interwiew: Interview et performance de Tokio Hotel pour "Young Hollywood" (8.01.15)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

interwiew: Interview et performance de Tokio Hotel pour "Young Hollywood" (8.01.15)

Message  Miss BK le Mar 27 Jan - 14:25

Interview et performance de Tokio Hotel pour "Young Hollywood" (8.01.15)


Le groupe pop-rock allemand Tokio Hotel joue son single « Love Who Loves You Back » en live au studio de Young Hollywood et nous parle de son album « Kings of Suburbia » ! Bill, Tom, Georg et Gustav expliquent leur absence de cinq ans entre deux albums, et nous parlent également des changements dans leur musique, nous disent pourquoi ils aiment concevoir les pochettes de leurs CDs, et nous parlent des trois choses qui leur sont indispensables en tournée !

Bill : Salut Young Hollywood ! Nous sommes Tokio Hotel et voici notre chanson « Love Who Loves You Back ».

Présentateur: Je suis sur le canapé de Young Hollywood, avec Tokio Hotel !
Tous : Salut !
Présentateur: Comment allez-vous ?
Bill : Très bien.
Présentateur : Vous êtes très sympathiques, je m'amuse beaucoup avec vous jusqu'à maintenant et j'espère que ça va continuer.
Bill : On va essayer !
Présentateur : C'était sympa la dernière fois ! C'était quand ?
Tom : C'était en 2007.
Bill : 2007 ou 2008. C'était il y a longtemps.
Présentateur : Il y a très longtemps, et beaucoup de choses ont changé.
Bill : On a tous pris du poids...
Tom : On a pris du poids, on a vieilli... [rires]
Présentateur : Mais la bonne nouvelle, c'est que vous êtes toujours là ; c'est une belle réussite.
Bill : Oui, nous avons fait une pause pendant laquelle nous n'avons rien fait...
Présentateur : Ce qui est important.
Bill : Oui, c'est important. Nous avions besoin de ça.
Présentateur : Pour vous retrouver, et mûrir.
Bill : Oui, tout à fait.
Présentateur : « Love Who Loves You Back » ; c'est important. J'ai un peu de mal avec ça, personnellement. J'aime, mais on ne m'aime pas en retour.
Bill : C'est la même chose pour moi.
Tom : Oui, Bill a le même problème. Moi pas, on m'aime toujours.
Bill : Bien sûr !
Présentateur: Pour être honnête, je t'aimerais aussi.

Présentateur : « Kings of Suburbia », c'est l'album.
Bill : Oui, c'est l'album.
Présentateur : Et il est très bien, c'est une belle pochette.
Bill : Oui, nous nous investissons beaucoup dans les pochettes et les illustrations. J'ai l'impression que les gens ne se préoccupent plus autant de ça, parce que plus personne n'achète de CDs. Mais j'adore ça ! Quand tu attends la sortie d'un CD, tu vas l'acheter et tu découvres le livret, les paroles,... C'est pour ça que nous faisons toujours de belles pochettes pour nos albums, mais les gens n'achètent plus vraiment de CDs.
Présentateur: Mais vos fans sont passionnés, et ils continuent à acheter les CDs ?
Bill : Oui, tout à fait.
Tom : C'est pour eux que nous faisons ça.
Bill : Nos avons aussi fait un disque vinyle ; nous adorons tous ces formats.
Présentateur : Et depuis combien de temps travaillez-vous sur cet album ?
Tom : Nous avons sorti le dernier album en 2009. Après ça, nous avons fait une pause pendant laquelle nous n'avons rien fait, à part sortir. Et après un an, nous avons recommencé à écrire et à travailler en studio. Cet album est en fait une compilation de quatre-cinq ans de production et composition. Certaines des chansons ont été écrites il y a quelques années, et d'autres sont récentes. C'est notre best-of des quatre dernières années.
Présentateur : Dans quelle mesure votre musique a-t-elle changé depuis 2009 ?
Bill : Elle a énormément changé. Nous avons changé également. En cinq ans, tellement de choses se passent ; nos goûts ont changé, tout comme ce que nous écoutons, ce que nous aimons. C'est beaucoup plus électronique que ce que nous faisions avant. Nous voulons faire ce que nous aimons ; de nombreux artistes se contentent de reproduire ce pour quoi ils sont doués, et restent donc dans un public de niche, parce qu'ils savent que c'est comme ça qu'ils auront du succès. Pour nous, le changement est important. Nous aimons changer, nous voulons rester frais. Nous avons réellement pris un risque avec cet album, et avons fait quelque chose de différent.

Bill : Nous avons choisi « Love Who Loves You Back » comme premier single parce que c'est une chanson très entraînante, et nous ne nous en lassons pas. Parfois, quand tu enregistres un album, tu y travailles pendant tellement longtemps que, quand il sort enfin, tu en as marre et tu es passé à autre chose. Mais « Love Who Loves You Back »...
Tom : ... c'est la seule chanson de l'album dont nous n'avons pas encore marre. [rires]
Bill : C'est une chanson que nous aimons beaucoup, ainsi que son message : l'amour n'a pas d'âge, de religion, de sexe. Et nous nous sommes beaucoup amusés en faisant la vidéo ; nous avons fait une immense orgie.
Présentateur : Génial !
Bill : Je pense qu'elle a été fortement influencée par la vie nocturne ; nous avons beaucoup fait la fête pendant l'écriture et l'enregistrement de l'album. Nous sommes beaucoup sortis, c'était chouette, c'était comme une immense fête. Nous avions un studio à la maison, et chez un ami. Nous allions souvent là après nos soirées, et nous avons enregistré alors que nous étions complètement soûls.
Tom : Nous étions bourrés la moitié du temps, quand nous avons enregistré cet album. C'est pour ça que nous avons beaucoup utilisé auto-tune. [rires]
Présentateur : Vous repartez bientôt en tournée ; c'est excitant !
Tom : Une tournée mondiale.
Bill : Oui, nous commençons en Europe, puis nous ajouterons d'autres dates. Nous serons en tournée partout dans le monde cette année. Nous jouerons quelques concerts aux Etats-Unis en été. Ça sera une année de tournée.
Présentateur : Quel effet ça fait, d'être toujours sur les routes ?
Bill : Nous avons passé tellement de temps à la maison, et nous aimons ça, nous avons besoin d'un équilibre, et de temps pour nous. Nous avons tous des chiens, et Gustav est marié.
Présentateur : C'est pour ça qu'il est si calme ! [rires]
Tom : Oui, il a de nouvelles règles à suivre. [rires]
Bill : Nous devons conserver cet équilibre. Mais nous aimons être sur les routes, et jouer en concert. Ça va être génial !
Présentateur : Y-a-t-il des endroits où vous n'avez pas encore été, et où vous avez hâte de jouer ?
Bill : Nous aimerions aller en Australie. Il n'y a pas encore de dates prévues, mais nous voulons vraiment y aller. Nous n'y avons encore jamais été avec le groupe.
Présentateur : Quand vous êtes en tournée, quelles sont les trois choses dont vous ne pouvez pas vous passer, que vous devez absolument prendre avec vous ?
Bill : Mon chien, je le prends toujours avec moi.
Présentateur : Les chiens vous accompagnent en tournée ?
Tom : Oui, ils viennent avec nous.
Gustav : De l'alcool, de l'alcool et de l'alcool.
Tom : Oui, nous avons toujours de l'alcool avec nous aussi.
Gustav : Ce sont les trois choses pour moi.
Présentateur : On voit qu'il est marié !
Georg : Pour moi, les trois choses importantes sont Bill, Tom et Gustav.
Présentateur : C'est adorable !
Tom : Et nous allons devoir prendre un studio mobile avec nous, parce que je pense que nous allons devoir produire le prochain album sur les routes.
Présentateur : Donc si on veut apparaître sur l'album, on doit venir dans votre bus.
Tom : Exactement !
Présentateur : Tokio Hotel ! Allez les voir en tournée, achetez leur album « Kings of Suburbia ». Et ils passeront un peu partout, et peut-être qu'ils viendront boire et faire la fête dans votre jardin. [rires]


source: prinz16
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum