Os pour Coraline: La raison du Coeur ( en plusieurs partie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Os pour Coraline: La raison du Coeur ( en plusieurs partie)

Message  Miss BK le Sam 8 Oct - 22:50

La Raison du Coeur

Os en deux ( voir 3 partie) pour Coraline

*************************

En plein coeur de Paris, dans l'une des plus belle ville du Monde, qu'une jeune femme va commencer sa journée, sans se douter de quoi elle serait faite. Comme tout les matins elle se prépare pour aller a son travail. Elle passe un sacré moment dans la salle de bain, elle pouvait y passer des heures elle aimait que tout soit parfait, c'était Miss Perfectionniste. Elle un moment a lisser ses long cheveux noir qu'elle accessoirise avec un serre tête rouge. Le maquillage était plus rapide, beaucoup de noir sur ses yeux ce qui les mettait en valeur, elle aimait bien être vue et ne pas passer inaperçus. D'ailleurs ses collègues n'hésitait pas a la critiquer mais cela lui était complètement égale. Une brise de parfum et la voila prête a partir. Sa tenue ressemblait a celle qu'on voit dans les films japonais, tout ce qu'il y a de plus gothique. Elle était fasciner par cela.

Elle ferme la porte de son petit 2 pièces au cour du 8ème arrondissement, quartier chic et hors de prix mais elle ne payait pas un centimes, c'était un lègue de sa grand-mère, elle voulait lui laisser un petit quelque chose avant sa mort. Elle sort de l'immeuble, la façade est certes ancienne mais l'architecture est des plus raffiné. Les lampadaires éclaires la rue dans cette nuit encore bien installée. Elle marchait dans cette rue calme et silencieuse, c'était une adepte du silence, ainsi elle pouvait admirer le Paris qu'elle aimait et dont elle était toujours aussi fascinée. Son lieu de travail ne se trouver qu'a quelques minutes de chez elle, elle prenait son service a 7h. Il lui restait encore quelques minutes. Quand perdues dans ses pensées qu'elle est heurté par quelqu'un assez brusquement, elle le trouvait assez brutal.....

....: vous pouvez pas faire attention
Coraline: euh... pardon

Mais il était partis tout aussi vite, aussi brusquement qu'il était arriver. Les gens n'avaient donc plus de savoir vivre, ne pouvait-il pas s'excuser au lieu de se montrer si arrogant. Elle ne voulait pas se laisser miner par ce petit incident de parcours. Elle arrive dans l'avenue Montaigne ou se trouve surement l'un des hôtel les plus prestigieux de la capitale: le Plazza. Le luxe et l'extravagance a l'état pure. Ou les gens connus aimaient bien se faire voir, avait des exigences saugrenue et surtout étaient narcissiques, égoïstes et se prenait pour le nombril du monde. C'est bien la qu'elle travaillait. Elle avait déjà côtoyé bon nombre de célébrités mais sans y prêter plus d'attention que cela. Elle entra et comme tout les matins le réceptionniste la salue.


.....: salut Coraline
Coraline: bien le bonjour Yves

Le jeune homme lui adressa un sourire alors qu'elle avait déjà pris la direction des vestiaires. Le moment qu'elle détestait le plus: devoir mettre un uniforme. Elle trouvait cela dénuée d'intérêt et complètement impersonnelle. Mais bon, c'était son boulot. Elle était femme de chambre, ce n'était pas si ingrat que cela, la plupart des fois les clients n'étaient pas dans leur chambres quand elle travaillait, et sinon ils l'ignoraient complètement. La plus part du temps elle recevaient même des pourboires assez généreux. C'était un travaille tranquille, ou elle pouvait travailler seule sans personne pour l'embêter a part une supérieure un peu antipathique mais elle avait vite prit l'habitude. Réunion avec cette supérieure pour la réunion d'avant poste.

Gouvernante: alors aujourd'hui le programme habituel mais de plus on va accueillir un groupe mondialement connu et j'exige de vous la plus grande discrétion, rien de dois filtré de leur présence

Coraline riait intérieurement de cette dernière phrase, il y avait toujours quelque chose qui filtrait et elle le savait, cela finirait de toute façon par se savoir. Toute se demandant déjà qui cela pouvait être, Coraline elle les plaignait car ils n'auront sans doute pas le calme qu'ils espéraient puisqu'ils risquaient d'être harceler par des tonnes de harpies en furie. Toutes ses collègues rêvaient de s'occuper de ses chambres.

Gouvernante: c’est vous Coraline qui vous occuperez de ses suites, enfin juste une des deux
Coraline ( un peu surprise): euh.... oui
Gouvernante: vous vous occuperez de la suite 38, assurez vous qu'elle soit parfaite, ils arrivent ce soir
Coraline: elle le sera
Gouvernante: et ne comptait pas vos heures dans les prochains jours... vous allez aussi vous occupez d'eux, veuillez a ce que chacune de leur demande soit réalisé
Coraline: bien sur

Elle se met alors au travaille se demandant sur quel sortes d'individus elle allait encore tomber......

*****************************


Palais Omnisport de Bercy,
Paris.


Un concert vient de se finir, Mais pas n'importe quel concert, celui du groupe qui faisait fureur en ce moment auprès de tout les jeunes, c'était le groupe du moment. Ils ont jouer a guichet fermés devant une foule qui leur était tout acquise. Des milliers de filles hurlant leur noms, leur amour pour eux et chantaient en communion avec le chanteur, le chouchou de ses filles. Tous se donnaient a fond, partageant d'incroyable moment, sachant que malgré leur talent c'était grâce a eux qu'ils pouvaient vivre a fond et ils en profitaient bien. Le concert finit, ils s'attardent a signer des autographes a ceux et celles qui attendaient prés de leur Tour-Bus, ils étaient fatiguaient mais ils se prenaient toujours le temps pour leur fans, malgré ce qui leur étaient déjà arrivés.
Arriver dans le Tour-Bus, ils prennent la direction de leur hôtel.


Bill: vivement qu'on rentre a l'hôtel
Gus: on se demande pourquoi ( rit)
Bill: je vois pas de quoi tu parles
Tom: ta copine t'attends a l'hôtel c'set normal.
Bill: jaloux va

C'est vrai que Bill avait quelqu'un depuis un peu plus de 6 mois et il était vraiment sur un petit nuage. Il avait la chance qu'elle l'apprécie avant tout pour la personne qu'il était, bien sur elle aimait aussi le chanteur mais avant tout l'homme qu'il était. Oui, elle l'attendait a l'hôtel, encore une fois il avait la chance qu'elle puisse le suivre le plus longtemps possible. La seule chose qu'il voulait c'était justement la préserver de la folie des fans, lui et son frère en avaient longtemps souffert.

Bill: tu avais qu'a demander a Ria de venir
Tom aussi avait quelqu'un mais lui avait fait un choix différent de son frère, il avait décider de ne pas se cacher. Mais Bill sentait qu'il y avait autre chose, il sentait bien que depuis quelques temps maintenant ce n'était plus pareil entre son frère et Ria.

Bill: qu'est-ce qui se passe Tom?
Tom ne pouvait rien cacher a son jumeau, il savait toujours quand quelques chose le tracassait.
Tom: on se disputes pas mal, mais t'inquiètes pas ca passera
Il essayait de se convaincre en même temps.
Bill: j'aime pas te voir comme ca
Bill se faisait toujours du soucis pour son grand frère qui jouait toujours les durs mais qui au fond était un grand sensible.
Tom ( va a ôté de lui): t'inquiéte pas, ca va aller
Il le prend dans ses bras avant que se dernier en rajoute, il avait besoin de l'affection de son jumeau.

*******************

Ils devaient rester pour quelques jours à Paris, il y avait encore un autre concert et surtout beaucoup de promotions. Des passages radios et interviews, c'était très ennuyeux mais ils arrivaient a ne pas trop le montrer, tous sauf Tom. Il avait un sacré sainte horreur de cela et ne se gênait pas pour le montrer. Arriver a l'hôtel ils purent tous constater le luxe et la classe de l'hôtel, ils avaient beau y être habitués mais cela leur faisaient toujours le même effet. La suite des twins étaient très grande, elle comportait deux grand lit, ce qui arrangeait bien Bill vus qu'il allait être avec sa copine.

Tom: et pas de bêtises vous deux
Bill: jamais
Tom: je veux dormir moi
Bill: bouche tes oreilles ( rit)

Il lui lance un coussin en pleine figure et comme deux enfants c'était partis pour une bataille de coussins. Puis Tom appela le service de chambre et commanda tout un tas de chose a manger, il avait une faim de loup. Mais en attendant il était aller prendre sa douche. Il ne fût donc pas là quand Coraline apporta tout ce qu'il avait commander. Elle se présenta polimment a Bill.

Bill: désolé je peux pas vous présenté mon frère il est dans la salle de bain
Coraline: c'set pas grave on aura d'autre occasion
Bill: oui...
Coraline: si vous avez besoin de quoique se soit n'hésitez pas
Bill: merci mais je crois que pour ce soir ca ira

Elle sourie avant de partir, alors que Tom venait de sortir de la douche, il l'avait rater.
Bill: elle est gentille
Tom: jolie voix en tout cas.. j'espère vite la revoir

En prononçant ses mots il avait le sourire au lèvres, ce qui ne laissait rien présager de bon. Mais ce qui attira le regard de son frère c'était sa tenue. Il était habillé comme si il s'apprêtait a sortir hors il était déjà assez tard, ce n'était pas très recommandé étant donné le planning de fou qui les attendaient le lendemain, le regard de Bill fût suspicieux.

Tom ( remarquant ce regard): oui je sors Bill ( anticipe la réponse de son frère) oui je sais que on a beaucoup de choses prévues demain ( enchaîne) et oui je sais que j'ai quelqu'un ( Bill arrive pas a en placer une) et non je ferais pas de bêtises ( le regarde fixement) t'es content
Bill: Tom....
Tom: T'inquiètes pas, fais moi confiance
Bill: mais tu oublis que tu as quelqu'un
Tom ( souffle) nan j'oublis pas...
Bill: tu es drôlement habillé chic pour sortir
Tom: j'ai envie de changé un peu de style

Il était vêtu un pantalon noir assez resserré au niveau des jambes ce qu'il n'avait pas l'habitude de porter mais il devait bien le reconnaître le mettait bien en valeur. Un t-shirt blanc beige légèrement transparent avec en col en V laissant apparaître son torse naissant lui tombait. parfaitement sur son pantalon. Une veste noire pour compléter la tenue plus qu'élégante, c'était rare de voir Tom habillé de cet façon, surtout après un concert fatiguant et tout les kilomètres qu'ils avaient parcourus. Il avait attaché ses tresses quelques unes lui tombait sur les épaules. Bill resta un peu bouche-bée....

Tom ( rit): quoi...
Bill: j'ai pas l'habitude de te voir comme ça
Tom: t'es jaloux que je suis plus beau que toi
Bill: n'importe quoi

Sur ses mots il quitta la suite laissant son frère seul avec sa dulcinée, persuadé qu'il serai très bien s'occupé sans lui. Il déambule d'un pas assuré dans les couloirs avant d'en sortir et d'arpenté le Paris by night.....

musique d'ambiance


Quelques jours auparavant il avait reçu une invitation pour une soirée qui devait se tenir a Paris, pour l'inauguration d'un lounge bar qui allait s'ouvrir a Paris, au début il n'était très chaud pour s'y rendre, le genre de soirée mondaine ou il fallait être pour être vu et se faire. Le genre de soirée qu'il détestait par dessus tout parce que très ennuyante et complètement inutile où l'alcool coulait a flot et les filles se transformaient en tout ce qu'elles n'étaient pas pour ne montrer que le côté le plus superficielle de leur personnalité. Il avait une sainte horreur de cela, mais là il avait besoin de se changer les idées et de pensé a autre chose.

Il devait se vider la tête, le concert était superbe toujours aussi empli d'émotion comme toujours. Mais une fois fini, tout ses soucis lui revenait en tête. Et après un énième coupe de fil a sa copine, coup de fil qui encore une fois s'est fini en dispute. Encore une. Cela n'arrêtait plus, il se demandait bien comment tout cela allait bien finir. Il l'aimait vraiment. Et oui Tom Kaulitz aime, comme un fou et de manière inconditionnelle. Tout le monde le voit comme un coureur de jupon invétéré et jamais rassasié de la gente féminine. C'est l'image qu'il a voulu donner de lui, celle d'un macho ne pensant qu'a s'amuser et a briser les coeurs. Il a tait un peu comme ça mais pas au point qu'on peut l'imaginer. Il n'y avait que Bill qui connaissait son vrai visage, celui de quelqu'un d'attentionné, de sensible, de tendre et de romantique. Et pour conquérir sa compagne il avait eu du mal. Elle lui avait donner du fil a retordre. Elle connaissait sa réputation et ne s'était pas laissée attendrir. Mais a force de patience et d'attention, elle avait céder et il avait gagner son coeur, pouvant ainsi découvrir le vrai visage de Tom.....

Cela faisait maintenant plus d'un an qu'elle le comblait de joie. Oui il était amoureux et ne cessait pas de lui dire. Elle l'accompagnait souvent a ses concerts et ne se gênait pas pour se montrer a ses côtés. Cela avait été un vrai choc pour les fans, ne s'attendant pas a une telle nouvelle. Lui était juste heureux et voulait le partager avec ses fans. Jamais il n'avait éprouvé de tels sentiments, si fort et si intense. Il comprenait bien de quoi son frère parlait quand il lui parlait de ses sentiments pour sa copine, il le comprenait chaque jour qu'il passait. Pourtant ses derniers temps les disputes se faisaient de plus en plus fréquentes et surtout pour des causes de plus en plus futiles. Rien que celle qu'il avait eu avant de se décider a aller a cette soirée. Juste parce qu'il l'avait appeler un peu plus tard que prévus et cela avait suffis a déclencher une dispute. En raccrochant, il s'était décidé, il devait se changer les idées. Il l'aimait c'était certain mais il commençait a se demander si cela allait suffire.

Il sort de l'hôtel, il faisait frais mais c'était agréable. Une main dans sa poche il fumait tranquillement sa cigarette il se rendant tranquillement au lieu de la soirée. Il marchait avec plaisir dans les rues de Paris, il aimait beaucoup cette ville, le charme et le pittoresque de cette ville qu'il affectionnait. Il croisait beaucoup d'amoureux qui se tenait la main, il souriait, c'était vraiment la ville de l'amour par excellence. Il aurai bien aimer la visiter plus en détail mais il n'en a jamais le temps et ni l'anonymat pour.


Il arrive devant la salle c'était un lieu branché où se pressait déjà beaucoup de monde. Il donne son invitation au videur avec un sourire de circonstance qui ne laissait rien présager de son humeur. Il rentre sans prêter grande attention au lieu. Quelques personnes viennent le saluer, échanger quelques mots avec lui puis se dirige vers le bar.Il devait bien reconnaître que le lieu avait était bien choisis. Il commande quelques verres idée que la soirée passe un peu plus vite, toujours perdues dans se pensées. C'set alors qu'il regardait les gens arrivés et son regard s'arrêtait sur celui d'une jeune femme qui le troublait.

Il fut directement attirés pars ses yeux noisettes, d'une profondeur et d'une couleur intense qu'il avait rarement vus. Il se redresse de son siège toujours hypnotisé par se regard et par ses yeux. La jeune femme le fixa a son tour et passa près de lui. Il ne put s'empêcher de la détaillée, ses yeux l'admirait avec beaucoup d'attention. Elle devait être un peu plus petite que lui mais elle trichait avec ses bottes qui lui arrivait jusqu'en dessous du genoux et dont les talons l'a rendait plus grande. Portant une robe noir bustier finissant un peu en plume mettait sa silhouette en valeur, un style très glam-rock trsè a la mode en ce moment. Mais c'était surtout son visage qui l'attirait, les traits de son visage avaient quelques chose d'angélique et en même temps de très mystérieux que l'on avait envie de découvrir. Une énèrgie se dégageait d'elle et en même temps une certaine douceur ce qui était assez troublant. Sa peau un peu blanche mais mis en valeur part un beau maquillage accès sur ses yeux tout de noir sublimés. Ses cheveux noirs bouclés lui tombait sur les épaules.

Il se retourna sur son passage ne pouvant se détaché d'elle, il la regardait s'éloignée dans le flux de ses personnes qui passaient autour de lui. Elle disparue parmi eux. Il ne comprenait pas ce qui venait de lui arrivé, c'est comme si rien autour n'avait d'importance, il était totalement perdus, pourquoi cette jeune femme qu'il n'avait jamais vus lui faisait un tel effet, c'était troublant. Il ne sait pas pourquoi mais il passa le reste a la cherché, a l'observé et surtout a cherché son regard. Echange de regard partagés, sourires échangés. Il s'approcha sans la quitter du regard ils partagent tout les deux une danse propice aux rapprochement mais aucun mots n'est prononcer. Mais encore uen fois la foule les séparent emporter par le rythme de la soirée.

Il partit sans savoir son nom et sans avoir put la revoir. Il en était complètement perturbé il ne comprenait pas le sentiment qui était entrain de s'emparer de lui. Il rentra a l'hôtel toujours l'image de cette jeune femme dans la tête. Son frère dormait a point fermé quand il entra dans la suite, enlaçant sa copine, lui avait du passer une bonne fin de soirée. C'était l essentiel pour son aîné, voir son jumeaux heureux.Il s'allongea sur son lit fermant les yeux et repensant encore a ce qui c'était passer pendant cette soirée, qui ne l'avait pas laisser indifférent.

Le lendemain fût un peu dur pour tout le monde, Tom car il n'avait pas beaucoup dormis et pour Bill car il n'avait pas envie se lever. C'est difficilement que les deux frères se préparent pendant que Cynthia avait commandé le petit-déjeuner. C'est alors que lorsque qu'on apporta le petit-déjeuner Tom fut figer en voyant la personne devant lui, ce regard il ne pouvait pas l'oublier, il en avait été troublé. Elle se trouvait devant lui et il ne quittait pas son regard, tout deux assez troublé.

C'était elle..........

****************************

Qu'en avez-vous pensez?
La suite est a venir.....
Bisous
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Os pour Coraline: La raison du Coeur ( en plusieurs partie)

Message  KKo" le Sam 8 Oct - 23:07

elle est plus que parfaite ^^Merci en tous cas pour cette OS
avatar
KKo"
Mädchen Aus Dem All
Mädchen Aus Dem All

Messages : 93
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 28
Localisation : Tokyo *Dreams*

https://www.facebook.com/Just.KiyoKko

Revenir en haut Aller en bas

Re: Os pour Coraline: La raison du Coeur ( en plusieurs partie)

Message  Miss BK le Sam 15 Oct - 23:25

La Raison Du Coeur......

2éme et dernière partie

**************************

C'était elle.

Tom resta comme figer en la voyant, il la fixait, son regard ne se décrochait pas du sien. Cette jeune femme qu'il avait croiser la nuit dernière et qui l'avait tant troubler se trouvait devant lui et ne savait pas dire un mot. Son frère le regarda conscient de son malaise mais ne comprenant pas vraiment pourquoi. L'instant était étrange comme si il s'était arrêter sur c'est deux personnes qui se regardaient. Tom se demandait si il ne rêvait pas, pourtant ses yeux il les reconnaîtrai entre mille.

Coraline: je vous laisse le petit-déjeuner.... bonne journée

Elle aussi eut pendant un instant, une absence. Repensant elle aussi a cette fameuse soirée a laquelle elle était pour décompresser et a laquelle ses amies lui avait faux bond. Mais elle s'était préparée et y était aller, même savait que la soirée serai courte. Et c'est alors qu'en entrant, sans expliquer pourquoi son regard c'était arrêter sur quelqu'un. Ce jeune homme au regard sur de lui, un peu mystérieux et dont les yeux irradiait d'une couleur noisette intense. Il avait une manière de regardait qui ne laissait pas indifférente, il dégageait un tel charme, c'est comme si elle n'avait vus que lui.

Il n'était pas comme tous ceux qu'elle pouvait cotoyé. Bien sur elle ne l'avait jamais vu mais il avait quelque chose de différent qui attirai le regard. Elle n'était pas étonnée de voir que toute la gente féminine le dévorait des yeux. Elle avait fait de même. Il avait un style trés élégant et très chic en même temps, qui savait se mettre en valeur mais qui en même temps était très décontracté, comme ci il avait pas envie d'être la. Un petit sourire en coin n'avait pas quitter son visage. Elle aussi avait sentit le trouble, et quand elle venait de le revoir a l'instant, elle s'était sentie bizarre également. Se figeant en voyant ses yeux qui l'avait hypnotisé. Elle était partie sans savoir son nom, il avait fallu qu'elle sorte comme si il lui avait manqué de l'air.

Coraline ( se parlant a elle même): bon sang reprend toi un peu

*************************

Dans la suite c’était l’incompréhension pour Bill, il avait bien remarquer que son frère était dans un état normal, il se doutait qu’il devait connaître Coraline cela expliquerai sa réaction. Mais comment était possible? Il ne l’avait pas présenter la veille, vu qu’il était sans la salle de bains. Mais portant il n’y avait que cette hypothése de plausible, mais il avait peur que quelque chose se soit passer entre eux, il connaissait son frère quand il voyait une belle fille. Il n’était pas tranquille il devait savoir de quoi il en retournait, espérant que son frère n’avait pas commis l’irréparable. Mais il devait lui parler seul sinon il allait se brusquer, il lança un regard a sa compagne qui compris et lui sourit, avec elle non plus il n’avait pas besoin de parler il se comprenait très bien. Elle se dirige vesr la salle de bain, les laissant enfin seul.

Il regarde son frère attendant qu’il confesse la bêtise qu’il avait faites la veille au soir, un regard intense qui le ferai craquer comme a son habitude, mais une chose étrange se produit, toujours se regard dans le vide qui ne lui ressemblait pas. D’habitude un regad suffisait a le faire réagir mais la, rien du tout, ce n’était pas normal.

Bill: Tom.....

Mais ce dernier ne disait toujours pas un mot, fixant toujours la porte ou elle venait de partir. Comme si il n’en revenait pas de ce qui était arriver. C’est a peine si il avait entendu ala voix de son frère qui commencait sérieusement a se poser dse questions. Tom essaye de se reprendre malgré tout.

Tom: je sais pas Bill.... je sais pas ce qu’il m’arrive
Bill: qu’est-ce qui c’est passer Tom? ( silence) comment tu l’a connais?

Cet instant tournait en boucle dans la tête de l’aîné, alors qu’il fixait la porte il se retourna soudain et se dirigea vesr la fenêtre, ou un radieu soleil prenait sa place dans un ciel bleu magnifique, il regardait et déjà il put apperçevoir des fans qui sans doute avait du dormir ici ou arriver très tôt pour avoir une chance de les voir, il leur fait un petit coucou de la main, arborrant un sourire qui ne laisser rien présagé. Il se retourne alors son pied contre le mur, il s’y adosse et regarde enfin son frère droit dans les yeux et lui explique ce qui c’est passer pendant cette fameuse soirée de la veille. Même en lui l’expliquant on sentait son trouble dans sa voie, sa tête retombe en arrière. Son frère est surpris de ce qu’il entendait et ne savait pas quoi dire.

Bill: Qu’est-ce qui c’est passer?
Tom: rien de plus que ce que je t’ai dis.....
Bill: tu avais l’air d’être compltement envoûté
Tom: le mot est faible

Il était complètement déboussolé, cela lui était tomber dessus sans qu’il s’y attende. Cela le perturbait en plus depuis la veille il n’avait pas eu de nouvelle de sa petite amie officielle, pas un message, pas un coup de fil depuis leur dernière disputes. Il ne voyait d’ailleurs pas pourquoi il devrai faire le premier pas, il n’était pas en tord, mais cela le travaillait quand même, et une sombre idée lui traversa la tête. Peut-être qu’elle n’était pas aussi attachée a lui, que lui ne l’était.

Bill: tu vas faire quoi?
Tom: je dois la revoir
Bill: Tom.....
Tom ( coupant son frère avant une quelconque remarque): t’inquiètes pas maintenant, on a des interviews, et la on est déjà en retard... alors viens avant que David ne nous étripes......

******************************

La journée parut extrêmement longue, toute une série d’interviews, toujours les mêmes questions, au bout de plusieurs heures tout le monde en avait un peu marre, sauf que certaines personnes le montrait plus que d’autre. Et Tom en faisait partie. Quand il s’ennuyait de quelque chose il ne savait pas le caché, il montrait son inintéressement sans se gêner. Des fois il se contentait de rire, ou des fois il dormait carrément. Ou même perdus dans ses pensées a ses heures perdues, et c’est exactement ce qui ce passait aujourd’hui, il pensait. Son frère aussi en avait marre mais lui avait un don caché pour ne pas le montrer. Il parlait, et parlait et parlait encore, il n’arrêtait plus, un vrai moulin a parole mais ce qui était agacant c’était qu’il y prenait un malin plaisir.

La journée finit enfin par se terminer, il est 16h20 ils doivent tous se rendre a la salle de concert pour les répétitions du concert du lendemain. Ils arrivent et sont surpris de voir que il y a déjà des filles qui campent devant la salle justent pour avoir la chance d’être tout devant. Ils en étaient toujours très surpris. Quand on les voit arriver, c’est les cris, tout le monde les appelant de tout les côtés. Ils prirent le temps de passer un peu de temps avec elles, c’étaient la moindre des choses et cela faisaient des heureuses.

***********************

Une fois les répétitions finies, tous rentrent a l’hôtel et dînent. Mais tom était toujours perdus dans ses pensées et une certaine colère s’était emparé de lui quand enfin il avait put parler a Ria. Il avait appris qu’elle était partie la veille au soir avec un ami, un ami qui soit dit en passant avant le béguin pour elle. Oui, il lui avait fait une crise de jalousie qu’elle n’avait pas compris. Il lui avait encore demander de venir a Paris pour qu’ils passent du temps ensemble, encore une fois il fût éconduit. Mais il avait du mal a le supporter. Il prit sa veste et était parti. Il ne pouvait pas cette fois-ci partir a pied, des fans étaient postés devant l’hôtel et par reflexe il avait arboré un sourir de façade leur faisant des gestes de la main. Il demanda a un chauffeur de l’emmener dans un endroit calme de Paris, ce dernier s’éxécuta.

Il l’emmène près de la Butte Monmartre, ou se trouvait le fameux Sacré Coeur dont la réputation romantique et bohême n’était plus a faire. Il restait la a l’admirer, se retourne et voit la belle vue sur Paris. Il sentait une vague de bien-être s’emparer de lui. La beauté du lieu lui apportait d’un coup une sérénité perdue, même si il aurait préféré être accompagné. Avoir son amoureuse avec lui, lui tenir la main. Il se retourne et admire a nouveau le Sacré Coeur. Il avance encore un peu et s’y asseoit sur les marches, admirant la belle vue qui s’offrait a lui. Et ses pensées le gagnait rapidement, son coeur était entrain de se perdre vesr une inconnue qu’il ne connaissait que de vue mais pourtant c’est comme si il était attiré vesr elle comme un aimant. Il aurai donner n’importe quoi pour la revoir et pouvoir échanger quelques mots. La soirée commencait a arriver, la lumière douce du jour commençait a s’estomper.

Il était toujours perdus dans ses pensées quand il entendit des talons s’écrasser dans un bruit sourd contre les escaliers derrière lui comme si quelqu’un s’arrêtait derrière lui. C’est alors qu’il prit la décision de se relever et de se retourner et la il esta a nouveau figer. Elle se trouva devant lui aussi belle que la veille et lui perdait ses moyens.Son regard perdu sur elle et il se sentait étrange, les palpitations de son coeur s’était élevé en flèche.

Musique D'ambiance

Elle se contentait de lui sourire pour cacher elle aussi son trouble. Elle aussi n’avait pas arrêter de penser a lui, et l’avoir vu le matin même n’avait fait que ranimer ce qui c’était passer la veille au soir. Ce regard, ses yeux qui ne l’avaient quitter, ce charme qu’il dégageait, un regard de séduction qui ne la laissait pas indifférente, et le regard qu’il avait en cette seconde sur elle lui laissait dse frissons, jamais une chose pareil ne lui était arriver.

Il se contenatit de lui sourire, il venait de penser a elle te d’un coup la voilà qui surgit de nul part, que pouvait-il demander de plus. Ce n’était pas son genre de ne pas savoir dire un mot, mais la c’est comme si il était paralysé. Il prit sur lui et bredouilla quelques mots qu’il espérait audible. Elle lui sourit en retour et elle lui fait le grand plaisir de lui laisser entendre sa douce voix.

Il reste un moment a discuter timidement, tout deux pensant a leur rencontre de la veille sans que personne n’en prononce mot. Mais il lui prend la main et tout deux montent les marchent qui les mènent a la sublime basilique du Sacré Coeur et ils restent en admiration devant tant de beauté. Des amoreux se tenaient la main, se prenaient dans les bras s’ffrant de tendre baisers. Le Paris bohême et romantique qui plairai sans aucun doute a son frère. Ils restent un instant a l’admirer sans dire un mot mais toujours a se tenir la main, cette sensation de bien être qui les envahissait était des plus merveilleuse. Ils ne pouvaient pas l’expliquer c’est un moment magique.

Elle lui proposa de visiter d’autre lieu de Paris, elle savait sa notoriété mais lui avait promis qu’elle était d’une discrétion irréprochable. Ils s’arrêtent a un petit café non loin de là ou la vue était a couper le souffle. Bien caché personne ne pouvait les voir. Et la encore la magie oppère, c’est bien plus fort qu’eux, ils ne savent lutter contre se flot de sentiments qui les attirent l’un a l’autre comme attirés irrémédiablement . La fascination de l’autre ce lisait dans le regard de l’autre, comment expliquer ce qui se passe en cet instant... impossible il n’y avait pas de mot. Cela ressemblait a un coup de foudre dont ils n’étaient pas préparés. Tout deux se regardent, et assis a cette table, buvant un café ils se regardent, Tom posa sa main sur la sienne et se simple contact lui donna un frisson.

Le temps semblait s’écoulé a une vitesse, cela faisait maintenant plusieurs heures qu’ils étaient là a discutés de tout et de rien sans que leur mains se soit séparés ni que leur regards ne ses soit quittés. La nuit était maintenant bien tombée et ils étaient toujours là profitéde ce moemnt qui était magique et qu’il n’avait jamais vécut si intensément. Ils avaient passaient des heures a parler de choses et d’autres, se découvrant un petit peu sur leur vie, mais surtout se découvre des ponits communs. Ils aimaient et détestaient les mêmes choses, lse mêmes endroits. Se souriant a chaque fin de phrase se confiant un peu plus personnellement. Se découvrant alors les mêmes failles et les mêmes souffrances. Cela les avaient beaucoup étonnés d’ailleurs, tant de chose qui les rapproches.

Coraline: je crois qu’on ferai bien d’y aller.

En guise de réponse il se lève et lui tend la main enremêlant cette dernière a la sienne. Le vent soufflait doucement et se faisait frais a la nuit tombée, remarquant les frissons de Coraline il dépose sa veste sur ses épaules, elle lui sourit en retour et tout deux marche dans le Paris nocturne et pittoresque pour regagner l’hôtel. Ils continuent de sicuter la main serrer se rapprochant de plus en plus, comme si il la connaissait depuis toujours.
Arriver devant l’hôtel, sa notoriété le rappelait a la réalité trop brutalement quand il vit les fans du groupe devant la porte principale, impossible pour lui d’y entrer. C’est par un chemin dérober que Coraline le fait entrer et atteigne l’étage de sa chambre, ils rigolent de cette péripétie. Devant sa chambre, Tom s’arrête et la regarde se rapprochant d’elle....


Tom ( sans la quitter des yeux): tu viendra a notre concert demain soir
Coraline ( semble hésité): je...
Tom: s’il te plaît ça me ferai plaisir
Coraline ( ne pouvant résister a se sourire): bon d’accord

Il s’était rapprocher d’elle et déposa un tendre baiser sur son front. Cette nuit il s’endormit paisiblement, il n’avait cesser de penser a elle, son coeur était entrain de tomber amoureux.

********************

Le lendemain la salle fût comble, ils pouvaient entendre des coulisses l’exitation et l’impatience des fans qui ne cessait de crier leurs noms. Eux attendaient, tous ensemble, ils ne restaient que quelques minutes et il s’étaient regroupés et passait un moment ensemble. L’adrénaline au maximum et le trac qui les rendait nerveux. C’était les moment. Les voilà sur scène devant leur public, ils oublient tout. Tout leur soucis, ils se donnent a fou pour leurs fans. Partageant des moments forts avec eux, des échanges intenses, les fans chantaient avec Bill et même des fois chantait sans lui ce qui procurait au groupe une joie immense, ils étaient envrai communion avec leur fans, un moment unique fort en émotion.

Le concert fini tous se retrouvent en coulisses heureux d’avoir partager un tel moment avec leurs fans mais épuisés. Bill se jete presque dans les bras de sa copine, il allait pas faire long feu ce soir. Tom sortit alosr dans le couloir et fini par voir Coraline qui l’y attendait. Le sourire se lisait sur le visage du jeune guitariste qui alla immédiatement la voir tout sourire. Il lui prend la main comme toujours et lui caresse sa joue. Un moment d’infinie tendresse se produit, tout deux en avait bien besoin. Encore une fois les mots se faisaient futiles, comme si leur sentiments, leur émotions et leur attirance se lisait sur leur visage. Elle finit quand même par lui dire qu’elle avait beaucoup aimer le concert et qu’il était un fantastique guitariste. Tom contre elle a son cou sourit, heureusement qu’elle n’avait pas assisté aux répétitions, elle aurai bien rit en le voyant rater tout ses accords ce qui ne lui arrivait jamais.

Il alla se changer, prendre une douche et parler avec son frère et il part avec Coraline pour une ultime ballade parisienne. Le lendemain il allait devoir repartir a contre-coeur pour le reste de la tournée. Au dédalle des rues ils s’asseoient sur un banc. Blottis dans les bras de Tom ils profitent du moment. Ses lèvres au creux de son cou lui offrant de doux baisers. Tout deux s’offre de doux moment de tendresse. Aucun des deux de voulait que cela s’arrête chacun se sentant bien dans les bras de l’autre. Ils ne croyaient pas au coup de foudre et pourtant il les avaient touchés en plein coeur.

Ils se promènent ensuite main dans la main sur les quai de Seine, entendant le bruit suave de la Seine. Il s’arrête et la regarde, l’a rapproche de lui sentant a nouveau son coeur battre la chamade. Il pose ses mains sur son visage et caresse ses joues. Son visage se rapproche encore, son nez frôlant le sien, toujours entrain de la regarder dans les yeux. Les lèvres bientôt sceller s’offre l’une a l’autre dans un doux moment de tendresse. Ils restent un long moment ici, sur les quai de Seine a s’embrasser et juste profiter de l’autre......

**************************

7 mois plus tard......

Les choses ont bien changer depusi ce voyage a Paris. Tom avait pris conscience de beaucoup de choses et la premiére c’set qu’il était tomber follement amoureux d’elle et qu’il ne voulait être qu’avec elle. Il s’était rendu compte qu’avec Ria ce n’était pas l’amour comme il l’imaginait. C’set pour ca qu’une fois rentré il vait pris la décision de rompre avec elle, et a sa grande surprise elle l’avait bien prit puisqu’elle l’avait très vite remplacer. Cette décision avait surpris son frère mais tout ce qu’il voulait c’était le bonheur de son aîné.

Il avait depuis ce jour offert son coeur a Coraline. Ils ne s’étaient pas vu beaucoup ses dernières semaines, un emplois du temsp chargé et un boulot très prenant pour elle. Mais ils passaient de longues heures au téléphone juste pour se dire «je t’aime» ou juste pour entendre la voix de son amoureux. Tom lui faisait régulièrement des surprises, des cadeaux, des bouquets de fleurs, un petit mot écrit de sa main pour lui dire a quel point elle lui manquait.

Mais cela allait bientôt changer. Coraline avait prit la décision de tout plaquer et de venir vivre avec lui a Los Angeles. Mais il n’en savait rien. Elle avait organisé cette surprise avec Bill. Il devait bientôt organiser une fête pour ses fiançailles et il avait dit que se serait l’occasion rêver pour qu’elle vienne s’installer avec lui. Une fois tout régler a Paris, elle prit l’avion et attérit a Los Angeles, Bill viens chercher content de savoir que son frère allait vivre le même bonheur que lui.

Le soir venue, pendant la fête, Bill prend la paole pour remercier les invités d’être venus, de les remercier pour les félicitations mais surtut pour offrir un cadeau a son frère. Celui-ci bronche a fermer lse yeux mais s’éxécute.

Tom: bon c’est quoi la surprise
Coraline: c’est moi

Cette voix il l’aurai reconnue entre milles il ouvrit les yeux stupéfait de la voir ici et en même une joie indescriptible s’empare de lui.

Tom: mais...
Coraline: c’est moi la surprise.

Le jeune homme le sourire au lèvres se précipite vers elle, la serrant contre lui et la faisant virvoltée dans touts les sens avant de l’embrasser avec tout son amour.

C’est ainsi qu’elle vien s’installer avec lui et ils ne se quittent plus. Un seul regard avait suffis a faire naître de fort sentiments un coup de foudre qui avait eu raison de leur coeur qu’ils s’étaient offert. Les sentiments et l’émotion plus fort que la raison.

********************

J'espère qu'il vous a plus, car moi j'ai eu beaucoup de plaisir a l'écrire
gros bisous
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Os pour Coraline: La raison du Coeur ( en plusieurs partie)

Message  KKo" le Sam 15 Oct - 23:47

Shocked Shocked Shocked Shocked c'est juste magnifique il 'ny a pas de mots franchement bravo
avatar
KKo"
Mädchen Aus Dem All
Mädchen Aus Dem All

Messages : 93
Date d'inscription : 04/07/2011
Age : 28
Localisation : Tokyo *Dreams*

https://www.facebook.com/Just.KiyoKko

Revenir en haut Aller en bas

Re: Os pour Coraline: La raison du Coeur ( en plusieurs partie)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum