Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Miss BK le Mer 20 Mar - 22:21



Un peu plus tard ans la soirée le téléphone de Cynthia se mit a sonner, elle s'était un peu endormie et ne regarde pas qui c'est.

Bill : salut
La jeune femme reconnu immédiatement la voix de Bill, elle sortit tout de suite de son semi-sommeil. Mais elle prit du temps a répondre ce qui inquiéta le jeune homme.
Bill: Cynthia...
Cynthia: oui oui je suis là
Bill: je te dérange?
Cynthia: disons j'ai fais un petit somme mais ça va
Bill: désolé tu veux que je te laisse
Cynthia: nan c'est juste que le voyage a était long et la journée éprouvante mais ça va

Le jeune homme était bien content de cette réponse et l'espérait d'ailleurs. Il aimait entendre sa voix a défaut de pouvoir la voir.
Bill: c'était une belle audition que tu as faites
Cynthia: merci
Elle aurait voulu lui dire a quel point cela l'avait perturbée qu'il l'a regarde avec insistance tout au long de l'audition
Bill: j'aime toujours autant t'entendre chanter
Il aurait vraiment aimer lui dire qu'il avait été sduit par son sourire et qu'il n'avait pas cesser de la regarder
Cynthia: je le prends comme un complimen vent de toi
Bill: tu peux

Ensuite les deux jeunes gens se mettent un peu a discuter de tout et de rien, commençant mine de rien a se découvrir des point communs et aussi a se découvrir mutuellment, le jeune homme se laissant même aller a des confidences personnel qu'il ne racontait a personne sauf a son frère Et cela leur faisait du bien, se mettant même a avoir des fou rire Le temps passait sans qu'ils ne s'en rendent compte Arriva le moment ou ils durent se quitter, une fois qu'elle avait racrocher elle se laissa tomber sur le lit, les yeux tout brillant et un immense sourire sur le visage

Marc: et ben il peut plus se passer de toi
Cynthia: je vois pas ce que tu veux dire
Mais ses joues rosies la trahissaient et son frère trouvait cela très mignon
Marc: alors il t'a raconter quoi
Cynthia: tu sais c'est vraiment un garçon gentil
Marc imite alors sa soeur quand elle était au téléphone, il se prit un mémorable coup de cousin mais cela ne suffisait pas a le faire arrêter

Bill de son côté était venu rejoindre son frère qui l'avait attentivement regarder, il trouvait son frère heureux
Tom: tu as l'air bien heureux
Bill: pas plus que d'habitude
Il avait un sourire si flagrant sur son visage que n'importe qui aurait remarquer que il y avait une raison
Bill ( regardant son frère): je crois que
Tom ( le coupe): que tu es amoureux ( sourit) ça fait longtemps que je le sais
Cette fois-ci son petit frère ne le contredit pas au contraire il était radieux, et il l'avait déjà vu quand il parlait au téléphone avec elle
Tom: essaye juste de reste impartial
Bill: tu vas me trouver égoïste
Tom: pourquoi
Bill: ben si jamais elle atteint les liveshow je vais pas la voir beaucoup
Tom: tu voit loin là ( rit) une fois que les recall sont finit tu as largement le temps de l voir

Bill: tu m'en voudrait si je retournerait un peu en allemagne quand on aura fini
Tom ( rit): tu m'abandonnes en plus
Bill: dit pas n'importes quoi
Tom ( décider a lui jouer un tour): non je suis pas d'accord
Bill ( le croit): ah bonmais
Tom était mort de rire de voir a quel point cela avait marcher, son frère était littéraelemnt tomber dans le panneau
Tom: tu vois pas que je te fais marcher ( rit) c'est trop drôle ( il s'était mit a courir)
Bill ( le suis): c'est pas drôle si je t'attrape tu vas voir.


Le lendemain les juemaux décident d'aller se baigner dans un endroit un peu calm, ils étaient sur de ne pas trouver de caméra sur leur passages, juste se détendre avant de recommencer les auditions
Mais cela et sans compter quand il approche de ce lieux calme et paradisiaque, qu'ils n'étaient pas seule.
Bill; moi qui pensais qu'on serait seul
Tom: jai comme l'impression que ses personnes ont les connait

Marc: a ben tient regarder qui est là
Tom: et ben on peut plus se quitter, c'est l'amour fou ( il rit)
Tout deux rient tandis que Bill s'avançait vers sa soeur qui était entrain de bronzer, rien que de la voir dans cette tenue, il sentait tout un frisson le parcourir alors qu'il faisait si chaud, son coeur ne cessait d'ailleurs pas de s'emballer, elle lui plaisait de plus en plus, il s'agroupit pour lui faire une surprise

Bill: coucou toi

La jeune femme reconnut immédiatement cette voix et se redressa quasi instantanémment, elle rougissait tellement qu'il puisse la voir comme ça, mais surtout elle sentit son coeur s'emballer en le voyant lui en maillot se tenant devant elle, elle se croyait en plein reve et failli avoir une absence Il était torse nu devant elle et elle ne pouvait s'empêcher de le détailler et elle en eu des sueurs froides, en plus l se tenait la tout sourire en la regardant

Cynthia:....................
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Saby le Sam 23 Mar - 16:11

leur relation se développe tout doucement


la pauvre se faire surprendre en bikini XD...je me demande ou tu as eu cette idée
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Miss BK le Lun 1 Avr - 22:45

j'espère que ça plaira...............
_________________________________

La jeune femme reconnut immédiatement cette voix et se redressa quasi instantanément, elle rougissait tellement qu'il puisse la voir comme ça, mais surtout elle sentit son cœur s'emballer en le voyant lui en maillot se tenant devant elle, elle se croyait en plein rêve et failli avoir une absence Il était torse nu devant elle et elle ne pouvait s'empêcher de le détailler et elle en eu des sueurs froides, en plus l se tenait la tout sourire en la regardant

Cynthia: euh.... salut
Elle était trahit par ses joues qui devenait rouge écarlate, c'était vraiment étonnant et surprenant de les voir ici, au même moment des elle se demandait si ce n'était pas plus qu'une coïncidence.
Bill : c'est quand même étrange de se retrouver ici au même moment
Ses yeux était cacher par des lunettes de soleil, elle ne pouvait donc voir qu'il l'a détaillait a son tour, souriant intérieurement de la voir et aussi attendrit de la voir rougir et il devait se retenir de ne pas en faire autant. Cela le surprenait de ressentir tant de chose.
Cynthia ( un peu gênée) : vous voulez qu'on s'en aille ?
Bill : non au contraire ( sourit) ça fait du bien d'avoir un peu de compagnie
Il continuait de lui sourire ce qui pour elle était difficile a supporter tant son sourire était charmant et envoûtant.

Tom et Marc eux étaient entrain de profiter de la mer et du paysage et surtout ils regardaient en arrière et ne peut s'empêcher de sourire en les voyant.
Marc : elle est rouge comme une tomate
Tom ( rit) : c'est mignon
Marc : mais........
Tom ( le fixe) : quoi.......
Marc : ça va pas vous causez des problèmes si on vous voit avec nous
Tom : t'inquiète pas la c'est notre temps libre on en fait ce qu'on veut, et puis on vous aimes bien
Marc : excuse moi je veux pas enfoncer le coup mais vous faites pas de favoritisme avec nous
Tom lève un sourcil, un peu surpris et en même temps déconcerté par cette question mais il peut le comprendre
Tom : si toi et ta sœur êtes encore là c'est pour votre voix, certes on a passer du temps ensemble mais quand il s'agit des audition c'est que votre voix et votre talent qui sont juger
Marc était rassurer, cette question lui avait déjà trotter dans la tête depuis un moment mais il voit rire Tom
Tom : Bill aussi c'est faire la différence mais je pense que tu as remarquer qu'il est pas indifférent a ta sœur
Marc ( rit) : faudrait être aveugle pour pas le remarquer, et elle aussi
Tom : on est bien d accord

Cynthia et Bill continuait de discuter enfin discuter était un grand mot c'était surtout Bill qui parlait pour ne pas laisser de blanc, Cynthia répondait que par de petit mots , ne sachant pas trop quoi lui dire, pas qu'il l'ennuyait bien au contraire mais il fallait dire qu'elle était aussi distraite par lui, par ce qu'elle voyait et rien que d'avoir de telle pensées de lui, elle voyait les nombreux tatouages qu'il arborait sur son corps. Sur son corps svelte mais pourtant bien dessiner et bien musclé, ses pectoraux et ses abdominaux était vraiment bien saillant, sa peau était bronzé ce qui le mettait vraiment bien a son avantage.
Cynthia : ça fait mal ?

Il est un peu surpris par cette question, alors qu'il pensait qu'elle avait écouter ce qu'il lui avait dit, mais il ne put s'empêcher d'avoir un petit rire nerveux ; c'est alors qu'il remarque qu'elle le regardait et que c'est joues était rosie, c'était vraiment mignon.
Bill : certain mais pas tous
Cynthia : ahhhh......
Elle lui raconta son envie d'en faire un, mais a quel point elle était douillette, il lui expliqua comment cela se passait, et dés qu'elle entendit le mot aiguille elle se cacha les yeux, c'était amusant.
Bill ( rit) : c'est pas aussi pire que tu te l imagine

Cynthia : et celui-là ?
Elle posa a main sur son bras droit lui montrant le tatouage qui lui plaisait, elle lève la tête et leur regard se croise, tout les deux mal a l'aise mais ne pouvant pas s'empêcher de se regarder, comme si chacun était attirer par les yeux de l'autre, c'était un moment assez étrange.Quand elle avait poser sa main sur son bras, il sentit une chaleur dans son cœur, jamais il n'avait vécut une telle sensation, comme la caresse d'une plume qui c'était poser sur sa peau. Elle aussi cela lui avait fait de l'effet comme si une décharge lui avait traverser tout le corps. Chacun voyant l'effet qu'il se faisait et malgré cela tout les deux devait reprendre leur esprit.

Bill : celui la c'était un peu délicat la peau est fine et je suis chatouilleux aussi ( elle rit)
Cynthia : j'adore l’écriture, la calligraphie c'est beau, j'aime beaucoup
C'était le tatouage sur son bras, « Freiheit 89 », il aimait ce compliment surtout de sa part, surtout que cela avait une signification particulière pour lui.
Bill ( sourit) : merci
Il lui faisait un sourire qui ne la laissait pas indifférente.

Ce jour là, il faisait chaud et le soleil taper fort, pour une peau sensible c'était un vrai cauchemar, le coup de soleil assurer.
Bill : tu devrait faire attention tu risque de vite prendre un coup de soleil
Cynthia : Marc devait m'en mettre mais je crois que je peux toujours attendre
En effet, lui et Tom était entrain de discuter et de s'amuser dans l'eau
Bill : si tu veux, je peut le faire a sa place mais je veux pas te mettre mal a l'aise
La jeune femme ne savait pas quoi dire, un peu prise au dépourvu, cependant elle le trouvait très prévenant et attentionné, mais quand elle repensait a ce qui c'était passer un peu plus tôt, elle se sentait a nouveau toute chose, de peur que cela se reproduise.
Cynthia : si tu veux ( ose a peine le regarder) c'est gentil de ta part

Elle s'allongea alors sur sa serviette, se mettant sur le ventre, sa tête poser sur ses bras, elle fermait les yeux, c'est vrai qu'il faisait chaud. Il avait eut une bonne idée, en plus elle attrapait vite des coups de soleil. Bill lui ne pouvait s'empêcher de la regarder avec beaucoup d'attention, il sentait son cœur s'accélérer anormalement dans sa poitrine, il avait chaud mais ce n'était pas le soleil qui lui faisait cet effet. Il reprit rapidement ses esprit, se mettant derrière elle, commençant a lui mettre de la crème sur le dos. Des frissons le parcourait quand il appliquait délicatement la crème, pourtant il ne faisait pas froid. Il s'appliquait avec beaucoup d'attention, massant sa peau douce, il prenait tout son temps, descendant sur le bas de son dos remontant jusqu'à sa nuque.Sa peau était douce, il aurait faire cela bien plus longtemps, et bien plus que cela et des pensées pas très saine lui traversait l'esprit, il avait du mal a se tenir, tant il l'a trouvait belle et tant il voulait plus.
La jeune femme elle était elle aussi dans un état similaire, ses mains était si douce, il était si attentionné, elle eut des frissons quand elle sentait ses doigts au bas de son dos, son cœur s'était mit a accélérer, le savoir si prés d'elle. Savoir que son corps n'était pas loin du sien, cette proximité lui donnait chaud et elle se mit a se dire qu'elle aurait aimer plus que ça, plus que de simple caresse dans le dos. Elle voulait le fixer dans ses yeux, passer une main dans ses cheveux, tout un tas de pensées qui ne lui ressemblait pas lui passait par la tête, elle n'en revenait pas qu'elle pense ça de lui, mais en même temps il était vraiment beau garçon et il s'intéressait a elle, et puis c'était tellement agréable.


Pour Tom et Marc qui voyait la scène de loin, était interpeller par ce qu'ils voyaient
Marc : et ben....
Tom : mon frère qui aurait eut envie de passer la vitesse supérieur, ça m'épates
Marc : je crois qu'il lui met simplement de la crème
Tom : allez viens on va les embêter un peu
Marc n'eût pas le temps de lui rétorquer quoi que se soit que Tom était déjà entrain d'aller vers eux.

Tom : et ben vous nous faites quoi ?
Les deux jeunes gens sursautent, tout les deux étaient sur leur petit nuage et la voix de Tom les avaient ramener a la réalité
Bill ( se mettant assis) : je lui mettait de la crème dans le dos
Tom : tu aimerai bien plus que ça
Il rit alors que Bill lui lance un regard noir de colère, tandis que Cynthia se redressa rouge comme une tomate, Tom avait réussis son effet
Marc : je pense aussi que elle aurait aimer plus que ça
Elle lança un regard noir a son frère qui lui riait avec Tom.


Le lendemain soir la compétition reprit ses droits, et les auditions reprennent et quelques candidats étaient déjà éliminés. La pression était forte. L'audition se passa de nuit, sur une plage un peu plus loin de leur hôtel, et surtout par deux. Cette fois-ci Cynthia passe l'audition avec son frère, tout deux sont rassurer, sachant que cela allait être une force même si ils étaient toujours aussi stresser.
Ils s'avancent sur la plage pour faire face au jury, elle essayait de ne pas regarder Bill mais celui-ci la fixait déjà, essayant de se montrer discret. Chacun des deux repensant a ce qui c'était passer la veille et chacun des deux se rappelant leur trouble et leur émois, des sentiments plus fort commençant a se lier. Pour Bill la jeune femme commençait a devenir une évidence, mais il essayait de se reprendre mais il la trouvait encore plus magnifique, cependant il était la en tant que jury et devait se montrer professionnel. Cynthia elle se demandait si elle arriverait a tenir le coup face a a celui qui lui causait tant d'émois et qui remuait tout son être d'un sentiment qu'elle n'avait pas encore connue. Elle devait se reprendre, elle ne voulait pas faire rater a son frère. Elle avait peur que quelqu'un puisse remarquait ce qui se passait....


Tom : j'ai hâte de voir ce que ce duo peut donner
Mattéo : surtout que séparément vous donner déjà tellement d'émotion, je pense qu'on va assister a un beau moment
Le jury posent les regardent sur eux attendant de les entendre chanter, dans l'indifférence des personnes qui les entourait, les deux jeunes gens se lancent un dernier regard qui voulait dire beaucoup pour eux d'eux...........



avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Saby le Mar 2 Avr - 4:30

rhaa j'ai eu des frissons aussi que d'émotions,

pour sur ils vont assurer ça va être une chanson de dingue!!!


vite vite la suite
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Miss BK le Dim 28 Avr - 22:24



Le jury posent les regardent sur eux attendant de les entendre chanter, dans l'indifférence des personnes qui les entourait, les deux jeunes gens se lancent un dernier regard qui voulait dire beaucoup pour eux d'eux...........

Ils avaient décider de chanter une chanson de Rihanna en duo avec Mikky Ekko : « Stay ». C'est une chanson qu'ils aimaient beaucoup tout les deux et qu'ils aimaient beaucoup travailler, c'était uen chance pour eux de pouvoir la faire ensemble, ca ils savaient que ensemble ils étaient plus fort.
La jeune femme cependant devant lutter contre autre chose que son trac, elle repensait a ce qui c'était passer la veille et elle avait de plus en plus de mal a contôler ses émotions face a Bill qu'elle ne voyait plus comme le chanteur d'un groupe qu'elle afectionnait mais comme quelqu'un pour qui elle commençait a avoir de fort sentiment et dont elle était entrain de tomber amoureuse malgrés elle.


Pour le chanteur en question c'était pareille, plus il l'a voyait plus il avait envie de passer du temps avec elle, il sentait qu'en sa présence toute les barriéres qu'il s'était imposer tombait, pour lui ouvrir son cœur et lui montrer qui il était vraiment. Et il aimait se sentiment, il voyait bien qu'elle y pensait aussi, personne ne voyait le regard qu'ils se sont échanger a ce moment là, que eux seul pouvait comprendre, des regards attendrissant montrant bien qu'ils se passaient quelque chose de spécial entre eux. Il essayait de se concentrer sur son rôle de jury et c'était difficile, tant la fragilité et la sensibilité le touchait profondement.

Marc prit la main de sa sœur essayant de la rassurer et commencent la chanson, leur voix se mêlant habilement l'une a l'autre tout en douceur et en pureté, quand on les écoutait on purrait croire que c'est une et même voix, tant la magie oppérait. C'était une chanson qu'ils voulait interpreter tt en douceur, en simplicité sans forcer sur leur voix, voulant montrant une autre facette de leur talent. Et le charme opérait tant sur les membres du jury que sur les autres candidats qui assistait a la prestation. C'était comme si le temps c'était arrêter dans cet endroit paradisiaque. Leur fragilité et leur sensibilité touchait tout le monde, de plus le lien qui les unissait rendait leur intérprétation encore plus unique. Le frère et la sœur avait ce quelques chose indescriptible qu'on ne pouvait expliquer. Le jury avait les yeux river sur eux, on povait lire leur émotion, tout finissent la chanson dans les bras l'un de l'autre. Un moment magique, ils aiment chanter ensemble et cela se sentait, les applaudissement des autres candidats les ramènes a la réalité. Ils se reprennent et voyent les membres du ury complétement ébahis et sous le charme, ils semblait chercher leur mots.

Matteo : je sais vraiment pas quoi vous dire... encore uen fois vous m'avez emmener dans votre monde c'est tellement magique ce qui se passe quand vous chanter, je pourrais vous envoyez sur les primes je le ferais tout de suite
Marc( sourit) : merci
Tom aussi semblait lui aussi toucher lui qui se montrait assez critique d'habitude avait adhérer.
Tom : j'aimerai juste comprendre comment c'est possible que vous êtes deux devant nous et que pourtant quand on vous écoutes on dirait qu'il n'y a qu'une seule personne... c'est fou mais j'aime ça, j'aime vos voix
Marc et Cynthia : merci

Bill lui semblait chercher ses mots et surtout ne rien montrer de ses sentiments et c'était bien cela qui était le plus dur.
Bill : beaucoup de douceur et de simplicté et cela donne vraiment encore plus de force a votre interprétation. Je suis comlètement fans de vous, merci pour ce moment d'émotions
Cynthia : merci
Il voulait lui sourire, la féliciter encore plus mais il devait se retenir, mais elle était si attendrisante et si charmante avec son regard touchant et son sourire timide.
Dieter : tout a était dit mais j'ajouterai simplement ( les regardes) je crois que devant se tient le ou la gagnante de l'émission
Le frère et la sœur ne s'attendait pas a un el compliment mais cela les touchait.


Ils rentrent dans leur chambre et Marc ne peut s'empêcher de téléphoner a sa fiancée malgré le décalage horraire, il voulait tout lui raconter, ils restèrent un moment au tel puis cette dernière voulu parler a Cyn. Marc se mit alors un peu a boudermais passe le téléphone a sa sœur.

Saby : oh ma puce ça fait trop du bien de t'entendre
Cynthia : moi aussi, tu me manques
Saby : vous aussi
Toutes les deux se mettent a papoter entre filles, chacune se mettant a raconter leur petite vie a distance pour de pas montrer la tristesse de ne pas se voir. Saby aborda un sujet qui la démanchait Marc avait beau lui avoir tout raconter elle voulait l'entendre de sa bouche.
Saby : je sais ce que tu vas me dire mais tu es sur que tu veux pas en parler
Cynthia : tu parles de Bill, je sais que Marc t'as tout dit alors si tu veux en parler on peut

Saby sauta sur l'occasion ce n'était pas tout les jours qu'elle acceptait d'en parler, Cynthia lui raconta alors le moment passer sur la plage la veille et on sentait bien evidemment le trouble dans sa voix.
Saby : tu serais pas entrain de tomber amoureuse toi
Elle savait déjà la réponse mais elle aurait aimer l'entendre de la bouche de sa meilleure amie qui prise au dépourvus ne savait ps trop quoi répondre
Cynthia : euh... on dirait que ça en prend le chemin mais....
Saby : je sais ce que tu vas dire c'est un chanteur etc... Mais apparement pour lui c'est pareil

La jeune femme ne put rien répondre car Marc viens lui brandir son portable et elle avait un message et ce n'était pas n'importe qui. Elle rendit le téléphone a Marc et regarda le sien, c'était Bill. Elle sourit, il lui demandait si elle voulait marcher un peu sur la plage avec lui, avant que le soleil ne se couche.
Marc : qu'est-ce qu'il veut ?
Cynthia : m'invite a me promener sur la plage
Marc : dit oui....
Cynthia : c'est déjà fait

Elle oublia d'ailleurs de pendre une veste elle ne pensait pas qu'il ferait froid, et sort toute joyeuse sur la plage a l'endroit qu'ils venaient de convenir. Il l'a vit arriver essayant de ne pas trop montrer son trouble, il lui faisait son plus beau sourire, il alla a sa rencontre. Il avait cette petite boule au ventre quand il se trouvait en face d'elle.
Bill ( ne la quitte pas des yeux) : merci d'avoir accepeter mon invitation
Son sourire ne la laissait pas vraiment indifférente et commençait a vraiment être sous son charme. Son regard poser sur elle l'a rendait tout chose et la seule chose qu'elle se sentait capable de lui rendre le sourire qu'il lui faisait.
Cynthia ( rougit) : merci a toi de m'avoir inviter
Sa voix était toujours aussi douce, cela le touchait en plein cœur. Il oubliait tout seul n'avait d'importance sa présence ici avec elle. Tout ce qu'il voulait c'était profiter et oublier, il n'était plus maître de ce qu'il disait.
Bill ( lui tendant la main) : on va marcher un peu ?

Elle posa sa main dans la sienne sans réfléchir il la serra en lui faisant son plus beau sourire. Il se sentait si bien, jamais il ne se rappelait avoir vécut de telle sensation, il la complimenta encore de sa prestation ce qui fit rougir la jeune femme. Les sourires échanger furent nombreux et souvent dénué de paroles, dés fois il était inutile de rien dire. Ils continuent de marcher, il l'entraîne dans un coin tranquille a l'abris des regards mais l'endroit était tout aussi magnifique. Bill la vit frisonner et posa sa este sur ses épaules.

Cynthia : Merci
Elle pouvait sentir le parfum du jeune homme sur sa veste et elle aimerait tant s'imprégner de son odeur pour l'emporter partout avec elle. Il lui rendit son plus beau sourire qui fit accélérer son cœur a une vitesse folle. Elle s'arrêta ensuite face a la mer admirant le paysage.
Cynthia : j'ai jamais vus de coucher de soleil.
Bill ( se rapproche un peu) : ceux-là sont les plus beaux en plus

Son cœur, son corps s'emballait de manière incontrôlé, il était entrain de revivre des émotions et des sentiments qu'il s'était pourtant interdit, c'est comme si elle pouvait le toucher en plein cœur a travers la carapace qu'il avait essayer de se forger, croyant pouvoir se protéger de l'amour mais elle le touchait en plein cœur comme personne ne l'avait encore fait. Il se rapproche pouvant sentir son corps contre le sien, un moment d'intense émotion s'empare de lui, il effleure sa taille de ses mains, des frissons le parcours. Puis encore une fois sans comprendre ce qui se passait il l'enlace sa taille de ses bras, la serrant un peu contre lui. Il ne savait pas pourquoi mais il en avait besoin. En sa présence il oublier tout, lui donnant envie de plus de se laisser aller et d'aimer. Elle lui donnait envie d'aimer.

Peut-être allait-elle lui apprendre a aimer. Il se sentait si bien avec elle, il ne pouvait se l'expliquer, tout les deux regardant le soleil se coucher avec un moment qui leur son unique. Attiré a son par la peau de son cou, il ne résiste pas a y laisser un baiser, il se surprenait a se moment de tendresse et de douceur mais c'était plus fort que lui, en la présence de la jeune femme il ne contrôlait plus rien.

Il lui déposa ce baiser au coup comme un espoir qu'elle puisse l'aider a aimer et surtout comme un espoir qu'un nouvel amour puisse voir le jour.Ils profitent du moment, oubliant que le séjour se fini dans peu de temps et que les dernières audition arrivait le lendemain, il ne voulait pas y penser. Il voulait passer le plus de temps possible avec elle, il la serra fort ne voulait pas que se moment s'arrête.
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Saby le Dim 28 Avr - 23:23

rrhhaaa j'ai imaginé la chanson *-*

et de si belles émotions sont en train de naître entre cyn et bill c'est magnifique si doux, tendre et amoureux


suiiiite ma puce je t'aime fort
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Miss BK le Mar 11 Juin - 23:48


Tom : tu es amoureux
Il disait ça a son frère qui venait tout juste de rentrer de sa soirée avec Cynthia, son sourire transparaissait de bonheur, il était encore sur un petit nuage.
Bill : tu disais ?
Il n'avait pas entendu ce qu'il venait de dire et pour une fois il ne le faisait vraiment pas exprès, il n'avait vraiment pas entendu. Trop absorber dans ses pensées, cette soirée était juste magnifique et il aurait voulu que le temps s'arrête pour la serrer encore contre lui, il se passait quelque chose de magique qu'il ne pouvait pas s'expliquer.
Tom ( sourit) : je disais que tu es amoureux
Son petit frère se contentait de lui sourire sans répondre. Il était certain que de fort sentiments était nés entre eux et qu'il ne s'y attendait absolument pas. Il avait toujours été difficile en ce qui concernait l'amour, se fixant des idéaux bien trop irréaliste. Mais tout ce qu'il attendait et encore plus qu'il ne l'espérait, était entrain de lui arriver et a cette idée son cœur battait si fort.
Bill : on a beaucoup parler c'était si agréable qu'elle s'intéresse a moi pour la véritable personne que je suis
Tom : je sais

Il lui raconta la conversation qu'il avait eut avec elle, il était simplement sur un nuage et Tom était si heureux de le voir enfin amoureux, lui qui avait attendu tant d'être aimer, qu'enfin il puisse s'appuyer sur quelqu'un qui puisse l'aimer et l'écouter.
Tom ( le regarde) :tu m'as toujours pas répondu
Bill : de quoi ?
Tom : tu es amoureux ?
Le sourire sur le visage de Bill valait toute les réponses possible, ses joues avait même légèrement rougis si on y faisait bien attention .
Tom : j'ai ma réponse ( en souriant et s'approchant de son frère)
Bill : je me sens tellement bien avec elle
Tom : je le vois ( le regarde dans les yeux) et tu va lui dire quand ?
Bill : de quoi tu parles ?
Tom : tes sentiments... que tu es amoureux...
Bill : je.... ( perds un peu ses mots) je crois qu'elle dois déjà le savoir

Tom se retenait de rire, c'était bien le côté fleur-bleue de son frère qui ressortait mais a ce point c'était un peu trop fort.
Tom : tu crois que vous regardez dans le blanc des yeux ça va durer longtemps
Bill : je sais pas quoi faire au juste
Tom : tu veux pas que je t'apprennes non plus.... ( son rire prêt a dire quelque chose) non mais sérieusement tu attends quoi, elle te plaît, tu lui plaît alors tu attends quoi... fonce
Bill : je suis tellement bien avec elle tu peux même pas imaginer, je voudrais pas précipiter les choses tu comprends...
Tom : tu as peur de te prendre un vent ( Bill lève un sourcil) je devrais pas te le dire mais je sais que pour elle c'est pareille
Bill ne disait rien mais ses paroles lui faisait chaud au cœur, il ne pouvait pas exprimer ce qu'il ressentait pour elle, son cœur battait la chamade chaque fois qu'il l'a voyait et sentait un manque quand elle était loin.
Bill : là tout de suite il y a encore les castings puis l’émission ( Tom pause une main sur son épaule)
Tom ( le coupe) : oui d'accord... mais oublis pas de vivre non plus petit frère


Le lendemain se passait les dernière auditions avant le verdict final, il restait très peu de candidats et les deux frères devait rester concentrer, se montrer professionnel et impartial. Cynthia se pressentait maintenant devant eux, la jeune femme essayait de faire abstraction du beau bond qui se trouvait devant elle et même si il portait des lunettes elle pouvait facilement deviner qu'il l'a regarder et son cœur battait si fort a cet instant. Elle interprète une chanson : « Almost Lover » de A Fine Frenzy. Une belle balade douce qui s'adapte très bien a son grain de voix, lui permettant de bien montrer ce qu'elle pouvait faire a sa voix. La magie passait d'elle même, on ne pouvait pas s'empêcher de se laisser emporter par sa douceur et l'émotion qu'elle dégageait, tout en justesse et surtout sachant captiver son auditoire.

almost lover- a fine frenzy

Matteo : c'est un registre qui te va a ravir aussi... enfin je crois que tu pourrais chanter presque n'importe quoi, ta voix est envoûtante
Tom : c'est un registre qui te vas aussi bien, ta voix est bien mise en valeur
Bill l'a regardait et essayait de se contenir ne voulant pas son affection pour elle prendre le dessus
Bill : ce que tu as fais de ta voix est juste superbe, toute cette nuance on se laisse vraiment emporter c'est un délice de t'entendre
Malgré qu'il porte des lunettes il lui fit le plus beau de ses regards ses yeux ne pouvait se détacher des siens, il était maintenant certain que quelque chose de fort était entrain de se passer.
Dieter : c'était si calme que j'ai faillis m'endormir ( tout le monde le regarde) j'aurais aimer un peu plus de peps.....

Mais la jeune femme ne s'en démordait pas, elle savait qu'elle ne pouvait pas plaire a tout le monde, mais elle était heureuse de ce qu'elle venait de faire, prenant de plus en plus confiance en elle. Et même si elle devait quitter l'aventure demain elle était fière de ce qu'elle avait accompli. Elle rejoignit les autres candidats qui l'avait chaleureusement applaudis, elle en était flatter. C'était maintenant a son frère d'entrer le dernier round. Il embrasse sa sœur avant de marcher d'une démarche un peu stresser sur a plage, le jury ayant les yeux river sur lui, ce qui n’arrangeait pas son stress.
Matteo : bonjour Marc
Marc: bonjour
Matteo : tu sembles un peu nerveux ( il fait signe que oui) t'inquiète pas ça va bien se passer
Tom : t'inquiètes pas on a encore mange personne jusqu'à maintenant ( rit)
Matteo ( le regarde) : pas encore.. mais vu qu'il a plus de bonbon ( regarde Marc) je pense que tu as du soucis a te faire avec lui
Tom et lui se mettent a lors a rirent tout les deux aimaient bien se taquiner preuve qu'ils s'entendaient bien.
Bill : tu vas chanter quoi ?
Marc : « Wo willst du hin » de Xavier Naidoo
Bill : bon choix, on t'écoutes

Wo willst du hin- Xavier Naidoo

C'est une chanson qu'il aimait bien et surtout un grand fan de ce chanteur qu'il avait déjà voir en concert plusieurs fois et avait put le rencontrer une fois grâce a se sœur, ce dernier l'avait vivement encourager a persévérer dans la chanson, car il trouvait qu'il avait une voix qu'il aimait beaucoup. Alors si jamais il ne réussissais pas cette dernière audition, lui non plus ne regretterai rien car il avait appris beaucoup de chose et avait reçu beaucoup de compliments, il savait que la musique ferait partis de sa vie quoi qu'il puisse se passer et il en avait la certitude. Il l'a chanter avec beaucoup de cœur et d'émotion, vivant complètement le texte de cette chanson, voulant finir en beauté cette audition, le regard des jurés ne le quittant pas ils avaient été conquis.

Matteo : choix judicieux de chanson et très belle interprétation.... tu me surprends a chaque fois
Marc : merci
Tom : tu vois je t'ai pas manger ( il rit en regardant Marc) j'avais un vrai artiste devant moi tu vivais ta chanson c'était prenant
Bill : je suis d'accord avec Tom tu étais complètement habiter par le texte et j'en ai vraiment eut la chaire de poule.. bravo
Marc ( touché) : merci beaucoup
Dieter : je connais un peu Xavier Naidoo et je pense qu'il serait vraiment fière de ton interprétation personnelle de sa chanson et de ta façon de te l'approprier... bravo
Marc était content d'avoir eut tant de compliment, remercia les membres du jury et s'en va tout content.

Par contre le jury se trouva devant un dilemme qui allait leur poser problème, le choix des candidats a éliminer, ceux a soumettre au public et ceux qui participeront directement au shows live. Et bien sur le cas du frère et de la sœur fit un grand débat, a savoir si on allait les garder tout les deux ou pas.
Bill : tout les deux ont des voix remarquable, c'est vraiment les meilleurs de tout ceux qu'on a entendus
Dieter : mais on risque de nous dire que c'est du favoritisme qu'on les ais garder tout les deux
Matteo : mais en même temps en éliminer un des deux serait vraiment injuste
Tom : aucun des autres n'ont leur niveau et ça de loin, ce serait complètement stupide ne pas les prendre tout les deux
Matteo : complètement d'accord
Dieter : je sais mais on va devoir prendre une décision
La fin de journée allait être longue pour se mettre d'accord sur les candidats a sélectionner.....


La soirée était arriver et comme quasiment tout les soir Bill avait inviter Cynthia sur la plage pour une petite ballade, il aimait ce moment de la journée ou son cœur battait la chamade a l’attendre, ou tout son être était impatient de ressentir sa présence. Elle arriva prés de lui le sourire au lèvres elle aussi contente de le voir, tout les deux ne pouvait plus se cacher ce qui se passait entre eux, les sentiments qui était entrain de naître au plus profond d'eux même, ils ne pouvaient plus l'ignorer et cela se passait de tout commentaire, tout se passa dans le regard ils se comprenaient. Il lui offrit une rose qu'il passa sur la joue de la jeune femme avant de lui la donner sans la quitter des yeux en rapprochant de son visage. La jeune femme prit la rose en ne le quittant pas des yeux non plus, complètement hypnotiser par lui et son cœur battait si vite qu'elle se disait qu'on pouvait l'entendre a des kilomètres. Son visage contre le sien elle ne cesse de le regarder.
Cynthia ( ses yeux plonger dans les siens) : merci

La main de Bill passait sur sa joue et se contact lui donna des frissons, il lui souriait et se voulait plus charmeur que jamais, il sentait qu'il était entrain de perdre complètement ses moyens. Ils restèrent un long moment ainsi ne pouvant se décoller l'un de l'autre, ils restèrent ainsi un long moment avant que Bill ne se mettent assis sur le sable lui tendant la main pour qu'elle vienne le rejoindre entre ses jambes ce qu'elle fit avec plaisir. Il se rapprocha d'elle au plus près, se mirent a discuter de tout et de rien. De sa prestation d'aujourd'hui, a qu'elle point il était admiratif de sa voix et de l'émotion qu'elle savait transmettre a qu'elle point il était captiver par l'artiste qu'elle était et qu'il pourrait facilement lui écrire une chanson tant elle savait réveiller en lui des sentiments et des émotions en lui, comme si elle savait lire en lui. Tout en discutant il fit jouer sa main dans les cheveux les caressant délicatement rapprochant son visage près du sien le faisant légèrement tourner vers lui, caressant sa joue ses doigts devient immanquablement vers ses lèvres douces et tentatrice auquel il ne savait pas résister. Ses yeux plonger dans les siens et se laissa aller a réduire l'espace entre leur lèvres et l'embrasse avec douceur, l'embrasse de la plus belle des manière lui montrant toute l'affection qu'il avait pour elle. Leur respiration était forte mais ne pouvaient s'empêcher de se regarder dans les yeux comme si ce baiser était une évidence.

Bill ( continuant a la regarder) : je voudrais bien te dire que je suis désolé mais je peux pas je pouvais pas imaginer que j'allais rencontrer l'amour de cette façon, j'ai juste envie d'être avec toi ( dépose un baser sur ses lèvres) j'ai de vrai sentiments pour toi je peux même pas me l'expliquer. Je veux être avec toi j'ai besoin que tu me dise que tu ressente la même chose que moi
Cynthia( troublée mais le regarde) :..........................
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Saby le Dim 16 Juin - 19:52

tout pleins d'émotions dans cette suite!! J'adore tellement cette ifc 


vite une suite bisou je t'aime
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Miss BK le Dim 21 Juil - 11:22

Bill ( continuant de la regarder) : je voudrais bien te dire que je suis désolé mais je peux pas je pouvais pas m'imaginer que j'allais rencontrer l'amour de cette façon, j'ai juste envie d'être avec toi ( dépose un baiser sur ses lèvres) j'ai de vrai sentiments pour toi je peux même pas me l'expliquer... Je veux être avec toi ( la regarde dans les yeux) j'ai besoin que tu me dises que tu ressent la même chose que moi.....
Cynthia ( troublée mais le regarde) : je......
La jeune femme était figer elle avait ouvert la bouche pour parler mais aucun mot ne sortait. Elle ne croyait pas que quelqu'un lui dise ça, que surtout lui le dise. Il avait tout pour plaire, beau garçon bourrer de qualité et n'importe quelle fille aimerait un copain comme lui. Elle ne savait pas quoi dire, elle qui se trouvait pas jolie et pensait que personne ne pouvait s'intéresser a elle était un peu sous le choc. Une telle déclaration, on ne lui avait jamais faite, en plus de lui, qui l'a faisait craquer. Elle savait qu'elle devait dire quelque chose mais elle ne savait pas quoi, alors que Bill restait a la regarder comme aucun homme ne l'avait jamais regarder, ne cessant pas de la regarder dans les yeux, lui souriant, lui tenant les mains et attendant qu'elle dise quelque chose.

Bill : je suis désolé de te bouleversée ainsi ( caresse sa joue) mais je ne pouvais plus garder cela pour moi plus longtemps
Cynthia : je sais pas quoi dire je.......
Elle était vraiment bouleversée, elle voulait lui répondre la même chose, oui elle partageait les même sentiments que lui, ils vivaient quelque chose de fort mais en même temps elle avait peur.
Bill : je te comprends, ce qu'on vit est tellement fort mais aussi tellement beau, j'ai tellement attendu que quelqu'un comme toi entre dans ma vie
Il était sincère, il lui ouvrait son cœur comme sûrement il ne l'avait jamais fait, a part avec son frère. Mais la jeune femme semble tout a coup perdue.
Cynthia : je sais pas si...... c'est une bonne idée

Pendant une seconde Bill avait penser qu'elle ne partageait pas ses sentiments, pendant une fraction de seconde il avait mal. Mais cela ne durait pas, posant sa main sous son menton le soulevant doucement pour la forcer a le regarder, et la il vit dans ses yeux que ce n'était pas le cas. Il voyait qu'elle partageait les mêmes sentiments que lui et il fût soulager. Il voyait que c'était autre chose qui la tracassait, il y vit de la peur.
Bill : je comprends que ça puisse te faire peur, mais je serai et ferai tout pour te protéger
Il pouvait comprendre qu'elle ait peur, même si ce n'était pas la star qu'il était qu'elle aimait mais lui l'homme qu'il était, il pouvait comprendre qu'elle puisse avoir peur. Les fans peuvent être cruelles il savait de quoi il parlait, il en avait souffert. Mais il ferait tout pour la protéger, il l'a sert dans ses bras pour lui le faire comprendre. Elle avait toujours cette peur dans le regard.

Bill : je comprends que tu ais peur, je peux te laisser du temps ( passe une main dans ses cheveux) je t'attendrai le temps qu'il faudra ( caresse sa joue) parce que je sais que tu partages les mêmes sentiments que moi ( la voit sourire) je peut plus rester sans toi.
Il l'embrassa alors a nouveau avec toute son affection, il voulait lui prouver que ses sentiments était sincère. Pourtant il l'a voyait toujours craintive et même un peu hésitante.
Bill : qu'est-ce qui se passe ?
Cynthia : c'est un peu compliquer..... en fait
Bill : tu partages pas les mêmes sentiments que moi ?
Cynthia ( rougi) : c'est pas ça ( sourire timide) au contraire
Bill : c'est quoi alors ?
Cynthia : c'est compliquer ( baisse a tête)
Bill ( une main sur sa joue) : tu sais que tu peux me faire confiance, tu peux me parler


Ses yeux étaient plonger dans les siens voulant lui prouver qu'il était sincère, qu'il serait là pour elle, même si ils ne se connaissaient pas depuis longtemps, il voulait apprendre a la connaître. Mais leur sentiments était partager et réciproque. Et puis il y avait le contexte des castings et des émissions. Il croyait vraiment qu'elle pouvait avoir une chance, il croyait en son talent.
Bill : qu'est-ce qui se passe ?
Cynthia : c'est vraiment compliquer tu sais
Bill : tu peux me parler
Cynthia : c'est vrai que il y a quelque chose mais...
Bill : je t'écoutes
Cynthia : ça a voir avec quelqu'un que j'ai connu.......

Mais a ce moment là le téléphone de Bill se met a sonner, c'est toujours dans des moments qu'on ne veut pas être déranger, qu'on l'ai quand même. Il n'avait pas l'attention de répondre, mais cela insistait et il n'avait pas d'autre choix que de répondre.
Bill : excuse-moi je dois répondre
Cynthia : je comprends
Alors qu'il était au téléphone avec son frère, la jeune femme décide de partir, rentrer chez elle, quand Bill s'en aperçoit il est déjà trop tard, elle est déjà loin. Il est un peu décontenancer, ne comprenant pas sa réaction, pourquoi était-elle partie si vite ?

Elle rentra très vite, entrain de pleurer en butant sur son frère qui l'arrêta, il ne comprit pas ce qui c'est passer, il savait qu'elle avait rendez-vous avec Bill, c’était-ce si mal passer que ça ?
Marc : qu'est-ce qui c'est passer ?
Cynthia : je veux pas en parler
Marc : il s'est mal comporter ( la regarde) sinon je vais lui dire deux mot ( elle fi signe que non) mais c'est quoi alors ?
Elle semblait vraiment attristé et semblait s'en vouloir de quelque chose, Marc lui demanda alors a plusieurs reprise ce qui était arriver et elle fini par céder en lui racontant le moment qu'il avait passer tout les deux.
Marc ( la prends dans ses bras) : mais c'est merveilleux je suis content pour toi
Cynthia : non
Marc : quoi non.......

Il vit bien que son regard était triste et il ne le comprenait pas, elle finit par lui raconter le reste et il comprends tout de suite sa réaction.
Marc : pourquoi tu te prives du bonheur comme ça ?
Cynthia : je....
Marc : c'est a cause de qui je crois, a cause de se connard.... ( regarde sa sœur) je croyais que tu étais passer a autre chose
Sa sœur ne répondait rien, elle savait qu'elle n'aurait pas du partir comme ça sans lui donner une explication mais cela était au-dessus de ses forces, repenser a ce qu'il lui avait fait était trop douloureux
Marc : tu as pas le droit de te priver du bonheur a cause d'un con qui t'as fait du mal et qui ne te méritait pas
Pourtant il comprenait sa réaction, il savait ce que ce type lui avait fait et comment elle avait eu du mal a s'en remettre, mais il avait espérer que Bill puisse lui le faire oublier. A ce moment là, le téléphone de Cynthia sonne et c'était Bill mais elle ne répond pas, et cela a plusieurs reprise sous les yeux un peu surpris de son frère.
Marc : tu sais il a le droit de savoir
Cynthia : oui mais pas maintenant.............

Le lendemain c'était le moment du verdict, le dernier des auditions, après tout allait se finir. Quelle aventura, quelle sentiments et surtout quelle émotions avait été vécut. Le frère et la sœur allait enfin être fixer, chacun croyant que ils allaient rentrer chez eux, chacun croyant que ils n'allaient pas continuer. Marc content de ce qu'il avait vécut et surtout des compliments qu'il avait eu, l'encourageait a continuer dans cette voix, mais il était content de pouvoir rentrer sa chérie lui manquait et aussi son fils. Cynthia était persuader qu'elle allait elle aussi rentrer chez elle, absolument persuader qu'elle n'avait pas de talent, et puis ce qui c'était passer la veille avec Bill lui trottait dans la tête, se sentait complètement stupide et pensant qu'il allait lui faire payer son comportement. Tout les deux ont la boule au ventre au moment de ce dernier verdict, la tension était palpable, tout le monde voulait être prit. Seulement 8 candidats seront sélectionner pour participer directement aux émissions en direct, 6 seront soumis au vote du public et sur ses 6 seul 2 seront sauver pour rejoindre les 8 autres. Autant dire que tout le monde voulait y être.

Plusieurs candidats étaient déjà passer, le résultat était plus que mitiger. C'était leur tour. Frère et sœur se tiennent la main, s'avançant sur le ponton ou se trouvait le jury, c'était encore plus impressionnant que pour une simple audition. Tout ses regards sur eux était intimidant, c'était angoissant pour eux. La jeune femme sentait le regard insistant de Bill sur elle, malgré les lunettes qu'il portait elle pouvait sentir ses yeux, son regard sur elle, regard lourd de sens et d'intérrogation, cela l'a rendait tout de suite mal. Elle aurait aimer partir en courant trop honteuse, elle aurait voulu partir si son frère ne lui tenait pas la main. Il y eut un long silence, pesant.

Dieter : vous nous avez poser un réel cas de conscience vous deux, on a eu beaucoup de mal a se décider
Marc regarde sa sœur, tout les deux sont très inquiets mais essaye de se montrer digne
Dieter : pas que vous n'avez pas de talent au contraire, mais au fait de vous choisir tout les deux en tant que frère et sœur, pensant qu'on pouvait faire du favoritisme.
Le frère et la sœur se disait que ça y est c'était foutu pour tout les deux, pour au moins un des deux.
Dieter : mais vos performances nous ont laisser bouche-bée et ont tuer toute nos hésitations
Les autres membres du jury adhéraient a ses paroles d'un signe de tête.

Tom : Cynthia, ton aisance a t'approprier les chansons les émotions que tu sais y mettre m'ont particulièrement émus ce qui est rare ( Bill rit en confirmant) ce serait vraiment dommage de passer a côté de quelqu'un comme toi
Bill : Marc, tu manquais de confiance en toi depuis le début des auditions et tu es sûrement celui qui m'a le plus toucher par ta voix, ta sensibilité et ta fragilité, tu es vraiment promis a une belle carrière.
Marc : merci

Matteo : vous deux vous avez était des révélations pour moi, avoir tant de talent, vous donner tellement il y a tant de générosité chez vous, de telle émotions qu'il est juste pas possible de passer a côté de votre talent....... pour moi vous étiez les meilleurs depuis le début, au fur et a mesure vous vous êtes révéler comme des gagnants potentiels, bienvenue pour les shows live
Cynthia et Marc avaient du mal a réaliser se regardant avec surprise, les membres du jury souriaient doucement.
Tom : vous avez entendu ce qu'on vous a dit ?
Marc : un instant on a cru que vous nous aviez dit que.......
Tom : oui vous avez réussi ( leur tant leur pass) et c'est mériter

L'information arrivant a leur cerveau, ils réalisent et se regardent se mettant a sauter sur place et a crier comme des fous. Se prenant dans les bras, criant comme des enfants avant une étreinte signifiant beaucoup pour eux, une grande émotion d'avoir réussis ensemble, c'était beau a voir. Le jury se lèvent, les félicitant avec ferveur, leur disant a quel point ils étaient content pour eux......

Ils avaient du mal a réaliser, ils rentrent dans leur chambre Marc pleurant presque en annonçant a Saby la bonne nouvelle. Cynthia voulant le laisser seule alla sur la plage marcher et se vider la tête, elle marcha a peine quelque minutes qu'elle sentit une présence derrière elle, elle ne se retourna pas elle savait qui c'était. Elle sentit sa main s'enrouler doucement autour de son poignet la forçant a se retourner et lui faire face. Ils se regardent d'abord sans dire un moment, plongeant dans les yeux l'un de l'autre, Bill lui caressant la joue avant de replacer une de ses mèches derrière son oreille.
Bill : pourquoi tu es partie comme ça ?
Cynthia : je suis désolé
Bill : dis moi ce qui se passe ( la regarde) et cette fois-ci je te laisserai pas partir avant que je sache ce qui se passe
Cynthia :..............
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Saby le Dim 21 Juil - 16:42

Rho lala que d'émotion!!
Je comprend qu'elle a surement souffert mais il ne faut pas se prier d'un bonheur comme celui là à cause du passé!


Je ne suis pas étonner ils ont été choisis tous les deux!


Je veux vite vite une suite!

Je t'aime fort
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Miss BK le Mar 6 Aoû - 21:29

Bill : dis moi ce qui se passe ( la regarde) et cette fois-ci je ne te laisserai pas partir avant que je sache ce qui se passe
Cynthia : je (un peu mal a l'aise)
Il caressait sa joue il ne pouvait pas croire qu'il lui soit indifférent il devait y avoir une autre raison, il en était sur lier a son passé.
Bill ( sans la quitter des yeux) : c'est moi... j'ai fais quelque chose
Cynthia : c'est pas toi....
Bill : alors dis moi pourquoi...... c'est a cause de ce que je suis ? Connu ? L'émission ? Les fans ?
Cynthia : un peu mais.....
Bill : je sais que ç peux te faire peur mais j'essairai de protéger du mieux que je peux ça je peux te le promettre
Il embrassa son front tendrement sans que sa main ne quitta pas sa joue, il voyait bien que ça ne venait pas de lui, mais il voulait savoir ce qui la retenait d'être avec lui.


Bill : je maintiens ce que je t'ai dis hier, ce que je ressents pour toi est sincère et j'ai besoin de savoir que tu ressents la même chose
La jeune femme se mit a rougir oui elle ressentait pareil mais pour elle parler de ses sentiments était dur, elle n'y arrivais pas.
Cynthia : J'ai toujours eut du mal avec mes sentiments j'ai jamais vraiment su les exprimer
Il continuait de caresser sa joue, il l'a laisse prendre son temps, il ne veut pas la brusquer
Cynthia ( rougit) : mais je crois que pour moi c'est pareil.... je...suis bien avec toi
Bill ( sourit) : ça me fais plaisir de l'entendre
Sa main poser sous son menton l'approcha lentement du sien, captiver par ses yeux il ne résista pas a sceller ses lèvres sur les siennes et l'embrasse tendrement avant que sa main oser a sa nuque n'approfondise ce baiser, leur langue s'aprivoisant, le baiser devenant fougueux.


Bill : je ferais jamais rien qui puisse te faire faire souffrir je peut te le promettre mais dis moi pourquoi tu es partis hier
Cynthia : j'ai eu peur
Bill : ça j'ai remarquer mais pourquoi
Cynthia : a cause de mon ex et......
Bill ( il pose un doigt sur sa bouche) : et il t'a fait souffrir ( elle fait signe que oui) je peut pas savoir de quoi l'avenir sera fait mais ce qui est sur c'est que personne te fera du mal, je ferais du mieux que je peut pour te protéger
Cynthia:j'ai l'impression de rêver
Bill : désolé pour toi je ne suis pas un rêve ( il rit) tout ce que je sais c'est que notre rencontre me donne envie de te connaître plus, d'être avec toi, et d'aimer
Pour seul réponse la jeune femme posa sa tête tendrement sur son torse, se blottit dans ses bras alors que ses derniers l'enlaçait contre lui, ils se sentaient bien a cet instant, rien ne pouvait les déranger comme si le temps c'était arrêter mais ….....


…... : que c'est mignon
Les jeunes amoureux sursautent se retournent et voit Tom et Marc entrain de les regarder et Marc entrain de prendre une photo.
Bill : qu'est-ce que vous faites !
Cynthia : vous m'avez fait peur
Tom ( rit) : ben c'était le but !!!
Bill : ça fais longtemps que vous êtes là ?
Tom : un certain moment oui, en tout cas vous êtes super mignon tout les deux, et plus c'est immortaliser (Marc montre son téléphone)
Cynthia : tu as pas fais ça ( regarde son frère)
Marc : trop tard.... je l'ai envoyer a Saby elle est au ange pour toi ( elle voulait parler mais il l'a coupe) d'ailleurs tu devrais l'appeler elle est triste que tu lui ai pas raconter toi même ( lui tend le téléphone) et puis tu manque a ton neveu
Cynthia ( viens chercher son téléphone) : tu es incorrigible toi
Marc ( rit) : c'est pour ça que tu m'aimes
Tout les deux se tirent alors la langues ce qui fit rirent les jumeaux, les faisant se rappeler qu'ils étaient pareil, Bill se rapproche d'eux alors que cynthia était sur le point de s'éloigner pour téléphoner....
Tom : tu embrasse pas ton copain avant de partir
Bill : vous pouvez pas la laisser tranquille
C'est lui qui l'embrasse avant qu'elle ne parte, Tom et Marc sont content.


Bill : quoi ( tout les deux le regardent)
Marc : vous êtes trop mignon
Tom : moi aussi je suis content enfin mon frère a une copine j'ai presque envie de le mettre sur l'app
Bill ( fait de grand yeux) : Tom !!!!!!
Tom : je le ferais pas t'inquiéte mais viens a côter de moi ( lui faisant comprendre qu'ils vont faire une photo)
La photo faite, il l'a poste sur l'application avec en légende «  c'est beau l'amour » avec le soleil en arrière plan.
Marc : t'es fou toi
Bill : c'est Tom ( regarde Marc) dit moi quelque chose
Tom : il veut des infos sur ta sœur
Marc : je pense savoir ce que tu veux connaître ( Bill le regarde) tu veux savoir a cause de son ex
Bill : qu'est-ce qu'il lui a fait.....


Marc s'assura que sa sœur était assez loin pour qu'elle n'entende rien
Marc : je veux pas rentrer dans les détails mais il l'a beaucoup fait souffrir, jamais j'ai vu qu'on traite quelqu'un de cette façon, c'était qu'on connard qui ne la méritait pas
Bill : je vois...
On sentait bien la colère de Marc dans sa voix, chose que les jumeaux n'avait jamais entendu
Marc : mais je dois te prévenir de quelque chose
Bill : quoi donc ?
Marc : si ce plouc sais que tu es avec elle il va t'en faire baver
Bill : comment ça ?
Marc : ben étant donner que tu es connu et si il sais qu'elle est avec toi crois moi que tu en entendra parler
Bill : qu'il essaye je suis aussi capable de beaucoup
Tom : ça c'est sur


Cynthia revient quelques minutes aprés, Bill lui prenant tout de suite la main, bien sur aucun de parle de ce Marc venait de leur dire. Tout les quatre finissent la soirée ensemble. Profitant de ses dernier moment, le lendemain chacun allait rentrer chez eux, Cynthia ne sachant pas trop comment cette relation allait évoluer a distance.............



Le lendemain...........
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Saby le Jeu 8 Aoû - 0:47

elle se laisse enfin aller hourra!!

faut pas qu'elle s'inquiète de la distance sinon elle va s'angoisser pour rien!!
retrouvaille Saby/Marc/Joshua *-*
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Miss BK le Lun 14 Oct - 22:09

Le lendemain........

C'était le moment de rentrer chez eux a la maison, reprendre une vie normale et attendre la prochaine étape de l'émission. Marc avait bien hâte de rentrer sa petite famille lui avait trop manquer. Lui qui d'habitude était une marmotte, fut lever au aurore et sa valise déjà prête attendant sa sœur pour une fois a la traîne.
Marc : ah ben il était tant
Cynthia ( ouvrant a peine les yeux) : on a encore le temps
Marc : mais suis presser de rentrer
Cynthia : j'y crois pas tu es déjà prêt
Marc : oui.... ( on sonna a la porte) tu attendant quelqu'un ? ( elle fait signe que non)
C'était le petit-déjeuner qui leur était livrer sans que pourtant il n'ait passer une seule commande, un mot pourtant s'y trouver.

«  Un petit présent pour celle qui accompagner mes pensées pendant cette douce nuit, je pense fort a toi. Mille baisers. Bill. »
Marc : c'est mignon ( voit sa sœur rougir) non tu rêves pas
Elle n'avait pas eu besoin de parler il savait très bien ce qu'elle pensait. Elle avait encore du mal a croire ce qui lui arrivait, que quelqu'un puisse s'intéresser a elle. Ce n'est même pas le fait qu'il soit mondialement reconnu et adulé de milliers de fille qui l'a mettait dans cet état, non, juste que quelqu'un de si charment et si beau puisse être attirer par elle.
Marc : il va falloir t'y habituer, tu es en couple
Cynthia : oui.... Bill Kaulitz
Marc : tu va en faire des jalouses
Elle sourit, c'était vrai et tout le monde se mettrait a croire qu'elle n'est avec lui que par intérêt et non juste pour la personne qu'il est. Elle prit son téléphone et lui envoya un message.

«  Merci Bill pour cette douce attention, cela m'a beaucoup toucher. J'espère te voir avant que je partes. Je t'embrasse Cynthia »
Il ouvrit ses yeux noisettes sur le message de sa petite-amie, le blondinet se leva avec entrain contrairement a son frère qui était encore a moitié endormis.
Tom : laisse moi deviner... tu lui as fais apporter le petit-déjeuner et elle viens de te répondre
Bill ( rit) : c'est même plus drôle que tu devines tout
Tom : je te connais c'est tout.... ( le regarde comme si il voulait lui demander quelque chose)
Bill ( le comprend) : écoutes je sais pas comment ça va évoluer mais je veux essayer je me sens bien avec elle
Même si il savait bien que la distance allait poser un problème, quand il aimait quelqu'un il avait besoin de l'avoir constamment avec lui, rien que la laisser partir plus tard allait être dur, il le savait.
Tom : c'est le plus important, je suis content pour toi ( le prend dans ses bras) tu devrais l'inviter a la maison
Bill : oui..... mais d'abord je veux la voir avant qu'elle parte

«  Je sais que tu dois préparer ta valise avant de partir mais j'aimerai vraiment te voir, te serrer dans mes bras avant que tu ne partes......... On se retrouve sur la plage my sweet angel »
Marc : laisse moi devinez il veut te voir avant de partir
Cynthia ( surprise) : comment tu sais ?
Marc : le sourire sur ton visage, tu n'as jamais étais aussi radieuse ( rit) en plus tu rougis comme une tomate
Cynthia : lui dire déjà au revoir alors que on s'est a peine trouver..... les relations a distances c'est.....
Marc ( la coupe) : chut... pense pas a ça, profite de l'instant et quelque chose me dit que tu restera pas longtemps loin de lui
Cynthia : on verra

« Moi non plus je ne veux pas partir sans avoir passer un moment dans tes bras, même si cela va être court. Je t'attends sur la plage. Bisous »
Elle arriva sur la plage avant lui, elle profita du calme et de la brise qui faisait virevolter quelques mèches de cheveux qu'elle essaya de replacer. Ses yeux fixer sur l'horizon, ses pensées perdues en regardant le soleil. Bill arriva quelques minutes, marchant a pas de velours sur le sable chaud de la plage, il s'assura de ne faire aucun bruit. Il s'approche et passe ses bras autour de la taille de la jeune femme qui ne l'avait pas entendu arriver. Il serra son étreinte pour la sentir tout contre lui, la jeune femme posant ses mains sur ses bras, souriant de le savoir avec elle. Il avait poser son visage contre le sien au creux de son cou qui fut gratifier de petit baisers sensuel qui lui en donna la chaire de poule. Ils étaient si bien ainsi, tout deux auraient bien sur aimer de pas de voir se quitter alors qu'ils venaient tout juste de se mettre ensemble.
Bill : je sais c'est injuste de déjà devoir se séparer
C'est comme si il venait de lire dans les pensées de la jeune femme sans qu'elle ne prononce un seul mot.

Bill : mais je peux te promettre qu'on se reverra vite
Cynthia : mais.....
Il se recula, lui tenant toujours la main pour qu'elle se retourne vers lui, il posa ses mains sous son menton le levant vers lui, tout deux plongeant dans les yeux intense de l'autre, chacun captiver par leur partenaire.
Bill ( posant ses mains sur son visage) : je te promet que on se verra avant que l'émission ne commence, pense tu vraiment que je pourrai rester tout ce temps sans te voir
Cynthia : non.......
Bill : je te promet qu'on se verra plus tôt qu'on tu ne le croit ( la regarde) pourquoi tu me regardes comme ça ?
La jeune femme le regarda droit dans les yeux, se mordant légèrement les lèvres mais elle fut prit d'une envie complètement imprévisible qu'elle se jeta quasiment sur ses lèvres l'embrassant très fougueusement, il fut agréablement surprit mais ne se fit pas prier pour répondre a son baiser, l'embrassant avec le même entrain, s'embrassant a en perdre le souffle, il la sert contre lui passant ses mains dans son dos, elle appuyant sa main sur sa nuque, les amoureux ne cessant de s'embrasser.

Elle enfuis sa tête dans le cou de son amoureux se laissant enivrer par son parfum, se lovant dans ses bras, elle ne voulait pas les quitter, elle s'y sentait aussi bien.
Cynthia : tu va revenir vite alors ?
Bill : je te le promet
Il déposa un baiser a son cou, la serrant aussi fort qu'il le pouvait ne voulant pas que ce moment s'arrête, il flatta son dos de ses mains tendre.
Bill : on pourrait aller marcher un peu
La jeune femme approuva. Le tout jeune couple marcha donc main dans la main sur la plage, profitant des derniers moments ensemble. Parlant, se câlinant, rigolant mais le moment de se dire au revoir était arriver. Moment déchirant. La jeune femme ne voulant pas quitter ses bras, même si Bill ne le voulait pas non plus, il devait se montrer plus fort qu'elle. Il relâcha lentement on étreinte, voulant la rassurer de son regard. L'embrassant une dernière fois avant de se reculer sans pour autant la quitter des yeux. C'était dur de la voir pleurer, de devoir la laisser, c'était déchirant mais il savait que c'était pour mieux se retrouver plus tard.......

Ni lui, ni Tom ne les avait accompagner a l'aéroport ce qui parut très compréhensible. Marc fut partager entre la tristesse de voir sa sœur ainsi et sa joie de revoir sa compagne et son fils. Tout deux s'endorment finalement, le voyage qui les ramènent chez eux est très long et le temps ne semble pas vouloir passer. Cependant ils posent a nouveau les pied sur la terre allemande, il fallait bien l'avouer, être chez eux leur avait bien manquer. L'expérience qu'ils avaient vécut étaient certes fabuleuse mais quand on est loin des personne qu'on aiment cela peut s'avérer très difficile a endurer. Marc fut le premier a descendre de l'avion bien trop impatient, laissant sa sœur s'occuper des bagages.

Saby : Joshua attends !!!!!!!!
Mais le petit ne tenait vraiment pas en place, tellement impatient de voir son père
Saby : papa va arriver bientôt
Joshua ( sautant sur place) : papa ! Papa ! Papa !

Puis Marc arriva et le petit se mit a courir comme un fou tout en criant et se jette sur son père tout les deux crient de joie.
Marc : mon petit homme !!!!
Il le fit tournoyer dans les airs le couvrant de baiser ne voulant pas se décoller de ses bras.
Marc : tu as étais gentil ?
Joshua : oui !!!!
Marc : c'est vrai ce mensonge ( levant un peu les sourcils)
Joshua : oui !!!!!!
Marc le reposa a terre un peu contre la volonté de son fils qui ne l'entendais pas de cette façon. Il se précipita dans les bras de sa compagne qui lui avait tellement mais tellement manquer.
Saby : mon amour !!!!!!
Marc la gratifiant d'une étreinte passionnelle digne des plus grand films romantiques, cela lui avait tellement manquer de la serrer dans ses bras. L'amour resplendissait rien qu'en les regardant et c'était vraiment adorable, s'embrassant avec tout leur amour.

Cynthia arriva quelques minutes plus tard et insista a ses tendres retrouvailles et son neveu lui sauta aussi dans les bras.
Joshua : tatie !!!!
Elle le couvre de bisou, ils n'étaient pourtant partie bien longtemps mais il avait tellement changer et tellement grandit, a cet âge cela allait vite. Saby lui sauta aussi dans les bras, folle de joie de retrouver son compagnon ainsi que son amie. En rentrant elle avait préparer un délicieux repas et ils racontèrent comment tout cela c'était passer n'en revenant toujours pas qu’ils aient étaient choisis tout les deux. Cynthia avait prévenu Bill qu'elle était bien arriver mais avec le décalage horaire elle ne risquait pas d'avoir une réponse tout de suite.....


Les jours passèrent cela faisait presque deux semaines qu'ils étaient rentrer et la vie avait repris lentement son cour. Marc avait reprit son travaille d'ingénieur du son en attendant que l'émission ne commence. Cynthia elle jonglait entre son travail et ses soirées qu'elle passait a la cam pour voir Bill, a défaut de passer des heures au téléphone comme ils le faisaient souvent. Un soir en rentrant après avoir chercher son neveu a la garderie, elle eut une surprise a laquelle elle ne s'attendait absolument pas. Tout le monde avait était mit au courant, tout le monde, sauf elle. Elle n'en croyait pas ses yeux.


…..... : coucou
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Saby le Jeu 17 Oct - 1:14

on se doute bien de qui peut être là Razz


suite ma puce!! je t'aime fort
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Miss BK le Sam 26 Oct - 23:24

Un soir en rentrant après avoir chercher son neveu a la garderie, elle eut une surprise a laquelle elle ne s'attendait absolument pas. Tout le monde avait était mit au courant, tout le monde, sauf elle. Elle n'en croyait pas ses yeux.

….. : coucou

La jeune femme avait bien reconnu la voix de son petit-ami mais elle resta surprise de le voir ici, elle ne s'y attendait vraiment pas du tout, aucun son ne sortait de sa bouche.
Saby ( en riant un peu) : tu pourrais dire bonjour au moins
Cynthia : qu'est-ce que tu fais là Bill....
Tom ( rit) : j'adore l'accueil
Marc : mon dieu Cyn t'es drôle ( rit) attend
Il avait chercher son appareil photo et prend une photo de sa sœur, Cyn avait eau être sous le coup das. surprise Joshua lui n'était absolument pas absorber par la situation se dirigeant vers ses parents, réclamant leur bras et des câlins
Tom : c'est qu'il est très câlin le bonhomme
Saby : tu imagine même pas
Tom voulu approcher une main de lui pour le câliner un peu mais le petit se recula encore plus se serrant dans les bras de sa mère.
Saby : il fait le timide, mais ça va vite passer

Bill lui s'était lever et se dirigeait vers sa petite-amie pour qui il était venu, elle n'avait toujours pas bouger d'un centimètre, il avait espérer une autre réaction mais en même temps cela
Bill : je voulais te faire une surprise ( se rapproche) mais apparemment c'est rater
Cynthia : c'est pas ça je suis juste surprise
Elle se sentait ridicule d'un seule coup, il n'y avait qu’elle pour réagir comme ça et en plus a chaque fois devant tout le monde
Bill : on a des obligations pour l’album, mais je suis venu plutôt pour te voir
Cynthia ( fixe sa tête) : mais ( regarde sa tête) tes cheveux.... mais qu'est-ce que tu as fais de tes cheveux

Bill ( sourit) : c'est ça qui t'a perturber
Tom, Saby et Marc n'avaient pas pu s'empêcher de rigoler assez ouvertement
Tom : dommage moi qui croyait que c'était a cause de toi qu'elle avait réagit comme ça
Bill : Tom !!!!!
Ce dernier c'était rapprocher de sa compagne, la fixant droit dans les yeux, quelques centimètres les séparaient a peine. La dernière fois qu'elle l'avait vu il avait les cheveux court et lors de lors dernières conversation elle n'avait rien vu. Maintenant ses cheveux était long, ce n'est pas que cela ne lui allait pas c'est juste qu'il fallait s'habituer.
Bill : j'ai fais ça hier... j'avais envie de changement
Cynthia : c'est pas trop mal en fin de compte ( le regarde) faut juste s'habituer
Il passa ses mains sur sa taille l'attirant vers lui, voulant la sentir contre lui, la tenir dans ses bras, elle lui avait manquait.
Bill : un instant j'ai cru que tu étais pas contente de me voir
Mais elle ne se prend pas le temps de lui répondre, elle se disait qu'elle devait se faire pardonner, elle prend alors les lèvres de son amoureux en otage, ce qui n'est pas pour lui déplaire. S'en suive un échange de baisers passionnés.....

Tom : je pense qu'il préfère ça ( rit)
Marc : c'est sur ( le regarde) et toi
Tom : quoi moi...
Marc : toujours pas de copine
Tom ( rit) : c'est quand qu'on mange
Saby : manière délicate de pas vouloir répondre
Marc ( en rajoute une couche) : ou ça veut dire qu'il est toujours célibataire
Tom : Bill j't'aime bien mais j'ai faim alors si tu pouvais roucouler plus tard
Ce dernier ne put s'empêcher de rire et se tourne vers son frère
Bill : tu sais quand il veut pas répondre tu peux rien y faire, mais c'est vrai on mange quand je commence aussi a avoir faim

Marc : quand ma chère sœur se sera décider a préparer le souper
Cynthia ( fait de grand yeux) : pardon... ( le fixe) parce que c'est en plus a moi de préparer le souper
Marc : ben oui tu sais pas comme il a fallu ruser pour organiser tout cela, tu imagine pas c'était du travail
Sa sœur le regardait avec de grand yeux pas très convaincu, mais alla tout de même a la cuisine décidant de faire quelque chose de rapide. Mais en ouvrant le frigo elle avait comprit qu’il voulait quelque chose en particulier. Il y avait des aubergines, des oignons, de l'ail, des tomates cerise, des dés de jambon, de la ricotta et des épinards, elle avait tout de suite comprit.
Cynthia ( le voyant rire) : et tu avais tout prévu en plus
Marc : je vois pas de quoi tu parles ( fais l'innocent)
Cynthia : mouais... et tu va rester la a rien faire
Marc : je fais la discution a nos invités ( rit) et puis regarde le bon frère que je suis je t'ai couper les oignons pour éviter que tu pleures, je suis adorable
Cynthia : est-ce que mon frère aurait au moins l'amabilité de préparer un dessert pour ses invités genre une tarte au citron

Marc ( se lève) : la tienne est vraiment meilleure tu sais ( elle veut parler mais il l'a coupe) mais c'est vrai tu sais pas casser les œufs ( il rit)
Cynthia : je pense que sur ta tête j'y arriverais
Saby ( rit) : ça y est c'est repartis
Marc : c'est pas moi qui était obliger d'éplucher une banane avec un couteau
Cynthia : c'est pas moi qui ais faillis m’étouffer avec un muffin
Et cela continuait pendant de longue minutes pendant que chacun était entrain de s'affairer dans la cuisine.
Tom : c'est tout le temps comme ça ?
Saby : oui.... mais ça c'est encore gentille
Cynthia : tu dois respecter ton aîné
Marc : qui toi ? Mais je plus grand que toi voyons ( Cynthia souffle)
Tom : t'inquiète pas j'ai pareil avec le mien, il respecte pas son grand frère
Bill : hein....
Tom : toi aussi tu es pareil,tu me manques de respect en permanence, les jeunes de nos jours
Bill ( rit) : de 10 minutes
Tom : 10 minutes c'est 10 minutes
Saby : pitié vous allez pas vous y mettre non plus

Tom et Bill s'approche dans la cuisine espréant pouvoir donner un coup de main, mais il furent gentillement reconduit.
Tom : mais...
Bill : on veut juste donner un coup de main
Cynthia : non les invités hors de la cuisine, mettez les pieds sous la table ( regarde son frère) même pas tu leur propose du café
Marc souffla et sortit des tasses, préparant du café comme il faut, l'amenant ensuite au jumeaux puis a Saby a qui il vola un bisou au passage. En prit un pour lui et un qu'il posa pur sa sœur.
Marc:et ne viens pas que je dois mettre la table
Cynthia : c'est gentille de te proposer pour une fois que j'allais le faire moi même
Les autres essayait de ne pas trop rire mais c'était vraiment difficile
Saby : laisse je la mettrais moi
Cynthia boit alors son café et aussi tôt le recrache, regardant son frère
Cynthia : t'es fou tu as mis du sel
Marc : je croyais que c’était du sucre
Cynthia : imbécile va ( rit toute seule)
Marc : mais tu sais que j'tadore Schwester

Le repas ce passa bien, bien entendu dans la joie et la bonne humeur. Les compliment pleuvait sur la bonne qualité du repas et bien sur Marc ne tarda pas a s'en attribuer tout le mérite, mais sa sœur n'en entendait rien, elle était en grande conversation avec Bill. Le repas fini, tous se rejoint au salon, autour du piano qui y trônait. Cynthia se plaça au piano, s’appétant a jouer.
Cynthia:un peu de musique pour digérer
Elle joua un accord et regarda d'abord son frère, puis Baby qui comprit tout de suite ou elle voulait en venir et d'un coup elle perdait son assurance.
Tom : tu chantes aussi ?
Saby : oui mais pas aussi bien ( regard de Marc et cyn sur elle)
Marc ( viens se placer a côté d'elle) : c'est juste toi qui n'a pas confiance en ce que tu fais
Cynthia commença les premier accords de la chanson, une chanson qu'elle aimait beaucoup les voir chanter. « Good To You » de Marianas Trench. Leur voix se mêlait très bien ensemble, se complétait et l'émotion qui s'en dégageait était forte a telle point que Bill et Tom se regardait et en avait des frissons.
Tom : pourquoi tu as pas passer les auditions, tu as vraiment du talent je suis sur que tu aurais facilement réussis
Saby : je leur aurait fait trop de concurrence ( regarde Cyn et Marc) et puis vous auriez était obliger de me prendre moi et pas eux
Bill : mais tu as vraiment du talent

Tout le monde se met a rigoler passant de bon moment, continuant de chanter puis d'un coup Saby décide de jouer un petit tour a sa meilleure amie. Et puis elle était sur que se serait émouvant.
Saby : ce serait bien Cyn que tu chantes avec Bill
Cynthia : euh... ( un peu gênée)
Bill sourit, il y avait penser mais n'avait pas oser en faire la demande, c'est comme si elle avait lu dans ses pensées.
Bill : moi je veux bien ( sourit a sa petite-amie)
Tom : je joue si vous permettez
Tout le monde approuve. Cynthia se met a côté de Bill, elle est un peu intimidée de devoir chanter avec lui, de plus d'être son petit-ami, il chanter remarquablement bien et elle ne se sentait pas du tout a la hauteur. Avant que la chanson ne commence il l'embrassa pour s'encourager mutuellement. Tom se mit a jouer une ballade très romantique qui leur correspondait bien. «  Your Call » de Secondhand Serenade. On sentait tout l'émotion dans leur voix et toute la tendresse dans leur regard, c'était plus qu'une simple chanson, c'est comme si deux amoureux se déclarait leur amour, comme si il voyait pour la première fois. Bill lui prit la main pendant la chanson sans pour autant détacher ses yeux d'elle, c'était vraiment attendrissant. Tout le monde en fut vraiment très ému, la chanson n'était pas encore tout a fait fini qu'il l'embrassa encore et encore.

Tom : vous savez que vous êtes trop mignon
Mais il manquait quelqu'un qui ne c'était pas encore fait remarquer, Joshua alla chez sa maman et lui montra un cd
Joshua : maman ( saby le regarde) veut Stutter...... maman... Stutter
Saby rigola et alla mettre le cd dans la chaine-hifi et a peine la chanson avait-elle commencer qu'il criait de joie, se mettant a danser a faire sa petite star. Attirant tout les regard sur lui et il en était vraiment content. La soirée se finit ainsi tout le monde était bien fatiguée mais personne en voulait bouger.
Tom : je pense qu'on devrait rentrer il se fait tard et avec le voyage
Marc : non ( les twins le regardent) justement vous êtes trop fatigués pour faire de la route
Tom : mais.....
Marc : c'est pas négociable. Tom j'ai rien de mieux a te proposer que le canapé du salon, mais il est très confortable
Tom ( devant le fait accomplis) : ça me va
Marc : puis Bill je pense que ma sœur sera contente de partager son lit avec toi ( enchaîne) sans arrière penser pour une fois
Cynthia et Saby : pour une fois

Tom : nous aussi on a quelques chose a vous demander mais on comprend si vous pouvez pas
Marc : oui.........
Tom : on est la pour quelques jours et après on repars pour L,A. Ça vous dis de venir un peu avec nous, bien sur a nos frais, vous pourrez visiter, venir avec nous en studio etc
Saby et Marc se regardent ne sachant aucun quoi dire, c'était une proposition qui ne pouvait se reproduire mais le choc leur avait couper la parole.
Tom : je comprend prenez votre temps pour réfléchir
Marc : oui... oui on va réfléchir
Bill qui était entrain d'enlacer sa petite-amie lui murmura a l'oreille la même chose que Tom venait de dire.
Bill : bien sur c'est pareille pour toi, mais la c'est moi veut absolument que tu vienne, je veux t'avoir avec moi
Elle non plus ne disait rien, la nouvelle étant aussi comme un choc
Bill : prend ton temps pour réfléchir aussi, je comprend que c'est soudain.......


Tom allant vers le salon ou il trouva rapidement le sommeil, les autres allant dans leur chambres respectives ou la par contre le sommeil allait être difficile a trouver.........
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Miss BK le Mar 26 Nov - 23:47



Tom allant vers le salon où il trouva facilement le sommeil, les autres allant dans leur chambres respectives ou la par contre le sommeil allait être difficile à trouver.
 
Chambre de Marc et Saby…….
Chacun était bien trop nerveux pour arriver à s’endormir, ils croyaient tous les deux qu’ils avaient mal entendus. Chacun bougeant et gesticulant.
Marc : tu ne veux pas arrêter de bouger comme ça
Saby : tu arrêtes de bouger
Plus aucun mot, mais ils se regardent toujours aussi incrédules et surpris avec une pointe d’excitation dans la voix.
Saby : Los Angeles
Marc : mon dieu j’en reviens pas…………. Tu imagines c’est notre rêve
Saby : mais on va faire quoi ?
Marc : faudrait déjà voir si on arrive à avoir des congés, préparer tout le monde, préparer les valises
Saby : et pour toi ça va être super, t’imagine aller dans leur studio….
Marc : là je ne vais pas en dormir de la nuit. (se met d’un coup) mais je t’imagine surtout toi et Cyn entrain de faire les boutiques là-bas, je sens que vous allez mourir dans ses boutiques
Saby (lui tape un coussin dessus) : hey !!!! de toute façon tu ne peux pas comprendre tu détestes les magasins !
Tous les deux rigolaient et s’y voyaient déjà, ils continuaient de se regarder et s’il n’y avait pas du monde qui était en train de dormir à côté, ils auraient surement criés comme des fous. Ils n’arrivaient pas à croire qu’ils allaient s’envoler pour Los Angeles.
 
Chambre de Cyn……..
Il se faisait tard et tous les deux étaient fatigué, lui plus qu’elle a cause du vol et du décalage horaire mais il essayait de ne rien montrer.  Bill était déjà couché quand elle arriva dans la chambre, et la jeune femme se croyait toujours en plein rêve en le voyant torse-nu dans son lit. Elle ne se disait toujours que ce n’est pas possible qu’il puisse s’intéresser à elle. Il ouvrit alors son bras pour qu’elle vienne le rejoindre, ce qu’elle s’empressa pourtant de faire. Elle alla se lover tout contre lui, sa tête poser contre son torse, lui serrant fort son étreinte. Cela faisait longtemps qu’il ne s’était pas senti si bien, qu’il n’avait pas connue une telle sensation. Il passa sa main dans ses cheveux tendrement.
Bill (caressant ses cheveux) : je sais que ça peut te paraître soudain mais j’aimerai vraiment que tu viennes.
Cynthia : oui un peu
Bill : je sais, mais j’ai tellement envie que tu vois ou je vis, te faire découvrir Los Angeles, te faire connaître mes amis, t’emmener au studio, je veux juste que tu sois avec moi
Cynthia : ça me plairait  vraiment
Bill : et puis je veux qu’on est du temps pour nous, je veux apprendre à te connaître encore plus, que tu me connaisses plus, que notre histoire évolue.
La jeune femme souriait, elle se voyait bien découvrir cette ville à ses côtés, cela avait toujours été un rêve. Elle se surprit à laisser sa main se balader sur son torse. Il lui embrasse alors le front.
Cynthia : je vais voir demain si je peux avoir des congés
Mais elle n’entendit aucune réponse et se leva doucement, et put s’apercevoir qu’il s’était endormit. Elle le regarda quelques secondes, il était si mignon ainsi, elle se blottit à nouveau contre lui et elle aussi fini par s’endormir.


 
Le lendemain………..
 
Tous avaient dormis assez longtemps, tous en avait bien besoin. Pourtant quand Cynthia commence à se réveiller, sans avoir encore ouvert les yeux, elle cherche la présence de son compagnon mais rien. Elle ouvre alors les yeux et voit qu’elle est seule, elle regarde l’heure et se dit que il faudrait peut-être se réveillée dans quelques heures elle devait se rendre au travail. Elle se lève doucement et en ouvrant la porte elle sent une bonne odeur de café. Elle enfile sa robe de chambre et se dirige, Marc et Saby sortent eux aussi attirés par l’odeur du café.
Saby (regarde Cyn) : si ce n’est pas toi qui a fais du café c’est qui ?
Cynthia : je pensais que c’était vous
 
Ils se regardent du coin de l’œil et avancent vers la cuisine où à leur grande surprise ils trouvent Bill et Tom qui avaient préparé le petit déjeuné. Petit pains, croissant, pain, jus d’orange et le café entrain de coulé. Tout était prêt sur la table. Les trois jeunes gens étaient là sans dire un mot, complétement surpris.
Bill et Tom : salut
Marc : qu’est-ce que…..
Tom : on s’est dit que ce serait sympa de vous faire une surprise pour vous remercier de votre hospitalité
Bill : j’ai cherché le pain et les croissants et Tom a fait le reste
Saby : et vous n’êtes pas fatigués ? vous n’avez presque pas dormis
Bill et Tom : on va bien merci
Marc : et Joshua ?
Bill : il a déjà déjeuné et avaler tout un croissant avec du lait et du jus, et il a tout fini….. il ne voulait pas vous attendre
Marc : il a était gâter du jus et en plus du lait……..
Bill : je n’ai pas sur lui dire non il est trop adorable
Tom : allé venez manger.
 
Le petit déjeuné se passa dans la bonne humeur, le temps défilait sans que personne ne s’en rende vraiment compte. C’était tellement rare pour les jumeaux de passer de tels moment de détente et de conviait, de rire. Les joies simples de la vie qui leur manquaient souvent mais dont ils s’étaient maintenant accommodés.  Quand tout à coup Saby se tourne vers l’horloge puis vers sa meilleure amie, tout en levant un sourcil.
Saby : ma belle tu as vu l’heure……       
La jeune femme bondit presque de sa chaise, et en moins de temps qu’il en faut pour le dire, on entendait la porte de la salle de bain se claquer. Elle avait un temps limité pour se préparé, il restait moins d’une heure pour ne pas rater son bus. On ne voyait rien, on entendait juste des portes s’ouvrirent puis se fermer.
Cynthia : voilà je suis prête, je m’en vais
Pantalon noir, pull rouge à motif a croix noire, coiffé avec de petite couette et pour réhauser le tout un chapeau. Vu le peu de temps qu’elle avait elle s’était fait des lignes sur les yeux. Elle avait enfilé ses boots rouges et était effectivement partie sans dire un au revoir.
Marc : 3….2….1….et
La porte s’ouvrit et elle revient se rendant compte qu’elle avait oublié et elle fonça sur son neveu qui lui fit de gros bisous, elle en fit autant à son frère et Saby et encore une fois on entend la porte de l’entrée se fermer. Cette fois-ci elle avait oublié de dire au revoir à son copain, ce dernier était en train de rire.
 
Il se leva et alla ouvrir la porte il était sûr qu’elle allait revenir. Et effectivement il l’entendit monter les escaliers, ne regardant pas ou elle allait elle lui fonça directement dessus, elle sursauta, il riait.
Bill : tu as oublié quelque chose ma belle ?
Cynthia (gênée) : suis désolé Bill
Bill (semblait être triste) : tu as faillis m’oublier
Cynthia : désolé (lui fais une petite moue)
Il finit par l’attirer par contre lui ne pouvant pas résister à cette petite moue. Elle l’embrasse amoureusement pour rattraper son erreur, ce qui ne le dérangeait pas, au contraire il en profite pour prolonger encore plus le baiser, mais elle du finir par y aller quand même, sinon son bus allait vraiment partir sans elle. Bill ferma la porte tout heureux et avant que quiconque ne puisse dire quelque chose….
Bill : et si on vous emmenait au studio avec nous
 
Aussitôt dit, aussitôt fait. Saby et Marc c’étaient préparés, paufinant les moindres détails de leur tenue, Joshua aussi était sur son 31. D’autant plus qu’ils allaient faire la connaissance de Gustav et de Georg. Ils montent dans la voiture, Saby était un peu plus nerveuse que Marc a l’idée d’aller dans un studio d’enregistrement, c’était la première fois, alors que Marc savait déjà un peu il avait déjà travaillé dans ce genre d’endroit. Elle s’était imaginer à quoi cela bien ressembler, bien sûr elle avait déjà vu des photos, ou des images, mais cela n’avait rien de comparable, en y entrant elle était juste ébahie et des étoiles plein les yeux. Joshua lui était curieux et alla regarder un peu partout, cela l’amusait en fait. Marc leur posait des questions un peu techniques, leur expliquant les études qu’il avait faites et ses expériences professionnelles.
Tom : vous êtes en retard
Gus : je rêve t’es en avance
Georg : c’est exceptionnel voyons, tu ne vois pas qu’il a des invités, il veut se montrer bien
Tous les quatre se mettaient alors à rire, ils ne s’étaient pas vu depuis plusieurs semaines, mais on dirait qu’ils s’étaient quittés la veille tant leur complicité sautait aux yeux.
Tom : alors on te présente Marc le candidat dont on vous a parlé, sa compagne Say et leur fils Joshua (le petit faisait étrangement le timide)
Tous se serrent la main et font un peu plus connaissances, ils n’avaient vraiment rien du groupe mondialement connu, aux millions d’albums vendus et aux multiples récompenses. Au contraire ils n’avaient pas la grosse tête et ne se prenait pas aux sérieux, juste quatre potes qui étaient unis par leur passion de la musique.
 
Georg : il ne manque pas quelqu’un (regarde Tom) tu m’avais pas dit que Billou avait enfin une copine
Marc : si ma sœur, mais elle ne peut pas être là, elle travaille
Georg : t’es sur ou elle en avait déjà marre de voir ta tête (rit)
Marc : vu la manière qu’elle est partie ce matin elle est peut-être partie voir ailleurs
Bill : Hey !!!!!
Georg et Marc se tapait dans la main alors que Tom riait de son frère.
Gustav : unutil de vous dire que les deux personnes les plus importante dans le groupe
Georg : exact, sans nous le groupe n’existe pas
Tom ( rit) : nan mais écouter les pas
Georg : Bill on le laisse chanter parce qu’il ne sait pas jouer d’instruments
Gustav : parce que on sait très bien chanter, à nous deux on est meilleurs que lui
Tom : ce qu’il ne faut pas entendre
Bill : si je sais jouer un peu vous voulait que je vous montre
Gus, Georg et Tom : non t’approches pas des instruments
Ils disaient cela avec tellement de sérieux alors que c’était tellement drôle, Marc et Say ne pouvait s’empêcher de rester calme.
Gustav : il nous fallait un guitariste et on à pas trouver mieux
Tom : je vous retiens tous les deux à faire vos intéressant
Gustav : on est des anges
Georg : et puis faut pas croire il fait croire que les filles l’adorent (regarde Tom) mais en fait c’est le Dom juan du groupe les filles n’aimes que moi, elles adorent le beau mec ténébreux
Tom (se fou de lui) : tu es ténébreux d’où toi
Georg : soit pas jaloux tommy, j’ai pitié de toi je t’en laisserai une ou deux
Et là, cela partait en un fou rire général.
 
Le groupe se mit alors au travail en toute simplicité et en toute décontraction, avec beaucoup de rire. Marc et Say avaient été totalement intégrés comme ils avaient toujours étaient là, comme si ils les avaient toujours connus. Ils étaient vraiment comme ils se les étaient imaginés, encore en mieux. Ils passèrent vraiment une bonne journée. Les jumeaux leur avait promis de les emmener dans leur studio à Los Angeles, avec une surprise à la clef. Gustav et Georg eux aussi devaient se rendre là-bas d’ici peu de temps.
 
Marc avait finalement obtenus des congés, son patron s’était d’ailleurs rendus compte qu’il avait encore des jours à prendre. Cynthia aussi avait largement pu se libérer. 3 semaines de vacances de rêves s’annonçait maintenant pour eux, ils n’en revenaient toujours pas. C’était le temps de préparé les valises, le départ était pour le lendemain.

Saby : est-ce qu’on a pensé à tout ?
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Saby le Sam 30 Nov - 20:03

oh mon dieu tu t'inspire de la réalité pour Cyn Saby et Marc hen!!! ça m'a trop fait rigoler Razz
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Miss BK le Lun 13 Jan - 12:16



Marc avait finalement obtenus des congés, son patron s’était d’ailleurs rendus compte qu’il avait encore des jours à prendre. Cynthia aussi avait largement pu se libérer. 3 semaines de vacances de rêves s’annonçait maintenant pour eux, ils n’en revenaient toujours pas. C’était le temps de préparé les valises, le départ était pour le lendemain.

Saby : est-ce qu’on a pensé à tout ?
Marc : euh…. Je pense ce n’est pas moi qui est préparer les valises
Saby : justement… tu pourrais m’aider un peu c’est toujours à moi de penser à tout
Elle enleva toute les affaires qui étaient dans la valise et les posa sur le lit
Saby : bon maintenant tu vas me préparer tout ce que tu as besoin : habits, parfum, affaire de toilette et le reste et moi je m’occupe de reste
Marc : ok
Mais il n’était pas sûr qu’elle est entendu, elle n’était déjà plus là, elle était en train de vadrouiller dans tout l’appartement pour chercher tout ce qu’il fallait. Elle faisait des allers-retours à une vitesse incroyable dans tout l’appartement, on aurait dit une vraie tornade. Elle avait manqué de percuter Cyn a de nombreuses reprises elle aussi courait partout pour ramasser ses affaires, ayant peur elle aussi d’oublier quelque chose, c’était un miracle que aucune ne se soit fait mal.
Saby : Cyn… ma puce
En moins de temps qu’il en faut pour le dire elle était à côté d’elle dans la chambre
Cyn : suis là
Saby : tu pourrais mettre quelques affaires à nous dans ta valise ?
Cyn : oui tkt pas
Elle était partit tout aussi vite qu’elle était arrivé, les deux jeunes femmes finissent leur valises assez rapidement. Faisant l’inventaire de leur liste à plusieurs reprises pour bien vérifier que chaque chose était dans la valise et une fois tout prête les valises, celles-ci sont dans le couloir. Les deux jeunes femmes assez fières d’elle alors que Marc jouait avec leur fils dans le salon.

Le lendemain c’est le jour du départ, tout le monde est prêt, les valises aussi, on vérifie les dernier détails en attendant les garçons arrivent. Surtout vérifier que tout le monde avait son passeport. Après avoir chargé les valises dans la voiture direction l’aéroport. Après un moment de route l’aéroport est en vue, et toutes les formalités qui s’en suivent. Contrôle d’identité, dépôt de bagages et attente. Mais cela en allait la peine, jamais ils n’avaient voyagé en 1ere classe et à vrai dire cela leur plaisait bien d’être traité comme des personnes importantes. Bill et Tom eux en ont plus l’habitude. Tous s’installe et attendent que l’avion décolle, Joshua a un peu peur en entendant le bruit des moteurs mais est vite subjuguer en regardant par le hublot et de voir tous ses nuages. Le vol va être long et tous s’installe confortablement, qui ne rêverait pas de voyager en première classe. Il fallait bien tuer le temps et il fallait bien s’occuper, Joshua s’était endormie contre sa maman qui elle-même c’était assoupie contre l’épaule de Marc qui lui aussi s’était endormi la tête contre celle de sa compagne, quelle belle image attendrissante. Quant à Bill lui aussi avait trouvé une occupation, lui et Cyn n’arrêtaient pas de se dire des mots doux, de s’embrasser, de se cajoler, de roucouler. Tom se sentait bien seul mais tellement heureux de voir son frère l’être, lui qui avait toujours souffert de sa solitude et le voir heureux lui donnait le sourire. Tom s’installe confortablement dans son fauteuil et ferme les yeux espérant faire un petit somme réparateur…..

Los Angeles.
L’avion s’était enfin poser, les démarches administratives fini, les bagages récupérés, les voilà en route pour arriver chez leur amis. Saby, Marc et Joshua sont en voiture avec Tom, Bill étant juste derrière lui, dans sa voiture, avec Cynthia. Tous ont leurs regards rivés sur la fenêtre admirant les paysages qui s’offrait à leurs yeux. Jamais ils n’auraient cru que cela puisse être possible, ils l’avaient rêvé mais c’était juste un doux songe qu’ils ne pensaient pas réalisable. Tom sourit en voyant le petit s’exclamer de choses qu’il voyait, Tom roulait avec une aisance presque isolante dans la ville comme si il en connaissait le moindre recoin, ce qui n’était pas le cas de son frère qui, lui, avait du mal à le suivre.

Tom : je savais il nous suit déjà plus….. mon dieu ce qu’il est lent
Marc (regardait derrière lui) : ah oui c’est vrai…. Au moins il connait le chemin pour rentrer
Tom : encore heureux (il rit)
Saby : je croyais qu’il roulait plus en voiture ?
Tom : rarement…. Depuis son accident il aime plus tellement conduire c’est toujours moi
Saby : c’est un peu normal c’est déjà bien qu’il le fait
Tom : mais t’inquiète pas elle risque rien avec lui c’est un escargot
Bill était plus que prudent et encore plus depuis son accident, c’est Tom qui aimait la vitesse mais ayant des passagers dans la voiture il se limitait, il se gare alors sur le côté.
Tom : on va les attendre et les laisser passer devant
Bill l’avait remarqué et souffla une seconde il était un peu agacé que son frère le taquine au sujet de sa conduite.
Bill : je n’aime pas quand il fait ça, j’aime plus trop rouler vite à cause de l’accident que j’ai eu… j’aime plus rouler du tout en fait
Il revoyait encore les images de son accident dans sa tête, cela semblait toujours le marquer, Cynthia vit son regard, elle posa sa main sur celle un peu tremblante du jeune homme, ce geste accompagner d’un sourire attendrissant. Il appréciait fortement ce geste.

Finalement ils arrivent chez eux garant leur voiture au garage. C’était une magnifique maison, pas une villa a la grandeur démesurée des stars de Hollywood, une bâtisse de taille moyenne mais ayant beaucoup de cachet. Beaucoup d’espace vert, semblait être au calme et loin de toute agitation. Entant dans la maison ils purent constater que celle-ci était remarquablement bien agencer et décoré avec beaucoup de goût. Ils semblaient admirer l’art dans toute sa splendeur, peinture et sculpture y trouvait habilement place. Le moderne et l’ancien cohabitaient sans mauvais goût. La pièce principale était baignée de lumière, la grande baie vitrée du salon reflétait l’image de la piscine qui se trouvait à l’extérieur. Les jeunes gens étaient époustoufler, alors que Joshua s’approcha de Scotty, le chien des jumeaux, Saby un peu inquiète s’approcha à son tour.
Tom : t’inquiètes pas il ne bougera pas d’un poil
Le maitre regarda son chien et celui-ci ne bougea pas comme si lui et Tom communiquait sans prononcer le moindre mot. Joshua caressa le chien sans risque et il était vraiment fou de joie.
Tom : je pense que je vais vous montrer vos chambres… que vous puissiez vous reposer un peu et ranger vos affaires

Bill prit la valise de Cynthia et la prie de bien vouloir le suivre, c’est la seule qui n’aurait pas sa propre chambre puisqu’elle partagerait la sienne avec lui. Bien sûr sans aucune arrière-pensée aucune, ils n’étaient pas ensemble depuis si longtemps, il voulait apprendre à la connaître encore plus, passer du temps avec elle. Même si il était déjà totalement fou d’elle, et oui se sera un bonheur de ne plus devoir dormir seul dans ce grand lit froid. De dormir et de se réveiller à côté de quelqu’un, de pouvoir l’enlacer. Toutes ses choses qui lui avait tant manqué et qu’il avait toujours tant espéré était en train de se produire, depuis qu’il avait fait sa rencontre et il était tellement heureux et déjà si amoureux. Il avait même fait un gros effort en lui faisant de la place dans son dressing ce qui était dur pour lui vu la quantité astronomique de vêtements qu’il possédait mais en même temps quand on est fan de mode c’est le prix à payer. Il l’a fit entrer dans sa chambre qui était vraiment très grande mais surtout très en désordre. Il avait oublié ce détail mais il n’était pas fan du rangement.
Bill (rit) : bon ne regarde pas le désordre je ne suis pas si fan de l’ordre
Cynthia : ce n’est pas grave
Il ouvrit son dressing et elle était bouche-bée, bouche grande ouverte en voyant tout ce qui se trouvait, tous le vêtement qu’il possédait, jamais elle en avait vu autant, ce qui le fit bien sourire.
Bill : oui tout ça c’est bien à moi.. mais je t’ai fait de la place. (l’embrasse au cou) je vais te laisser ranger tes affaires.

Marc et Saby eux aussi s’installent dans leur chambre, qui était au moins 3 fois plus grande que la leur et le lit était immense, il n’en croyait toujours pas leur yeux, ne croyait toujours pas ce qui leur arrivait. Joshua lui, était loin de toutes ses préoccupations, le petit bambin s’amuser à sauter sur le lit en criant à chaque fois qu’il faisait un bond dans les airs. Ils n’avaient pas goût à le réprimander il semblait si bien. Tout le confort imaginable se trouvait dans cette pièce, une salle de bain était attenante à la chambre et la vue était remarquable, ils comprenaient maintenant pourquoi les deux frères s’y sentait si bien. Les valises posé sur le lit, Say se mit à ranger toute leurs affaires dans le grand placard, vraiment très immense en fait. Elle rangea, dans un ordre bien précis et très consentaient.

Tous prirent du temps pour se reposer un peu, puis descendirent, les garçons avaient eu l’idée d’organiser un petit dîner au bord de la piscine, le temps s’y prêtait bien. La température était douce et agréable, un vent chaud se faisait sentir. Bill les invita à aller enfiler leur maillots pour profiter de la piscine, tous semblait ravi, tous sauf une. Alors que Bill était le premier à revenir vêtu de short de bain, fût surpris de voir que Cynthia, n’avait pas bouger. Il s’approcha lentement par derrière, sans faire le moindre bruit, la jeune femme sursauta une seconde quand elle sentit ses bras l’enlacer.
Bill : qu’est-ce qui t’arrives, tu veux pas te baigner ?
Cynthia : non pas vraiment
Bill (garde une main à sa taille et se met face à elle) : c’est dommage (la fixe) tu es sur que tu ne veux pas, ça peut vraiment être sympa
Cynthia : non je ne veux pas !
Elle avait un peu osé le ton sans vraiment s’en rendre compte, cela ne lui ressemblait vraiment pas et Bill en fût surpris. Mais la jeune s’en voulu immédiatement.
Cynthia : désolé (il lui sera la main) c’est que je… je ne sais pas nager
Bill (sourit) : si ce n’est que ça tu resteras à côté de moi, il t’arrivera rien
Elle sourit timidement, elle n’avait pas vraiment le choix, il insistait tellement qu’elle finit par céder, en plu avec ce regard-là, elle ne pouvait pas résister. Elle fila donc enfiler son maillot, Bill sourit sachant très bien que le fait qu’elle ne sache pas nager n’était pas tout le problème, c’est surtout qu’elle ne sentait pas bien dans sa peau et qu’elle ne se trouvait pas jolie et qu’elle était complexé.

Elle se résout à monter et enfiler un maillot tout en évitant de croiser son reflet dans son miroir, elle ne supportait pas l’image qu’il lui renvoyait. Des fois, à des moments elle se trouvait jolie et une fois devant le miroir la réalité était vraiment brutale. Elle attrape une serviette qu’elle mit autour de sa taille et retourna près de la piscine ou tout le monde était déjà là. Les garçons avaient même prévu des brassards et une bouée pour Joshua qui s’amusait à barboter dans l’eau sous les yeux de ses parents qui le surveillait de très près. Tous était dans l’eau et attendait que Cynthia veille bien descendre, mais en l’a voyant arriver ce n’était pas vraiment ce qu’ils avaient espéré, car la brune se mit un peu en retrait, se mettant assise sur l’herbe. Presque aussitôt Bill sortit de l’eau, on doute étant maintenant confirmer alors que tout le monde insista pour que Cyn viennent les rejoindre. Mais rien. Bill se mit alors face à elle, la jeune femme osa a peine le regarder et pourtant, elle avait l’impression d’avoir une gravure de mode en face d’elle, ses mannequins tout droit sortis des magazines et sur qui toutes les filles fantasmes et il se tenait là devant elle. L’eau qui ruisselait sur sa peau, ruisselait sur son torse habillement dessiné et musclé, chacune de ses gouttelettes finissant leur parcours aux prémices de son bassin. Elle sentit un coup de chaud et espérait que ses joues n’avait pas viré aux rouges. Elle sentit qu’on l’a soulevait, d’un coup elle était debout, face à lui qui ne cessait de la fixer.

Bill : alors comme ça tu te caches de moi
Elle avait toujours le regard baisé et Bill leva son menton lentement pour qu’elle croise le sien.
Cynthia : je n’ai pas trop envie de me baigner
Bill : ça je l’avais compris….
Elle risquait de lui en vouloir pour le geste qu’il allait faire mais il y avait des situations qui nécessitait des mesure d’urgence. Il retira d’un coup la serviette qu’elle portait autour de sa taille. Elle se sentait gênait et mal à l’aise, n’osant pas le regarder alors que lui n’avait d’yeux que pour elle, la trouvant superbement jolie, il ne comprenait pas qu’elle ne puisse pas s’aimer. Il aimait ses courbes, il n’arrêtait pas de détailler son corps qu’il trouvait absolument à son gout. Il posa une main sur sa taille l’a rapprochant de lui.
Bill (murmurant a son oreille) : je sais que ce n’est pas que ça qui te dérange…. (petit silence) mais pour moi tu es la plus jolie
Embrassant son cou avant de lui prendre la main et l’entraîne d’un pas décider vers la piscine, elle est plus que retissante mais se laisse convaincre par Bill. Une fois dans la piscine il ne la lâche plus bien décider à changer l’image qu’elle peut avoir d’elle-même.

Un peu à l’écart dans la grande profondeur de la piscine, alors que les autres s’amusaient. Il l’enlaçait alors qu’il sentait qu’elle avait un peu peur. Il essaya de la rassura, de lui montrer qu’elle pouvait avoir confiance en lui. Il posa son front contre le sien, et lui parla à cœur ouvert.
Bill : je ne sais pas pourquoi tu as si peu confiance en toi, je ne sais pas non plus pourquoi tu te dévalorise comme ça… mais il va falloir que tu te libère de ce poids
Cynthia : ça a toujours était comme ça… les gens se sont rapprocher de moi pour me laisser tomber
Bill : ça je te rassure ce n’est pas mon cas…
Cynthia : je n’arrête pas de me demander ce que tu me trouve vraiment
Bill : je pourrais t’en faire une liste mais ce serait long (il réussit à la faire sourire) tu me fais confiance ? (elle hocha d’un signe de tête) je t’aiderais à avoir une meilleure image de toi
Le ton de sa voix se voulait rassurant et en même temps déterminé, il comptait bien y arriver. Il reste avec elle dans la piscine se montrant très tendre et affectueux envers elle.


Le soir même Cynthia, Marc et Saby s’endorment, ayant accumulé tellement de fatigue suite au vol, jusqu’au lendemain, et ils en avaient vraiment tous besoin. Les jumeaux avaient prévus beaucoup de choses pour leur amis, un programme bien charger comme on dit, ils n’avaient pas vraiment l’intention de les laisser respirer.
Mais deux jours plus tard…………

avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Saby le Lun 13 Jan - 20:14

dha piscine *-*
je veux y aller aussi!!!

Bill est trop adorable avec elle!

il se passe quoi deux jours plus tard??

vite vite une suuite!

je t'aime fort   
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Miss BK le Mer 26 Mar - 22:45



Le soir même Cynthia, Marc et Saby s’endorment, ayant accumulé tellement de fatigue suite au vol, jusqu’au lendemain, et ils en avaient vraiment tous besoin. Les jumeaux avaient prévus beaucoup de choses pour leur amis, un programme bien charger comme on dit, ils n’avaient pas vraiment l’intention de les laisser respirer.

Mais deux jours plus tard, Marc, Saby, Joshua et Tom sont en train de prendre le petit-déjeuner tranquillement quand tous se demandent pourquoi Bill et Cyn ne sont pas encore descendu, cela ne leur ressemblait pas. Puis la sonnette de la porte retentit et Tom en ouvrant à la surprise de voir leur médecin de famille.
Tom : euh…. C’est un peu matinal comme visite
Médecin : j’ai eu un coup de téléphone me disant que quelqu’un est malade
Tom : ah bon….
Mais il ne put finir sa phrase, que sans un bruit Bill était apparu et sa voit résonnait dans l’escalier.
Bill : C’est moi qui est téléphoné
Tom (le regardant tout à coup) : tu es malade ?
Bill : pas moi, c’est Cyn

Marc et Saby tournent immédiatement leur regard vers Bill. Ce dernier avait suivis Bill jusqu’à l’étage. Le médecin écouta ses symptômes : forte fièvre, toux sèche, fortes courbatures, de maux de tête, fatigue frissons. Après l’avoir examiner il était évident qu’elle avait la grippe. Ce qui le surprit vu le temps qu’il faisait dans la ville et la non présence du virus a cette période de l’année. Mais c’était bel et bien la grippe. Bill attendait devant la porte un peu inquiet, il avait peu dormit et avait mauvaise mine. Lui aussi fût surpris en même temps mais aussi soulagé.
Bill : mais comment c’est possible ?
Médecin : je ne sais pas, peut-être qu’avant de partir elle a était en contact avec quelqu’un qui était malade… Elle travaille dans quel domaine ?
Bill : avec les personnes âgées
Médecin : ben voilà il suffit que quelqu’un a été malade là-bas… mais t’inquiète pas elle va vite guérir. D’ici 3-4 jours cela devrait aller mieux.
Il lui dit aussi de l’a laissé bien se reposer et de ne pas la forcer à manger si elle n’a pas faim, mais surtout l’à faire beaucoup boire. Il lui fit une prescription pour qu’elle puisse prendre les médicaments au plus vite.
Médecin : et toi repose toi Bill

Mais aussitôt dit aussitôt sortit de la tête, il avait tendance a toujours penser aux autres, à s’inquiéter pour les autres et pas du tout pour lui. Il se faisait toujours passer au second plan, mais il en gardait la raison rien que pour lui, il n’y avait que Tom qui savait. Il enfila sa veste et pris ses clefs de voiture, il resta une fraction de seconde à les regarder, des souvenirs traumatisant lui revenant subitement en mémoire.
Tom : tu veux que je te conduise ?
Bill (reprend ses esprits) : non ça va aller

Il s’en alla alors, Tom en fut surpris, c’était rare de voir Bill prendre sa voiture et quand il le faisait c’était vraiment à contre cœur. Il n’avait pas conduit depuis un moment d’où l’étonnement de Tom.
Tom : suis surpris qu’il prend sa voiture… mais quand même une grippe
Marc : ça m’étonne de ma sœur elle à jamais était normal (reçoit une tape de Saby) aïe
Saby : bien fait…. Ça t’apprendra à dire des bêtises
Marc : je suis pareil qu’elle mais moi je le sais (rit)
Tom : par contre je pense que les projets qu’on avait prévus aujourd’hui vont être repoussés
Marc : pourquoi…..
Saby : il va vouloir s’occuper de Cyn ( Tom sourit en approuvant de la tête)

Quelques minutes plus tard il rentra aussi vite qu’une fléché et posa le sachet de médicaments sur le plan de travail de la cuisine. Tom le trouva assez speed il lui attrapa le bras, Bill le regarde et inspire longuement. Le simple regard de son frère l’avait calmé. Tom le force un peu à venir près d’eux.
Tom : je crois qu’on devrait annuler le programme d’aujourd’hui
Bill : je crois que c’est mieux et puis ça me permettra de m’occuper de Cyn
Saby : ne vous priver pas je peux rester m’occuper de Cyn
Bill l’a regardé immédiatement comme si il était hors de question que quelqu’un d’autre que lui puisse s’occuper de Cyn. Quand il aime vraiment quelqu’un il en devient presque possessif, il le savait et essayait de se maîtriser mais c’était plus fort que lui.
Bill : je ne sais pas si….
Saby (le coupe) : tu sais ce n’est pas la première fois qu’elle est malade
Bill : mais…
Saby (continu de le couper) : je suis experte dans ce domaine, c’est moi qui m’occupe de Cyn, Marc et Joshua quand ils sont malade alors crois moi je sais ce que je fais.
Bill : je…..
Bill n’arrivait pas à en placer une, il n’était pourtant pas d’accord, mais il était tombé sur plus entêter que lui et se rendait compte qu’il n’aurait pas le dernier mot.
Bill (souffle) : de toute façon je n’ai pas le choix mais (l’a regardé pour ne pas être couper) je vais au moins lui dire que je m’en vais et ça ce n’est pas négociable
Saby (sourit) : je t’en pris

Il s’en alla prenant le sachet de médicament et un verre d’eau au passage, Tom et Marc se retenait de rire et une fois Bill dans l’escalier, les deux ne pouvaient plus se retenir et éclatent de rire.
Saby : qu’est-ce qui vous arrivent ?
Tom : comment tu lui as cloué le bec, c’est rare
Marc : en même temps c’est dur d’avoir le dernier mot avec Saby
Saby : je me suis juste montrer persuasive
Tom : oui mais je ne sais pas comment tu as fait pour le mettre le pied au mur
Saby : je ne lui ai juste pas laissé le choix
Tom (rit) : il y en a pas beaucoup qui y arrive…. Normalement juste moi
Saby : mais c’est normal je le comprends, il veut s’occuper de sa chérie
Tom : l’ai jamais vu si amoureux en plus

Il descend un peu plus tard, il s’était changer et un peu arrangé. Il se fit rapidement un café lors que Marc et Tom l’attendait.
Tom : surtout te presse pas
Bill : moi jamais voyons
Ils étaient sur le point de partir quand Joshua se faisait entendre, bien décider à les accompagner.
Tom : tu veux venir avec c’est ça….
Joshua : oui !!!
Saby : tu ne veux pas rester avec maman ?
Joshua : non !!!!
Saby : au moins c’est clair…. Viens au moins me faire un bisou
Le petit bonhomme se mt à courir vers sa maman et lui fit un gros câlin avant de courir encore plus vite vers son papa.

Après un petit moment de route, ils arrivent au studio et les garçons se mettent au travail, discutent et peaufine des détails puis a un moment donné ils reviennent prés de Marc qui était en train de jouer avec son fils.
Tom : en fait on aurait aimé te demander si tu accepterais de participer à un projet avec nous
Marc (surpris) : moi ?
Comme si c’était impossible qu’on lui demande quoique ce soit, surtout venant d’eux qui font partis d’un groupe mondialement connu, même si en apprenant à les connaître c’était des personnes charmantes.
Bill : normalement ça devrait être toi et Saby mais comme elle n’est pas là on lui demandera plus tard.
Marc les regardait se demandant toujours ce qu’il pouvait bien lui vouloir, participer à un projet avec eux était juste impensable.
Bill : en fait on aimerait que tu participes aux back vocaux d’une chanson que je viens de finir
Marc en resta complétement ébahis, c’était bien loin de tout ce qu’l pouvait imaginer et en même temps c’était une chance qui ne se reproduira surement jamais.
Marc : je vous remercie de penser à moi, je m’attendais vraiment pas à ca
Tom : on a tout de suite pensé à toi et Saby
Bill : Tom travaille sur la mélodie…. Mais viens je vais te montrer ce que j’ai fais

De son côté Saby avait bien veillé sur son amie en lui faisant prendre ses médicaments et lui avait préparé elle-même un bon bouillon pour l’a requinqué. Elle alla régulièrement dans sa chambre pour voir si elle avait besoin de quelque chose mais la plupart du temps elle dormait, ce qui était normal d’ailleurs. Profitant du fait que la maison soit vide, elle décida de profiter un peu de la piscine, le temps était radieux pour faire quelque longueurs et surtout trainasser. Jamais elle n’aurait pu s’imaginer un jour se trouver dans cette somptueuse maison, barboter dans cette piscine et encore moins se trouver à Los Angeles. C’était un beau rêve et du se pincer pour si elle ne rêvait pas. Mais elle se disait aussi que si les choses arrivent elles doivent arriver. Elle sourit en pensant aussi à sa meilleure amie qui s’était priver tellement longtemps d’être heureuse, avait enfin trouvé quelqu’un qui l’appréciait vraiment pour ce qu’elle est, elle leur souhaitait vraiment d’être heureux tous les deux. Elle se posa ensuite sur une serviette et se badigeonna de crème avant de faire bronzette un petit peu. La soirée arrive et personne n’est encore rentré, elle admira depuis la fenêtre le jour laisser la place à la nuit, le soleil tira sa révérence d’une belle couleur orangé, elle aimait les couchers de soleil. Elle retourna voir Cyn mais elle dormait toujours, en tout cas la fièvre avait baissé et était moins pâle. Il commençait à se faire tard et les garçons n’étaient toujours pas rentrer, mais en même temps elle s’imaginait qu’il n’y avait plus de notion de temps une fois qu’on était en studio.
Saby : en attendant je vais préparer de quoi manger…. Je commence à avoir faim… voyons voir ce qu’ils ont dans leur frigo…
Elle y trouva son bonheur tout un tas de légumes, de fruit et aussi de poisson, des tas d’idées lui venait en tête, elle se mit rapidement au travail.

Ce n’est qu’une heure après que Saby se soit mise à la cuisine que les garçons s’était enfin décider à rentrer. Marc portait Joshua dans ses bras, fatigué mais ayant une faim de loup. Tous sont surpris, de voir que le repas était prêt, eux qui pensaient se faire un truc vite fait.
Bill : je vois que tu fais comme chez toi (sourit) et ça vraiment l’air bon
Saby : je ne savais pas quoi faire alors je me suis dit que ce serait bien de cuisiner
Marc et Tom essaye de voler une des bouchées qu’elle venait de préparer, Saby leur donna une tape sur la main.
Saby : patienter un peu c’est bientôt prêt.
Bill mit la table et se réjouis du repas que Saby venait de préparer. En effet elle s’était surpassée. En entrée elle avait faim des toasts de saumon et des verrines d’avocat et de saumon. Comme plat elle était en train de finaliser son rizotto au champignon. Et comme dessert elle avait préparé une simple salade de fruit. Tous installé à table, ils savourent ce délicieux repas, tout le monde faisant des éloges sur la cuisine de Saby.

Une fois le repas fini, Marc et Saby s’occupe de mettre au lit leur fils, qui s’endormit très vite. Rejoignant le salon ou les jumeaux avaient préparé un appéritif, Tom regarda Saby un moment avant que cette dernière ne lui demande de quoi il en retourne.
Tom : on a déjà demandé à Marc qui est d’accord (elle regarde Marc) mais on aimerait que vous participez tous les deux.
Saby (perplexe) : à quoi ?
Tom : on aimerait que toi et Marc accepter de faire les back vocaux sur une des chansons que Bill viens de finir
La jeune femme n’en revenait pas de ce qu’elle venait d’entendre et se demandait si ce n’était pas une blague, mais voyant leur regard sérieux elle fini par comprendre qu’il était sérieux.
Marc : Bill m’a montrer la chanson est c’est juste génial
Saby : je ne sais pas quoi dire (complétement surprise)
Mais les voyant tellement insister elle accepta en ayant presque les larmes aux yeux, elle sauta dans les bras de Marc, tous les deux fou de joie. Les deux frères en étaient ravis.
Saby : mais attends…. Et Cyn ? Vous ne voulez pas de Cyn ?
Bill (tout fièrement) : non ( Saby était en train de faire de grands yeux)
Tom : il a d’autre projet pour elle mais ne veux pas encore en parler
Saby (voyant bill se lever) : elle a pris ses médicaments, bu un bouillon que je lui ais préparer, la fièvre à baisser et elle se repose.
Bill : d’ailleurs je vais monter…. (Fais une bise sur le front à Saby) merci

Tom : dis-moi comment tu as fait ?
Saby : de quoi ?
Tom : savoir qu’il allait te demander des nouvelles de Cyn sans qu’il le demande
Saby : c’est de l’intuition c’est tout
Marc : c’est souvent comme ça…..
Saby : et c’est quand qu’on irait en studio ?
Tom : une fois que Cyn sera complétement guérit

Les jours se suivent et Bill s’occupe de sa compagne qui allait de mieux en mieux, il l’a couvait même un peu de trop, se montrant tout à fait attentionné et d’une infime tendresse. Quand elle était malade il n’avait pu s’empêcher de l’a regardé dormir même si elle n’était pas au meilleur de sa forme et à force de la regarder, il s’était finalement endormis. Mais bon il était comme ça, il aimait prendre soin des gens qu’il aimait. Surtout qu’elle n’était pas là longtemps, il pensait déjà au moment où elle allait devoir retourner en Allemagne, il avait beau se dire qu’il avait encore du temps mais c’était plus fort que lui. Donc une fois qu’elle était complétement guérit il avait décidé de se rattraper et de profiter le plus possible du temps avec elle.

Bill : aujourd’hui tu ne prévois rien d’accord
Cynthia (intriguée) : pourquoi
Bill : j’ai quelques surprises pou toi……
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Saby le Jeu 27 Mar - 0:26

dah Saby super maman!!! hihihi

des bac sur une chanson de TH...oh my god!! *tombe dans les pommes*

rhaa le rêve!

Vite je veux une suiteee


je t'aime fort
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Miss BK le Jeu 19 Juin - 18:43

__________________________

Bill : aujourd’hui tu ne prévois rien d’accord
Cynthia (intriguée) : pourquoi
Bill : j’ai quelques surprises pour toi
Cynthia (intriguée) : surprises ?
Bill : oui… mais inutile de me regarder comme ça je ne dirais rien (sourit)
Cynthia : j’aurais essayé…
Bill : allez va te préparer et reviens me voir
Cynthia : qu’est-ce que tu mijotes ?
Bill (l’embrasse) : ne discute pas….

La jeune femme était plutôt étonnée, se demandant bien ce qu’il avait en tête. Mais au fond d’elle aimait toute ses attentions, jamais quelqu’un n’avait était comme ça avec elle. Le peu de personne avec qui elle était sortie l’avait laissé tomber sans ménagement. Alors recevoir autant d’attention, d’affection et de tendresse était nouveau pour elle. Qu’on puisse l’aimer sans avoir l’arrière-pensée de lui faire du mal l’a changeait, même si elle voudrait être plus démonstrative envers Bill, elle se sentait encore freiner, encore prisonnière de son passé. Une fois qu’elle était prête, elle sortit de la salle de bain et remarqua que Bill en avait profité pour préparer toute sorte d’affaire. Il avait étalé tout son maquillage, il y en avait beaucoup, et des peignes et brosses à cheveux. Elle ne comprenait pas grand-chose à part Bill qui lui demandait de s’asseoir.
Cynthia : mais…..qu’est-ce que c’est que tout ça ?
Bill : toutes mes affaires (sourit) pour m’occuper de toi.

Elle ne pouvait pas trop opposer de résistance ou opposer la moindre objection qu’elle se trouvait déjà assise et Bill commençant à lui attacher les cheveux. Il lui fit un sourire avant de commencer à s’occuper de son visage. Elle lui fit confiance, il avait l’air de savoir ce qu’il était en train de faire. Il s’occupa d’abord de son visage, l’a regardant fixement pendant quelques secondes ce qui l’intrigua. Vu la pâleur de son visage il devait choisir la bonne teinte pour que cela reste naturelle, un correcteur et ensuite de la poudre. Il allait maintenant s’occuper de ses yeux. Il s’appliquait beaucoup et était habile de ses mains. Une ombre a paupière couleur prune pour raviver la couleur intense de ses yeux verts. Son visage était très proche du sien, la jeune femme put sentir son souffle chaud sur sa peau, ses mains délicates sur son visage, elle se sentait envahir par une vague de chaleur et se sentait si bien. Il l’avait remarqué d’ailleurs, elle avait rougis malgré le maquillage qu’elle portait. Il souriait de lui faire tant d’effet alors qu’il ne c’était encore rien passer entre eux, mais il devait bien s’avouer qu’il y prenait du plaisir, il l’a désirait, au point que par moment c’était dur de contrôler ses ardeurs. Avec minutie il fait une ligne d’eye-liner marron avec nuance de rouge. Il lui fit ouvrir les yeux pour ajuster ses lignes, leur visages n’était qu’a quelques millimétré l’un de l’autre, l’attraction était palpable. Un trait de crayon noir au ras de ses cils, une touche de mascara et le tour était joué.
Bill : voilà tu es parfaite

Il avait frôlé ses lèvres en disant cela, elle en avait eu un frisson. Il ne cessa pas de la regarder, ses yeux était remplis de désir pour elle, ses doigts venant effleurer sa bouche, il l’a vit rouge et ne put céder à la tentation. Il mordilla ses lèvres et ses main poser sur son visage, il l’embrassa fougueusement et elle y répondit avec la même ardeur, passant ses bras autour de son cou, ils basculèrent sur le lit, s’embrassant à en perdre le souffle. Bill devait se reprendre avant de perdre totalement le contrôle. Un dernier baiser et il l’invita à s’asseoir pour qu’il puisse s’occuper de ses cheveux. Il prit successivement une brosse ronde, un sèche-cheveux et un lisseur. Il fit cela très rapidement, il s’arrêta deux secondes pour observer si tout était correct, il reprit le faire à lisser, replacer des quelques mèches et il sembla satisfait du résultat. Il lui prit la main pour qu’elle se lève et la place juste face au miroir. Elle resta muette pendant quelques secondes, n’en revenant pas que c’était bien elle dont le miroir lui donnait le reflet. Elle avait vraiment du mal à se trouver si jolie. Et comme pour devancer ses propres pensés….

Bill : et oui c’est toi…. Et tu es superbe
Il s’était mis derrière elle, la serrant a la taille, et d’un simple regard lui faisait comprendre qu’elle n’avait aucune objection à lui faire. Et étrange sensation, dans ses bras elle se sentait bien, en sécurité, en confiance, elle se sentait devenir une autre femme. Elle aimerait que ce sentiment puisse perdurer encore et encore parce qu’en cet instant elle se sentait si bien. Cependant elle n’était pas totalement libérée, elle portait encore en elle un poids dont elle n’arrivait pas à se débarrasser. Elle commençait encore à être perdue dans ses pensées…..
Bill : Je suis tellement bien avec toi dans mes bras (la serrant plus fort) je voudrais que se moment ne s’arrête jamais.
La jeune femme ne peut pas s’empêcher de sourire, car elle avait eu l’impression qu’il lisait ses pensées. Il dépose un baiser à son cou avant de lui prendre la main et d’aller rejoindre les autres à la cuisine.

Tom, Saby et Marc étaient en train de prendre le petit-déjeuner et de discuter sur Bill quand ce dernier arrive avec sa compagne et là d’un coup tout le monde se tut. Tous regardent Cynthia qui attiraient leur regard et leurs sourires.
Tom : Bill, t’as une nouvelle copine
Bill : très drôle…. Suis fidèle moi (lui tire la langue)
Tom s’approche alors de Cynthia et la regarde, faisait son regard charmeur et son sourire de tombeur, posant lentement la main sur son épaule.
Tom : si in jour tu en a marre de lui, je te serais entièrement disponible
Il fit un baiser furtif sur le front de la jeune femme sous le regard foudroyant de son frère qui n’appréciait vraiment pas.
Tom (rit) : ça ne va pas bill
Bill : ne drague plus ma copine d’accord
Marc et Saby ne pouvait s’empêcher de rire dans leur coin, la situation était si drôle, Bill l’avait vraiment pris au sérieux, et cela montrait bien que Tom avait raison sur le fait que son frère était fort jaloux.
Tom : oh mais arrête comme si je pouvais te faire ça……

Bill le savait mais c’était plus fort que lui il était jaloux, et pour bien remettre les choses en ordre il embrasse passionnément sa copine. Tom en rit.
Tom : tu deviens entreprenant c’est bien petit frère…mais elle veut peut-être plus que de simple bisous (rit)
Bill : Tom !!!!
Il adorait ennuyer son petit frère car il savait très bien que cela fonctionnait.
Marc : tu es ravissante Schwester !!!! Tu as su la mettre en valeur Bill
Bill (fière) : oui, je suis fière…. Bien qu’elle n’en ait pas besoin elle est déjà belle au naturel
Cynthia (essayant de parler d’autre chose) : on fait quoi aujourd’hui ?
Tom : nous (regardent Marc et Saby) on va en studio, on va travailler sur quelques chose
Cynthia : oh…. En studio ? Faire quoi ?
La jeune femme semblait déçus de ne pas pouvoir les accompagner, Bill ne laisse à personne le temps de répondre qu’il se rapproche et pose une main sur sa taille.
Bill : nous on va se faire une sortie tous les deux ….. Passer du temps en amoureux
Cynthia : mais…
Bill (l’embrasse pour la couper) : on y va
Aussi vite dit aussi tôt fait, Marc, Saby et Tom, accompagné de Josh s’apprêtent à s’en aller eux aussi mais pour le studio cette fois-ci….

Bill avait d’abord pensé à une virer en ville, faire des boutiques, gâter sa douce, lui refaire sa garde-robe, la voir essayer des tenues. Pouvoir lui donner des conseils, lui fan invétéré de mode, mais aussi pour l’a regardé, de deviner ses formes à travers les vêtements de sa compagne. Il savait que c’était un peu vicieux, mais en même temps c’était un homme et elle lui plaisait beaucoup. Son désir ne cessait d’augmenter et il avait de plus en plus de mal à se contrôler. C’est pour cela qu’il décida d’une ballade en amoureux, histoire de se rapprocher encore un peu. Mais aussi pour essayer d’en connaître un peu plus sur elle, elle qui était réservée et qui apparemment ne se livrait pas facilement. Il avait plutôt opté pour une balade sur la plage, certes très banal, certes ce ne serait pas la première fois, mais au moins c’était l’occasion de passer un bon moment. Il vient lui ouvrir la portière l’invitant à sortir de la voiture. Il prend un panier qui se trouvait dans son coffre, puis prend la main de sa compagne qui était un peu surprise.
Cynthia : on fait quoi ?
Bill : tu verras…. (lui embrasse sa main)

Ils marchent tous les deux sur la plage, le sable fin venant chatouiller leur pied de manière agréable, la température pas trop chaude juste une chaleur agréable qui vient caresser la peau. Une légère brise amenant ce qu’il faut de fraîcheur. Un temps agréable pour passer une journée plaisante. Il installe toutes ses petites affaires, posant une grande nappe, sortant ses affaires du panier. Se donnant beaucoup de mal sous l’œil un attendri de son invité. Il s’installe et l’invite à venir le rejoindre, ce qu’elle fait en s’asseyant entre ses jambes. Il passe ses bras autour d’elle, son menton sur son épaule, laissant ses lèvres glisser sur sa peau, donnant quelques frissons à la jeune femme. Ils restèrent ainsi un moment à se cajoler, sans dire un mot. Profitant juste du moment, des lieux magnifique et surtout profitant juste d’être ensemble, comme si le temps venait de s’arrêter. Pourtant la jeune femme choisit ce moment pour faire quelque chose qu’elle aurait déjà dû faire depuis un moment.

Cynthia : je peux te parler ?
Bill : oui bien sûr……
Cynthia : je tiens à toi et tu connais mes sentiments pour toi (il fait un oui de la tête) mais il y a quelque chose qui fait que je n’arrive pas à être comme je voudrais avec toi, à être plus affectueuse et plus démonstrative avec toi, surtout dans mes sentiments
Bill : moi aussi je tiens à toi (l’a regardé dans les yeux) mais j’ai remarqué que quelque chose te bloque
Cynthia : oui…… et je voudrais t’en parler
Bill (passant une main dans ses cheveux) : je ne veux pas que tu te sentes forcée
Cynthia : il le faut….. Je pense qu’il est grand temps que je m’en libéré
Bill se met alors en face d’elle et l’a regardé se mettant à sa hauteur, l’a regardant avec attention prés a lui apporter tout son soutien, car il savait que c’était un gros effort qu’elle s’apprêtait à faire pour lui.
Cynthia : c’est par rapport à mon ex, Jonas….. Le début était magnifique, mais Marc ne l’a jamais aimé il m’avait mis en garde, j’aurais mieux fait de l’écouter. (Bill lui tiens les mains) au début c’était bien mais……
Elle souffla fortement mais savait qu’elle devait le faire si elle voulait que sa relation avec Bill évolue.

Elle lui raconta comme il était adorable au début, toutes ses petites attentions l’avaient beaucoup touché et elle avait vite craqué. Mais le beau se transforma rapidement en cauchemar puis en enfer dont elle avait eu du mal à sortir. Rapidement il était devenu jaloux et possessif, lui expliquant qu’un rien le rendait fou, que c’était sa faute à elle, très vite il lui mettait dans la tête de ne pas sortir ne supportant pas que quelqu’un d’autre ne la regarde. Très vite il avait réussi à la couper de ses amies, se retrouvant seule chez eux, à ne rien faire et à devoir l’attendre. Elle devait toujours être bien apprêté, devant lui préparer son repas, et satisfaire ses moindres désirs, elle était un peu devenue sa chose, complétement sous son emprise.
Cynthia : et ce n’était pas tout…..
Bill trouvait déjà cela ignoble la maniéré dont il l’a traitait, comment un homme pouvait-il se comporter de la sorte ? Mais quelque chose lui disait que il y avait encore pire que cela.

Elle lui raconta aussi comment il réussit à le couper de sa propre famille et surtout avec son frère, elle se retrouvait toute seule et plus personne pour l’aider, s’étant résigné à ce que sa vie soit ainsi aussi douloureuse soit-elle. Mais cela ne lui suffisais plus, il trouvait toujours le détail pour s’énerver contre elle et lui enlever le peu de dignité qui lui restait. D’abord se fut les cris puis rapidement les coups, de plus en plus souvent, pour que cela devienne quotidien. Elle n’en pouvait plus, elle avait essayé de partir mais il l’enfermait de l’intérieur, pas de téléphone. Tout contact avec le monde extérieur avait été volontairement coupé. Bill avait le poing serrer de ce qu’il lui avait fait subir, mais ne lui montrait rien, c’était déjà assez dur de la voir dans cet état de fébrilité, régulièrement il stoppait les innombrables larmes qui coulait sur ses joues.
Cynthia : je….me sentais comme une moins que rien
Bill (met ses mains à ses joues) : c’est ce qu’il voulait
Il était vraiment triste qu’elle ait subit cela, mais en même temps très en colère.
Bill : et cela c’est fini comment ?
Cynthia (soupira) : Marc….

Jonas avait tout fait pour faire croire à Marc que sa sœur ne voulait plus voir sa sœur mais c’était sans compter sur sa détermination, il n’avait jamais aimé ce type et il avait remué ciel et terre pour la sortir de là. Il s’était d’abord rendu sur place mais personne n’ouvrait, écrit des lettres sans réponses, et même jusqu’à aller voir les voisins qui lui disait qu’il n’y avait pas de jeune femme qui vivait ici. Marc était de plus en plus désespéré, cela faisait des semaines qu’il n’avait pas de nouvelle et il ne voulait pas croire qu’elle ne voulait plus lui donner de nouvelle. Il était maintenant déterminé. Il avait été à la police pendant des jours, les harcelant de bien vouloir agir mais ne voulant rien faire disant que sa sœur était majeur. Pourtant il continua à insister, et un jour il tomba sur un inspecteur qui par le plus grand des hasards avait eu une plainte d’une femme qui se plaignait de son voisin qui n’arrêtait pas de crier, et chance pour marque c’était l’appartement de se fou. L’inspecteur se vit forcer d’accepter sa présence, bien déterminé lui aussi de lui faire comprendre qu’il devait laisse la police faire son travail. Personne n’ouvrait et pourtant on entendait bien du bruit, intuition d’inspecteur il força la porte et effectivement sa sœur se trouvait bien là. Ce cauchemar était fini. En racontant tout cela la jeune femme était en larme et tremblait tant cela était douloureux d’en parler.

Cynthia (pleurant) : j’ai dû témoigner contre lui….. Il est actuellement en prison
Elle s’effondra ensuite dans les bras de Bill qui la serra aussi fort qu’il pouvait, tout en serrant le poing en se promettant que s’il croise son chemin il lui referait le portrait, il ne pouvait pas comprendre et admettre qu’on puisse faire tant de mal à quelqu’un. Elle resta un long moment dans ses bras, il sentait les larmes de sa compagne finir leur course dans son cou. Il faisait de son mieux pour la calmer, parlant d’une voix calme et apaisante de tendre caresse dans ses cheveux et d’affectueuses attentions finissent par la calmer. Sa respiration se fait moins saccadée. Elle finit tout doucement par se calmer mais c’est à ce moment-là que le temps décide de faire un de ses caprices. La pluie se mettant à tomber abondamment, tous deux range comme ils peuvent les affaires et cours jusqu’à la voiture se mettre à l’abri…..

Bill : bon ben direction la maison
Cynthia (rit) : on n’a pas le choix vu comment on est trempé
Bill : oui….mais la soirée n’est pas encore finie…..


Pendant ce temps au Studio d’enregistrement…….
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Saby le Ven 20 Juin - 19:04

Bill est trop adorable, je suis sur qu'il pourra lui faire oublié cet affreux passé et lui faire croire de nouveau en l'amour

ze veux une zuite z'il te blait   
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Miss BK le Dim 21 Sep - 22:41

Pendant ce temps au Studio d’enregistrement…….

Joshua s’était trouvé un compagnon de jeu avec le chien de Tom qui était parterre couché au pied de son maître. Il était gentil et pas brusque, il faisait ce que son maître lui disait. Tom avait à peine bougé que son chien se mit assit presque immédiatement.
Tom (regarde Saby) : tu as rien à craindre il lui fera rien
Le chien se leva et s’avança et se pose devant la jeune femme chez qui il réclama des caresses.
Tom : il est très affectueux
Saby : je vois ça
Le chien n’arrêtait pas de jouer doucement avec Saby, très affectueux mais en même très calme.
Tom : il est comme son maître aussi charmant et aussi adorable
Marc : ça je ne sais pas
Tom ( rit) : j’en profite que Bill ne soit pas là.
Le chien de Tom alla se poser à côté de Joshua, posant sa tête sur les petites jambes du petit garçon qui resta totalement tranquille.

Puis Tom se leva enfin pour les saluer, il s’impliquait vraiment dans ce qu’il faisait au point d’en oublier ce qui se passait autour.
Tom : bienvenu dans mon chez moi
Marc : tu ne nous ferais pas visiter
Tom : oui oui pardon…….. Suivez-moi
Tom leur fit faire le tour du propriétaire en expliquant tous les détails, il était vraiment impliquer dans ce qu’il faisait et surtout qu’il s’y connaissait bien. Saby et Marc eux étaient vraiment émerveillées, jamais ils n’auraient cru cela possible un jour, être ici dans un studio d’enregistrement, et en plus avoir la chance de pouvoir poser leur voix, tous les deux se regardent et se demandent si ils n’étaient pas en train de rêver mais non c’était bien la réalité. Tom leur montra ensuite la chanson en question sur laquelle ils devaient poser leurs voix. Ils lisent et reste bouche-bée un instant tant les paroles étaient belle et profonde. Il y eu un long silence ce qui faisait un peu peur à Tom, il avait peur qu’ils ne puissent pas aimer.
Tom : ça vous plaît pas (il était très anxieux de connaître la réponse)
Marc : si si c’est juste que tu veux qu’on pose vraiment nos voix là-dessus, c’est une pure merveille
Saby : et les paroles sont si belles
Tom (semble soulager) : ça c’est Bill qui l’a fait, il est vraiment doué pour ça
Marc et Saby se regardent encore tout surpris qu’on puisse leur faire une telle proposition.

Tom : en fait c’est ce bout (leur montre sur la feuille) que vous devriez faire un bout ensemble (regarde marc) ensuite toi seul (puis regarde Saby) puis ti seule
Tom leur fait ensuite écouter la version instrumentale puis la version chanter par Bill, c’était vraiment une très belle chanson, tube à en devenir, certes elle n’était pas encore finie il manquait quelques petit arrangements mais à l’écoute c’était déjà parfait.
Tom : voilà, voilà vous savez tout
Marc : en tout cas c’est du bon travail
Tom : merci (sourit) mais on prend notre temps pour le faire, on ne veut pas se presser, juste profiter de la vie
Saby : vous avez bien raison, c’est dommage que Bill ne soit pas là
Tom : je ne veux pas dire que je l’appel pour venir, je pense qu’il veut être tranquille (rit)
Marc : en même temps il a raison d’en profiter
Tom : oui, ça me fais du bien de le savoir heureux et surtout de le voir avec quelqu’un (les regardent) bon aller et si on commençait……..

Saby et Marc était vraiment très nerveux même si ils en avaient rêvé, ils se regardent et se disent qu’ils devaient prendre sur eux, Bill et Tom étant des personnes connues puissent compter sur eux cela signifiait beaucoup. Cela montrait que pour eux ils avaient du talent et cela les touchaient énormément, ils ne voulaient pas les décevoir. Tous deux entre dans la cabine d’enregistrement, Saby en eu des frissons de cet instant, c’était si impressionnant. Tom leur parlait pour les mettre le plus possible à l’aise, il savait ce que cela pouvait faire, il se montra très gentil et très patient.
Tom : vous inquiétez pas tout se passera bien. On va prendre le temps (il sourit)
Et puis cela commença, Tom les faisant recommencer à de nombreuses reprises mais semblait vraiment être satisfait de ce qu’il entendait. Ils prirent leur temps et cela se passa bien, Tom leur offrait même du café, tout en surveillant au passage que Joshua et son chien aillent également bien. Il fit sortir Marc et demanda à Saby de rester, il vient la rejoindre dans la cabine d’enregistrement car il avait une idée précise en tête. Il lui demanda de chanter une phrase toute seule, un peu étonnée, elle accepta. Tom leur fit écouter le fruit de leur travail et il semblait vraiment satisfait, Marc et Saby avaient du mal à croire que c’était leur propre voix. Tom leur expliqua pourquoi il avait voulu que Saby chante toute seule.

Tom : Bill aurait eu la même idée, je suis sûr qu’il va aimer, par contre…
Marc : quoi…
Tom : il faudra sans doute revenir quand Bill sera là, il y aura sans doute des modifications à apporter.
Saby : oui sans problème.
Tom : bien sur tout travail mérite reconnaissance donc vous aurez votre nom pour avoir participer à cette chanson. (Regarde Saby) tu as jamais pensé à chanter ?
Saby : à part chez moi avec Marc nan… après dire que j’y aie jamais pensé ce serais faut et puis je n’ai pas assez de confiance en moi pour aller au bout
Tom : c’est dommage car tu as vraiment une belle voix et (les regardent tous les deux) vos voix se marient vraiment bien ensemble, vous devriez vraiment essayer quelque chose
Saby (touchée) : merci beaucoup
Marc : je suis déjà tellement angoissé bientôt c’est le retour en Allemagne et les émissions
Tom : oui mais t’en fais pas, il y a une bonne équipe derrière vous je me fais pas de soucis pour toi
Marc : oui mais on ne va pas croire qu’on a eu des pistons
Tom : je ne vois pas pourquoi et puis t’en fais ton talent sera ta meilleure arme. Laisse parler les gens et si jamais ça doit aller trop loin on s’en occupera. Bon ce n’est pas ça mais je crois qu’on va rentrer j’ai faim.
Saby : pour une fois tu vas sortir de ton studio, c’est un exploit
Tom (rit) : tu vois je progresse…..


Quant à eux Bill et Cynthia venaient tout juste de rentrer toujours aussi tremper et pourtant aussi bizarre que cela puisse être la pluie c’est arrêter à peine avait-il ouvert la porte. Ce qui les fit rire instantanément. Chacun fila sous la douche espérant ne pas tomber malade. Bill étant plus rapide il descendit préparer du bon café bien chaud, il s’installe au salon en attendant que sa compagne descende. A peine était-elle arriver au salon que Bill l’attrape doucement par la taille pour la faire s’asseoir sur ses genoux pour la serrer contre lui et lui offrir ce bon café.
Cynthia (tenant la tasse chaude) : ça fait du bien
Bill (pose sa tête sur son épaule) : tu veux qu’on sorte encore un peu se balader ?
Cynthia : nan j’ai plus trop envie (l’embrasse sur la joue)
Bill : D’accord dans ce cas choisit un bon film, je vais nous préparer un petit quelque chose
Cynthia : d’accord
Bill : je vais nous préparer des petits gâteaux que je sais très bien faire
Cynthia : tu es sur que tu sais faire de la pâtisserie…..

Mais il n’avait rien entendu il était déjà dans la cuisine. Elle choisit alors un film et attends. De très longues minutes sans le voir revenir, elle trouvait déjà cela étrange qu’il veille faire d la pâtisserie alors que il ne sait déjà pas cuisiner. Au bout d’un moment elle entendit du bruit d’objet qui semblait être tombé au sol. Elle décide donc d’y aller et quand elle arrive à la cuisine elle ne peut s’empêcher d’avoir un fou rire.
Bill : si tu pouvais éviter de te foutre de moi ce serais sympa
Mais c’était drôle, et elle ne peut s’arrêter de rire en voyant la cuisine dans un tel champ de bataille. De la farine et du sucre partout, du sucre renversé autant par terre que sur lui.
Cyn : désolé mais là… tu as vu le chantier
Bill : tu sais que je n’aime pas qu’on se moque de moi
Il avait le regard un peu noir mais semblait si dépasser par l’évènement que c’était plus fort qu’elle, elle ne pouvait pas s’empêcher de rire.
Bill : tu l’aurais voulu je te prévenu
Il n’aimait pas beaucoup qu’on se moque de lui, il prend alors un œuf et lui le casse sur la tête, ajoutant un peu de sucre et de farine.
Cynthia : Bill !!!!!!!!!!!
Bill (c’est à son tour de rire) : je t’avais prévenue
C’est alors qu’elle veut aussi se venger et que commence une petite bagarre, tous deux savants que jouer avec la nourriture n’était pas bien, mais maintenant qu’il avait commencé ils ne pouvaient plus s’arrêter……

Mais ils sont vite pris en flagrant délit, effectivement Tom, Saby et Marc venaient tout juste de rentrer et voient le carnage dans la cuisine.
Tom : qu’est-ce qui c’est passer ici ?
Bill et Cynthia s’arrêtent net, faisant comme si de rien n’était, Bill l’a montrant du doigt en premier pour la désigner coupable, alors que Cynthia le désignait lui comme coupable.
Tom : deux enfants, sérieusement ce n’est pas possible
Marc : il s’est passé quoi
Cynthia : il a voulu faire des gâteaux et…
Tom (la coupe) : nan mais Bill tu sais que tu es nul en cuisine
Bill : ensuite elle est venue et elle s’est moquer de moi
Cynthia : ben tout était parterre et dans un état…
Saby : Cyn tu m’excuse s mais tu n’es pas plus doué que lui, tu ne sais pas casser des œufs
Bill ne peut s’empêcher de rire d’elle
Cynthia : tu vois la bouteille de lait sur la table (lui montre du regard) fait attention
Bill : je n’ai pas peur
Tom : oh ça suffit vous deux (prend la bouteille de lait en main) faudra tout nettoyer….

Mais Bill vit la porte-fenêtre de la cuisine ouverte et une idée lui vint en tête, Tom comprit immédiatement
Tom : Bill ne fait pas ça…
Mais il venait de porter Cynthia qui était en train de lui crier dessus de la lâcher…..
Saby : il va lui faire quoi là……….
avatar
Miss BK
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 2991
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 34
Localisation : blottis dans les bras de Bill au creux de son cou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Saby le Dim 21 Sep - 22:57

kyyyyaaa chanter en studio le rêve *-*


oh oh ça sent le plongeon dans la piscine ça....hihihi


vite vite une suite!!!
je t'aime fort
avatar
Saby
Für Immer Jetzt
Für Immer Jetzt

Messages : 1222
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 26
Localisation : Chez moi avec mes deux merveilles dans les bras.

http://furimmerjetzt.forum-canada.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fanfiction: Jusqu'au bout de nos rêves....

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum