Interview tv: Interview de Tokio Hotel pour "HitFix" à Los Angeles (16.01.15)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interview tv: Interview de Tokio Hotel pour "HitFix" à Los Angeles (16.01.15)

Message  Miss BK le Mer 11 Fév - 13:05

Interview de Tokio Hotel pour "HitFix" à Los Angeles (16.01.15)



Katie Hasty : Nous sommes ici aujourd'hui pour parler avec Tokio Hotel. Je dois vous poser cette question : Vous avez jouer devant un public composé d'un million de personnes à Berlin et la nuit dernière, quand je vous ai vu ici jouer au « Viper Room » de Los Angeles, vous avez jouer devant... environ 200 personnes...
Bill : Oui (rit).
Katie Hasty : Préféreriez-vous jouer dans une salle de 20 personnes, dans une salle de 2 000 personnes ou dans une salle de 20 000 personnes ?
Bill : Hm... je choisirais probablement la grande salle.
Gustav : Oui. Oui.
Katie Hasty : La plus grande salle possible ?
Bill : La plus grande salle possible sur le long terme, mais j'ai l'impression, vous savez, que les concerts plus petits, comme celui-là, reste toujours un plaisir, donc... hm... je veux dire, j'aime... je veux dire, nous aimons toujours jouer, nous aimons être sur de grandes scènes devant une énorme foule mais hm... c'est vraiment agréable de jouer devant une foule intime composer de quelques personnes, c'est tout simplement différent, vous pouvez même comparer cela et la nuit dernière, nous avons eu un concert en acoustique.
Gustav : Oui.
Bill : C'était amusant. C'était juste différent et amusant et la première partie de notre tournée se fera aussi dans de petites salles et nous allons transformer tout ça en club et en boite de nuit et nous allons emmené tous nos fans dans une soirée, donc, je pense que ça va être amusant, ça va être une toute nouvelle expérience et hm... oui.
Katie Hasty : Avez-vous un quelconque rituel avant de monter sur scène ? Faites-vous quelque chose pour calmer les nerfs et être serein ?
Bill : Bien hm... nous sommes tous ensemble dans une salle dans les coulisses et c'est là que nous devenons super nerveux, donc chacun d'entre nous est surexcité...
Gustav : Nous devenons nerveux ensemble.
Bill : Nous devenons nerveux ensemble et puis, c'est... c'est la folie et nous voulons... tout le monde veut sortir de la salle car nous sommes tellement gamins et tellement idiots et c'est tout simplement stupide ! Et ensuite, juste avant le concert, nous activons nos – ce qui est très kitsch aussi – (Gustav rit) nous activons notre pouvoir de Power Ranger, donc nous mettons nos mains ensemble et nous activons nos pouvoirs, je ne sais pas, c'est quelque chose que nous faisons à chaque fois.
Katie Hasty : Ca change quelque chose quand vous dites que vous activez vos pouvoirs de Power Rangers ?
Bill : Non. Nous le faisons à chaque fois, nous disons : « Activons nos pouvoirs de Power Ranger – Activé ! », et c'est tout !
Gustav : C'est ça !
Katie Hasty : Faites-vous la même chose quand vous vous rendez au studio ?
Bill : Non, nous ne le faisons que quand nous jouons un concert. Au studio, c'est bien plus détendu. Parfois, nous n'y faisons rien. Il y a des jours où nous trainons simplement et... vous voulez écrire une chanson, faire quelque mais il n'y a rien qui se passe, alors nous commandons une pizza... nous sommes en quelque sort paresseux.
Gustav : Nous sommes très paresseux.
Bill : Oui. Au studio ou dans la salle de répétition... à chaque fois que nous y allons pour préparer quelque chose, nous finissons par regarder la télé, par commander de la nourriture et...
Gustav : Nous fumons.
Bill : Nous fumons, oui.
Gustav : Nous fumons, nous mangeons, nous dormons.
Katie Hasty : Qu'est-ce que vous avez ressenti quand vous avez entendu pour la première fois votre chanson à la radio ?
Bill : En fait, c'est drôle car... quand notre premier single est sorti, personne ne le jouait à la radio, pas même en Europe. Personne ne le jouait et il a fallut un certain temps avant que ça ne change... en fait, pour cet album...
Gustav : Pour cet album...
Bill : Ca a été la première fois...
Gustav : La première fois, oui.
Bill : ... que nous avons entendu notre chanson à la radio car en général, les gens devaient regarder le clip sur Internet pour pouvoir l'écouter. Nous avons eu quelques chansons à succès même si personne ne les jouaient à la radio.
Gustav : La première fois que nous avons entendu notre chanson était à Berlin je crois, quand nous étions en train de promouvoir notre tournée.
Bill : Oui, c'est exact.
Bill : Nous étions dans la voiture quand nous avons entendu notre chanson « Love Who Loves You Back ». C'était vraiment excitant.
Katie Hasty : Maintenant que nous sommes dans la partie « compilation de chansons », pouvez-vous recommander à notre public trois chansons pour lesquelles vous dites : « Il faut vraiment les écouter ! » ?
Bill : Très bien. C'est très difficile. Je dirais... je ne connais pas son nom, ça doit être « Ki », « Kia »...
Katie Hasty : Kiesza ?
Bill : Kiesza ? Oui ! J'aime beaucoup son album. Je veux dire... « Hideaway » est probablement la chanson que tout le monde a déjà entendu car... je veux dire, allez écouter l'album car il y a de très bonnes chansons dessus et laissez-moi voir...
Gustav : Pour moi, c'est Joe Bonamassa avec la chanson « Mountain Time ».
Bill : Oh, et puis, vous devez écouter « Do It Again » de Robyn. C'est vraiment une bonne chanson.
Katie Hasty : Très bien. Avec Röyksopp.
Bill : Oui.
Katie Hasty : Un très bon gars.
Bill : Oui.

Katie Hasty : Quand vous voyagez... je veux dire, vous êtes comme une petite famille et vous voyagez comme une famille pendant la tournée. Quelle est la première chose pour laquelle vous vous battez ?
Tom : Je ne sais pas. Je veux dire... je me bats la plupart du temps avec Bill car nous nous disputons pour à peu près tout. Il faut dire que nous sommes jumeaux, donc nous avons tous les deux une très forte opinion, donc quand nous avons la même opinion, c'est bien et c'est vraiment mauvais pour tous les autres, mais si nous avons une opinion différente, ça devient très pénible.
Georg : Ne vous mettez pas entre eux.
Tom : Exactement.
Georg : C'est très dangereux.
Tom : Ca peut partir de n'importe quoi. Je veux dire... je ne sais pas... vous savez, la plupart du...
Georg : Le café le matin par exemple.
Tom : Le café le matin et... et beaucoup par rapport au groupe, par rapport à ce que nous devons faire, et si nous devons faire cette interview ici... vous voyez le genre. (rit)
Katie Hasty : Oui, je vois.
Georg : C'est toi qui a essayé en réalité. (rient)
Tom : Ouais, j'ai essayé.
Katie Hasty : Oh, très bien. Je pensais que c'était : « il faut vraiment faire cette interview » (Tom rit). La nuit dernière, je vous ai vu devant une foule de 150/200 personnes. Ce n'était pas une grande foule mais dans des circonstances comme celle-ci, vous devez entendre des choses étranges que les gens hurlent. Quelle est la chose la plus étrange que vous ayez entendu jusqu'ici ?
Tom : Je ne sais pas. Vous devez nous le dire car nous avons des oreillettes, donc je suis sensé ne rien entendre. Je ne regarde que ma guitare, elle est incroyable.
Katie Hasty : Oui, oui, oui. L'ignorance est absolue quand vous jouez.
Tom : Exactement. Je n'entends rien. Par contre, j'ai déjà vu des seins, mais j'ai juste vu...
Georg : De mon côté, non ?
Tom : Non, c'était de mon côté. (rient)
Katie Hasty : Avez-vous déjà eu un débat du genre : « Qui dans le groupe a vu le plus de seins ce soir » ?
Georg : Oui.
Tom : Oui. C'est le grand sujet sur lequel nous nous battons tout le temps.
Katie Hasty : Très bien. Tout le temps ? C'est un peu comme avec les Beatles.
Tom : Exactement.
Katie Hasty : J'ai vu le clip de votre actuel single, que la radio KROQ diffuse beaucoup actuellement. C'est un clip sensuel et sexy. Quels sont vos projets futurs pour vos prochains clips ? Avez-vous de grands fantasmes que vous aimeriez réaliser ?
Tom : Je ne sais pas pour ce qui est du fantasme... je veux dire, un des fantasmes a été de faire une orgie comme celle que nous avons faite sur « Love Who Loves You Back », c'était quelque chose que... c'est surtout Bill a toujours voulu faire cela, et nous aimons tous le film qui a inspiré ce clip, qui est le film allemand « Parfum », et hm... ouais, je ne sais pas... je veux dire, nous avons parler de ça hier...
Georg : Oui.
Tom : ... car nous avons de drôles d'idées pour le nouveau clip mais...
Georg : Mais je ne peux rien dire.
Tom : ... je ne peux rien dire.
Katie Hasty : Vous ne pouvez rien nous dire.
Tom : Oui. C'est... oui, je pense que je ne peux pas en parler car nous ne savons pas si nous allons le faire car ça pourrait choquer en fait.
Katie Hasty : Qu'est-ce qui pourrait choquer ? Nous pouvons en parler ici.
Tom : Je sais. Ca serait quelque chose de vraiment grossier et amusant et... et je pense que c'est amusant, je ne sais pas si les gens penseraient de la même façon, peut-être que certains seraient plutôt dégoûter. Donc, je sais que le prochain single que nous sortirons sera « Feel It All ».
Katie Hasty : Ok.
Tom : Nous allons tourner le clip très bientôt. Nous sommes actuellement en train de nous creuser les méninges.
Katie Hasty : Est-ce que le tournage aura lieu ici, à Los Angeles ou peut-être en Allemagne ?
Tom : Nous allons quitter Los Angeles la semaine prochaine, donc il se peut... je pense que nous allons tourner le clip à Berlin.
Katie Hasty : Ok, très bien. Et maintenant, nous sommes dans la partie « compilation de chansons » de HitFix. Quels sont les trois chansons que vous recommandez à nos utilisateurs ?
Tom : Hm...
Georg : Une des chansons pour moi serait d'Arctic Monkeys avec « Do I Wanna Know ». J'adore cette chanson.
Tom : J'adore « Howling ». C'est un remix qui est sorti, je ne sais pas qui a fait le remix mais cette chanson s'appelle « Howling » par Ry et quelqu'un d'autre. Allez l'écouter si vous la trouvez. Elle est assez incroyable et... quoi d'autre ? Hm... quelle est ta chanson préférée de l'album de Tokio Hotel ?
Georg : Oh, maintenant ?
Tom : Je pense que vous devriez écouter « Covered In Gold » par Tokio Hotel.
Georg : Oui.
Katie Hasty : J'ai entendu parlé de ce groupe, ils sont assez bons.
Tom : Ils sont incroyables. Ils ont un très beau guitariste !
Georg : Bassiste ! (rient)
Katie Hasty : Très bien. Allez voir le guitariste, le bassiste et probablement le reste du groupe.
Georg : Le reste n'a pas d'importance.
Tom : Oui.

source: prinz16
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum