boutique préféré, Andy saute partout dès que nous rentrons.
Moi : Andy!
Je saute sur son dos et nous tombons presque, le gérant nous vois et s’approche.
… : Les gars combien de fois je vous ai dit de ne pas faire ça, vous allez finir par briser quelque chose.
Moi : Désolé Yvan.
Il soupire et pose son regard sur les autres.
Yvan : Oh Saby bonjour.
Oh il l’a connaît.
Yvan : Vous m’avez emmené du monde à ce que je vois.
Saby : Et oui. En fait Bill et Andy, veulent le même bracelet que moi.
Yvan : Ah, j’en ai gardé un pour toi comme promis, ils sont juste là les gars.
Andy : Merci.
Yvan : Viens Saby, le tien est derrière le comptoir.
Saby : super.
Elle le suit au comptoir alors que moi et Andy on attrape chacun un bracelet et nous les rejoignons pour payer. Saby enfile le bracelet et lève le bras pour regarder.
Saby : Parfait, merci daddy!
Yvan : De rien ma puce.
Daddy? Ma puce?
Moi : C’est ton père!!



Saby : Ben oui.
Moi : Mais…Oh….
Yvan : Ça fait pas longtemps que vous vous connaissez en?
Moi : non.
Yvan : ah d’accord. Ben Saby, Bill et Andy sont de bon clients.
Saby : Ok, ben c’est cool.
Elle sourit et se tourne vers nous.
Saby : bon nous on se sauve daddy!
Yvan : Ok, bonne soirée, ne rentre pas trop tard.
Saby : Promis!
Elle lui fait un bisou sur la joue et tout le monde le salue avant de sortir.
Annie : Je me répète mais ton père est trop cool.
Saby : Je sais, je sais.
Georg : On fait quoi?
Ness : Ben on continue se qu’on faisait.

Éllispe
Je m’affale sur mon lit et fixe le plafond sans vraiment le voir.
Une soirée avec des amis…des rires, des chamaillerie….elle. Mis à part avec Tom et Andy ça ne m’était jamais arriver et c’est…je pensait pas qu’avoir autant d’amis pouvait être tellement bien. Et elle…elle, bon sang moi qui ce matin pensais qu’elle ne connaissait même pas mon existence. Je suis sur un petit nuage…déjà hâte à demain.
Oh et si…et si c’était que de la pitié et que demain elle m’ignorait complètement.
Nooon, elle est trop gentille pour ça…enfin j’espère…et merde j’angoisse. Faut pas que je pense à des trucs comme ça, dors Bill, aller.

Le lendemain matin.
Mo : TOOOMMM!
Tom : J’arrive!
Il descend les escaliers dans un boucan épouvantable, enfile ses basket et balance son sac sur son épaule.
Tom : voila!
Moi : Enfin!
Tom: Oh monsieur est pressé de revoir la miss!
Moi : Ta gueule!
Il rigole et je lui donne un coup d’épaule avant de sortir. Nous prenons l’autobus et débarquons devant l’école, comme toujours Andy nous saute dessus en nous voyant.
Andy : Alors mon Billou bien dormi, t’as fait de beaux rêves?
Moi : Tu sous entend quoi là?
Andy : Tu sais bien Sa…
… : Saluut!
Moi : Héé! Salut.
Ah je suis trop content, elle est là…elle viens vers nous avec un grand sourire.
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Miss BK le Mar 16 Oct - 9:51

il est trop mignon Bill Smile Smile Smile

hâte de lire la suite
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Saby le Jeu 31 Jan - 17:02

Saby : Ça va les gars!
Andy :Très bien!
Tom : Mouais.
Saby : Oh Tom ça va pas?
Moi : Il est toujours très grognon le matin.
Saby : ah d’accord et toi ça va?
Moi : Oui…
Saby : Super! Venez les filles sont là-bas!
Oh Ah elle veut encore être avec nous, n’oubli pas de respirer Bill ça peut être utile.
Nous la suivons, tom me pusse un peu et me regarde en rigolant, je lui fais un superbe doigt d’honneur et il rit plus franchement.
Tom : T’es pas croyable, réagi un peu mon vieux.
Moi : Arrête!
Tom : qu’est-ce que t’attend en?
Moi : La ferme!
Andy : Il a pas tord.
Moi : bon ça va lâchez-moi un peu!
Saby : Un problème?
Je me stop net en la voyant à quelques centimètres de moi un regard curieux sur son beau visage.
Moi : euhh…je…eemm…non…
J’entend Tom pouffé de rire avec Andy, pffff je suis même pas foutu de faire une phrase complète.
Saby : Ok!
Elle se retourne et avance vers Ness, Ani et Alicia qui nous font signe.
Andy : Salut!
Alicia : Hé!
Ah lala c’est repartis pour une séance de flirt….et merde et Tom qui s’assoit près de Ness….pfff si j’avais ce courage moi….
Tout le monde parle de tout et de rien en rigolant jusqu’à ce que la cloche retentisse.
Saby : Berkkk c’est reparti.
Moi: Pas envie d’aller en sport.
Saby : Je te comprend, j’ai horreur de ça!
Elle me fait un grand sourire…ne pas tomber dans les pommes, ne pas tomber dans les pommes. Elle me pousse légèrement, je reviens sur terre et nous entrons dans le lycée. Tout le monde se sépare pour rejoindre sa classe, bien sur Tom est avec moi, les seules classe ou nous ne sommes pas ensemble c’est quand j’ai art et lui basket. Nous nous assoyons et il se tourne vers moi pour murmurer.
Tom : bon alors, sérieusement t’attend quoi?
Moi : T’es con elle nous parle que depuis hier, elle va me prendre pour quoi! En fait eeeuuhh je craquais même quand on ne se connaissais pas! Elle va me prendre pour un malade.
Tom : Mais non et puis t’es pas obliger de li dire ça….juste dragué un peu…
Moi : Je suis pas comme ça.
Tom : Tu finiras vieux garçon.
Moi : Je suis pas comme toi, tu crois que je t’a pas vu faire du rente dedans à Ness.
Tom : Je…
Prof : Un problème messieurs, nos cher jumeaux voudraient peut-être partagé leur petit secret avec la classe.
Tom : Non merci m’sieur, à moins que vous vouliez des trucs de drague! Pour ça on peut vous aider!
Mais quel con, tout le monde va se faire des films maintenant.
Prof : euh non ma vie sentimentale va très bien merci.
Tout le monde rigole et le prof retourne à son tableau.
Moi : T’es con Tom!
Tom : C’est pour ça que tu m’adore!




Nous sortons de la classe pour entrer dans une autre, c’est chiant, je hais l’école!
Oh non en plus c’est sport! Je me change dans les vestiaire avant d’aller rejoindre Tom dans le gymnase.
Tom : T’as pas de chance c’est basket aujourd’hui.
Moi : L’enfer.
Éllispe.
Je m’écroule sur le banc dans la cour.
Moi : Je hais ce prof!
Tom : Tu as pratiquement rien fait du cour!
Moi : C’est déjà trop!
Il rigole et lève les yeux, je suit son regard et aperçoit les filles qui s’approche avec Andy, il a son bras autour d’Alicia…il perd pas de temps lui.
Annie : Salut la compagnie!
Tom : Salut les filles.
Andy : Hé!
Ness : Bill ça va ?
Tom : Monsieur n’a pas supporter le basket.
Saby : Pauvre chou.
Elle rigole en se glissant entre moi et Tom.
Saby : Vous faites quoi là? Vous ne mangez pas?
Tom : Ben nous attendions Andy mais il semble qu’il soit venu accompagné.
Saby : Ça vous dis un mc do?
Moi : Il est à l’autre bout du mode.
Saby : Et alors?
Tom : Tu nous propose de pas aller en cours cette aprèm c’est ça?
Saby : Ouais.
Annie : Moi je ne peux pas, je vais me faire tuer.
Ness : Moi je veux bien.
Alicia : Ben je veux pas laisser Annie, nous allons en sport.
Tom : Je viens.
Saby : Bon, déjà trois, Bill, Andy?
Moi : Eum.
J’ai jamais fait l’école bussonière moi…
Moi : Ok.
Andy : Non merci, si ma mère l’apprend je suis mort et en plus mes notes de math font pitié.
Saby : Que nous 4 alors.
AAHHHH….pffff heureusement que je l’air retenu celui-là.
Saby : C’est parti!
Ness : Je vais chercher mon sac.
Saby : Ok moi aussi, les gars vous nous attendez là!
Moi : Ok.
Elles partent, Andy et les deux autres filles nous salue avant d’aller à la cafet à l’intérieur.
Tom : Hé hé.
Moi : Quoi….
Tom :C’est l’occasion rêver!
Moi : Dis pas N’importe quoi.
Tom :Ben moi je vais en profiter en tout cas, alors si toi tu le fais pas c’est ton problème.
Moi : Ben voila, c’est mon prob.
Tom : T’es pas croyable.
Moi : Ouais, ouais.
Les filles reviennent vers nous en rigolant.
Ness : Aller go!


Saby: Oh t’as vu !
Ness: Trop chou!
Tom: C’est quoi ces horreur!!!
Moi : Arrête c’est super mignon!
Tom : Tu plaisante.
Saby : Oh Tom regarde les ils sont trop chou!
Tom : C’est affreux!
Moi; Je trouve ça chou moi, t’as vu celui la me regarde.
Tom : C’est parce qu’il vient de voir un truc plus laid que lui.
Il reçoit une triple claque, le regarde les filles en rigolant.
Tom : Aie!
Saby : Méchant!
Tom : Non mais ils me montrent des chiens affreux et c’est moi qui se fait taper.
Moi : Ils sont pas affreux.
Saby : Ils sont super chou, c’est mimi un carlin!
Tom : Moi je dis plus rien.
Ness : Aller on avance j’a faim.
Je me penche vers la baie vitré et la tapote légèrement, les trois mignons petits chiots sautent partout, j’en veux un!
Saby : Ils sont craquants non?
Je sursaute et me tourne vers elle, elle rigole un peu.
Moi : Oui très.
Saby : Aller ils sont partis sans nous.
Moi : Trop gentil.
Je me redresse et nous courons vers les deux autres qui sont en plein session de drague, ils se lâchent jamais ces deux là. Tien tien je vais coupe mon fère. Je prend un élan et lui saute sur le dos, il lâche un cri de surprise et passe près de tomber.
Tom : T’es malade!
Moi : Oui, j’arrive plus à marcher porte moi.
Tom : Tu plaisante là!
Moi : Nan, je reste là.
Je m’accroche solidement à lui, il soupire et passe ses bras sous mes jambes pour me soutenir.
Tom : Ça me rappel quand on était gamins.
Moi : Oh oui c’étais marrant.
Tom : Tu semble moins lourd qu’à l’époque.
Moi : C’est toi qui est plus fort.
J’entend les filles rigoler, je crois qu’elles nous trouvent mignons si j’ai bien compris. Je pose ma tête sur son épaule et me laisse bercer par les pas réguliers de ma moitié. Je sursaute quand je le sent me lâcher, je me rattrape de justesse pour ne pas me casser la figure, je crois que j’ai failli m’endormir.
Tom : On y es.
Moi : Déjà!
Tom : Si t’aurais pas ronfler sur mon dos tu le saurais.
Moi : Je ronfle pas!
Tom : Si!
Moi : non!
Tom : si!
Saby : Hé! J’ai faim moi!
Moi : ah eeuh oui pardon.
Tom : Pardon gna gna!
Je lui donne un coup sur le bras et il me tire la langue, je me fais attraper par le bras et suit tiré à l’intérieur.
Saby : Bougez!
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Miss BK le Jeu 31 Jan - 19:37

j'ai hâte de savoir la suite moi


jtd puce
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Saby le Ven 8 Mar - 5:37

Nous prenons notre commande au comptoir avant d’aller s’asseoir à une table. Nous commençons à parler de tout et de rien, Tom est en plan drague mais graaaveee.
Saby : Bill?
Moi : Oui?
Je me tourne vers elle…oh non mais comment elle fait pour être aussi belle….pfiou Bill se serais peut-être intelligent de penser respirer, ça peut s’avérer utile.
Saby : Je t’ai posé une question.
Moi : Je…désolé, j’étais dans la lune tu disais.
Elle rigole et me donne une petit tape sur le bras, je me mord la lèvre, elle est….aaahhhhhh!!!!!!!!!!!!!!
Elle me repose sa question, je répond et la conversation reprend. Le temps passe à une vitesse folle et nous finissons par décider de partir près de deux heures plus tard.
Saby : Oups….ben tant qu’à faire nous sommes en retard pour le dernier cours.
Tom : Ben on y retourne pour aller chercher les autres après les cours.
Ness : Oui mais en attendant on fait quoi?
Saby : Le parc?
Ness : Ok.
Tom : Bah d’accord.
Nous marchons tranquillement vers le parc quand Saby se met à courir suivi rapidement de Ness, elles se jettent sur les balançoires en rigolant.
Tom : elles sont dingues.
Moi : Oui….mais…adorable.
Tom : T’as bien raison. Alors tu n’as toujours pas attaqué avec Saby.
Moi : Mais arrête avec ça.
Tom : Je t’en prie, tu en meurs d’envie.
Moi : Lâche moi.
Tom : Je suis sur qu’elle te dirais pas non.
Moi : Dis pas n’importe quoi.
Il s’arrête et se tourne vers moi avec un air sérieux, j’ai peur…
Tom : Écoute, tout le monde a remarquer comment vous êtes. Vous êtes fait pour être ensemble! Vous vous complétez à la perfection et la façon que vous vous regardez….putain Bill fait quelque chose.
Moi : Je eux pas….je fige quand elle est là.
Tom : Invite la à sortir, je sais pas moi.
Moi : Je peux pas!
Tom : Trouillard!
Moi : Oui!
Tom : Bon ok je te lâche….pour l’instant.
Je grogne un peu et nous rejoignons les filles, je m’assoit par terre devant eux alors que Tom se place derrière Ness pour la pousser un peu sur la balançoire, ils sont mignons ensemble. Et moi je suis aps foutu d’avoir le courage d’inviter Saby, et pourtant dieu seul sait à quel point j’en ai envie depuis longtemps.


Saby : Bill!
Moi : Oui?
Saby: Viens me pousser stp!
Moi : Te pousser!
Saby : Oui.
Je…rêve là, oh mon dieu…ok respire Bill…mais je …la toucher, pas directement mais quand même aaahh. Je me lève et viens me placer derrière elle, elle me sourit avant de se pousser légèrement avec ses pieds. Je pose mes mains à plat dans son dos et la pousse, je l’aide à se balancer comme ça, doucement alors que nous parlons.
Saby : Alors Bill tu veux faire carrière en musique ou tu as d’autre plan.
Moi : Ben j’ai déjà penser à la musique mais je sais pas si ça marcherait.
Saby : Je suis sur que si, Tom pourrait jouer de la guitare, vous auriez un groupe.
Tom : Moi dans son groupe, pas question, monsieur voudrait jouer du pop ou je sais pas quoi, moi c’est le rap que j’aime.
Ness : Pourquoi tu joues de la guitare alors?
Tom : Euh…
Les filles rigolent et je sourit, c’est vrai que c’est un peu illogique.
Tom : Ben euh…j’en sais rien en fait, j’aime jouer de la guitare c’est tout.
Saby : Comme moi du piano et le chant. Oups aah.
Moi : Pardon.
Je l’ai poussé peu trop fort, elle a failli tomber, je l’ai rattraper de justesse…oh mon dieu je la tient contre moi. Tom me regarde avec un drôle de sourire, je la lâche lentement.
Moi : Désolé.
Saby : Pas grave.
Tom : Ness, tu viens on va aller acheter à boire à côté.
Ness : Je te suis.
Mon frère part en me lançant un regard insistant, pitié non il m’a pas fait ça. Respire Bill, tu es seul avec elle mais c’est pas grave, tu va t’en sortir.
Saby : Bill?
Je sursaute et la regarde elle n’est plus sur la balançoire, elle est juste devant moi et me regarde avec des yeux curieux.
Moi : Euh oui?
Saby : Ça va, tu as l’air ailleurs.
Moi : Euh en fait je…eum.
J’ai chaud, je suis sur que je suis rouge comme une tomate, elle se rassoit sur la balançoire mais en restant face à moi, ce sourire mon dieu.
Moi : Je euh…je voulais…
Aller Bill courage, c’est pas la fin du monde, le pire qui peut arriver c’est qu’elle te dise non…oh mon dieu et si elle me dit non….et si elle veut qu’on sois juste amis et…et…BILL reprend-toi!
Moi : Je…tu as quelque chose de prévu samedi.
Saby : Oh….ben…non, rien.
Moi : Oh ok euh….tu veux…faire quelque chose...on pourrait aller se promener en ville ou voir un film.
Saby : C’est un rendez-vous?
Moi : Euh je….juste….si tu veux…enfin…oui, je…
Saby : Ça me ferait plaisir.
Moi : Vrai…vraiment?
Saby : Oui.
Moi : Oh super!
Elle sourit et je rougis, c’était un peu trop enthousiasme mon truc.
Saby : Tu pourrais venir me chercher à la boutique de mon père.
Moi : Oui, vers 15 heures ça te va.
Saby : C’est parfait.
Tom : Héééé!
Oh je l’avait oublier lui.
Tom : Ben alors vous faites quoi?
Ness : Nous avons emmener à boire.
Saby : Merci.
Je sourit, oh mon dieu j’ai….j’ai un rendez-vous avec elle samedi!!!!!!!!!!!!!




Bon ok….faut pas oublier de respirer Bill ça pourrais être utile. Je me regarde dans le miroir une dernière fois, j’aurais peut-être pas du me coiffer comme ça et si elle aime pas. Et ce t-shirt je suis pas sur.
Tom : Bilounet!!!!!
Moi : Quoi?
Tom : Tu es nerveux?
Moi : Trop.
Tom : Faut pas! Arrête de jouer avec on t-shirt il est parfait.
Moi : T’es sur, je sais pas si…
Tom : Pire qu’une fille, t’inquiète si elle craque pas elle est folle.
Moi : Tu fais de la fièvre?
Tom : Ben on pourquoi?
Moi : T’es gentil.
Tom : Ha ha très drôle.
Moi : Il est quelle heure?
Tom : 14h45.
Moi : AAAHH! Merde!
J’attrape ma veste et descend les escaliers en courant, j’enfile vite mes baskets et sors.
Tom me lance un bonne chance de la fenêtre, je lui fais un signe et cours en direction de la boutique. Je vais être en retard merde! J’arrive enfin dans la rue commerçante et regarde ma montre, wow je suis pile à l’heure. Je m’arrête devant la boutique et rend une grande inspiration avant d’entrer, oh merde j’espère que mes cheveux n’ont pas bouger. J’aperçoit Yvan qui me fait un signe
Yvan : Salut jeune homme!
Moi : Bonjour Yvan. Euh Saby est là?
Yvan : OH! C’est toi son rendez-vous!
Moi : Euh ben euh.
Yvan : J’espère que tu vas prendre soin de ma petite fille!
Saby : Oh p’pa laisse le tranquille le pauvre!
Moi : Ha salut!
Saby: Salut Bill, aller viens avant qu’il ne commence son interrogatoire.
Elle m’attrape par le bras et nous sortons.
Saby : Désolé pour mon père, il n’est pas méchant au fond.
Moi : Oh ça va c’est pas grave.
Saby : alors tu voulais faire quoi?
Moi : Ben je voulais marcher un peu et parler ensuite resto et ciné.
Saby : parfait!
Nous marchons tranquillement nous parlons de tout et de rien, nous rigolons, elle s’amuse même à commenté ce que l’on voit dans les vitrines des boutiques. Je ne sais pas comment c’est arrivé mais j’ai sa main dans la mienne et nous traversons tranquillement le parc en silence.
Saby : Bill?
Je sursaute légèrement et la regarde…oh bon sang à chaque fois je suis presque surpris de sa beauté, je suis dingue.
Moi : Oui?
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Miss BK le Ven 8 Mar - 6:57

comme c'est mignon, l'état ou il est, c est attendrissant
le courage qu il a prit pour l inviter
je suis sur que ca va bien se passer, et c'est vrai qu'après cette soirée ils feront un beau couple

suite puce jtd
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Saby le Sam 4 Mai - 3:45

Saby : Pourquoi tu…pourquoi tu m’as jamais parlé avant, et que tu m’as pas invité?
Je me fige et me tourne vers elle.
Moi : Ben je…
Saby: Moi je voulais te parler mais j’osais pas parce que tu me regardais même pas et je me demandais si tu savais que j’existais.
Moi : Je…bien sur que je le savais…tu sais je suis pas…enfin je suis un peu…
Saby : timide.
Moi : Ouais. Mais je…je voulais te parler mais tu sais je suis pas le mec le plus populaire de l’école et je sais que tu te fais souvent invité et que tu dis toujours non alors si moi, le mec invisible et bizarre t’invitais tu voudrais sûrement pas.
Saby; Ben tu vois j’ai dit oui.
Moi : Oui, j’en suis encore surpris.
Elle rit et serre ma main un peu plus fort.
Saby : Faut pas être super. Tu es quelqu’un de bien et de gentil. Ce n’est pas parce que tu as un look différent que tu ne mérite pas d’avoir de l’attention. Rugis pas! T’es trop mignon.
Elle rigole encore et je me sens devenir encore plus rouge, elle se fout de moi là?
Moi : Te fous pas de moi.
Saby : Jamais. Je me fous pas toi, je trouve ça chou que tu sois si timide. Mais tu devrais pas.
Moi : J’essai….je fais des efforts…je me sens bête, désolé.
Saby : Arrête tu n’est pas bête. Et puis tu m’as invité tu as surpassé ça.
Moi : Ouais.
Saby : Aller je meurs de faim!
Moi : Moi aussi.
Saby : J’ai envie de….Hot-dog
Moi : Oh…ben y’a un vendeur juste là.
Saby : Je sais, on y va!
Nous achetons des Hot-dog au vendeurs de rue et nous retournons nous asseoir sur un banc dans le parc.
Moi : Tu veux aller voir quoi?
Saby : Je sais pas, un truc bien…pas d’horreur et de sang partout.
Moi : Berkkk non!
Nous nous regardons et nous pouffons de rire, elle me lance un morceau de pain et je lui tire la langue.

Après avoir fini nos hot-dog nous partons au ciné, elle s’arrête devant les affiches.
Moi : Alors?
Saby : Je sais pas, celui-là et celui-là ont l’air bien.
Moi : Oui…je crois que le premier serait mieux.
Saby : Ah ouais…ok, va pour le premier alors.
Nous arrivons au guichet et je paie les deux billets, après avoir insisté, ensuite j’achète du pop-corn, quelques bonbons et à boire.
Saby : J’aime pas que tu paye pour tout.
Moi : C’est moi qui t’ai invité alors je paie.
Saby : Ok, ok.
Elle sourit et se lève sur la pointe des pieds pour poser un bisou sur ma joue, je me sens rougir comme pas possible.
Saby : Oh rougit pas comme ça.
Moi : Désolé.
Saby : Mais t’excuse pas!
Je rougit de nouveau et pose ma main sur ma nuque, merde je dois avoir l’air con.
Saby : T’es trop chou!
Je sursaute presque lorsque je la sens s’accrocher à mon bras.
Saby : Aller on y va, le film va commencer.
Moi : Oh oui.
Nous entrons dans la salle juste à temps, le film commence au même moment ou l’on s’assoit. Le film commence mais j’ai du mal à me concentre. Je n’arrive toujours pas à croire que je suis ici avec elle. J’en ai tellement rêver, mon dieu faites que se soit pas un rêve. Je baisse les yeux et vois sa main sur l’accoudoir…mon dieu ça fait tellement cliché mais j’ai envie de lui prendre. Je le fais ou pas? Après tout elle a pris mon bras tout à l’heure…oh aller Bill courage…un…deux…trois.
Je tend la main et la pose sur la sienne en la serrant, je lève les yeux pour voir sa réaction. Elle tourne un peu les yeux vers moi, me sourit et se concentre sur le film. Au moins elle n’a pas retirer sa main. Je tourne enfin la tête vers l’écran géant, mais tout ce que j’ai en tête c’est sa main dans la mienne. Après presque deux heures le film se termine enfin, je dois lâcher sa main pour me lever et prendre ma veste. Je jette le pot de pop-corn et les emballages de bonbons à la poubelle et la suit dehors. Je me surprend moi-même en prenant sa main dans la mienne elle ne me repousse pas, mon cœur bat si fort. Nous marchons tranquillement, nous nous rapprochons de chez elle, mon cœur bat de plus en plus fort. Qu’est-ce que je vais faire une fois là…est-ce que je l’embrasse? Elle va peut-être me repousser…mais si elle me laisse tenir sa main…mais ça ne veut pas dire qu’elle voudrait…après c’est notre premier rendez-vous…on ne se connais pas depuis longtemps. Voila…on voit le magasin d’ici. Respire Bill, ça va aller.

Nous nous arrêtons devant la boutique et elle se tourne vers moi.
Saby : Mon père m’attend pour me ramener à la maison…
Moi : Ok…
Saby : Merci pour la soirée, c’étais vraiment bien.
Moi : Merci d’avoir accepté.
Saby : On se vois demain.
Moi : Oui…
Un léger silence plane, j’ai trop envie de…oh et puis…je fais un pas en avant et...une lumière s’allume, je sursaute et me recule.
Saby : Mon père…désolé…euh…bye.
Elle entre dans la boutique après un dernier sourire.
Moi : Bye…merde!


Une fois à la maison je raconte tout à mon frère affalé sur mon lit.
Tom : Pas vrai!
Il se tourne vers moi avec des yeux ronds et un sourire moqueur.
Moi : La ferme!
Tom : J’en reviens pas! Attend tu allais l’embrasser!
Moi : Ouais.
Tom : Et son père à ouvert la lumière extérieur.
Moi : Ouais.
Tom : Mon pauvre vieux.
Je soupire et enfoui ma tête dans l’oreiller.
Tom : En tout cas je suis fier de toi frérot!
Moi : Hein?
Tom : Ben oui! Tu as eu assez de courage pour l’embrasser…bon ça a pas marcher mais quand même.
Moi : Je vais faire quoi Lundi moi?
Tom : Faire quoi?
Moi : Ben…je vais être super mal à l’aise…tu sais pas peut-être qu’elle allait me repoussé.
Tom : Elle est bonne celle-la!
Moi : Comment ça?
Tom : D’après ce que tu m’as raconter elle t’aurais pas repoussé. Crois moi vieux tu as toutes les chances du monde.
Moi : Tu crois!
Tom : J’en suis sur! Tu vas voir Lundi elle te sautera au cou.
Moi : Ben…j’ai hâte de voir ça.
Il rigole et se laisse tomber près de moi.



Le Lundi

J’en revient pas, je me suis levé à 6 heures, je suis même à l’avance pour aller au lycée. Je suis impatient et j’ai peur en même temps. Je sais pas si Tom a raison. Comment va-t-elle réagir? Au fond je ne suis sur de rien. L’heure de partir arrive, je fais le trajet en silence, mon frère essai de m’encourager, mais en fait il me fout plus la frousse qu’autre chose avec ses théorie à la con.
Tom : On y est.
Moi : Je sais, pas besoin de me le dire!
Tom : Relax vieux!
Je grogne et nous entrons dans l’enceinte du lycée.
Tom : Bill…elle est là.
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Miss BK le Sam 4 Mai - 22:49

rhoo.... trop mignon
c'es trop mimi de le voir dépasser sa timidité comme ça
Dommage pour le baiser mais je suis sur que il y aura encore d'autre occasion

suite ma puce
jtd
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Saby le Jeu 23 Mai - 15:45

Mon cœur s’emballe, mes mains deviennent moites, ma respiration accélère, je sens le rouge me monté au joues.
Tom : Wow! Relax vieux!
Moi : C’est plus fort que moi.
Tom : Oh lala….Hé les filles!!!!
Moi : Merde….
Elles viennent vers nous et mon cœur semble vouloir sortir de ma poitrine.
Tom : Calme toi, tu verrais ton air.
Moi : Je sais…
Je prend une grande inspiration et tente de rester calme.
Saby : Salut!
Tom : Salut…tu es seule?
Saby : Oui, les autres ne sont pas arrivés. Ça va Bill…tu es tout pâle…
Moi : Je…ça va…
Saby : Tu as peut-être attrapé un rhume.
Elle s’avance vers moi et pose sa main sur mon front, je retiens mon souffle.
Saby : Non, pas de fièvre.
Moi : Je…je vais bien…très bien.
Saby : Si tu le dis.
Nous avançons jusqu’à un banc et je m’y assied, elle me rejoint en souriant. Respire…
Moi : alors tu as passé un beau week-end…je veux dire…dimanche…
Saby : Oui, super week-end, le dimanche un peu ennuyant cependant.
Elle dit ça avec un de ses sourires….pfiou on ce calme.
Moi : Même chose pour moi.
Elle sourit et la sonnerie du début des cours retentit.


Deux jours plus tard.
Je sais plus quoi faire. Ça fait deux jours et ça n'avance pas…en plus je n'ai jamais l’occasion et disons que à l’école c’est pas ce qu’il y de mieux. Moi qui ai enfin trouvé le courage de faire quelque chose chaque fois y’a un truc qui gâche tout. Mais la je dois agir, j’en peux plus, depuis le premier jour de lycée que j’ai le béguin pour cette fille et j’ai enfin l’occasion, je vais pas attende qu’il soit trop tard bon sang! J’en ai marre d’être aussi timide, je veux juste…oh la voila…
Saby : Salut Bill!
Moi: Salut.
Saby: Prêt pour la super réunion.
Moi : M’en parle pas.
Il y une grande réunion pour tout les élèves du lycée, je déteste quand ça arrive, tout le monde est a l’étroit et je finit toujours par trébucher ou foncé sur quelqu’un.
Saby : Aller viens.
Nous rendons au gymnase, ou les élèves commencent à s’entasser.
Saby :Tu as pas l’air très à l’aise.
Moi : Non t’inquiète ça va.
Les élèves arrivent tous et nous nous tassons dans un coin, moi Tom, Saby, Andy, Alicia et Annie. Le directeur commence à parler, je tourne la tête vers Saby…bon…un...deux…trois..
Nos mains se touchent, j’hésite un peu et entrelacent nos doigts, elle ne réagi pas mais sert légèrement ma main, je souris, la regarde un peu avant de me tourner vers la petite scène.



Nous sortons enfin du gymnase, j’ai toujours sa main dans la mienne et je n’ai aucune envie de la lâcher. Heureusement les cours sont finis, je peux l’inviter.
Moi : Tu a quelque chose de prévu?
Saby : Non.
Moi : On va se promener?
Saby : Ok
Moi : Désolé les gars.
Tom : Pas grave.
Nous disons au revoir aux autres elle part chercher ses choses, je suis obligé de lâcher sa main…j’espère avoir le courage de la reprendre…et…plus. Je vais prendre mon sac aussi et nous nous rejoignons dans la hall. Elle arrive près de moi et je prend automatiquement sa main, je m’épate!
Bill : Tu veux aller ou?
Saby : Qu’importe.
Moi : Ok.
Je pars en direction du par cet elle me suit, nous parlons un peu, mais en fait on a pas grand-chose à dire. De toute façon c’est un silence agréable, léger et apaisant. Nous arrivons au parc et elle s’arrête.
Saby : Balançoire?
Moi : Ok.
Nous nous rendons au balançoire et elle s’y assoit, je me place face à elle, elle se balance légèrement avec ses pieds.
Saby : dit…
Moi : Oui
Saby :Je…je suis quoi pour toi?
Moi : Euh je…qu’est-ce que tu veux dire.
Saby : Je veux dire…tu...me prend la main et tout, mais tu…enfin je suis quoi pour toi…une amie ou…
Moi : Oh je…
Je prend une grande inspiration et fixe mon regard sur elle, aller courage Bill!
Moi : Tu sais je suis pas très doué avec les mots…et encore moins avec les filles…j’ai jamais eu de…petite-amie et je sais pas trop quoi faire ou quoi dire. Tu…enfin tu me plais vraiment beaucoup et ça depuis longtemps…même avant que tu me parle, mais je trouve pas le courage de…
Ses yeux verts fixés sur moi, son petit sourire, mon dieu.
Je me penche en avant et pose ma main sur sa nuque.
Moi : De faire ça.
Je pose mes lèvres sur les siennes, elle lâche la balançoire et ses bras passent autour de mon cou, je frissonne. Nos s’entrouvrent lentement et je sens sa langue frôler ma lèvre inférieur, je pars à sa rencontre et le baiser devient plus profond, plus doux. Je me recule lentement, je sens le rouges me monter au joues alors qu’elle me sourit.
Saby : Il était temps.


Nous sommes resté au parc pendant deux heures mais nous devons rentré, il se fait tard et en plus nous mourrons de faim tout les deux. Je la reconduis chez elle, qui en fait n'est pas au dessus de la boutique comme je le pensais mais la maison juste à côté. Elle se tourne vers moi en souriant.
Saby: À demain Bill.
Moi: À demain.
Elle pose un léger baiser sur mes lèvres en se mettant sur la pointe des pieds et elle s'éloigne, je lâche lentement sa main et elle entre à l'intérieur. Je reste là quelques secondes avec un air béat. Je tourne les talons et me rend chez moi la tête complètement dans les nuages. Dès que j’ouvre une tornade me saute dessus et je passe près de tomber.
Tom : ALOOORS.
Moi : Woo…
Tom: Vous êtes partis main dans la main il s’est bien passé un truc.
Moi : Laisse moi le temps de rentrer au moins.
Je retire mes chaussures et montre a ma chambre après avoir salué ma mère, Tom me suis à la trace. Je m’assoie sur mon lit et il se plante debout devant moi.
Tom : Alors !!!!
Moi : Rien de spécial.
Je me retiens de sourire devant son air effaré.
Tom : Pas possible.
Moi : Ben, nous sommes aller au parc, nous avons parlé.
Tom : C’est tout ?
Moi : Je crois bien…ah oui je l’ai embrassé.
Tom : AAAHHH mais pourquoi tu l’as pas dit dès le départ.
Il me saute carrément dessus et me secoue comme un prunier.
Moi : Arrête je vais te vomir dessus.
Tom :Mais alors comment elle a réagi, elle t’as pas rejeter je suis sur, et t’as aimer ? Et elle ? Alors vous sortez ensemble ?
Moi : Ralenti tu me donne le tournis. Lors pour le baiser oui j’ai aimé, je lui ai pas demandé si elle aussi mais elle m’a pas repoussé et oui on sors ensemble.
Tom : An géant mon frérot es casé.
Il sourit comme un con et sort de ma chambre tout content.
Tom : Faut que je dise ça a Andy.
Moi : Je pourrais pas le faire moi-même ???
Tom : T’es pas assez rapide.
Je me laisse tomber sur mon lit e soupirant, j’ai un frère jumeau trop con…

Le lendemain matin.
Je me suis encore le ver à la bourre et nous courons comme des dingues vers l’école. Nous avons pris le bus d’après que celui supposé et il arrive à peine cinq minutes avant la sonnerie. Nous voyons Andy qui nous fait de grand signe en rigolant, nous traversons le portail et j’aperçois Saby avec Ness et Alicia sur le banc près de Andy. Saby se lève, je passe près d’elle et me laisse tomber sur le banc, elle se tourne vers moi avec un air interrogateur. Je l’attrape par le bras et la tire sur mes genoux, elle sourit.
Moi : Je devais souffler désolé.
Saby : Pas grave.
Elle pose un baiser en surface sur mes lèvres et j’entend les deux autres filles glousser, je crois que tout le monde est content que nous soyons ensemble. La sonnerie retentit et nous entrons, mais juste avant de franchir la porte je vois Frank, mon persécuteur, du coin de l’œil, je crois que finalement c’est pas tout le monde qui est content….

avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Miss BK le Ven 24 Mai - 12:56

bon au moins les choses sont claire ils ont ensemble

mais bon espérons qu'ils y aura pas de probléme....
la suite ma puce
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Saby le Dim 4 Aoû - 18:07

J’ai hâte que le cours se termine pour retrouver ma puce. Je regarde l’heure encore et encore.
Tom : Arrête un peu de gigoter.
Moi : Hum désolé.
Il me regarde en rigolant et je lui tire la langue.
Après deux heures de torture, la cloche retentit enfiin et je me précipite dans le couloir.
Je cours presque vers le casier de Saby et l’aperçoit…oh lala…elle à pas l’air d’aller.
Moi : Hé !
Saby : Hé…
Moi : Qu’est-ce qu’il y a ?
Je prend sa main, elle semble inquiète.
Saby : rien.
Moi : Tu es sur ?
Saby : Hum…
Moi : Dis moi ?
Saby : C’est…Frank.
Moi : Frank !
Saby : Oui...il…il m’a intercepté dans un couloir…il…oh…
Ses yeux se remplissent d’eau et je la sert contre moi.
Moi : Qu’est-ce qu’il t’a fait ?
Saby : rien…il…il a menacé de t’envoyer à l’hôpital si je te laissais pas.
Moi : Oh quelle brute ! Ne t’inquiète pas, il ne me fait pas peur.
Saby : Mais…je veux pas qu’il t’arrive quelque chose à cause de moi.
Ele éclate en sanglot et je caresse ses cheveux.
Moi : viens, tu es pas en état d’aller en classe.
Je la prend par la main et dépose mes choses dans mon casier un peu plus loin avant de faire signe à mon frère qui hoche la tête et nous partons. Je l’entraîne en dehors de la cours, il y a un banc pas loin nous nous y assoyons, ses pleure se sont calmé.
Moi : Calme toi ma puce il m’arriveras rien.
Elle rit un peu.
Moi : Quoi ?
Saby : Désolé c’est a première fois que tu m’appel comme ça.
Moi : Si tu aimes pas…
Saby : Je trouve ça chou.
Je lui sourit et l’embrasse tendrement.
Moi : Tout va bien aller, on est tout les deux, c’est pas le Frankinator qui va me faire peur.
Tout à coup elle semble effrayé.
Saby : NON
Je n’ai pas le temps de réagir que je suis projeter à terre.
Saby : BILL !!
Frank : Petit connard, comme ça tu as pas peur de moi en ! Tu devrais.
Je me relève vite, une douleur vive me prend à la tête, il m’a pas loupé ce con.
Saby : Frank laisse le.
Frank : Oh non cette pédale mérite une leçon.


Je me relève vite, une douleur vive me prend à la tête, il m’a pas loupé ce con.
Saby : Frank laisse le.
Frank : Oh non cette pédale mérite une leçon.
Il se jette sur moi et je n’ai pas le temps de réagir que je suis écrasé entre lui et le trottoir, mon souffle se coupe. Il se relève et je m’assoit en tentant de reprendre mon souffle, mais un violent coup de pied m’atterrit dans le ventre et je hurle de douleur. Je vois flou, j’ai mal partout bordel, j’essai de me relever, je dois me défendre. Saby…ou est-elle ? Je la vois pas…je vois pas grand-chose en fait. Juste le poing de Frank qui arrive à une vitesse folle, j’ai tout juste le temps de me baisser et de reculer d’un pas.
Frank : Essai pas de te sauver petite pédale, je vais te refaire le portrait.
Je recule le plus vite que je peux en évitant de tomber alors qu’il fonce vers moi, le poing levé. Je bute contre une boite au lettre, il s’élance, je ferme les yeux et….rien…
J’ouvre les yeux et vois Frank par terre, Tom, Andy, Georg et Gustav debout à côté de lui.
Tom : T’avise plus de toucher à mon frère connard !
Saby se jette sur moi avec un air inquiète et pose sa main sur ma joue.
Saby : Bill ! ça va ?
Moi : Hum….je crois…
Saby : Il t’as pas loupé…je parie que tu vois presque rien.
Moi : Ouais…
Saby : Il t’as pêter l’arcade, faut aller à l’hôpital.
Moi : non, non.
Saby : si et tu discute pas.
Georg : Je vous y emmène.
Moi : Oh fait merci, mais qu’est-ce que vous faites là.
Tom : Saby est débarqué dans ma classe en hurlant !
Gustav : Moi et Georg on attendait les filles devant l’école et on a vu Saby et Tom courir.
Saby : Heureusement que vous étiez là.
Moi : Ouais je me serais fait casser la gueule sinon.
Tom : Je crois que c’est déjà fait en bonne partie.
Gustav : Allez on y va.
Moi : Et lui.
Je pointe Frank toujours étendue par terre.
Tom : T‘inquiète, le proviseur est en chemin.
Moi : Ok.
Georg : Allons-y avant qu’il ne se vide de son sang.
Moi : En quoi ?
Saby : Rien.
Tom et Gustav vienne m’aider à marcher alors que Georg passe devant pour ouvrir la portière de sa voiture. Je me tourne vers Saby et vois qu’elle a la main recouverte de…sang….
Moi : Ma puce ?
Saby :C’est rien…je t’ai dit qu’il t’as pêter l’arcade….c’est pour ça que tu vois flou…ça coule…
Moi : Berk.
Elle sourit et les mecs rigolent un peu. Je me dis qu’au moins je suis pas trop amoché s’ils rient, ça aurait pus être bien pire. Je m’installe sur la banquette arrière de Georg avec Tom et Saby, les G’s s’installent devant, Georg au volant. Je m’appui contre Tom, je sens son cœur battre fort, il a eu peur, Saby prend doucement ma main dans la sienne. Je ferme les yeux, mais Tom me secoue.
Tom : T’endors pas !
Moi : non, non.
Nous roulons un moment jusqu’à l’hôpital, nous y entrons et des infirmières s’approchent de nous. J’ai la tête qui tourne, je vois de moins en moins, mes jambes me lâchent, des gens me retiennent.
Saby : Bill !




J'ai un de ses mal de crâne, j'essai d'ouvrir mes yeux, mais une lumi`re blanche m'aveugle, je veux parler mais j'ai la bouche pâteuse et engourdie.
-Bill! Bill, bébé ça va?
-Mon pauvre petit bébé!
-Arrête m'man il est pas si mal en point.
-Coment peux-tu dire ça regarde le.
-M'man je le saurais s'il était si mal, il à juste eu une faiblesse.
-Et toi aussi en même temps.
-Mais pas longtemps alors v'est la preuve qu'il va bien.
Mon fr`res s'est évanouie en même temps que moi, ça ne m'étonne pas, le fait que maman soit sii inquiète non plus, elle s'inquiète toujours pour rien. Je m'agite un peu tente d'ouvrir les yeux de nouveau, je bat des cils, mais je ne vois rien, la lumière est trop forte. Je sens une main douce et chaude se posé sur mon front.
-Hé bébé, mon coeur, ça va?
Cette voix.
Moi:Ma puce...
Saby: Enfin tu te réveil.
Maman: mon bébé!!!!! tu vas bien, tu te sens bien? Il ne t'a pas loupé, mon pauvre chéri.
Moi: Je vais bien, juste un peu étourdi. Ça fait longtemps que je suis comme ça?
Tom: non seulement 30 minutes. Les médecins ont dit que c'est le coup à la tête et la perte de sang mais que tu vas bien.
Moi: Ben tant mieux. Et Frank?
Tom: Tu t'inquiète pour lui!
Moi: Non, j'espère que vous l'avez pas loupé .
Tom rit et maman lève les yeux au ciel avec Saby.
Tom: On l'a pas loupé, il est eux chambres plus loin, apparement que Georg a une super ddroite, il lui a casser l'os de la joue et le nez.
Moi: Géant.
Maman: La violence ne résous rien les garçons!
Tom: Non, mais ça a fait du bien de lui foutre une baffe.
Moi: J'aurais aimer le faire...
Saby: Il t'a pris par surprise ce con. Je suis désolé c'est de ma faute...
Moi: Mais non pas du tout.
Saby: C'est parce qu'on sors ensemble, il l'a mal pris. Moi: Et alors c'est pas de ta faute, c'est lui qui est con.
Saby: Mouais.
Maman: Bill! Pourquoi ne m'as tu pas du que tu t'étais fait une copine et une aussi jolie et gentille en plus!!!
Moi: Oh ma tête!
Tom: Oh Oh il se défile.
MoI: J'ai mal à la tête aie!
Maman: Mon pauvre bébé, on va te laisser te reposer, aller vient Tom.
Tom: Mais...
Il n'a pas le temps de continuer que ma mère le tire par le bras pour sortir de la chambre..
Moi: Viens là.
Saby s'assoit sur le bord du lit et se penche vers moi. Je la tire par la nuque pour la rapprocher encore.
Moi: C'est pas ta faute ok, regarde je vais bien.
Saby: Mais ça aurait pus être bien pire.
Moi: Mais c'est pas le cas et c'est grâce à toi, tu es aller chercher les autres.
Saby: C'est tout ce que je pouvais faire.
Moi: C'est bien assez.
Elle me sourit et se penche encore un peu avant déposer un léger baiser sur mes lèvres.
Saby: Je suis contente que tu aille bien.
Moi: Je suis content que tu sois là.
Elle sourit et se couche près de moi, je passe mon bras autour d'elle.
Maman: Oh c'est trop adorable!!!
Moi: Maman!!!!
Saby éclate de rire.
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Miss BK le Dim 4 Aoû - 21:34

non mais ce type est juste un tarer fini c'est pas possible d'être si con faudrait qu'on lui fasse pareil tient
pauvre Bill plus de peur que de mal mais bon
j'adore simone a la fin qui les surprends Very Happy 

j ai hate de lire la suite ma puce
  
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Saby le Mer 20 Nov - 3:53

Je peux enfin sortir d'ici, je m'en sors avec un œil au beurre noir et quelques bleus. Saby est rester avec moi tout la journée hier et est arrivé tôt ce matin pour ma sorti. J'ai du la forcer à partir hier soir. Ma mère semble l'avoir adopté elles ont parlé des heures...de moi bien sur...merci maman de me foutre la honte. Heureusement que Saby n'a pas trop rit de moi, mais bon elle est trop gentille pour ça. Je sors dehors et me tourne vers elle, elle me sourit et entrelace nos doigts alors que nous avançons vers la voiture de ma mère.
Maman: Toi tu es mieux de rester tranquille a la maison et de te reposer.
Moi: Maman....
maman: Pas de ça...tu te repose c'est tout.
Moi : Mais…
Saby : T’inquiète c’est pas grave, je resterai un peu avec toi.
Maman : Ah oui tu peux rester à mangé, tu aimes les lasagnes.
Saby : Si vous prenez par les sentiments.
Elles rigolent ensemble et je souris, je suis content qu’elles s’entendent aussi bien.
Une fois à la maison je monte à ma chambre pour déposer mon sac que ma mère m’a emmener à l’hôpital, elle avait peur que je manque de choses à faire et de vêtements je crois…bref, je redescend et aperçoit ma mère et Saby dans la cuisine en train de préparé le repas.
Maman : Tu es une bonne cuisinière ?
Saby : Oui, mon père est un excellent chef et ma mère aussi, je cuisine depuis toute petite.
Je m’assoit sur un tabouret et m’appui sur le comptoir pour les écouter parlé. Je regarde Saby qui sourit et rit et mon cœur accélère. J’avais déjà un énorme béguin pour elle avant de lui parlé, mais depuis que je la connais mes sentiments ne font qu’augmenter et se renforcer, elle a été tellement adorable avec moi à l’hôpital. Elle se sent coupable de ce qui m’est arrivé, je le sens bien, elle ne devrait pas. Même s’il m’avait casser un bras et une jambe je lui en voudrait pas, parce que ça vaut la peine pour être avec elle.
Saby : Quoi…
Moi : En ? Quoi ?
Saby : Tu me regarde depuis tout à l’heure…tu as un truc à me dire ?
Moi :Euh…non…
Ma mère rigole et j’entend le rire de Tom derrière moi. Je me retourne.
Moi : T’es là toi ! tu étais même pas là pour ma sortie de l’hôpital.
Tom : J’étais avec Ness, elle te passe le bonjour.
Moi : Ok.
Tom : Salut Saby.
Saby : ‘lut.
Je la regarde et rigole, elle a un morceau de fromage dans la bouche.
Moi : Te gêne pas.
Saby : C’est ce que je fais.
Ma mère et Saby terminent de faire le repas dans la bonne humeur, moi et Tom on se met les couverts pour 5 personnes, Gordon devrait arrivé tout juste pour le dîner. Il arrive justement tout juste comme on s’assoit tous à table.
Gordon : Salut tout le monde, oh mais qui est cette jolie demoiselle !
Maman : Saby, la copine de Bill.
Gordon : La copine de Bill !!!!!!! Eh ben bonne chance !
Moi : Heyy !!!
Tout le monde rigolent...on dirait qu'ils l'ont tous adopter.



Le lendemain

Retour à l’école, j’imagine déjà tout les regards curieux...j’y est déjà droit à l’année, mais si là en plus tout le monde sait que je suis aller a l’hôpital à cause de Frank et qu’en plus il a été renvoyé à cause de ça. Le pire ce sont les acolytes de Frank, je sens que leur accueil ne sera pas très chaleureux. Heureusement on s’est arrangé avec mon frère et Andy, ils vont toujours m’accompagner partout ou je vais et les G’s ont accepté de nous déposer et de revenir nous prendre, au cas ou il y aurait des problèmes, surtout après les cours. Saby doit venir avec nous aussi bien sûr, les G’s vont aller la chercher avec les autres filles, heureusement ils ont chacun une voiture. J’entend un coup de klaxon, ce sont eux, je prend une dernière gorgée de café et attrape un autre croissant avant de courir dans l’entrée. Tom descend en vitesse, il était encore à la bourre, je lui tend le croissant et il me remercie avant d’attraper ses trucs et on sort en courant. Je vois La voiture noir de Georg juste devant le portail et la bleu foncé de Gus juste derrière. Je monte dans celle de Georg, Saby s’y trouve déjà avec Annie assise à côté e Georg. Tom monte avec nous et je vois Andy, Alicia, Ness et Gus dans l’autre voiture, je leur fait un signe de la main.
Georg: Hello! Tout une organisation à cause d’une bande de brute.
Moi: Merci beaucoup en tout cas, je suis content de pas être seul.
Tom: Tu pourrais jamais être seul.
Moi: Seul avec Tom alors.
Tom: Hé!
Georg: T’inquiètes ça nous cause aucun problèmes, en plus comment je pourrais dire non à ma douce.
Annie: Oui comment tu pourrais, j’ai beaucoup insisté.
Je rit en essayant de ne pas imaginer son style de demande.
Saby: Bonjour.
Je sursaute et me tourne vers Saby qui s’est penché vers moi pour chuchoter.
Moi: Désolé ma puce, je suis pas très gentil ce matin.
Saby: C’est pas grave, mais j’ai au moins droit à un bisou hen?
Je ne lui répond pas....en tout cas pas en mot.
Tom: Ben voila léchez vous les amygdales pendant tout le trajet.
Annie: T’es juste jaloux parce que Ness est dans l’autre voiture.
Tom: Gan gna gna!
Je sourit, malgré mon œil au beurre noir et mon gros bleu sur le ventre, je me sens bien. Je n’ai jamais eu autant d’amis fidèle de toute ma vie, ils sont fantastiques et en plus j’ai la petite amie la plus merveilleuse qui soit. Elle est d’ailleurs collé contre moi, la tête dans mon cou, je sers sa main dans la mienne.
Georg: On y est, on va rester le temps que vous soyez à l’intérieur et on revient après les cours, on va être juste devant.
Moi: Ok merci beaucoup, à plus tard.
Je descend de la voiture, tout les autres nous rejoignent et nous avançons ensemble vers l’école. Je vois tout les regards sur nous, surtout sur moi, des regards curieux qui fixent mon œil, je n’aime pas ça, mais je m’efforce de les ignorer.
Saby: Tout va bien aller.
Moi: Je sais.
Nous passons devant la bande de Frank, je tourne les yeux vers eux. Ils font tous signes qu’ils vont me massacrer, je les fixes sans rien dire, Tom et Andy les dévisages et nous continuons notre chemin sans que rien n’arrive. Pour l’instant tout va bien. Nous prenons toutes nos choses, les filles vont dans leur classes alors que moi et Tom on se rend à la notre, Andy va venir nous rejoindre tout de suite après le cours.

La journée se passe sans problèmes, à part quelques menaces et des regards de haine de la bande de brute. Après les cours nous attendons tous devant le portail que les G’s arrivent. Je vois la bande de Frank qui s’approche, je tape l’épaule de Tom et fait passer Saby derrière moi.
Saby: Arrête il me toucherons pas.
Moi: Je préfère quand même que tu sois a l’abri, s’il se passe quoi que se soit toi et les filles allez chercher un prof ou le proviseur.
Saby:...ok...
Max: Hé ben regardez moi ça, les trouillards se promènent en bande.
Étienne: Et ils demandent à leurs petites amies de les protéger en plus.
Annie, Alicia, Ness et Saby se regroupe ensemble, prête à courir chercher quelqu’un.
Ness: Surtout les ratés pas!
Tom sourit et lui souffle un baiser, comme si c’était le moment.
Annie: Ils vont bientôt arrivés...
Max: De qui vous parlez, de la gendarmerie.
Il rigole et cogne son poing dans son autre main, Étienne et les autres mecs dont je ne connais pas le nom commencent à faire pareil et à sourire sadiquement en avançant vers nous.
Andy: Ils disent qu’on se promènent en bande, mais les lâches s’en prennent toujours à moins nombreux qu’eux.
Moi: En effet, ils sont 5 contre 3, ce n’est pas très égal.
-: Ça peut s’arranger!
Je sourit en voyant les G’s se placer derrière les autres mecs. Tom et Andy se décalent sur les côtés et ils se retrouvent encerclés.
Gustav: Là c’est plus équitables je trouve.
Max: Ah ouais vous vous êtes trouver des gardes du corps, on va bien s’amuser.
Étienne: T’as vu Max, c’est le gugus.
Max: Mais oui c’est notre petit gros préféré.
Je vois Gustav serré les poings et Max foncé vers lui, je fonce en avant avec Tom, Andy et Georg. J’entend des cris féminins et des pas de courses, elles sont partis chercher de l’aide. Je me retrouve face à un grand maigrichon, malgré tout ils semblent être assez fort, je fonce dessus et le fait tomber en arrière, je me retrouve en position de force. Il tente de me repousser et je lui envoie mon poing au visage, quelqu’un me pousse et je roule sur le côté, je tente de me redresser le plus vite possible mais un coup de pied m’atteins sur le côté, je perd le souffle et tombe sur le ventre. Je dois me relever et vite, je roule et me redresse d’in coup avant de foncer de nouveau dans le tas. Des coups et des cris fusent, je tape tout ceux que je peux, je reçois des coups, mais je les sens à peine, trop d’adrénaline je crois. Un grand cris fait sursauter tout le monde et des mains forte me tire en arrière, je regarde derrière moi, le prof de gym, je vois aussi d’autre prof et le proviseur qui arrête la bataille. J’ai le souffle rapide et un goût de sang dans la bouche, je réalise tout à coup que j’ai très mal au côtes et mon arcade déjà blessé me lance. Je regarde autour de moi, tout le monde semble être en piètre état.
Proviseur: Emmener tout ces jeunes à mon bureau et demander à l’infirmière de venir. Je veux des explications et vite!


Je regarde le proviseur qui nous fixe, le regard sévère, les mains dans les poches de son veston. Nous gardons tous le silence, je regarde mon frère et Andy, tout les deux assis sur un lit de l’infirmerie. Tom à un bandage sur le cou et le nez, Andy, un sur le front et autour de la main. Georg et Gustav sont debout près de la porte, ils sont un peu moins amochés, Gustav à un petit bandage sur l’arcade sourcilière droite et Georg un à la lèvre. La bande Frank sont dans le couloir, le proviseur voulait entendre nos histoire séparément pour éviter d’autres conflits et pour mieux analyser la situation.
Proviseur: Alors, qui va parler?
Moi: Je vais le faire monsieur.
Proviseur: Bien et surtout raconté moi en détail et de manière honnête.
Moi: Oui monsieur.
Je lui raconte alors depuis le début. La bande de Frank qui nous harcèle depuis qu’on est au lycée, les surnoms, les insultes. Puis l’arrivé de Saby, la jalousie de Frank à cause de notre relation, les menaces. La première bataille puis le fait qu’on est du demander de l’aide extérieur pour se protéger et enfin la bataille qu’ils ont interrompus.
Proviseur: Bon....je vais écouter la version de Frank et je vous en reparle, je vous demanderais de ne pas quitter le lycée, sauf vous deux, puisque vous n’êtes pas inscrits ici, vous pouvez partir.
Georg: Oui monsieur.
Les g’s s’apprêtent à sortir lorsque....
Proviseur: Shäffer!
Gustav: Euh oui monsieur.
Proviseur: Vous avez vécu le même genre de problème avec cette bande si je me souviens bien....
Gustav: Oui monsieur, jusqu’à ce que les Kaulitz arrive, ils m’ont alors laissé tranquille la dernière année.
Proviseur: C’est donc la deuxième année que vous avez des problèmes avec ce groupe messieurs Kaulitz?
Moi et Tom: Oui.
Il soupire et je lance un regard inquiet à Tom.
Proviseur: Pourquoi les jeunes attendent-ils toujours qu’ils soient trop tard avant de parlé à un adulte....bon sortez d’ici! Ah et dites au demoiselles qui vous accompagnaient que j’aimerais avoir leur version des faits, surtout Sabrina qui semble très impliqué dans cette histoire.
Moi: Bien monsieur.
Nous sortons et nous croisons la bande de Frank qui nous tuent du regard, heureusement de nombreux professeur les surveillent, ils entrent dans le bureau à leur tour et nous rejoignons les filles plus loin dans le couloir. Saby me saute au cou, l’air inquiète.
Saby: Ça va mon cœur? Tu n’es pas blessé, ils ne vous a pas renvoyé?
Moi: Tout va bien.
Je vois Alicia cajolé Andy qui se laisse faire sans rechigné et Annie dans les bras de Georg. Je suis surpris de voir Ness regarder attentivement les bandages de Tom l’air inquiète, elle touche délicatement la peau autour, c’est mignon. Gustav à l’air un peu moins content de ça cependant, mais bon c’est évident qu’ils sont fous l’un de l’autre ça fait des semaines qu’ils se tourne autour. Quand j’y pense, Tom me narguait avec Saby, mais il a toujours rien fait avec Ness. Je vois vraiment pas pourquoi je pense à ça dans un moment pareil et avec Saby dans mes bras en plus. Je me tourne vers elle et croise son regard inquiet levé vers moi.
Moi: Me regarde pas comme ça, je vais bien.
Saby: Tu es sur? Tu sors tout juste de l’hôpital....
Moi: Je me sens bien ok.
Saby: Ok....
Tom: Oh...oh....Bill....
Moi: Quoi?
Tom: Voila maman.....
Moi: Oh oh.....
Je la vois courir vers nous depuis le parking. Son manteau est mal enfilé et elle porte encore son uniforme de travail.
Maman: Mes bébés!!!!!!!!!!!!!!!! Vous allez bien????????
Tom: Oui maman.
Moi: Tout va bien.
Maman: Je reçois alors une claque sur la tête en même temps que Tom.
Maman: Avez-vous idée de ce que j’ai ressenti quand le directeur m’a téléphoné au boulot? J’étais tellement inquiète!!! Je vous jure que si ça arrive encore je vous enferme dans vos chambres pour le restant de vos jours.
Moi: maman!
Tom: Calme toi on va bien et c’est pas nous qui avons commencé, en plus on a eu de l’aide on est pas blessé.
Maman: N’empêche...
Elle se tourne alors vers Saby.
Maman: Et toi ma chérie ça va???
Saby: Oui, oui, j’étais très inquiètes, mais ça va, ils n’ont rien et je crois que le directeur ne les punira pas trop, il a compris qu’il se passait un truc louche.
Maman: Oui...d’ailleurs pourquoi ne m’as tu pas dit que tu avais des problèmes Bill!!!!
Je soupire et m’apprête à lui répondre lorsque le directeur arrive près de nous.
Directeur: Bonjour madame Kaulitz, venez avec moi dans mon bureau, nous devons parlé et mesdemoiselles!
Alicia, Annie, Ness et Saby de tournent vers lui.
Directeur: Venez aussi, j’aimerais entendre votre version des faits et en même temps madame Kaulitz connaîtra mieux l’histoire.
Je donnes un bisou à Saby et elles parent toutes. Je vois la mère d’Andy qui arrive, il va vers lui, les G’s se tournent vers moi et Tom.
Georg: Espérons que le directeur sera clément envers vous.
Gustav: Il est habituellement juste, s’il voit que votre histoire est vrai, tout devrait bien aller.
Tom: Espérons. Merci les mecs, c’était très sympa de venir nous rejoindre comme ça.
Georg: De rien!
Gustav: C’est normal, je sais ce que c’est que de vivre avec la bande de Frank au fesses.
Nous sourions tous....puis nous commençons à rire, c’est sans doute nerveux, on fait descendre l’adrénaline. Nous sommes toujours morts de rire lorsque les filles reviennent, suivi du directeur et de maman.
Saby: Euh.....ça va???
Moi: Oui, oui, je crois que c’est nerveux.
Je me calme lentement, reprenant mon souffle, une main sur la poitrine, les autres gars font de même alors que les filles nous dévisage.
Directeur: Bon....j’ai entendu la version des autres garçons et des filles, j’ai pris une décision.
Nous nous tournons tous vers lui, je vois la bande de Frank derrière lui qui écoute attentivement. Je suis un peu nerveux, je ne veux pas me faire renvoyé.
Directeur:....
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Miss BK le Mer 20 Nov - 16:32

hihi j'ai bien imaginer la scène dans la cuisine Simone et Saby entrain de papoter c'était sur
comment pouvait-ellerefuser une invitation au lasagne Laughing 

espérons que cette histoire va bientôt se finir
suite ma puce Smile
jtd fort 
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Saby le Jeu 27 Fév - 23:58

Nous nous tournons tous vers lui, je vois la bande de Frank derrière lui qui écoute attentivement. Je suis un peu nerveux, je ne veux pas me faire renvoyé.
Directeur: Alors voila....je me dois d’être impartial vous comprenez. Donc...messieurs Kaulitz ainsi que votre ami...vous serez sanctionné trois jours, le minimum pour une telle bataille.
Saby me serre le bras et je soupire alors que la bande de Frank me regarde en rigolant.
Directeur: Pour ce qui est des autres, après avoir entendu tout les témoignages, vous serez renvoyez pour le reste du semestre et votre réinscription devras être jugé par le conseil de l’école. De plus, Frank J... Devra passé devant le conseil avant de revenir à l’école....s’il revient.
Je sourit de toutes mes dents et Je vois Tom se mordre la lèvre pour ne pas rire devant la bande de Frank qui grogne et commence à dire que ce n’est pas juste etc.
Directeur: Ma décision est prise, sur ce, je vous demanderais de bien vouloir retourner chacun chez vous, mesdemoiselles je vous vois demain bien sur.
Saby, Ness, Annie et Alicia: Oui monsieur!
Maman: Merci beaucoup monsieur, au revoir.
Ils se serrent la main et nous partons tous, Georg Annie, Alicia et Gustav partent après un dernier au revoir. Andy nous salut, sa mère fait un signe à la nôtre et ils partent à leur tour.
Maman: À la maison vous deux, on doit parler.
Saby: Je vais rentré moi...
Maman: Mais non ma chérie, tu peux venir avec nous, ne t’inquiètes pas, je ne veux pas te mettre mal à l’aise non plus, je dois parler un peu à Bill, mais je ne veux pas que tu te sentes de trop.
Saby: C’est gentil, je...
Moi: Viens s’il te plait.
Saby: Bon d’accord. Je vais juste devoir appelé mon père pour ne pas l’inquiéter.
Maman: Bien sur, viens ma chérie.
En arrivant à la voiture ma mère fait signe à Saby de s’asseoir devant, elle est toute douce et gentille avec elle alors qu’elle nous regarde à peine, je sens que ça va brasser. Elle n’aime pas le fait que je lui ai caché des trucs. Comment j’aurais pus lui dire ça? Elle aurait courut à l’école et j’aurais eu encore plus de problèmes...quoi que rendu ou j’en suis ça n’aurait pas changé grand chose....ou alors elle aurait voulu me changer d’école, alors ça non! Loin de Saby j’aurais pas supporter. Nous arrivons à la maison et maman entre en coup de vent, je la suit plus tranquillement en tenant la main de Saby, je me tourne vers elle.
Saby: T’inquiètes pas, je crois pas qu’elle va t’engueuler et si elle le fait dis toi que c’est l’inquiétudes qui redescend. Tu sais elle aurait surement aimé que tu lui dises que ça allait pas et c’est normal.
Moi: Je sais bien, mais bon...
Saby: Je sais bien que c’est pas toujours évident de parler à ses parents. Aller va parler avec elle et moi je vais t’attendre en haut dans ta chambre pour pas déranger.
Moi: D’accord.
Nous entrons, elle me donne un léger baiser encouragent et monte à l’étage alors que je rejoint Tom qui m’attend devant le salon, ma mère y est déjà tournant en rond comme un lion en cage.
Je m’avance lentement vers elle et regarde Tom, nous nous comprenons d’un seul regard, ça va barder, mais on est là pour se défendre l’un l’autre. Maman me pointe du doigt et ouvre la bouche, c’est parti.

Éllispe d’environ trente minutes.

Voila, les cris et les pleures terminé, elle a d’abord hurlé, à engueuler Tom de ne pas lui avoir dit lui non plus puis lui a dit qu’elle était fier qu’il m’est défendu comme ça, elle a passé de colère à tristesse à fierté et à douceur plusieurs fois. Après un câlin et la promesse de lui parler dès que quelque chose ne va pas je monte rejoindre Saby. Elle est dans ma chambre, étendu à plat ventre sur le lit, ses cahier devant elle, son mp3 dans les oreilles. Je monte doucement sur le lit et lui caresse le dos, elle retire ses écouteurs et se tourne vers moi.
Saby: Ça va ?
Moi: Oui, ça c’est relativement bien passé.
Saby: Tant mieux.
Moi: Tu faisait quoi?
Saby: Ce foutu devoir de math, j’y comprend rien du tout.
Moi: Tu feras plus tard, je t’aiderai.
Saby: Ouais.
Elle me sourit et je me penche sur son dos, je pose ma tête dans le creux de ses reins, elle laisse tomber sa tête sur le matelas.
Moi: Tu sais quoi?
Saby: Quoi?
Moi: Je m’en fou d’avoir reçu des coups et d’avoir été renvoyé, ça vaut le coup, pour toi.
Saby: Tu es adorable, mais j’aime pas que tu te sois retrouvé à l’hôpital, puis que t’es été renvoyé à cause de moi.
Je me redresse et elle se retourne je me couche près d’elle, sur le flanc, appuyant ma tête sur ma main.
Moi: Rien à foutre de ça, tant que tu es encore avec moi, j’ai tellement attendu ce moment, j’aurais tellement voulu que...juste que tu me parles ça m’aurait remplie de joie. Quand tu es venus ce jour là j’ai cru que la terre s’arrêtait de tourner et maintenant que tu es avec moi c’est le temps au complet qui s’est arrêter et qui ne repars toujours pas.
Saby: Tu sais que tu es vraiment chou, j’avais hâte de te parler, mais je me disais que tu devais même pas connaître mon existence ou en tout cas que tu devais t’en foutre, toujours dans ton petit monde avec ton frère.
Moi: Ben avoir su, on aurait pas perdu autant de temps.
Elle rit doucement et je caresse sa joue avant de me pencher sur elle et de poser mes lèvres sur les siennes. Je recule et lui sourit avant de recommencer, je me rapproche doucement d’elle. Je sais pas ce qui m’arrive, je...j’ai tellement envie de....la serrer....je me colle à elle et glisse ma main sous son haut dans son dos. Nos respiration s’accélère et je la plaque complètement contre moi, elle gémit doucement. Mon dieu....qu’est-ce qui m’arrive je...je suis complètement....excité...oh oui c’est le mot, c’est la première fois que je vie un truc comme ça. Le baiser devient de plus en plus passionné, elle s’accroche à ma nuque, nos langues tournoient l’une contre l’autre. Je me redresse lentement sans quitter ses lèvres et me retrouve à moitié sur elle. Ça commence à aller loin...peut-être trop loin...j’ai jamais....enfin....et je sais pas si c’est le cas pour elle. Je n’arrive pas à m’arrêter malgré ma peur et elle ne semble pas vouloir m’arrêter non plus. Alors que je commence à relevé doucement son chandail la porte de ma chambre s’ouvre à la volé, nous figeons...




...: Oh oups....je...voulais vous dire...le repas est prêt....
Je n’ai même pas eu le temps de me retiré ou de réagir que ma mère est déjà ressorti.
Saby: Oh non...la honte...
Moi: Oh seigneur.
J’enfoui ma tête dans le matelas et rit nerveusement.
Moi: Je suis vraiment désolé.
Saby: Tu as pas à l’être voyons, c’est pas ta faute si elle est entré comme ça.
Moi: Non je veux dire...pour...enfin je me suis un peu emporté.
Je n’ose pas la regarder, le visage toujours dans le matelas, je sais que je suis complètement rouge.
Saby: Hé.
Elle se penche le plus possible, son visage tout près du mien, je tourne légèrement la tête vers elle.
Saby: Tu as pas à t’excuser, si ça m’avait dérangé je t’aurais repoussé.
Moi: Moui...
Saby: Aller arrête de rougir comme ça, je suis aussi mal que toi moi, ça m’est jamais arrivé avant et....enfin j’ai jamais...tu vois...et puis en plus avec ta mère qui est entré, j’oserai plus la regarder dans les yeux.
Moi: Tu...tu as jamais....ahem désolé....je veux pas te mettre mal ou que tu crois que...enfin si tu veux pas en parler.
Saby: Non je n’ai jamais rien fait, j’ai jamais eu assez confiance et j’ai jamais été assez...amoureuse. Je sais que se serais facile, plein de garçon ont essayé, c’est pour ça que j’ai toujours refusé toute les invitations, je voulais pas juste...je veux que se soit parfait...et...je veux être vraiment sur que c’est le bon.
Elle n’ose pas me regarder, ses joues ont rosit, elle à surement peur que je le prennent mal, mais pas du tout, je trouve ça adorable.
Moi: Je suis pareil, je veux être vraiment sur que se soit la bonne personne. On a le temps et si un jour on décide que tout les deux....on veut vraiment aller plus loin se sera tant mieux...sinon....ben...pour l’instant je sais que je veux rester avec toi et que...je...je t’aime.
Elle lève la tête vers moi, l’air surprise.
Saby: Tu...vraiment?
Moi: Oui.
Saby: Moi aussi je t’aime.
Mon cœur s’emballe et je lui sourit avant de me redresser et de l’embrasser tendrement, juste un baiser doux, en surface, pas envie de m’emporter, surtout qu’ils nous attendent en bas.
Moi: On devrais aller manger.
Saby: Oh non, je pourrai pas regarder ta mère.
Moi: T’inquiètes, je suis sur elle dira rien.
Enfin j’espère....
Saby: Ouais...ok on y va, pas le choix....oh merde j’espère elle a pas dit à Tom...
Moi: Oh non...il me lâcherait plus.
Nus descendons à la cuisine, main dans la main, lorsque nous entrons, maman lève la tête vers nous et détourne le regard l’air aussi gêné que nous, Tom ne dit rien, il semble qu’elle ne lui ai pas dit.
Tom: Ben enfin j’ai faim moi, on vous attendait!
Moi: Désolé, problème de math.
Tom: Monsieur le génie à aidé sa chérie en math c’est ça.
Saby: Tu sais à quel point je suis nulle la dedans.
Tom: Je sais, la dernière fois le prof c’est pas gêné pour te charrier devant toute la classe.
La conversation continue normalement, ma mère s’y mêle même et agit normalement, mais elle n’ose pas me regarder dans les yeux, c’est à moi d’être gêné, pas à elle. Le repas est terminer et ma mère me demande si je peux l’aider à faire la vaisselle.
Moi: Oui d’accord, tu vas m’attendre en haut ma puce?
Saby: Ok.
Tom: Moi je vais jouer de la guitare un peu dans ma chambre.
Ils montent tout les deux et ma mère commence à faire la vaisselle, je commence à la sécher lorsqu’elle se tourne vers moi.
Maman: Je suis désolé mon poussin.
Moi: Ça va...c’est pas grave on...enfin tu as rien interrompu...
Maman: C’est pas ce que j’ai cru voir.
Moi: Maman!!
Maman: Ben quoi...c’est tout à fait normal à votre âge, tu n’as pas à être gêné d’en parler.
Moi: Je t’en prie arrête. Il s’est rien passé...on faisait que s’embrasser....et puis je veux pas parler de ça avec toi!
Maman: Pourquoi? Tu as honte? Il faut pas, c’est normal d’avoir des envie et puis elle est si jolie et...
Moi: Ok stop maman je t’en prie arrête!
Maman: ah les jeunes, si coincé parfois, moi j’aurais aimé que ma mère m’en parle un peu plus, être au courant de certaines...chose, ça peut être utile.
Moi: Maman....à quoi crois-tu que les cours sur la sexualité à l’école servent, je suis au courant de tout ça....bon sang c’est encore pire que la fois ou tu as essayé de m’expliquer les changements de mon corps quand j’avais 12 ans!
Maman: Ah je me souviens, toi et ton frère étiez tout rouge, surtout quand j’avais parlé de...
Moi: Non!!! Chut non! Ne recommence pas.
Je me bouche les deux oreilles et vois ma mère rigoler.
Maman: Ok, ok, tu es assez grand pour savoir ce que tu fais et te débrouiller...juste...je suis trop jeune pour être grand-mère d’accord.
J’y crois pas, elle a pas vraiment dit ça....
Moi: Oh seigneur....
Je préfère ne plus rien dire et me dépêche de finir cette foutu vaisselle pour la fuir avant qu’elle ne décide de reprendre cette conversation. Je cours ensuite à l’étage et entre dans ma chambre en fermant la porte rapidement et je m’y appuie avec un soupire de soulagement.
Saby: Ça a été si terrible?
Moi: Tu imagines pas....elle a voulu me faire un cours...et elle m’a dit qu’elle veut pas être grand-mère!
Son visage prend une expression de surprise légèrement gêné avant qu’elle n’éclate de rire devant mes joues rosies.
Saby: T’inquiète ma mère t’as même pas rencontré et elle me dit déjà des trucs comme ça...quoi qu’elle me dit ça depuis des années et mon père aussi. « Me remmène pas un gosse ici! Tu es assez grande pour penser à te protéger, si tu as besoin d’argent pour acheter des capotes tu me le dis » Je te jure quand il m’avait dit ça je suis viré au rouge tomate!
J’éclate de rire alors qu’elle prend un air outré en se rappelant ce moment...mémorable.
Je me jette sur le lit près d’elle et regarde ses cahiers.
Moi: Bon je t’aide pour se devoir!
Saby: Bonne idée.
Nous nous regardons et pouffons de rire, vite changement de sujet, heureusement que ça ne nous à pas mis trop mal à l’aise.


éllispe de plusieurs semaines.....


_________________________________________________



Bon voilà ou j'en étais rendue....j'ignore quand je la suiterai...le plus vite possible j'espèreé
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Saby le Sam 14 Mar - 18:04

Salut Bill!
Je salue celui qui m'a parler avant de me diriger vers notre banc habituel. Depuis la fameuse bataille il y a deux mois, les choses ont beaucoup changer. Après nos trois jours de renvoie, Tom et moi sommes revenus en étant plu populaire que jamais. Les gens nous saluent, les filles nous abordent, apparement tous le monde est heureux de s'être débarasser de Frank et sa bande. Je vois Saby qui me fait un signe et je me dépêche de la rejoindre, comme elle est belle avec sa nouvelle couleur, blonde et rose, j'adore ça. Je me laisse tomber près d'elle et l'embrasse tendrement, elle joue avec une mèche de mes cheveux qui descende un peu plus bas que mes épaules maintenant. Je suis trop content, on a une 9 jours de congé à partir de demain et moi et Saby on a prévu plein de choses. J'ai juste hâte que cette journée se termine alors qu'elle n'est même pas commencer.


Bye! Bonne semaine!
Je fais un signe sans même regarder la personne et cours jusqu'au casier de ma douce, je la vois qui y dépose ses affaires. J'arrête ma course en l'enlaçant et nous passons près de tomber tous les deux.
Hey attention.
Excuse-moi bébé.
Hm, ne m'appel pas comme ça!
Elle ferme la prte de son casier et passe son sac sur son épaule.
Pourquoi?
Parce que c'est moi qui t'appel comme ça!
D'accord d'accord alors...mon coeur? Princesse? Ma puce?
Ok ok arrête tous le monde nous regarde.
Je la vois rougir et je pouffe de rire. Je ne sais pas pourquoi mais, au fil du temps ma timidité avec elle a presque disparus alors que la sienne avec moi augmente. Je prend sa main et nous quittons l'enceinte de l'école tous les deux.
Je suis heureux d'avoir toute une semaine avec toi.
Moi aussi mais, tu es sur que ça ne t'embête as de ne pas être avec ton frère?
Je vois mon frère chaque jour depuis ma naissance donc non, ça ne m'embête vraiment pas.
Elle rigole et je ne peut m'empêher d'aller ceuillir un baiser au coin de sa bouche, elle semble surprise.
Heum désolé tu étais trop belle à rire comme ça.
Elle devient rouge pivoine et détourne le regard.
Tais-toi.
Je rit en l'entendant grogner un peu, je ne comprend pas ce qui lui arrive depuis un moment mais, je la trouve adorable...vraiment...craquante et....hmff...


Je sais que j'ai 17 ans et que c'est supposé être normal de penser à ce genre de chose mais, ça m'arrive de plus en plus souvent et je dois me contrôler du mieux que je peux. Je ne veux pas lui en parler non plus, je ne veux pas qu'elle croit que je ne pense qu'à ça, elle n'est pas prête et je respecte son choix. C'est juste que je l'aime de plus en plus et...oui vraiment je suis fou amoureux d'elle, le béguin s'est transformé en affection et l'affection en amour.
Bébé ça va? Tu as l'air ailleur.
Je sursaute et réalise que l'on est devant chez elle.
Ah je suis désolé, j'ai du m'égarer dans mes pensées.
Et tu pensais à quoi?
À toi bien sur.
Ah mais arrête de dire des trucs aussi embarassant.
Elle me tourne le dos et se dirige vers la porte, je l'attrape par le bras.


Je m'excuse, je ne veux pas t'embarasser mais, c'est la vérité je pense toujours à toi...tous le temps.
Hmmff...Bill tu ne te rend même pas compte de comment tu es.
Quoi?
Elle se tourne de nouveau vers moi et s'approche, son corps frôle le mien et je la dévore des yeux en posant mes mains sur ses hanches.
Tu vois, exactement ça, ce regard là...tu ne réalise pas ce que ça me fait. Il y a de quoi faire rougir une nonne!
Je réalise soudain...que peut-être...
Quoi....je suis irrésistible c'est ça?
Elle rougit un peu mais hoche la tête.
Je me sens tout chaud à l'intérieur et mon estomac se tord agréablement, savoir que je peux ui faire cette effet me...me...
Et ne l'embrasse fougueusement, elle gémit un peu mais se laisse faire, putain c'est pas possible je vais mourir d'envie...
Soudain elle me repousse un peu en se mordillant la lèvre.
Je dois aller déposer mon sac et en plus on est au milieu du trottoir.


Je hoche juste la tête et la laisse partir avant de soupirer bruyament, mon dieu...
Qu'est-ce que tout ça veut dire...en plus elle doit dormir chez moi ce soir...non non non...pas comme ça avec ma mère et mon frère à la maison. Je dois me calmer, réfléchir, ça ne veut pas dire qu'elle veut aller plus loin mais, si cest le cas, je veux que ce soit parfait pour nous deux.
Qu'est-ce que je vais faire?
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Miss BK le Mar 17 Mar - 21:48

Ah ben Bill c'est tout a fais normal ce genre d émotions et de sentiments
Après il faut être patient et ne pas devenir obcédé...

Mais je trouve super l'évolution de leur relation, le fait que Bill se sente mieux dans sa peau, et qu'il ait gagner confiance en lui c'est une belle évolution, j'adore :p

j'adore cette suite, et j'ai hâte a la prochaine
jtd
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Saby le Dim 22 Mar - 2:04

Faut que j'arrête de réfléchir, je n'ai pas cessé de me prendre la tête de tout le trajet de chez elle à chez moi. Je ne dois pas m'emporter ça n'arrivera pas ce soir, pas comme ça, pas dans la chambre voisine de mon frère. Déjà je suis chanceux de l'avoir avec moi pour la nuit, ses parents sont vraiment cool....
Hey...tu es encore ailleurs...
Hen? Oh excuse-moi!
Je me sens rougir comme un con, merde je croyais que je n'étais plus timide. En même temps, se faire interrompre pendant de telle pensées....j'espère qu'elle n'est pas télépathe.
Nous sommes enfin chez moi, je lui ouvre la porte et elle passe devant moi...POURQUOI TU LOUCHES SUR SES FESSES IDIOT?


Ça suffit Bill espèce de pervers, reprend-toi! J'essai d'agir le plus naturellement possible et salue ma mère en arrivant dans la cuisine.
Hey vous avez passer une bonne journée?
Longue et ennuyeuse comme d'hab...c'est le lycée quoi...
Bébé ne dis pas des trucs pareil, à ce que je sache le lycée à des avantages.
Je me tourne vers elle avec un air interogateur.
Ah bon lesquelles.
Elle me donne un petit baiser et se recule en souriant.
C'est là que l'on s'est rencontré.
Que répondre à ça, je ne peux que la regarder avec un sourire ébahit alors qu'elle offre son aide à ma mère qui sourit en coin.
Putain je l'aime...


Je ne sais pas pourquoi mais nous mangeons assez tôt ce soir, il est à peine 17h30 et nous sommes tous à table. Tom est là, il est arriver juste après nous.
Maman, je dors chez Andy ce soir.
Ah tiens tu viens de décider ça! Bah il n'y a pas d'école et as votre âge, je ne vais rien dire.

Je rêve...mon frère ne sera pas là, donc film en amoureux au sous-sol dans notre salle de jeu.
Justement moi et Gordon nous sortons ce soir.
Quoi? Je lâche presque ma fourchette et avale un peu de travers elle a bien dit ce que j'ai entendu?
Un couple d'ami organise une petite soirée vin et fromage, c'est pour ça que nous mangeons tôt.
Je suis sur le cul...attendez là? Je vais passer la soirée seule avec elle...complètement seul.
Nous revenons assez tard.
Oh seigneur.?..je regarde Saby qui fixe son assiette, je vois ses oreilles et ses joues qui sont devenus rouge. A-t-elle penser à la même chose que moi?
Ça ne t'embête pas Bill?
Hen?

Je regarde ma mère qui me fixe avec un sourire que je ne lui ai jamais vu. Je parie qu'elle l'a fait exprès et Tom qui se retient de rigoler.
Euh non non, pofitez de votre soirée.
Oui bien sur et vous aussi.

Puis-je disparaitre sous la table?..pitié



Ma mère et Gordon sont partis tout de suite aprè le repas et mon frère est sur le point de partir, je le rejoins dans l'entrée en laisant Saby au salon.
Vous avez tous fait exprès avoue!
Il lève la tête de ses chaussures qu'il enfilait et me regarde en riant.
De quoi tu parles?
Je croise les bras et il rit de plus belle.
J'avoue que moi j'ai fait exprès mais, je ne m'y attendais pas de maman.
Mais c'est quoi cette famille?
Il me tape l'épaule et me fais un clin d'oeil.
Profites-bien de ta soirée frérot.
Je vais le tuer! Il part et je retourne au salon. Saby est assise et regarde son portable, je sens mon coeur s'emballer en réalisant que je suis officiellement seul avec elle.

Bon...tu veux descendre au sous-sol pour regarder les DVd que l'on a choisi?
Elle me sourit et hoche la tête, nous descendons donc l'étroit escalier pour aboutir dans la salle de jeu. Elle a été emmenager exprès pour moi et Tom, télé console de jeu, bibliotèque de bande dessinés et la guitare de Tom avec amplis et tout. Nous avons choisi des films à l'avance et hier j'ai tout descendu pour une super soirée film. Couverture, coussins, chips, bonbons de toutes sortes, tous pour une soirée parfaite...enfin sauf si...

Nan Bill ne pense pas à ça et et ce foutu DVD! Je m'exécute et viens sur le sofa mais je n'ose pas trop m'approcher, j'angoisse. Le truc c'est que j'ai peur qu'elle croit que je veux profiter du fait que nous sommes seuls donc, je ne sais pas trop comment agir. Elle me regarde et lève le coin de la couverture dans laquelle elle s'est emmitouflé, elle semble vouloir que je la rejoigne. Je me glisse donc sous la couverture et passe mon bras autour de ses épaules, elle appuie sa tête dans le creux de mon bras. Je suis sur qu'elle peut entendre mon coeur tant il bat fort, j'utilise toute ma force mental pour respirer normalement. Elle sent bon et ses cheveux me chatouille la joue et la mâchoire, ça me fait un peu trop d'effet là.


Je croyais que ma timidité n'existait plus mais, la situation rendrait n'importe quel mec nerveux. Je tente de me concentrer sur le film mais, chacun de ses mouvements me font rater un battement de coeur. Que ce soit pour prendre un bonbon, se replacer les cheveux ou rire à cause du film, je remarque tout. Je dois me détendre, ce n'est pas la première fois que nous sommes aussi serrer l'un contre l'autre enfin. Aller Bill dis quelque chose, un truc sur le film ou n'importe quoi, je ne sais pas. Je l'observe prendre une poigné d'ours en gelée et j'ai soudain une idée pour détendre l'atmosphère. Je lui pique ses bonbons qu'elle à la main et les manges.
Hey!
Quoi?
Rend les moi!

Elle se redresse et se tourne vers moi.
Désolé déjà manger.
Je sort la langue et lui montre le dernier qu'il me reste, elle grimace.
Pas gentil!
Viens le chercher.
Berk non!

Elle rigole et me tape le torse, je lui attrape les mains et la tire vers moi, je ne sais pas ce qui me prend tout à coup.
Tu es sur? Il reste encore le goût.
Je lui lance un regard qui se veut un peu coquin.
Bill...
Et soudain ses lèvres recontre les miennes.

avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 27
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Miss BK le Dim 22 Mar - 12:12

le pauvre dans l'état ou il est mais ca se comprend
tout ira bien ils s'aiment et c'est mignon

merci pour la suite ma puce
jtd fort
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fanf fic] Rêves de lycéens

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum